Transformer son Inverter en TIG

  • Auteur de la discussion phil916
  • Date de début
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
  • Auteur de la discussion
  • #61
J'ai la chance d'avoir un proche qui est soudeur pro TIG spécialisé alu donc tu comprends que je tapes fort d'entrée vu que j'ai mon formateur personnel :lol:

mais tu as raison avant de savoir courir il faut apprendre à marcher donc je vais déjà faire la HF puisque c'est la base de tout TIG digne de ce nom.

merci pour le court de rattrapage sur l'AC :oops:

Je me mets en chasse des composants :-D
 
T
titi3
Apprenti
16 Mai 2009
98
Antony 92160
Bonsoir Tourniquet

Désolé j'ai oublié de te répondre :oops:
Oui absolument un inverter donne du continu en sortie , c'est ni plus ni moins qu'une alim à découpage limitée en courant.
On obtient ainsi la caractéristique "tombante" nécessaire pour le TIG et l'arc à électrodes enrobées.

Bien sur pour l'alu où il faut de l'alternatif un bon transfo convient mieux vu que en continu ça marche pas .
Je t'invite à relire les précédents messages où j'ai expliqué pourquoi un transfo seul marchait mais ......mal !

C'est pour cela que la solution inverter continu plus pont IGBT ou Mosfets reste à mon gout idéal.
On peut régler ainsi à volonté : fréquence , rapport cyclique , passer de continu à alternatif et inversement selon les travaux avec un tout petit interrupteur et finalement plus besoin de HF permanente en soudage alu.

Titi
 
T
titi3
Apprenti
16 Mai 2009
98
Antony 92160
Bonsoir Phil

Ah super si tu as un pros qui peut te monter c'est impec car on peut se démerder tout seul mais c'est nul de réinventer la poudre.
Il y a plein de petits trucs et de petites combines qu'il pourra te monter et ça te fera gagner du temps.
Ça sera quand même à toi de t'entrainer et rien ne vaut la fusion de quelques centaines de baguettes pour assurer dans tous les cas 8-)

Mais tu verras le TIG est un tel bonheur que l'on oublie tout le reste :-D

Je pense à un truc que j'ai oublié de dire ! ! !
Tu peux d'un coup de tour "ajuster" des pinces de torche aux calibres 2.5 , 3.2 etc et du coup tu pourras mettre dans ta torche des baguettes enrobées. Bien sur tu n'ouvres pas le gaz.
Tu pourras comme ça souder à la baguette avec un confort d'amorçage équivalent au TIG.
Nous avons tous fait l'expérience de gratouiller des baguettes merdiques qui collent à chaque fois , ou des baguettes avec le bout esquinté que l'on a du mal à refaire démarrer.......ou finalement des assemblages en équilibre où tout se casse la gueule dès que tu gratouilles pour amorcer :mad:
Hé bien là , c'est fini , tu approches la baguette , tu enfonces la gâchette et l'arc s'amorce sans le moindre contact :eek:

A demain
Titi
 
T
titi3
Apprenti
16 Mai 2009
98
Antony 92160
Bonjour à tous.

J'ai pas pensé à le signaler tout de suite mais il y a un site qui va interesser tous les futurs constructeurs d'allumeurs HF :
http://www.teslacoil-france.net/

En fait le générateur HF pour les TIG n'est ni plus ni moins qu'un oscillateur à éclateurs comme ceux utilisés autrefois au début de la radio quand les tubes n'existaient pas encore.
Monsieur Marconi entre autres utilisait ce genre d'oscillateur avec une bobine de Rumkorf comme transfo HT et une antenne à la place de la torche........ Le malheureux Titanic avait ce genre d'éméteur à bord !

En fait Monsieur Tesla est bien mieux placé et le site cité plus haut lui fait honneur.
On parle souvent sur ce site de "résonateur " car leur secondaire HF est "accordé" ce qui n'est pas notre cas.
Si on regarde bien certaines photos et vidéos on verra les étincelles HF mais on verra aussi un autre endroit vivement éclairé.... c'est l'éclateur.

Juste une précision ! ! ! ! Quand chacun de vous fera des essais , pas de PC à coté ou de portable ou de trucs électroniques délicats sinon ils sont flingués net :evil: :evil: :evil:

Titi
 
P
Pseudotaz
Apprenti
23 Oct 2008
58
Rhône
titi3 a dit:
Bonsoir Phil

Ah super si tu as un pros qui peut te monter c'est impec car on peut se démerder tout seul mais c'est nul de réinventer la poudre.
Il y a plein de petits trucs et de petites combines qu'il pourra te monter et ça te fera gagner du temps.
Ça sera quand même à toi de t'entrainer et rien ne vaut la fusion de quelques centaines de baguettes pour assurer dans tous les cas 8-)

Mais tu verras le TIG est un tel bonheur que l'on oublie tout le reste :-D

Je pense à un truc que j'ai oublié de dire ! ! !
Tu peux d'un coup de tour "ajuster" des pinces de torche aux calibres 2.5 , 3.2 etc et du coup tu pourras mettre dans ta torche des baguettes enrobées. Bien sur tu n'ouvres pas le gaz.
Tu pourras comme ça souder à la baguette avec un confort d'amorçage équivalent au TIG.
Nous avons tous fait l'expérience de gratouiller des baguettes merdiques qui collent à chaque fois , ou des baguettes avec le bout esquinté que l'on a du mal à refaire démarrer.......ou finalement des assemblages en équilibre où tout se casse la gueule dès que tu gratouilles pour amorcer :mad:
Hé bien là , c'est fini , tu approches la baguette , tu enfonces la gâchette et l'arc s'amorce sans le moindre contact :eek:

A demain
Titi
j'ai du mal à comprendre,
comment l'arc peut s'amorcer sans contact????
Et mettre des baguettes MMA sur une torche TIG permet de souder quelle épaisseur au min?

Autre question,

j'ai mon poste inverter GYS 4000 compatible TIG
J'ai la torche neuve TIG
Je vais me procurer l'electrovanne et le détendeur.

Mais que me faut il d'autre???
AU niveau des électrodes, il me faut une électrode non fusible et du métal d'apport?
Ou trouver l'electrode non fusible?
est ce ça?
 
T
titi3
Apprenti
16 Mai 2009
98
Antony 92160
Bonsoir Pseudotaz

Si une tension est présente entre deux parties conductrices séparées par de l'air ou un gaz ( Ar , CO2 , H2 , He...) un arc jaillira dès que la tension sera suffisamment importante pour "claquer" le gaz ou l'air qui se présente comme un isolant à froid ou du moins quand il n'est pas ionisé.
Il faut donc une tension très élevée ( plusieurs milliers de volts ) pour amorcer à distance un arc.
Pour éviter tout danger d'électrocution on utilise une haute tension HF qui ne pénètre pas dans le corps.

En Tig on utilise l'amorçage à distance par HF pour éviter tout contact de l'électrode de tungstène avec le métal à souder pour éviter toute pollution.
Si un bricoleur peut se permettre une contamination voire de micro inclusions de tungstène c'est hors de question pour des soudures professionnelles de qualité.
On peut amorcer sans HF bien sur . Il y a longtemps on amorçait sur une bande de cuivre placée en début de cordon.
D'autres systèmes d'amorçage comme chez SAF permettent d'amorcer au gratté avec une petite intensité mais........c'est moins pratique que la HF

Les épaisseurs soudables ???
Comme avec l'arc !
Pour les soudures sur tôles fines ou des petites pièces la question ne se pose pas à partir du moment où tu disposes du TIG
Le propos est surtout de rendre l'amorçage plus facile et pratique.
Les charactéristiques d'un générateur TIG ou arc enrobé sont les mêmes donc tu passeras toutes les électrodes enrobées en respectant bien sur la puissance de ton poste.
L'épaisseur minimum soudable à la limite ne dépend que de ton adresse.

Les électrodes que tu montres sont bien celles qu'il faut mettre dans la torche. Tu devras comme pour l'arc adapter le diam des électrodes à l'intensité que tu vas employer.
Les rouges sont pour le CC et les vertes pour le CA
Il faudra aussi adapter le diam de la pince dans la torche à celui de l'électrode tungstène que tu utiliseras.

Le métal d'apport devra correspondre à ce que tu veux souder.
En TIG il faut des baguettes de métal d'apport pour chaque type de métal.


Tu trouveras le métal d'apport chez tous les distributeurs de matériel de soudage. Si tu es dans le sud de Paris tu as par exemple Air Service Soudage à Champlan qui peux te fournir les différents métaux d'apport et le reste des équipements.

titi
 
P
Pseudotaz
Apprenti
23 Oct 2008
58
Rhône
Titi,

un énorme merci pour toutes ces infos.
Perso, je vais souder que de l'acier ou acier Inox et j'ai besoin du TIG pour des épaisseur de 0,8mm à 1,5 mm.


J'ai la torche TIG.
J'ai trouvé une électrovanne pour la gestion du gaz que je vais installer sur ma torche (electrovanne 220V).
Je vais acheter le détendeur + bouteille de gaz (jetable pour commencer puis ensuite, je passerai sur une grande)
Une bobine de 0,6mm ou 0,8mm de MIG comme métal d'apport comme conseillé sur un autre post de ce même forum (je suis de Lyon, donc pas à côté de Paris donc loin de l'adresse que tu m'as donnée)
Des baguettes de tungstène. Celles ci conviennent elles?
http://www.prosoud.com/boutique/fiche_produit.cfm?ref=setigor1-6&type=7&code_lg=lg_fr&num=1

Mon poste GYS 4000 est en continu et possède l'option TIG au gratté
Si je comprends bien, l'option TIG au gratté est un compromis pour pouvoir souder au TIG sans avoir la haute fréquence, c'est bien ça?
Dans ce cas, il peut qu'il y ait quelques micro inclusions de tungstène, ce qui n'est pas grave pour un particulier. Ai je bien compris?

Une fois tout ce petit montage réalisé, je pourrai réaliser ma première soudure TIG.

Je ne manquerai pas de vous poster des photos avec mes questions si j'en ai.
J'ai acheté des livres sur la soudure électrique, afin de gérer un peu mieux

Un énorme merci pour tous ces précieux conseils

@+

Alex
 
T
titi3
Apprenti
16 Mai 2009
98
Antony 92160
Salut Alex

Pour les épaisseurs que tu veux souder le TIG va être royal 8-)

Tu devras mettre un courant très faible car il ne faut pas perforer tes tôles en faisant un bain de fusion trop large.
Tu peux aussi t'aider en plaçant à l'envers de ton cordon de soudure une plaque de cuivre qui te soutiendra ton métal durant le cordon et surtout empêchera une oxydation trop énergique de ton métal fondu coté envers.

Fais attention Alex avec ton électrovanne dont la bobine est en 220v . Je te déconseille de faire passer le 220 dans le faisceaux .
En principe c'est une basse tension genre 12 ou 24 v qui passe vers le switch de la torche.

Il y a une combine que l'on utilise en électroméca qui peux sécuriser ton instal :
Tu prends un transfo 220/24 de petite puissance genre de 15 à 50w pas plus
Tu relies ton électrovanne au secteur mais en série avec le primaire du transfo........
Rien ne se passe eh bien si maintenant tu court-circuites le secondaire la vanne va coller :eek:
Il te suffit de relier le switch de la torche au secondaire du transfo!
C'est pas beau ça ?????

Je ne sais pas si j'ai été super clair sinon je te ferai un petit croquis et je te le post ce soir car là je suis au boulot :cry:

Je ne sais pas si la combine du fil de MIG est une très bonne solution :roll:
Il ne faut pas des baguettes trop fines et puis si elles sont bien droites c'est pas plus mal !
Tous les métaux ne marchent pas aussi bien. Si tu tentes de prendre des baguettes de soudure pour la soudure autogène par exemple et bien ça marche très mal ( mousse , porosités...etc).

Tu devrais quand même essayer de prendre des baguettes pour TIG tu auras de bons résultats.
Pour l'inox tu devras prendre des baguettes correspondant à l'inox que tu soudes , 304 , 316 ...... Il faut que ton cordon soit de même nature pour perpétuer les compétences du métal de base.

Les baguettes de métal d'apport sont réalisées en fait avec en excès les composants de l'alliage qui vont se volatiliser ou se détruire durant la soudure ce qui fait que le cordon obtenu ne présente pas de différences avec le métal de base.
Une soudure à bords rapprochés sans métal d'apport est pratique pour le pointage mais ne donnera pas de résultat corrects à long terme pour cette raison.

Ah oui Lyon ça fait un petit bout :) Mais tu trouveras sans difficulté un distributeur de matos de soudage sur Lyon.

Oui les électrodes que tu montres doivent convenir . Le diam 1.6 qui est proposé ira bien pour les tôles que tu veux souder .
Pour plus de précision n'hésite pas à faire une pointe bien éffilée à ton électrode.
Ils précisent " sans radiation" En fait les électrodes habituellement employées ( les rouges) contiennent du Thorium qui est légèrement radio--actif :twisted: C'est surtout que pour eux c'est moins cher à fabriquer !

Si tu vois que ton arc est instable ou se déplace sans cesse voire s'éteint alors que ta distance d'arc est correcte............achètes des électrodes rouges :wink:

Oui , tu as parfaitement compris , le gratté est une solution pour amorcer l'arc sans HF.
En fait les postes qui amorcent au gratté on un dispositif qui ne laisse passer qu'un faible courant au repos et tant que la baguette touche la tôle durant la séquence d'amorçage la tension au bornes du générateur est de 0 . Dès que tu éloignes la baguette la tension remonte aussitôt et le générateur envoie la bourre.
Comme le courant est très faible au moment du grattage il n'y a pas de micro collages et tout va bien , le problème c'est que en pratique c'est pas aussi net et que la pointe laisse des traces.........voire colle carrément comme à l'arc!

Dans le soudage pro on fait très attention à ce genre de chose ( centrales nucléaires , médical , industrie chimique , spatial...etc

Bien venue chez les soudeurs Alex et n'hésite pas pour tes questions :wink:

titi
 
P
Pseudotaz
Apprenti
23 Oct 2008
58
Rhône
Titi, un énorme merci pour tous ces conseils que tu me donnes,

pour l'electrovanne, j'ai trouvé une de centrale à vapeur. Tu penses qu'en 220V ça ne marchera pas?
Puissance 4W:
207402.jpg

Les fils de la torche pourront largement encaisser cette micro puissance je pense, non?
Car l'avantage était l'encombrement (mini).

J'ai compris le montage avec le transformateur, mais celà nécéssite d'avoir une pièce ne plus sur le montage (donc plus encombrant).

J'ai une question sur le masque. J'ai un masque électronique 3000V3 CE0159 EN-175 MOD 405 avec un réglage:
Delay 10 ; 11 ; 12 ; 13 et Tig.

Pour la soudure à l'arc (inverter), sur quelle position dois je me mettre?

Encore un énorme merci,

Cdt

Alex
 
T
tourniquet
Ouvrier
14 Déc 2008
497
Je pense surtout qu'amener le 220 V dans ta torche est dangereux, risque de t'électrocuter.

Les bouteilles jetables, ces a mon avis un fausse bonne idée. Sa se vide en quelque minutes et sa coute une fortune au final.

Pour avoir essayé un Inverter de base équipé d'une torche TIG, il faut juste chopper le coup de main pour amorcer l'arc. Le problème vient a la fin du cordon de soudure. Pour couper l'arc.

Plus tu éloigne ta torche de la pièce a souder plus l'inverter augmente la tension. Pour couper l'arc il faut éloigner la torche d'un petit coup sec
 
T
titi3
Apprenti
16 Mai 2009
98
Antony 92160
Bonsoir Alex

Si si bien sur les fils de la torche peuvent sans doute en alimenter une dizaine mais comme le dit Tourniquet c'est pour une raison de sécurité.

Si tu veux travailler par la suite des pièces en plus fortes épaisseurs ou à cadences de soudage élevées et/ou fortes intensités il te faudra une torche refroidie à eau et on ne sait jamais et puis bon ,on a tôt fait de déchirer un faisceaux surtout en travaillant sur de la tôle........!.

Il y a autre chose :
Comme le dit Tourniquet il y a un problème avec les fins de cordons :cry:

Déjà quand tu arrêtes le soudage il faut rester en place et continuer à souffler du gaz pour assurer la protection du métal jusqu'à un refroidissement suffisant.
Ensuite durant le tout début du refroidissement il est bon de réamorcer deux ou trois fois un tout petit peu pour réduire les retassures qui peuvent soit nuire à l'étanchéité ou être l'amorce d'une fêlure longitudinale dans le cordon.

Si j'étais toi je réaliserais mon "module" TIG sous forme d'un petit coffret qui rassemblerait transfo , électrovanne , relais , relais tempo...etc Et qui pourrait se fixer sur le coté par une sangle ou des filetages qui vont bien.

Je parlais de tempo car il serait bon que tu "bricoles" un peu l'inverter pour lui rajouter une entrée de commande.
Ainsi en appuyant sur ta gâchette tu provoques le démarrage du convertisseur , l'ouverture du gaz .......et quand tu as fini ton cordon , tu relâches la gâchette ( donc le courant de soudage se coupe ) et tu restes en place tant que la tempo que tu as rajouté sur ta vanne de gaz assure le " post flow ".

Il est fort possible que le circuit imprimé de ton inverter soit commun à touts sortes de réalisations de la marque et que les circuits soient prévus pour une vraie utilisation TIG . Si ça se trouve il y a peut-être deux bornes réunies par un strapp dans ton inverter...........faut voir.

Ouvre le , prends moi des photos de près et je pourrai peut-être te dire comment rendre ton inverter "commandable" :wink:

Pour ton masque ne te tracasses pas , un casque qui va pour l'arc va pour le TIG. Si manifestement tu as un réglage d'opacité , tu ajustes ce réglage pour voir confortablement sans aucun éblouissement qui serait fatiguant à la longue. Ce réglage sera à ajuster en fonction des intensités que tu vas utiliser.
Les blocs LCD sont équipés en série de filtres UV et IR qui protègeront tes yeux quand bien même tu oublierais de mettre une pile ou de la mettre en route ( si ,......ça arrive :shock: )

Le masque cagoule est la seule solution en TIG vu qu'il te faut tes deux mains pour travailler.

Pour la bouteille , oublies les jetables , prends un contrat pour une 4 m3 ( bouteille de 1m de haut ) c'est facilement transportable et tu peux bosser un bon moment .

Bon , je vais me pieuter je rebosse demain :mad:

titi
 
P
Pseudotaz
Apprenti
23 Oct 2008
58
Rhône
Ouahh, que d'infos. Vous êtes vraiment géniaux (et passionnés apparemment).

Donc, j'ai noté pour le 220V, je vais en prendre une 24V.
Je vais ouvrir mon poste pour vous le photographier.

Au sujet de la commande d'arc, j'ai lu un post ou quelqu'un avait fait cette modif sur un MIG Belwin, en mettant un relais de démarreur.
Dans ce cas, il me faut un relais 12V ou 24V?
12V m'arrangerait car j'en ai déjà un en stock.
Par contre, je ne vois pas vraiment comment je pourrai faire cette modification. Car le Belwin possède de la place à l'intérieur pour intégrer le relais, pas mon inverter.
Quoiqu'il en soit, je vous fait une photo de l'intérieur, peut être est il prévu pour être "commandable" !!


Pour le transfo, pas de souci, on en trouve facilement de tout petits.
POur l'électrovanne, que me conseillez vous?
Ou puis je en trouver une bon marché et de petite taille.

Ensuite, vous avez raison, je mettrai tout ça dans un coffret bien propre au début de ma torche (enfin côté inverter).

Bon, je vais bosser (enfin, bosser sur ma R11, je monte un arceau dedans :o) )

Bonne journée

Alex
 
T
titi3
Apprenti
16 Mai 2009
98
Antony 92160
Yes , arceau , tôle.......je comprend mieux :wink: vive le TIG

Pour le relais de démarreur je ne suis pas sur que ce soit idéal :

Je ne sais pas si la bobine de ce genre de relais est prévue pour rester longtemps sous tension ?
En effet c'est un électro aimant très puissant car destiné à engager le pignon du lanceur, la fonction "contact" n'est finalement qu'accessoire.
Donc cet électro aimant doit pomper pas mal de jus et donc chauffer.
Un demarreur n'a qu'un usage momentané mais la soudure ça peut être une journée entière :???:

En plus je ne sais pas si les contacts sont capables de "soufler" un arc de soudage. Certes ils tiennent l'intensité mais quand les contacts vont commencer à s'ouvrir , le poste va augmenter sa tension pour tenter de compenser et maintenir l'arc coute que coute.

Sur un MIG je dis pas car ces postes travaillent à tension constante ( en théorie) alors qu'un poste TIG ou enrobé travaillent à courant constant.

Je pense qu'il vaut mieux travailler dans la "dentelle" et commander directement le convertisseur ce qui sera silencieux et inusable :wink:

Electrovannes tu peux trouver ça chez SIB ERA tu demandes Mr Frechon au 01.39.98.70.32
pour t'aider dans le choix et avoir les prix ou un catalogue.

Tu lui préciseras que :

c'est pour du gaz (argon) ,
debit < 15 l/mn ,
pression différentielle < 5 bars ,
commande directe ,
raccords au pas du gaz genre 1/8" ou 1/4 " ,
bobine 12 ou 24 v alternatif ,
type NF ( normalement fermée )........

si il te pose une colle tu le dis .
Sans quoi il y a aussi radiospares mais bobo le prix !
Sinon Ebay !

titi
 
J
JKL
Compagnon
1 Avr 2008
1 995
titi3 a dit:
Pour le relais de démarreur je ne suis pas sur que ce soit idéal :

Je ne sais pas si la bobine de ce genre de relais est prévue pour rester longtemps sous tension ?
En effet c'est un électro aimant très puissant car destiné à engager le pignon du lanceur, la fonction "contact" n'est finalement qu'accessoire.
Donc cet électro aimant doit pomper pas mal de jus et donc chauffer.
Un demarreur n'a qu'un usage momentané mais la soudure ça peut être une journée entière :???:
A mon avis vous faites une confusion dans les termes et les fonctions. Il ne s'agit pas d'utiliser le "Bendix" d'un démarreur de voiture mais un relais de batterie. C'est un article extrèmement courant sur les bateaux à moteur.
J'attire votre attention sur le fait qu'il va coûetr aussi cher d'approvisionner un tel relais plus une électrovanne plus quelques bricoles qu'entre le prix d'un Inverter MMA apte au soudage TIG et un véritable poste TIG. Je parle en connaissance de cause car je suis passé par là MAIS le relais de batterie et l'électrovanne je les avais déjà.
Par ailleurs que ceux qui ont des envies de soudage TIG sans en avoir tout à fait les moyens ( c'était mon cas ) sachent qu'il existe un très bon compromis chez GYS, à savoir un Inverter le GYSMI 165 pour soudage MMA pouvant faire du TIG non pas au gratté mais avec le mode "lift arc". Quasi tous les postes TIG sérieux ont cette possibilité pour pouvoir se passer de HF quand celle-ci serait catastrophique pour l'environnement.
 
T
tourniquet
Ouvrier
14 Déc 2008
497
JKL tes propos sont toujours dans le négationnisme.

Évidemment que se monter entièrement un TIG avec HF, pré et post gaz et compagnie sa revient aussi chère que d'acheter un poste tous fais.

Il ne faut pas non plus oublier la dominante du forum ou nous somme. Les réalisations personnels.

Pourquoi s'emmerder a se monter par exemple une CNC maison, fabriquer des pièces avec nos machines outils alors que tous est déjà dispos dans le commerce.

Peut être car nous aimons bricoler et comprendre le fonctionnement des choses.

Je trouve bizarre qu'avec ton raisonnement, tu participe a se forum. Ayant effectué une recherche dans le forum, je ne voit jamais aucune de tes réalisations non plus.

Fin du hors sujet, revenons a la soudure.
 
T
titi3
Apprenti
16 Mai 2009
98
Antony 92160
Oui , Tourniquet tu as raison .
Bien sur que nous sommes un peu fous mais c'est oublier aussi notre science de la récup qui nous permet de réaliser beaucoup de choses pour souvent des prix dérisoires.
Sur ce forum nous sommes là pour nous filer des coups de mains et éviter à ceux qui veulent se lancer dans une aventure de tomber dans tous les pièges où nous sommes nous même tombés autrefois.

Evitons de nous accrocher pour des termes soyons simplement sur que nous parlions bien de la même chose.
Alex avait l'idée d'utiliser un relais de démarreur pour couper un courant important et l'idée à la base est intelligente et ça coute que dalle à la casse .
Il nous reste simplement à lui expliquer les limites qu'imposent ce choix .
Bendix est un nom commercial dont on se fout nous nous pensons à la fonction.
Il en est de même pour le système Lift-Arc c'est le nom donné au procédé d'ailleur couvert par un brevet. Ce qu'il faut expliquer c'est comment ça marche, ce qui a été fait plus haut . Maintenant savoir si c'est au gratté , au contact , à l'effleurement , à la chatouille...ça n'aide pas Alex et ceux qui s'interessent au projet.

Pour en revenir aux relais de batteries ce qui nous faut plutôt c'est l'adresse d'un fournisseur , des photos , des carractéristiques , des combines pour en récupérer , des précautions à prendre......
Savoir que c'est mieux et il faut l'argumenter ne nous captive pas.

titi
 
P
Pseudotaz
Apprenti
23 Oct 2008
58
Rhône
Que d'infos et de conseils,

un grand merci.

Ce matin, j'ai soudé pas mal d'éléments (en fait pointé) sur mon arceau, et mon collègue qui en a monté dans d'autres autos, m'a expliqué que lui, il faisait tout au MIG.

Donc grande question, pour souder des arceaux, des échappements, bref surtout pour de la voiture et des tôles qui vont de 0,8mm à 2,5 mm, faut il mieux que :
- je lance un investissement pour modifier mon MMA actuel en TIG (avec commande à gaz, la bouteille, le détendeur, les électrodes tungstènes...)
-Je trouve un poste MIG typde Deca 140A tout en gardant mon MMA
-Je prends direct un Gys 3P qui fait MMA et Mig.

Compte tenu du coût de la modifs, je veux être bien sur de moi avant de faire un choix et m'apercevoir que ce n'est pas le bon.

Je pense être sur le bon forum car vous êtes d'excellents conseils.

Pour la troisième option, il faut savoir qu'apparemment, je connais une personne qui recherche un MMA avec torche Tig et qui me racherait le tout ce qui minimise le rajout pour obtenir le Gys 3P.

Merci par avance pour vos avis éclairés.

PS: quelques photos de mon arceau pointé ce matin

pointage:
P1010994.jpg


P1010995.jpg


Soudé:
P1010996.jpg


P1010997.jpg


P1010998.jpg


P1010999.jpg


P1020001.jpg
 
T
titi3
Apprenti
16 Mai 2009
98
Antony 92160
Salut Alex

Bah dis donc tu te lances dans un sacré boulot et si tu échoues dans la course auto tu auras à coup sur du boulot en tuyauterie indus :)

Les soudures sur les photos 3 et 4 m'inqiètent un peu tu n'as pas meulé un peu beaucoup ?

Pour le choix TIG / MIG j'aurais tendance à te conseiller le TIG vu les travaux que tu entreprends.

Mon avis n'est pas tout à fait neutre vu que je suis un adepte du TIG :7dance:

Le TIG te donnera un travail de grande finesse et précision avec un auto contrôle parmanent durant l'exécution. Tout se voit et se maitrise au TIG , pénétration , largeur du bain , épaisseur du cordon , porosités .
Si par exemple tu veux assembler deux pièces de tailles différentes tu peux facilement au Tig distribuer la chaleur où ça te plait .
En TIG tu est maitre de la progression et tu varies la vitesse en fonction des besoins en ajoutant ou non du métal.
Quand tu reprends un cordon interrompu tu peux rattraper ton fond de chanfrein pour maitriser la constance de la pénétration et rajouter du métal que lorsque c'est bon.........
Inconvénients et oui il en faut ! C'est pas très rapide , il faut les deux mains , il faut interrompre le cordon quand la baguette de métal d'apport commence à cramer les doigts...et faire gaffe au vent quand tu ne soudes pas à l'abris.

Bon allez je vais casser un peu le MIG :-D
Le MIG est pratique dans un atelier de carosserie ou de chaudronnerie car moins exigeant pour les travaux courants.
Il permet de déposer du métal en grande quantité sans interruption, c'est l'instrument rêvé en rechargement. Cest un procédé rapide.
Mais le contrôle est plus difficile , il y aura des collages en MIG qui ne peuvent se faire en TIG , le métal arrive qu'on le veuille ou pas un peu comme avec l'arc , la torche est plus encombrante , le faisceaux généralement moins long donc moins de maniabilité....
Et puis il faut parler des réglages :roll:
Il faut comparer à même niveau . Un bon poste MIG permet de régler de nombreux paramètres , vitesse du fil , tension d'arc , valeur de self , mode de transfert.....En MIG il y a 3 modes de transfert : court circuit , vol globulaire , spray . Tous les réglages étant liés à un travail donné.
Les MIG de chez Décathlon :lol: ne permettent rien de tout ça et on pense que le MIG est plus simple.
Rappelons que la " mécanique " du MIG est plus délicate avec l'entrainement du fil , son redressement , le remplacement des buses et guides fil..... Les arrêts de production sont plus fréquents.

Bon , je vais pas avoir que des copains :???:

Comme tu fais des travaux qui nécessitent du soin et de la qualité de réalisation ne devrais-tu pas acheter un poste d'occase mais type indus ?
Il faut savoir que tous les distributeurs de matos de soudage sont saturés de postes classiques délaissés au profit de postes inverters.
Il y a des affaires à faire :wink:
Pour bosser à l'atelier tu te fous du poids du poste. Le miens fait 240kg et alors !

Tu sais ce que tu pourrais faire c'est louer un wend un TIG et tu compares avec le MIG de ton pote.
Le TIG va te sembler plus dur au début mais quand tu auras pris la main , tes soudures vont le dégouter.

titi
 
R
Roll
Compagnon
7 Déc 2008
663
89
Je soude au mig et j'ai eu l'occasion d'essayer le tig: c'est vraiment super, on contrôle tout, comme avec l'Oxyacétylène, mais en beaucoup plus rapide.
Le tig a quand même ses limites: épaisseurs faibles, bonne préparation des joints de soudure...
Je reste au mig pour sa rapidité et sa polyvalence; et puis avoir 2 postes revient assez cher avec les différentes bouteilles de gaz .
 
P
Pseudotaz
Apprenti
23 Oct 2008
58
Rhône
ouahouuu, des vraies explications claires comme je les aime.
Mais ça ne m'aide pas vraiment lol
Car je suis toujours aussi indécis.

Pour les photos 3 et 4, il y a beaucoup de matière qui rentre dans le tube et il y avait un joint important qui a été comblé, donc aucun souci. Mon collègue (maître dans ce genre de travaux) m'aiguille bien et check tout ce que je fais.

Au final, toutes les soudures seront contrôlées par un métallier de métier.

Je vais continuer à réfléchir, apparemment, le TIG reste le top, mais aurais je d'aussi bon résultats avec mon MMA modifié qu'avec un poste TIG HF?
Faut il modifier mon MMA ou bien prendre un TIG déjà tout fait?

Bon, merci encore pour toutes ces explications et je me relance dans ma réflexion lol

Bonne soirée !!!
 
T
tourniquet
Ouvrier
14 Déc 2008
497
Par curiosité technique, souder la structure au chalumeau oxy/acétylène et il un procédé envisageable ?
 
J
JKL
Compagnon
1 Avr 2008
1 995
tourniquet a dit:
JKL tes propos sont toujours dans le négationnisme..

Tourniquet, je pense que tu voulais parler plutôt de l'aspect négatif de mon propos, car, revise ton vocabulaire, je n'ai jamais parlé des juifs ici.
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
  • Auteur de la discussion
  • #83
justement si tu pouvais ne jamais parler de rien ici ça arrangerait tout le monde :roll:
 
punchy
punchy
Compagnon
3 Déc 2007
1 636
Bordeaux
tourniquet a dit:
Par curiosité technique, souder la structure au chalumeau oxy/acétylène et il un procédé envisageable ?
Si tu parle d'un châssis de voiture, c'est a déconseiller car tu va chauffer beaucoup et donc déformer la caisse.

Un TIG ou MIG si on travail par petit cordon et en alternant les endroits ne va pas trop chauffer.

Je connais quelqu'un qui avais renforcé les deux longeront avant de ça voiture, ça a trop chauffé, déformer,
et après le moteur toucher au remontage (bon il y a pas beaucoup place a la base mais quand même)

:wink:
 
P
Pseudotaz
Apprenti
23 Oct 2008
58
Rhône
Bon, après réflexion et en lisant bien tous vos posts (dont ceux de Titi, très bien expliqués), je me décide à partir sur le TIG.
J'ai déjà la torche, une pro en plus et je viens de commander une electrovanne 24VDC.

J'ai aussi repéré le transfo dont j'aurai besoin.
J'avance doucement ce projet, mais j'avance :o)

Je vous posterai les photos en fonction de mon avancement,

@ très vite
 
P
Pseudotaz
Apprenti
23 Oct 2008
58
Rhône
Bon, me revoilà après une sacré migraine qui m'a enlevé toute motivation pendant 3 jours.

J'ai commandé ma vanne:

ELECTROVANNE 2/2 EN LAITON ASCA 10 bar NEUF
convient pour air et liquide
Pression maxi 10 bars
Alimentation de la bobine : 24VDC 50hz
Raccordement : ¼ gaz
Temperature de fonctionnement : -20 à 60 °C
Puissance 10 W IP65
Vendu avec une prise type iso
Vendu avec notice
Commande manu sur le corps de l’électrovanne
NF
http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&item=150372068663&ssPageName=ADME:B:BCA:FR:1123 Je passe ensuite au transformateu...s pour des conseils avertis merci par avance
 
a donf la sub
a donf la sub
Apprenti
10 Mar 2009
208
FR-65 Tarbes
Pseudotaz a dit:
Ce matin, j'ai soudé pas mal d'éléments (en fait pointé) sur mon arceau, et mon collègue qui en a monté dans d'autres autos, m'a expliqué que lui, il faisait tout au MIG.
.......

PS: quelques photos de mon arceau pointé ce matin

pointage:
P1010994.jpg


P1010995.jpg


Soudé:
P1010996.jpg


P1010997.jpg


P1010998.jpg


P1010999.jpg


P1020001.jpg


salut

je fais actuellement le même montage dans ma 11, et j'ai des remarques a te faire
relis bien la réglementation, car la fixation de tes oeillets pour les harnais est non conforme
tu as des photos de tes fixations sur la caisse ? j'ai pas mal galéré sur la mienne pour en réaliser des conformes, et solides, et je dois reprendre les soudures car mon poste était mal réglé, et je débutais
 
P
Pseudotaz
Apprenti
23 Oct 2008
58
Rhône
Bonjour,

Coooooooooool, un collègue en Ronze :o)

Pas de souci pour l’homologation, je ne compte pas courir avec, juste faire du circuit / spéciales. C’est une auto plaisir, je ne ferai pas de Rallye avec.

Je te prendrai davantage de photos dimanche car je dois normalement finir le pointage de l’arceau voire le soudage.

J’ai reçu mes baquets, je dois aussi m’occuper des fixations.


Comment soudes tu ton arceau ?
Inverter, MIG, MAG ou TIG ?

De mon côté, juste un peu de difficultés avec les contre plaques, car les tôles sont fines (caisse) et l’inverter est un peu trop puissant.
J’ai acheté des baguettes de 1,6 au lieu de 2mm, j’espère qu’avec 30A, ça passera mieux.

Dommage que mon projet TIG n’avance pas plus vite car pour les contre plaques, il m’eut été bien utile. Au pire, je pense pointer les contre plaques et finir les soudures au TIG ultérieurement.

@++
 
a donf la sub
a donf la sub
Apprenti
10 Mar 2009
208
FR-65 Tarbes
j'ai un vieux Mig acheté d'occase pour poser l'arceau et refaire des renforts sur la caisse (voir post, page 3)

tu peut voir les degats sur la caisse et le taf qu'il reste là : http://forum.renault-9-11.fr/r9-r11-pre ... 11141.html
je dois dire qu'a l'achat de l'auto, je n'avais pas envisagé qu'il y en aurait autant a reprendre (arceau principalement, et tous les petits trucs qu'on peut trouver en démontant)
ca fait un moment que je n'y ai pas touché, je manque de temps mais il va falloir que j'en mette un coup cette fin d'année
 
T
titi3
Apprenti
16 Mai 2009
98
Antony 92160
Bonsoir à tous
Bonsoir Pseudotaz

Je reviens en vitesse sur une idée de Tourniquet consistant à faire les arceaux par soudure autogène.
Pourquoi pas , on utilise ce procédé en tuyauterie industrielle et dans le chauffage.
Avec un peu de pratique et de l'application on arrive à faire un beau travail . Il faut noter de toutes façons que le tig et l'autogène ont de grandes similitudes en fait au lieu que la flamme soit du gaz c'est un arc.

Toutefois la remarque de punchy est importante en ce qui concerne les déformations.
C'est bien une des grandes difficultés de la construction mécano-soudée.
Il est vrais que plus on chauffe une grande partie de la pièce plus les dilatations sont importantes et quand la soudure immobilise les pièces dilatées et bien au refroidissement c'est la guerre.
Moins on chauffe mieux c'est .
Il faut aussi et surtout faire gaffe de répartir les déformations.
En soudant une bride au bout d'un tube par exemple tu as toujours intérêt à faire un quart de cordon d'un coté puis un autre quart diamétralement opposé.....etc

Fais surtout gaffe à la pénétration , quand tu assembles des tubes tu dois réaliser la liaison sur toute l'épaisseur du matériau. Au mig il est plus difficile de faire ce contrôle. Au tig ou au chalumeau c'est plus facile.
Des cordons présentant une grosse surépaisseur vont aussi exercer une traction plus importante et favoriser les déformations.

Mais bon , je parle , je parle et c'est du blabla sur le terrain on fait au mieux :roll:

Je pense à tes points d'encrage ?
Il faut sans doute que ces points soient aussi solides sinon plus que les parties de l'arceau qui viennent se mettre dessus :wink:
Ne serait-il pas mieux de prendre la tôle de la voiture en sandwich entre ton encrage d'arceau et une plaque mise de l'autre coté et le tout serré par des boulons ?
J'ai un peu peur que si tu soudes une plaque de renfort sur la tôle d'origine tu fragilises la tôle en question et qu'en cas de pet tu déchires la tôle :???:
Maintenant je dis ça mais tu n'as peut-être pas accès de l'autre coté ?

Titi
 
Haut