Transmissions mécaniques à variation infinie de Franck Guigan

Alex31
Compagnon
31 Août 2014
1 346
12350 et 31200
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour

qui connait ce mecanisme?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Variateur_de_vitesse_mécanique
Transmissions mécaniques à variation infinie de Franck Guigan
Cet inventeur français a déposé en 2017 et 2018 des demandes de brevets pour deux nouvelles méthodes permettant de faire varier en continu du rapport de transmission. Toutes les deux peuvent transmettre un couple élevé avec une très grande efficacité, car elles n'utilisent que des engrenages. Il n'y a pas de friction et pas de glissement possible.

La première est basée sur une méthode permettant de faire varier le diamètre d'un pignon d'engrenage.


100px-Maquette_train.jpg
Elle a conduit à un engrenage épicycloïdal ayant une couronne de diamètre variable [archive].

La seconde est basée sur des crémaillères combinées à des roues libres [archive], qui ont donné naissance à de nombreuses transmissions différentes.


220px-Variateur_%C3%A0_cr%C3%A9maill%C3%A8res.gif
[1] [archive]Les variateurs à crémaillères
Dans les deux cas, le rapport de transmission peut être choisi manuellement ou déterminé par ordinateur. mais le rapport de transmission peut aussi changer automatiquement en fonction du couple résistant.

Une autre caractéristique innovante des deux méthodes est que le rapport de transmission peut être ZERO, ce qui signifie qu’elles permettent toutes les deux de se passer d'embrayage
 
traverse mobile
Apprenti
9 Août 2018
120
astucieux, mais cela semble surtout une vue de l esprit
une idée du rendement attendu ? (car avec autant de pignon et de guidage linéaire cela ne doit pas être fantastique)
existe t il des exemplaires en fonctionnement ?
on peut aussi se demander l interet alors qu aujourd'hui il est si facile de piloter directement la vitesse des moteurs electriques de maniere extrêmement précise.
 
Alex31
Compagnon
31 Août 2014
1 346
12350 et 31200
  • Auteur de la discussion
  • #5
on peut aussi se demander l interet alors qu aujourd'hui il est si facile de piloter directement la vitesse des moteurs electriques de maniere extrêmement précise.
Je dirais que cela permet d'avoir un couple important a basse vitesse -+ important que le couple maxi du moteur, quel que soit sont type)
 
ETI
Compagnon
7 Novembre 2013
758
FR-74
La seconde est basée sur des crémaillères combinées à des roues libres [archive], qui ont donné naissance à de nombreuses transmissions différentes.
Bonjour Alex31
J'ai été voir le lien sur le système de biellettes à vilebrequin variable, et ça m'as fais penser à un vieil article de la revue "La science et la vie" de décembre 1923 sur l'évolution de la construction automobile : on y décrit un prototype de la transmission de De Lavaud, développé par le constructeur Voisin, comme quoi l'idée est ancienne, mais a trouvé peu de débouchés.

avec calque A.jpg
avec calque B.jpg
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut