Advertisements

Très grosse galère sur OT 25531

valoris
valoris
Compagnon
21 Avril 2008
754
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjours à tous,

Je viens ici pousser un grand coup de gueule Contre des fabricants de machines outils incompétents et exprimer ma colère contre ces commerçants complices qui vendent des produits incapables de rendre les services pour lesquels ils sont proposés.
Voici deux ans j'ai acheté chez "Otvousdela" le combiné cité, depuis, je n'ai que des galères avec. Je précise que cette machine ne tourne pas plus de 2 à 3 h par jour (les jours pairs quand tout va bien).
Ma galère à commencer lorsque j'ai voulu réaliser une vis sans-fin (Module 1), J'ai constaté que l'avance de l'outil n'était pas régulière, même avec des petites passes de cinq centièmes.
Vue16-VisSansFin.jpg
[div=initial][arrow]Vis sans fin Module 1[/arrow][/div]

J'ai commencé à soupçonner un problème sérieux au niveau de la noix de vis mère. A vrai dire depuis mes débuts avec cette machine j'ai des doutes quant à la fiabilité d'un embrayage de vis mère par un seul 1/2 écrous.

A la suite de la réalisation de cette vis sans fin, cela faisait un an que je n'avais pas changé l'huile de la boite d'avance. Je me suis dit qu'il serait sage de suivre les recommandations du manuel d'entretien et de vidanger la boite.
A ce propos rien n'a été prévu pour une vidange propre. En fin de vidange, l'huile s'écoulait dans l'armoire faute d'une pression suffisante pour pénétrer dans le récipient que je tenais à la main.
J'ai dû percer le fond de l'armoire pour évacuer l'huile qui s'y était déversée.
Bien évidemment l'étape suivante c'est le remplissage. Là encore ergonomie déplorable le trou de remplissage est pratiquement à l'aplomb d'un passage de câble. Impossible d'y introduire un entonnoir sans démonter le boîtier électrique. Quant à l'état du bouchon de remplissage au bout de deux ans, n'en parlons pas, filetage trop court, joint torique complètement cuit, plastique mort.

Remplissage_huile_B.jpg
[div=initial][arrow]Remplissage huile difficilement accessible[/arrow][/div]

Je me suis dit, ce n'est pas trop grave, je vais le remplacer par un modèle commercial, mais je n'en ai pas trouvé. Il n'y avait plus qu'a en usiné un. Entre temps j'ai voulu nettoyer le voyant de niveau d'huile, bien mal m'en a pris.
J'ai simplement passé un "sopalin" dessus et le voyant est tombé. Et nouvelle galère pour sortir la partie filetée qui était complètement collée. J'ai dû percer le plastique et l'enlever morceau par morceaux. Et bien évidemment pour suivre la loi de l'emmerdement maximum des morceaux de plastique sont tombé dans la boite.

BouchonVoyant.JPG
[div=initial][arrow]Ce qu'il reste du voyant de niveau d'huile[/arrow][/div]

Et là j'étais très mal!
Plus de bouchon d'huile et plus de bouchon-voyant. Et tourner avec une boite d'avance vide, sans huile, même à la main, n'est pas recommander. Il se trouve que j'ai récupéré des axes de prototype d'alternateur du temps ou je travaillais chez un équipementier automobile. Et miracle il y en avait, un, exactement au pas et au diamètre des bouchons (M16x1,5).
Je me suis dépêcher de scier la partie utile de l'axe et de la visser à l'emplacement du bouchon-voyant en n'oubliant pas d'y intercaler deux joints d'étanchéité carton (ça tient très bien).

Bouchon_voyant_de_fortune_B.jpg


Et d'usiner mes bouchons dans la foulée. Mais plus j'avançais dans mon ouvrage plus je voyais l'épaisseur des filets varier anormalement.

les_bouchons.jpg
[div=initial][arrow]Petits bouchons tout neuf[/arrow][/div]



NouveauBouchonRemplissage.JPG
[div=initial][arrow]Bouchon d'huile remplacé[/arrow][/div]

Le problème des bouchons d'huile étant partiellement résolu, j'ai contrôlé le jeu d'embrayage de la vis mère.
Vis-mère embrayée à fond, le traînard se déplaçait de plus 2,5 mm.
Sincèrement j'ai eu un choc, pas étonnant que je n'arrivais pas à obtenir des filetages réguliers. Il faut croire que cela m'a troublé profondément, je ne suis pas parvenu à faire des photos nettes!
Pour le confirmer, il m'a fallu démonter le chariot transversal, le traînard, le tablier, désolidariser la vis mère du banc et de sa boite à crabot pour enfin la-sortir du tablier en démontant le minimum de chose.
Voir les photos ci-dessous

VisMeredegagee.JPG
[div=initial][arrow]Vis mère dégagée du tablier - banc mis à nu.[/arrow][/div]

PiècesSortiesDuBanc.JPG
[div=initial][arrow]Piéces rangées pour un futur remontage[/arrow][/div]

Il m'a fallu encore démonter le mécanisme d'enclenchement de la noix pour l'extraire. Voici ce qu'il en reste.

Etat_Noix_de_Vis_mere_b.jpg


Comme vous pouvez le constater la noix est presque complètement détruite, il reste à peine 0,7 mm de filet. Cette noix n'est certainement pas en bronze mais très probablement en laiton. Métal très malléable, peu résiliant, inadapté à supporter des pressions importantes. Il faut avoir conscience que ce demi-écrou supporte des efforts complexes considérables.

Aussi, permettez-moi de solliciter vos compétences et votre sens de la fraternité pour refaire cette pièce et permettre à un petit usineur bien malheureux de retrouver le chemin de la joie et de la lumière. Bien entendu, je suis prêt à participer financièrement à cet effort ou à toute autre forme participation à votre convenance, dans la mesure de mes possibilités.

En prime vous aurez droit à mon infinie reconnaissance... :prayer: :goodman:

Je joins le plan de la pièce pour ceux qui seraient intéressé par ce challenge.

Plan_Noix_de_vis_mere.jpg


Cordialement vôtre,
Valoris
 
Advertisements
lusi
lusi
Compagnon
10 Janvier 2009
2 239
Grand Duché de Luxembourg
Salut

En principe on recoit ce qu´on paye.

Sans ces fabricants et vendeurs beaucoup de nous révaient seulement de machines outil.

Amicalement Raymond
 
domi.U&M
domi.U&M
Compagnon
25 Août 2011
2 108
région bordelaise
sur votre plan, je lis acier s355. est-ce adapté pour une noix très mal voire pas lubrifiée sur ce type de machine (mon tour ml 400 est similaire)?
 
valoris
valoris
Compagnon
21 Avril 2008
754
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonjour domi.U&M,

L'idéale serait une double noix en fonte prenant la vis mère en pince, comme sur les tours traditionnels. Dans le cas de l'OT l'acier conviendra dans la mesure ou le graissage se fait par l'intermédiaire du transversal.

Cordialement.

Valoris.
 
L
Loulou31
Compagnon
21 Janvier 2010
1 902
Toulouse.. coté Est
Bonjour,

A mon avis ce genre de machine n'est pas conçue pour fonctionner 2 à 3 heures par jour (même un jour sur deux). C'est pour faire du travail occasionnel, ou d'amateur dont nous sommes pour la plupart. En particulier l'avance du longitudinal par vis mère ne permet pas de du chariotage intensif. Si une machine d'amateur coûte dix fois moins qu'une pro ce n'st pas uniquement à cause du prix de la main d'oeuvre, mais aussi la qualité de la conception, des matériaux, de la fabrication...
Pour ta noix il y en a sur Ebay :
http://cgi.ebay.fr/Trapezgewindemutter-TR20x4-re-Stahl-rund-45x30-3114--/220300363710?pt=Industriemaschinen&hash=item334aecc7be#ht_996wt_1344
Au fait c'est un pas à droite ou à gauche?



Jean-Louis
 
Dernière édition par un modérateur:
M
metal89
Ouvrier
4 Novembre 2010
485
Yonne
A propos des machines outils grand public chinoises je me pose quelques questions:
- sur les machines grand public on voit des stupidités de conception (je ne parle même pas de problèmes de qualité d'usinage) qui ne sont vraiment pas toutes génératrices d'économie de production.
- mon fils fait de l"hélico radiocommandé. Il achète pratiquement toutes ses pièces et ses sous-ensembles directement en Chine (2 fois et parfois 3 fois moins cher que le prix de détail en France même avec le port et les frais de douane) Les pièces sont incroyablement bien usinées et bien finies. Il a déjà réalisé 3 hélicos électriques de belle taille qui fonctionnent parfaitement

Donc les chinois savent faire à priori. Pourquoi les machines chinoises grand public sont-elles plutôt à considérer comme des kits de base pré-usinés à finir? La filière machines-outil conventionnelles chinoise serait-elle maudite? Ou bien ce marché trop étroit et sans grand avenir est occupé par de petites firmes (à l'échelle chinoise) opportunistes et sans grandes compétences techniques?

Que ceux qui, bénis par les dieux de la mécanique, ont des machines outils traditionnelles de la grande époque aillent leur faire un bisous tous les matins en leur souhaitant bonne et longue vie!


Patrick
 
tranquille
tranquille
Compagnon
12 Avril 2008
5 456
FR-12320 - Aveyron - Conques
metal89 a dit:
A propos des machines outils grand public chinoises je me pose quelques questions:
- sur les machines grand public on voit des stupidités de conception (je ne parle même pas de problèmes de qualité d'usinage) qui ne sont vraiment pas toutes génératrices d'économie de production.
- mon fils fait de l"hélico radiocommandé. Il achète pratiquement toutes ses pièces et ses sous-ensembles directement en Chine (2 fois et parfois 3 fois moins cher que le prix de détail en France même avec le port et les frais de douane) Les pièces sont incroyablement bien usinées et bien finies. Il a déjà réalisé 3 hélicos électriques de belle taille qui fonctionnent parfaitement

Donc les chinois savent faire à priori. Pourquoi les machines chinoises grand public sont-elles plutôt à considérer comme des kits de base pré-usinés à finir? La filière machines-outil conventionnelles chinoise serait-elle maudite? Ou bien ce marché trop étroit et sans grand avenir est occupé par de petites firmes (à l'échelle chinoise) opportunistes et sans grandes compétences techniques?

Que ceux qui, bénis par les dieux de la mécanique, ont des machines outils traditionnelles de la grande époque aillent leur faire un bisous tous les matins en leur souhaitant bonne et longue vie!


Patrick
troll sur les machines outils chinoise qui ne fera pas avancer le problème de Valoris
Achète une MO française si t'es pas content des chinoises, ça n'existe pas ? :finga:
Pour info, SIEG n'est pas vraiment une petite firme :-D
Et ce n'est pas toi qui va leur apprendre à faire de la conception ni de la production :roll:
Dans la vie, il faut regarder en avant, pas toujours "ta grande époque", finie la grande époque, fini, réveil, coucou
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mars 2014
3 380
FR 63630
bonjour,
le pire est que l'on massacre nos anciennes machines à la ferraille pour en faire de la sinistre merde, ce n'est donc plus que cela ce qui prédomine des objets qui vivent même pas le temps d'une garantie légale, et même si elle dépassait la garantie, il n'y a pas de pièce , ni de service après vente,
De là, on doit revoir nos copies,
Je me souviens d'un ingénieur qui me disait: "Achètes le meilleur matériel, il est tout juste bon pour ce que tu vas en faire", cela fait réfléchir quand on y pense,
Quand on vois des Brico qui vendent tout et n'importe quoi,des scies circulaires table avec un rapporteur qui brinquebale dans la rainure avec un jeu incroyable...
Idem pour les Karcher de marque Karcher, si vous l'achetez en GSB, il n'y a pas de pièces de réserve pour ces séries,,,donc tu es pigeon!!
Il reste la belle occasion provenant d'un service de maintenance , pourquoi?
- le personnel compétent et respectueux qui l'as employé
- le documentation d'origine certaine
- l'outillage spécifique pour les travaux complétant la machine
On en trouve , si,si, quand on vide des ateliers de maintenance pour remplacer les vieux mécanos de l'entretien à la retraite par du service extérieur, qui passe de l'huile sur les chaînes et font les filtres sales, un coup d'oeil au niveau d'huile et au suivant,
ça c'est du service!!!mdr!!!
a+++
 
serge54
serge54
Ouvrier
1 Novembre 2012
442
bonjour tu a raison en mettant 1000 euros en plus il n 'y aurait plus de probléme , moi je viens de trouver du jeu longitudinale sur la vis de l 'avance de l 'outil sur le chariot mais j 'ai pas démonté a+
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mars 2014
3 380
FR 63630
Bonjour, j'ai fait des bisous à mes machines d'une froideur répugnante,:wink::wink::wink::wink::wink: la plus jeune est une scie radiale Martin,c'est quand même de la qualité actuelle,, Un peu plus ancienne des années '60 ; une fraiseuse de 300 X 800 mm en bonne fonte et de 1500 Kgs, provenant d'un service d'entretien, et mon vieux tour Beccat pas loin si pas centenaire, tout cela tourne impeccablement et sans jeu, ni soucis,
C'était un concept de ne pas calculer le temps d'usinage d'une passe, on est toujours dans l'erreur, montage , affûtage etc...
Donc nos Anciens travaillaient sans aller dans les derniers retranchements de la machine, si la machine était en panne ; bien souvent il devaient aider à la réparer ou alors au chômage technique ou définitif, si le contremaître le décidait; qu'il y avait faute grave envers le matériel ...
Quand à la conception des machines pour les magasins de grande surface et les bricoleurs,ce sont des machines bien souvent assemblées avec des pièces réalisées avec des lots de pièces non conformes pour un usage professionnel, la qualité des aciers étant différents, les conceptions à l'encontre du bon sens
assistées par le DAO, alors que le bouchon passe face à un manchon électrique, ou le rend indémontable, rien ne m'étonne quand au manque de concertation pour coordonner les plans
Il ya des tours d'ateliers qui n'ont fait que de l'ébauche, ils sont à éviter parce que ceux qui les ont employés, les ont employés au maximum de leurs capacités ...Pareil pour les tours à fileter, il reste pour nous les petits tours de reprises pour les usinages de copeaux fins ...
On a progressivement supprimé les chaînes pour les remplacer par des courroies à gorges ou polyvés,il reste qu'a vider les filtres à purger l'eau des conduites d'air comprimé, un petit robinet et une bouteille , on ouvre et on vide ...cela c'est pour les entretiens courants....
Les huiles de l'époque c'était de l'huile de baleine, elle est inusable, ne se dégrade pas, les Anciens ouvraient le bouchon de vidange et enlevaient 1 litre et remplaçaient par de l'huile neuve.... Alors que nos huiles synthétiques ne remplaceront jamais cette qualité, on retiendra aussi que les tours tournaient plus lentement et on était patient pour changer de vitesse , que l'on ne s'étonne pas de trouver des engrenages broyés, des goupilles cisaillées,,,
A toutes fins utiles la vis mère n'est pas allergique à l'huile de graissage, avant d'usiner par la vis mère , on peut déposer de l'huile ou une boulette de graisse dans le jeu de la noix, l'usinage à sec est nuisible pour tout, idem pour les trous de paliers une goutte d'huile n'est pas inutile,
le graissage se faisant avant le travail, pendant si le travail était avec des matières dures et après pur que l'huile pénètre la nuit dans les espaces prévus
A++++++
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut