Un compresseur Creyssensac à remonter

  • Auteur de la discussion boucqueneau
  • Date de début
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
DSCN0211 [1024x768].JPG

Note : toutes les vues sont reprises sur le ficher PDF

Je viens de récupérer un compresseur Creyssensac MV 70 et entre le cylindre basse et haute pression, la soupape de sécurité est incomplète, avez-vous une photo détaillée de la vis de réglage, j’ai mis une petite vis pour tester le compresseur et surtout quel est son tarage ?
Capture01.PNG

Capture02.PNG


Le précédent propriétaire avait acheté le compresseur , la cuve de 16 litres il a tout assemblé et effectué toute la plomberie et le raccordement électrique.
Lors du démarrage du compresseur, il avait un déclenchement du disjoncteur et quelque fois du compteur EDF, Quant à l’arrêt automatique du compresseur, il ne fonctionnait plus, d’ailleurs, le propriétaire était posté près de l’interrupteur pour couper le moteur.(ce n’est qu’après que je l’ai compris que le pressostat était défectueux ).

Mais je suis content de mon acquisition une belle mécanique silencieuse avec un débit adapté à mes besoins, ce n’est plus du bricolage !

La sortie haute pression est directement raccordée à la cuve sans soupape anti-retour avec un raccord pour conduite de décharge venant du pressostat !!!

Je compte en placer un clapet de décharge, avec un pressostat adapté, pour le moment, il y en a un mais sans conduite de décharge, de plus la plomberie n’est plus étanche et lors du premier essai chez moi le compresseur ne s’est pas arrêté ! la pression est montée à 10 bars heureusement l’antique soupape de sécurité a bien fonctionné avec grand bruit !!

Ce compresseur est dans un très bon état mécanique et il est très silencieux par rapport aux compresseurs vendus pour les bricoleurs.
La cuve est galvanisée avec trappe de visite, je n’ai pas encore regardé l’intérieur, mais je ne pense pas qu’il y ait de la corrosion.

Un nouveau pressostat avec conduite de décharge est prévu celui qui est monté ne dispose pas de conduite de décharge.
Tel quel le moteur démarre en charge, c’est surement pour cela que cela disjonctait chez l’ancien propriétaire.
J’ai mesuré l’intensité et tout me semble normal (Il était en tri 380 et je l'ai remis en tri 240)

Je vais câbler une armoire électrique avec contacteur et relais thermique et remonter le tout correctement. J'ai retrouvé une protection télémécanique un Optimal 25 de 10 A , quelques contacteurs, un pressostat (mono) avec une conduite de décharge et des poussoirs.

Je viens de commander le clapet de décharge .
Je compte mettre une tuyauterie en cuivre avec des ailettes en tôle de laiton entre la sortie du compresseur et la cuve (via le clapet de décharge).

Faut-il placer deux clapets de décharge un pour la haute pression à l'entrée de la cuve et l'autre entre la basse et haute pression ?

Sur le Net les circuits pneumatiques des compresseurs à deux étages ne disposent pas de clapet de décharge entre les deux cylindres mais seulement une soupape de sécurité entre les deux.
Il est peut-être inutile de placer un clapet de décharge entre la haute et basse pression, quel est votre avis ?

Je vais replacer la soupape de sécurité car maintenant elle perd !! Dommage c'est une belle pièce.
Je prévoyais un démarrage étoile triangle (moteur de 2.5 kw )…si le moteur ne démarre pas en charge. Ce n'est peut-être pas utile ?)

Pour l’huile le comptais mettre un huile moteur minérale SAE 10 40 qu’en pensez-vous ?
Il existe des dispositifs de purge automatique quel est le principe de fonctionnement et où en trouver si cela est bien utile avec une cuve en Galva.?

Quelques photos Voir la pièce jointe Mon compresseur.pdf

Jacques
 
Fran
Fran
Compagnon
Re: Un compresseur Ceyssensac à remmonter

salut

j'ai son copain ici en stock moteur griller :mad: mais il n'y a pas de soupapes sécurité entre les étages et j'en vois pas trop l’utilité .
oui il te manque bien un clapet anti retour sur l' entrée de la cuve ainsi qu'un dispositif de décharge; obligatoire que ça disjoncte et ça risque de finir avec un moteur griller (aussi)

- pas de clapet ni soupape entre les cylindres
- un clapet a l'entrée de la cuve et tu branche la décharge du pressostat en amont de ce clapet ( coté cylindre )
- pas besoin de démarrage étoile triangle ( parfaitement inutile et surtout inefficace )
- pour le tarage , legerement au dessus de la pression de service mais surtout largement en dessous de la pression d’épreuve
boucqueneau a dit:
(Il était en tri 380 et je l'ai remis en tri 240)
euh! c'est encore en tri 220v par chez toi ? sinon ça vas griller vite fait
 
P
papeteme
Compagnon
Re: Un compresseur Ceyssensac à remmonter

Bonjour,
Il n'y a pas besoin de clapet de mise à vide à l'arrêt sur la tuyauterie située entre BP et HP tout simplement du fait des clapets du cylindre HP.
Je m'explique : les clapets aspiration et refoulement du cylindre HP sont ''passant'' dans le sens BP vers HP donc, dès l'instant où la pression s'abaisse dans le tuyau de sortie, la culasse HP se vide et ensuite le tuyau inter phase aussi.
Les gros compresseurs à piston bi-étagés(au delà de 10 ou 20 KW) ont des mises à vide sur cette zone inter phase qui servent à vidanger les condensats qui peuvent s'y trouver quand le compresseur est équipé d'un réfrigérant inter phase efficace.
La soupape inter phase est réglée à environ 3,5 bar. Un échappement à cet endroits signifie en général un problème au niveau des clapets du HP.

Bonne satisfaction avec ce matériel d'occasion qui peut valoir beaucoup plus que pas mal d'actuels.
Papeteme
 
M
metalux
Compagnon
Re: Un compresseur Ceyssensac à remmonter

bonjour

qu'il est beau ce compresseur ! :)




Les purgeurs auto existent sur des installations généralement fixes et importantes, c'est relativement simple comme fonctionnement, soit une petite cuve qui se remplie des condensats et une fois pleine libère l'eau grâce a un flotteur commandant une vanne ou électro vanne.
Il y a aussi les purgeurs automatiques temporisés , toujours une électro vanne commandée cette fois ci par une temporisation réglable, c'est d'ailleurs facile a réaliser a l'aide de petits relais temporisés type "Crouzet "
De l'eau en fond de cuve n'est pas l'idéal même si c'est galvanisé , ce sera surtout les outils pneumatique qui vont en souffrir et peindre au pistolet avec de la flotte ... bof ! (sauf si c'est une peinture a l'eau :smt003 )
Pour l’huile le comptais mettre un huile moteur minérale SAE 10 40 qu’en pensez-vous ?
Il existe des dispositifs de purge automatique quel est le principe de fonctionnement et où en trouver si cela est bien utile avec une cuve en Galva.?

de la
 
Dernière édition:
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
Merci de vos réponses. :-D

Je suis en tri 3* 240 v donc pas de problème pour le moteur, je passe en triangle.
Pour l'huile je la changerai, j'avais fait un rinçage et une vidange car l'huile était bien noire.

Je vais faire une recherche pour le purgeur automatique.
 
mwm
mwm
Compagnon
bonjour m' biau,

Ils ont l'impression que le 3 x 240 V provient de la Lune!!mdr c'est bien moins dangereux que le 3 x 400 V et pas d'emmerde avec ce neutre qui joue des blagues, :supz: J'étais au centre de la Belgique, comme électro avant de venir ici en France...
Il y a encore beaucoup de réseaux en 3 x 220 v Jodoigne , Leuven, Bruxelles , Anvers, Mons, je crois et chez toi,ma grand mère habitait Thulin ce n'est pas loin de Quiévrain
Ici, pour le particulier c'est toujours du mono que les Zones Industrielles qui ont le tri c'est le cas pour moi ( 18 kw en 3 x 400V soit 30 A par phase...)
le démarrage étoile triangle est possible, mais au changement de commutation il y a une nouvelle pointe qui se crée, moins forte, mais elle est là, :rolleyes:
Tu peux réaliser une armoire de commutation par des résistances mises à la place des barrettes "étoile" et que les contacteurs temporisés court circuitent en 2 ou 3 x , si cela t'intéresse,je te ferai passer les schémas et la base de calcul, bel engin , on savait créer du beau et du bon à l'époque aujourd'hui acheter "chinois c'est payer 2x" ,1x pour l'acheter et 1 autre fois pour du nouveau.... :smt002
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
Bonjour mwm,

Merci pour ta proposition,
Je suis intéressé de comprendre ce système de démarrage avec résistance que je ne connais pas.
Avec des résistances placées à la place des barrettes étoile, il me faudra quand même revenir en triangle avec mon réseau 3 X 240Volts
C'est un démarrage étoile triangle avec le cycle étoile rallongé si je comprends bien.???? :eek:

Après réflexion, voici ce qui se passe au démarrage du compresseur à la pression d’enclenchement de 4 bars. :roll:

La pression dans la canalisation va vite augmenter et mon moteur va se retrouver en charge en très peu de temps.
Le débit d'aspiration dépasse les 300 litres/min et la tuyauterie a un volume intérieur de 0.17 litres (du compresseur vers la cuve) +1.3 litres ( conduite reliant les deux têtes de compression)
Vu ce faible volume de 2 litres, la pression de la cuve (4 bars) va être très vite atteinte pour avoir 2 litres à 4 bars il me faut 10 litres aspirés (dans ce cours laps de temps je considère que la T° reste constante-->p1v1 = p2v2 soit (4+1)*2 = 1*volume aspiré )
A raison d'un débit aspiré de 300 litres/min après 2 secondes (--> (10/300) *60 sec) de fonctionnement, le clapet s'ouvre et le moteur est en charge.

J'ai oublié au démarrage du moteur le débit est nul ensuite il augmente au fur et à mesure de l'accélération du moteur , si on prend une vitesse moyenne de moitié , le débit est aussi diminué de moitié donc la durée nécessaire au remplissage se donc doublée soit 4 secondes dans ce court lap de temps le moteur est en charge

Alors je pense que dans ce cas le démarrage étoile triangle ne sert à rien. :-D

Dites-moi si j'ai raison.
 
P
papeteme
Compagnon
boucqueneau a dit:
Bonjour

Alors je pense que dans ce cas le démarrage étoile triangle ne sert à rien. :-D

Dites-moi si j'ai raison.

Bonjour,

Sur un compresseur à pistons bien monté, il y a toujours un dispositif qui empêche la montée en pression pendant la période ''étoile'', sinon, comme tu le dis, on n'a rien gagné.
Il s'agit soit d'une mise à vide par électrovanne normalement ouverte qui ne sera alimentée qu'en triangle, soit de paralyseurs qui agissent sur les lames de clapets d'aspiration en empêchant leur fermeture.

Vu la puissance de ton compresseur, le démarrage ''étoile-triangle'' ne me parait pas vraiment judicieux.
Bonne continuation.
Papeteme
 
mwm
mwm
Compagnon
Bonjour,

C'était un pis aller imposé par les fournisseurs d'électricité, mais au changement de couplage il y a une seconde pointe, le second inconvénient est que tu ne démarre qu'avec peu de couple , ce qui peut être un problème avec un compresseur,
les résistances calculées se montent en triangle dans ton cas, et les contacts des tempos court circuitent en fait par section ces parties de résistances, c'est très employé dans tous les domaines ,mais restons en en électromécanique au lieu de gérer cela en version électronique, au lieu d'avoir 7 x l'intensité au départ, on en est à peine au double!!! je te ferai des photocopies et schéma que je peux t'envoyer si tu me donnes tes coordonnées, en 2 ou 3 x par des contacteurs temporisés,cela marche très bien il n'y a aucune manoeuvre à faire si tu as un pressostat !!!
Bonne journée :smt002 :smt002
 
Labobine
Labobine
Modérateur
Bonjour,
Le démarrage étoile triangle de ce moteur est totalement superflu vu que le précédent propriétaire a eu l'idée de faire ce serpentin en tube cuivre qui permet d'augmenter le volume de mise à vide (sans compter le refroidissement de l'air) ce qui a la faculté de laisser démarrer le moteur un lap de temps sans charge.
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
Bonjour
...."Y sont quand même forts ces Chinois" ! ..... :jesors23: :jedwouhor: :nananer:
Avec ça pas besoin de S.A.V ! C'est reparti pour 20 ans !
Cordialement
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
Bonjour à tous,

J’ai démonté le bouchon en bas de la cuve pas de purge, un simple bouchon en 3/4".
Il m’a fallu chauffer pour le desserrer.

Il est sorti plus de 20 litres d’eau bien claire et ensuite une graisse blanchâtre, une savonnette, un mélange d’huile et d’eau.
Avec un si grand volume d'eau, c'est que la purge n'a pas été faite de puis longtemps.
J’en ai profité pour nettoyer l’atelier. :sad:

Soit que l’on a mis de l’huile dans la cuve pour la corrosion ou que c’est de l’huile en provenance du compresseur.
Je penche pour la première hypothèse car après quelques heures de fonctionnent la tuyauterie de sortie du compresseur est bien sèche sans trace d’huile.

Par la trappe de visite je ne vois aucune corrosion dans la cuve.

Comme je fais rarement de peinture je n’ai pas nettoyé l’huile.
Et j’ai un filtre, un purgeur et un régulateur de pression avant le pistolet de peinture cela ne devrai pas gêner.
Pour les autres outils pneumatiques je vais placer un groupe de filtrage, de réglage et de lubrification

Sur cette cuve il n’y a aucune indication de contenance ou de test d’épreuve à la pression.
Comme elle n’est pas oxydée, sans fuite et galvanisée, je la garde je placerai deux soupapes de sécurité et je vais limiter la pression à 8 bars.
Cela reste une utilisation privée pour bricoleur
 
mwm
mwm
Compagnon
ton lubrificateur près de ton outil ne pollue pas tes tuyaux de caoutchouc avec l'air gras!! :smt002
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
Pas de problème pour les tuyaux avec le peu d'huile qui est injectée dans le réseau.
Un le groupe de filtration, régulation et lubrification est placé le plus près possible de l'outil deux les tuyaux actuels sont en" PVC" armé donc pas d'attaque des composants du tuyau.
Pour la boulonneuse, la perceuse, la ponceuse, les burins et la cloueuse, la lubrification est indispensable.

Hormis pour l'alimentaire, c'est une méthode qui est toujours appliquée en pneumatique.
Il existe aussi des composants pneumatique en automatique qui ne nécessite pas de lubrification

Jacques
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
Bonjour
...L'huile émulsionnée dans l'eau provient de l'huile du compresseur qui remonte du carter petit à petit et se retrouve dans la cuve avec l'eau de condensation, c'est pourquoi il faut mettre "un déshuileur et un assécheur" en sortie quand on fait de la peinture, et pour ne pas polluer la ligne d'air....en plus si l'on veut être puriste, il en faut un autre au plus prés du poste de peinture, avec le détendeur final. A la place de ton "écrou de vidange, tu peux installer un purgeur automatique, à condition de ne pas laisser ta cuve en charge (totale ou partielle), car ce dispositif n'agit que lorsque la cuve est presque totalement vide, et se referme dès le début de la remontée en pression donc : faire la balance entre "avantages et inconvénients" !
Je crois que le reste a été dit
Cordialement
 
Pinpain
Pinpain
Apprenti
Bonjour à tous,
Il existe aussi des purgeurs automatiques qui fonctionnent sous pression, j'en ai même monté un sur mon compresseur.
Ce sont tout simplement des réservoirs avec robinet à flotteur intégré. Lorsqu'ils se remplissent d'eau, le flotteur remonte et vide une partie de l'eau.
Avant de tomber sur une purge d'occase, j'avais en tête de monter une purge de chauffage central à l'envers pour voir si ça marche. En principe, oui; dans la pratique, je pense que le capillaire de sortie risque de se boucher. A essayer. :idea:
 
mwm
mwm
Compagnon
Bonjour,

C'est bien cela le soucis, beaucoup d'impuretés dans ce fond de cuve, eau, huile, dépôts divers,pas pour celui ci qui est galvanisé, mais d'autres en cuve d'acier , de la rouille, En fin de service, j'ouvre la purge , c'est une vis , cela se vide . J'emploie le même truc que pour la scie à ruban, un panneau ,"purge ouverte" , à la ruban c'est "lame détendue", comme cela pas d'oubli photocopies en préparations!!! :smt002 :smt002
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
Voici quelques photos.
Peinture (à terminer), circuit électrique et plomberie.
J'avais acheté un clapet anti-retour sur le net, une catastrophe, le fabricant masque le zamak avec une couleur imitation laiton, en serrant modérément un petit raccord avec une clé de 11 tout à éclaté du matériel de m... acheté sur Amazon, de plus leur descriptif est erroné)
DSCN0253 [1024x768].JPG
DSCN0254 [1024x768].JPG

Pour acheter bon marché , il faut être riche.

J'ai monté un pressostat avec mise à l'échappement avec le clapet anti-retour d'un vieux compresseur .
Sur la sortie du compresseur vers la cuve, j'ai "garni" le tube de cuivre avec des rondelles en laiton découpées dans un vieux bout de laiton (entre-porte de récupération)
J'ai une petite perte (chute pression de 7.8 bars à 7.5 bars en 5 heures), je vais tester les raccords à l'eau savonneuse, avez-vous un meilleur truc pour déceler une fuite ?
J'ai monté 3 petites soupapes de sécurité de récupération !

J'ai prévu des ventilateurs orientés sur les pistons, à suivre....
DSCN0255 [1024x768].JPG
DSCN0256 [1024x768].JPG
DSCN0257 [1024x768].JPG
DSCN0258 [1024x768].JPG
DSCN0259 [1024x768].JPG
DSCN0260 [1024x768].JPG
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
J'ai écrit au vendeur avec les photos à l'appui et... il me rembourse , c'est un geste commercial appréciable, et ce serai bien s'il ôte ce produit de la vente.
 
P
picator
Ouvrier
Bonjour,
Un système de purge automatique reste bon marché avec une electrovanne chinoise ou européenne tarée a 10 bar, au solénoïde en 220 mono, agitée soit d'une tempo crouzet clignotante réglable en delay on/off et travail on/off, soit avec l'ancêtre de crouzet : sideric ( je crois ) des séries Mru, reconaissables à leur couleur orange, aux 2 cadrans de facades et aux petits picots qui sont des selecteurs de fonction.
Mais tu peux très bien ausi mettre un simple bonton poussoir ou un inter simple plus pratique pour une vidange de cuve seule et simple quand tu es absent. Après, ça reste de la plomberie de raccord au Téflon qui se démonte toujours même longtemps après son assemblage.
Sinon, belle bête ton compresseur !!!
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
J'ai un raccord soudé sur la cuve en 3/4" , le filetage interne est trop grand et oxydé.
J'ai toujours une perte à ce niveau malgré la pâte et le chanvre et un serrage énergique.

Quel produit faut-il utiliser Loctite ou autre pour assurer l'étanchéité de la réduction ?
Pour renforcer le manchon soudé sur la cuve , je compte mettre une bague extérieure à serrage.
Quel est votre avis ?

J'utilise de l'eau savonneuse pour détecter les fuites, mais cela ne fonctionne pas très bien, que pensez-vous des produits moussants.
Ou alors mon savon n'est pas bon, liquide de vaisselle premier prix ?
A l'oreille c'est foutu , je suis sourd :-D

Note pour démonter le coude d'origine j'ai du chauffer avec un petit chalumeau à gaz.
 
rednexage
rednexage
Compagnon
Salut,

Concernant les produits de détection de fuite, je te livre mon expérience. J'ai été amené à refaire l'installation pneu dans une usine. Bien sûr arrive le moment de mettre sous pression et donc de chercher les fuites.
Premier essai à l'eau savonneuse. Les grosses fuites tu les trouve facilement. Mais pour les toutes petites fuites rien ne vaut le mille bulle (produit détecteur de fuite).

Enfin en ce qui concerne les raccords, je tout fait à la loctite tubetanche. Pour une question de simplicité et si tu respecte le délai avant mise sous pression je peut te garantir qu'il n'y aura aucune fuite.
Pour la petite anecdote un collègue avais mis trop de produit, ce dernier a formé une pellicule et à bouché un raccord 1/4" sous 8 bar.
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
Bonsoir
Entièrement en accord avec Rednexage pour ces deux produits.
Cordialement
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
Merci rednexage de ton retour d'expérience.

Tous ces produits, ce n'est pas donné plus de 60 € pour les deux !
Pour un usage unique, mais bon acheter bon marché n'est pas une solution souvent on a des produits de m...
Pour la Loctite j'avais choisi d'après les propriétés le 638, sans aucune expérience !. (20 € pour 50 ml)

Jacques
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
J'ai tout démonté et remonté en utilisant la Loctite 577.
J'ai acheté le 1000 bulles, je ne vois pas de fuite, avant oui!
Mais après 24 heures, la pression passe de 8 bars à 0 !

Il me reste deux choses à remplacer le pressostat et le purgeur, pas de bulle sur le purgeur ni sur le pressostat.

Mais peut-être la membrane du pressostat poreuse elle est inaccessible ?

Le clapet de retenue fonctionne correctement, il n'y a pas de bulle quand j'enlève la tuyauterie de décharge.

J'ai enduit la cuve de mousse et rien !

Un beau compresseur silencieux, du débit souhaité et cela perd pas de bol!
 
Dernière édition:
Le débutant
Le débutant
Compagnon
....ton détendeur de sortie peut présenter une usure périmétrique de sa membrane sur laquelle vient appuyer le ressort, je me rappelle que ce type de détendeur causait souvent des problèmes de fuite (au dessus, coté vis de commande), il doit y avoir un tout petit trou...vérifies si la fuite ne vient pas de là
Cordialement
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
Un beau compresseur silencieux, du débit souhaité et cela perd pas de bol!

Salut,

Mais bah oui, pourquoi tu n'as pas mis ton pressostat juste avant le clapet anti-retour, et tu bouches le tube ou il y avait le pressostat.

Là tout de suite ta beau avoir un clapet anti-retour si le pressostat fuit ça ne sers à rien.

@ +
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
pourquoi tu n'as pas mis ton pressostat juste avant le clapet anti-retour
Sur tous les montages de compresseurs que j'ai vu , le pressostat est monté sur la cuve à un autre endroit que la sortie du compresseur.
A la sortie du compresseur la température est élevée (pas indiqué pour la membrane), et il y a une grandes variations de pression , c'est sans doute pour ces raisons que je n'ai jamais vu de pressostat à cet endroit.

....ton détendeur de sortie peut présenter une usure périmétrique de sa membrane sur laquelle vient appuyer le ressort, je me rappelle que ce type de détendeur causait souvent des problèmes de fuite (au dessus, coté vis de commande), il doit y avoir un tout petit trou...vérifies si la fuite ne vient pas de là
Je vais vérifier cet après midi.
Merci
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
Re,

"Boucqueneau" en fait tu as raison ça ne servira à rien de le déplacer, par contre tu dis que sa retombe à zéro, ça veut dire qu'il ne redémarre pas ??? ou c'est quand il est débrancher qu'il retombe à zéro???.


En fait, tu n'as que 5 possibilité de fuites puisque il y a 5 sortis sur cette cuve...c'est par là qu'il faut chercher....contrôle tous les appareils brancher sur ses sortis.



@ +
 

Sujets similaires

R
Réponses
15
Affichages
1 136
Richard D
R
H
Réponses
12
Affichages
769
metalux
M
Haut