Transformation d' un moteur triphasé en génératrice

ingenieu59
Compagnon
10 Septembre 2013
3 387
cassel 59
Bonjour,

merci MRG-NK d' avoir répondu .
J' essaie de trouver une solution pour réparer son sabotache . Les morceaux d' aimants manquants , je les ai , ils attendent d' être recollés .

Ce sont des moteurs qui acceptent une plage de tension pouvant aller de 380 à 480 V .
Celui là, c' était un 6300 watts pour 1030 trs/min.

Quand je parle de décoller pour recouper, c' était histoire de les recoller sur un rotor de moteur asynchrone . Avec rotor de même diamètre .
 
MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
376
Bonjour,
un rotor moteur asynchrone est bobiné : soit des bobines avec du fil, soit des barres alu, ca revient au même.
Il n'y a pas d'aimant. Le circuit magnétique du rotor n'est pas adapté pour faire un inducteur d'alternateur.

Je suppose utiliser un stator de moteur asynchrone ; et au centre, mettre un autre rotor
La fréquence dépendra de la vitesse de rotation et du nombre de paires d'aimants.
f = P * n . ; n en tours par secondes
La tension sera fonction des aimants ; et de la fréquence
Voir ce que l'on peut faire en fonction du matériel.

En ce qui concerne les aimants, les morceaux ne seront pas en contact parfait sur la partie restante.
Il y aura un entrefer... legér ; donc une perte de magnétisme

Cette réponse pour : on veut fabriquer un alternateur, à partir d'un moteur asynchrone.
Sans couplage sur secteur EDF.

Si on veut faire un couplage, il faut respecter une procédure, en particulier s'ssurer qu'il n'y a pas d'écart de phase, même un écart d'une fraction de degré seait dangeruse : un grand courant de circulaion.
Si on peut d'abord faire tourner en moteur, on a une synchro, ensuite le moteur qui alimente l'alternateur monte en puissance, A VITESSE de synchro ; on augmente le flux de l'inducteur, la tension créée par l'alternateur augmente.
Mais avec des aimants, impossible d'augmenter le flux... sauf si, en plus, on a des bobines qui permettent d'ajouter, retirer du flux. Commencer par travailler flux faible : en différentiel
Mais, il faut prévoir un bobinage ; des bagues collectrices....
Pour fonctionner en différentiel, il faut envoyer une tension négative dans la bobine.
L'avantage : on a une grande plage de fonctionnement avec un faible courant, Mais ne pas abuser : on affaiblit l'aimant, donc, c'est uniquement pour la connexion de la machine.

Si on parle génératrice, un électricien comprendra machine à courant continu.
Pour avoir une génératrice, il suffit de mettre un pont de diodes, on a du courant redressé, taux d'ondulation faible avec du triphasé : la tension ne repasse jamais à 0V contrairement au mono.

Plus la fréquence est élévée, meilleure sera la forme de la tension, du courant (dans un plage de F)


Je vois 1030 tours / minute En 50 Hz, un moteur 3 paires de poles tourne ) 1000 tours, mais pour un moteur asynchroe c'est moins.
Si c'est bien 1030 : et pas un peu plus... ??
ce n'est pas 1300 ? soit une synchro 1500tr/min avec 2 paires de poles qui est possible, logique
Je note un fort glissement
Compatible avec les 12 bobines sur une photo
 
Dernière édition:
ingenieu59
Compagnon
10 Septembre 2013
3 387
cassel 59
Bonjour,

j' essaie de faire un montage à l' aide d' un entraînement électrique et variateur

J' ai essayé un moteur 1700 w donné pour 885 trs .

résultat : entre 2 phases = 230 V alternatif 60 hz et 700 trs/min
il va de soit que plus j' augmente la vitesse, plus je monte en voltage et en fréquence .
Pour obtenir 380 V , j' obtiens 100 Hz

première question : pour les appareils électroportatifs, est-ce qu' entre 2 phases ça peut convenir ?
deuxième question : Est-ce qu' un variateur de fréquence peut accepter 100 hz en entrée pour n' en donner que 50 en sortie tout en gardant les 380 V ?
 
midodiy
Compagnon
24 Septembre 2009
6 147
Reims
230 V alternatif 60 hz
pour les appareils électroportatifs, est-ce qu' entre 2 phases ça peut convenir ?
Oui mais les appareils seront un peut moins puissant à cause des 60hz.
Pour obtenir 380 V , j' obtiens 100 Hz
Est-ce qu' un variateur de fréquence peut accepter 100 hz en entrée pour n' en donner que 50 en sortie tout en gardant les 380 V ?
Pour moi, aucun probleme.
 
ingenieu59
Compagnon
10 Septembre 2013
3 387
cassel 59
OK, merci midodiy

Demain, je vais tenter de mettre un 2.2 kw sur les plots et voir ce que cela va donner . Je mettrai les barettes sur le 2.2 kw en triangle, pour un 220 v tri . La perceuse a marché nickel , surtout en perçant .

Si j' ai le temps, Je vais essayer les plus gros , voir ce qui vont me donner .
 
Dernière édition:
MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
376
Bonjour, le variateur en entrée transforme l'alternatif en continu, donc pour la partie puissance, en principe pas de problème : on hache le courant continu
Il faut que la tension d'entrée soit compatible, donc si 380 entre phases, ca doit entrer la la gamme de tension d'entrée
Si c'est 380V entre phase et neutre....Ca risque d'être trop ! Mis il me semble que ce n'est pas le cas.... à vérifier : on ne sait jamis !
 
ingenieu59
Compagnon
10 Septembre 2013
3 387
cassel 59
Bonjour,

je n' ai pas le neutre, je le prends directement sur la carcasse et j' obtiens la moitié de la tension entre 2 phases .
C' est à dire que le moteur, à 700 trs/min me donne 230 V à 60 hz et à 1050 , 380 V mais à 100 hz .

Pour l' instant, je ne fais que des tests , histoire de voir ce qu' il a dans le ventre ( ce qu' il est capable de donner pour un 1700 w )
La disqueuse 2100 w fonctionne , mais pas assez de pêche pour tronçonner .
J' ai déjà essayé des moteurs 380 v en 1.5 kw et 3.5 kw qui tournent très bien , mais pas testé le couple .
 
MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
376
Bonjour,
j'ai compris : on fait tourner un moteur ; il est couplé à un alternateur ; ce dernier alimente un convertisseur, qui fabrique du 50Hz
Effectivement, si on fait varier la vitesse, on fait varier la fréquence, la tension
Mais si on monte en fréquence, l'inductance des bobines va créer des pertes ; pour faire simple on double la fréquence on double les pertes.
Il y aura une conséquence quand on va demander un courant : la chute de tension sera proprotionnelle au courant
La "résistance" interne de l'alternateur c'est jLw + R ; ou racine de (L²w²+R²) Résistance du cuivre faible, inductance de la bobine forte
La chute de tension U=RI c'est pour le courant continu - en alternatif : u=ZI donc ici u proche de Lw *I
L valeur du bobinage et w = 2 * Pi * Fréquence

Le comportement en charge sera différent de celui à vide : l'alternateur est-il prévu pour du 400 Hz ?

Oui : si on augemte la vitesse, on va augmenter la tension et la fréquence ; cela malgré les pertes
Mais le rendement de la machine sera moins bon
Au delà d'une certaine puissance.... ca va chauffer
ok j ai vu la machine accepte 6 kW ; on va lui en demander 2.2
Si on fait un calcul rapide : puissance utile 2.2 ; consomme 3 kW et à peu près 4 kVA
le convertisseur va en demander entre 4 et 5 kW
Le moteur transformé en alternateur ; dans sa version moteur était un 6 kW
Je suppose en alternateur..... il reste sur 6 ; à sa fréquence nominale
Mais à une autre fréquence ; on risque d'avoir puissance demandée par convertisseur 5 + perte interne alternateur 2 ; total 7
Ceci est mon scénario simulation ; donc les chiffres sont indicatifs
 
Dernière édition:
MRG-NK
Ouvrier
2 Février 2019
376
Si c'est bien cela : une machine courant continu qui alimente un alternateur, puis un convertisseur.....
Si la tension courant continu est compatible avec le convertisseur ;
il est possible d'alimenter directement en courant continu le convertisseur.
En principe, le convertisseur a une entrée alternatif ; un pont de diodes, un condensateur....
Ensuite la partie convertisseur.... une alim à découpage pour la partie puissance
Pour la partie commande : une alim à découpage alimentée par le courant continu

Donc, si possible alimenter en continu ; on économise un étage ; meilleur rendement
MAIS il faut avoir une tension compatible et rester stable quel que soit la charge

Autre aspect : il existe des convertisseurs qui ont une entrée en monophasé ¿ c'est le cas ?
Si on alimente directement le convertisseur en 230V... on fait directement les choses
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut