Traiter de la tôle bleue

Guydo67
Compagnon
29 Novembre 2007
1 399
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

J'étais à la recherche de petits morceaux de tôle bleue de différentes épaisseurs (0,6 à 2,2) pour faire des ressorts plats. Comme je n'en trouve pas je me suis dit que j'allais acheter une plaque entière (260 x 1500) en 2,5 mm.
Mais avant de faire cet achat (c'est quand même 65 € HT) je me suis demandé s'il était possible de couper à la scie des morceaux de cette plaque, ensuite de les forger pour avoir les épaisseurs voulues (0,6 à 2,2) et pour finir de les tremper pour avoir mes ressorts.


Merci pour vos conseils, Guydo
 
kiki86
Compagnon
7 Janvier 2015
4 169
Maisons Alfort
bonjour
pour scier la tôle bleue pas de soucis : avec une scie à main et la lame qui va bien
pour le traitement thermique pas de problème
quand à forger je n'en sais rien mais je n'y crois pas
il faut peut être envisager un fraisage ou une rectif plane : tu auras un état de surface propre contrairement à la forge
bon courage
 
christophe81
Compagnon
25 Février 2010
1 199
cordes sur ciel 81
la disqueuse, la scie, pas de problème sur de la tôle bleue

la forger, pourquoi pas, c'est un acier agréable sous le marteau, en revanche, selon ce que tu comptes faire des pièces forger, il te faudra procéder à un surfaçage, car tu ne pourras pas obtenir une bonne planéité à la forge. Une solution pour un meilleur état de surface étant d'utiliser une presse, où un laminoire.

Quant à tremper un acier au carbone, en le coupant à la disqueuse, j'aimerai bien que l'on m'explique? le Tx de carbone étant d'environ O,6% de carbone dans la tôle bleue (avec des variations jusqu'a 0,8 pour certains fabricants), elle nécessite une trempe à l'huile, mais en aucun cas à l'air. Un éventuel écrouissage de la surface peut être obtenu à la meuleuse, mais le plus souvent, la surchauffe liée à l'usage de la disqueuse, va produire un recuit sur la coupe, puisque le réfroidissement sera fait lentement. J'attends réellement une réponse documentée sur cette "trempe à l'air d'un acier simple au carbone", qui remet en cause tout ce que j'ai appris sur les TTh.
 
Guydo67
Compagnon
29 Novembre 2007
1 399
  • Auteur de la discussion
  • #9
Merci pour tous ces commentaires.

J'en conclus, coupe à la scie à métaux, surfaçage à la fraiseuse pour avoir l'épaisseur voulue, mise en forme du ressort, chauffage 820° et trempe à l'huile. Qu'en est-il du recuit ?

Je devrais alors avoir mes ressorts .


Guydo
 
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Faut faire un revenu systematiquement apres une trempe !
Pour faire un ressort pas fragile , il faut cibler 55 HRc , c à d un revenu à 300°c

XC75 c'est 0.75 % de carbone , c'est le principal !

Et je suis d'accord avec Christophe sur la sensation de " trempe superficielle " .

XC75Revenu.jpg
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
la tole bleue est trempé puis revenue au bleu , comme son non l'indique ... revenir au bleu fait une dureté assez faible , mais rien n'empeche de la tremper une deuxieme fois : ça permet a la fois de faire oublier la surchauffe de la meuleuse et de choisir la temperature de revenu pour faire une dureté superieure , mais plus cassant

autre façon de voir , si la meuleuse detruit le traitement thermique , il vaut mieux faire un revenu complet , pouvoir couper facilement a la cisaille ou a la scie , et tremper ensuite
 
christophe81
Compagnon
25 Février 2010
1 199
cordes sur ciel 81
oui si je me brûle, mais surtout si ma meuleuse m'a permis d'atteindre la température critique de trempe, et qu'elle ne soit pas redescendu en dessous de ce point critique au moment où je la jette dans la flotte.... Surtout que j'ai eu le temps de la fait tomber (puisque je me suis brûlé :lol: ), d'aller prendre une paire de gants (ben oui, pas con, je vais pas me bruler une seconde fois en la ramassant :-D ) et d'enfin la jeter dans le fameux bac d'eau.... Si après toutes ces opérations on est toujours au dessus de MS, j'appelle ça de la magie :wink: :wink:

Mais bon admettons que ça puisse arriver, admets quand même qu'il faut un sacré paquet de malchance pour tremper un morceau d'acier à l'aide d'une meuleuse. :wink:

ah et pour faire référence à ton dernier message dans lequel tu précises ( "risque de trempe"), mais dans lequel tu me reprends au sujet des aciers qui seraient selon toi, tous au carbone ; je t'invite à relire mon message dans lequel je parle d'acier simple au carbone (par opposition aux aciers alliés complexes "contenant du manganèse, du tungstène, du nickel, du chrome, du niobium, ainsi qu'à de nombreux inox martensitiques, à la trempabilité élevée au point que certains sont dits "trempants à l'air".....

allez à la tienne :drinkers: , et si tu as un morceau d'acier trempé à la meuleuse, je t'invite à en faire une analyse métallographique
 
Fred69
Compagnon
2 Décembre 2008
4 044
F-69 sud-ouest Lyon
Mais bon admettons que ça puisse arriver, admets quand même qu'il faut un sacré paquet de malchance pour tremper un morceau d'acier à l'aide d'une meuleuse. :wink:
Ha bon? la dernière fois que j'ai coupé du XC48 à la meuleuse avant l'usinage, j'ai finalement bousillé une fraise ravageuse neuve en peu de temps. Je ne dois pas être vernis. Mais bon, depuis je me suis acheté une scie à ruban (y en a qui vont rire ...)
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut