Tube chargement PN

  • Auteur de la discussion Pascalous78
  • Date de début
P
Pascalous78
Nouveau
21 Juin 2009
29
  • Auteur de la discussion
  • #1
BOnjour,

Ce n'est pas vraiment de l'usinage, mais vous pourrez peut-être me répondre. J'ai récemment poncé un tube de chargement qui permet de mettre de la poudre noire dans un fusil (le tube est en entonoir en haut). J'ai poncé, je pensais que c'était de l'acier, mais il s'avère que sa couleur et sa faible dureté révèle un alliage de cuivre (ou du cuivre).

J'ai rapidement eu le nez, les sinus douloureux, et la douleur a rapidement atteint ma tête, et c'était assez aigu.

Je voudrais savoir si les poussières de cuivre pouvaient provoquer ça (j'ai déjà tourné du laiton sans soucis), ou peut être des résidus de poudre noire, résidus entiers ou de combustion, voire même du "vert de gris" ou autre oxydation/corrosion (je précise que j'ai déjà poncé du vert de gris et que je n'en suis toujours pas mort :wink:).

Voilà, peut-être, si vous êtes tireur, ou un peu chimiste, vous aurez une réponse, ou une ébauche de réponse :shock: :lol:

Bon week-end.
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 220
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
Les poudres métalliques et les oxydes comme le vert de gris ont sans doutes quelques effets plus ou moins toxiques sur l'homme, mais ce sont des effets à long terme.
La réaction relativement violente que vous avez eue semble être une réaction de type allergie. Si c'est le cas il est possible que les produits avec lesquels vous avez été en contact aient un effet allergisant sur vous mais pas sur les autres membres du forum. Il ne semble pas que la limaille fine de cuivre provoque de telles réactions habituellement.

Listez bien tous les produits qui étaient impliqués dans l'opération en question, même ceux utilisés en faible quantité, et exposez vous ensuite à chacun d'eux , un par un, pour essayer de déterminer celui qui vous est hostile.
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Oct 2008
2 224
Monterégie , Québec
Pas vraiment tireur , pas du tout chimiste ,
mais bricoleur et j'ai passé 30 ans a pourchasser
les intoxication alimentaires , les fraudes alimentaires
et les allergies .... alimentaires.

Les allergènes sont en général des chaines de protéïnes
c'est pourquoi on les retrouve souvent dans les produits végétaux et animaux . Du coté des métaux ce sont plutôt
des irritants et des toxiques ..... toxiques pour tout le monde.

Le symptome de l'intox au vert de gris, c'est le vomissement , par lequel l'organisme expulse l'irritant.
Il y a aussi une intoxication a petite dose sur de très
longues périodes de temp , pour certaines catégorie de travailleurs.

Bref , comme Sulren je suggère de regarder vers
les produits d'entretient , mauvaise ventilation etc.

Ou encore tout simplement le temp d'incubation
d'un virus ou d'une bactérie , qui serait arrivé a terme a ce momment ?

C'est passé ?
 
A
Al Mach
Ouvrier
13 Juin 2007
431
Choisy-le-roi
Bonjour,
le vert-de-gris est utilisé comme anti-fongique.
 
Jipé 87
Jipé 87
Modérateur
28 Déc 2008
1 191
Limousin
Bonjour,
Est ce que ton tube de chargement était chromé ou nickelé ? Beaucoup de personnes, et j'ai la "chance" d'en faire partie, sont allergiques à certains métaux, en particulier le nickel et le chrome. Certains bracelets de montre ou montures de lunettes me provoquent rapidement une sorte d'eczéma aux points de contact avec ma peau :sad: . En ponçant, les particules ont pu rentrer en contact avec tes muqueuses nasales, qui sont beaucoup plus sensibles que la peau...
Mais ce n'est qu'une hypothèse...
En as tu parlé à ton médecin ?
 
P
Pascalous78
Nouveau
21 Juin 2009
29
  • Auteur de la discussion
  • #6
non je n'en ai pas parlé à mon médecin. J'ai pris deux aspirines, et ça s'est calmé, en plus de lavage nasal au sérum.

Ca m'a juste rappelé une fois de plus qu'il est relativement indispensable de travail dans un milieu "humide" pour éviter ce genre de désagrément, je dis rappeler car je connais des désagréments aussi avec les laines d'acier, qui volent partout, et qui, utilisées avec de l'huile, sont plus contraignantes (il faut déshuiler, et la laine se sature), la saleté et les copeaux de laine de fer se collent à l'huile et partent facilement lors d'un nettoyage. J'avais aussi fait l'opération avec du pétrole, sur du spongex.

En ce qui concerne les produits, c'est justement à vous que je m'adresse : Je ne sais pas ce qu'il y a sur ce tube. Vert de gris ? Résidu de poudre brulée ? Résidu de poudre ? Oxydation spéciale du cuivre ou du laiton avec la poudre ou la poudre brulée ? Effectivment, il faudrait que je ponce du cuivre pour savoir (à savoir que je ne suis pas sensible au ponçage du laiton), puis du vert de gris (lorsque j'ai poncé la patine d'un objet de musée, j'avais un masque, mais le vert de gris ne m'inspire pas confiance), puis de poudre (lol ? faut il que je la sniffe en brin-brin ?), puis de la poudre brulée (j'avoue que la poudre brulée dans les narines ... mais bon lors du tir, je n'ai pas ce désagrément, pourtant la fumée de poudre noire, on en bouffe !).

Merci pour vos aides.
 
Haut