Traitement d'un soubassement de véhicule à l'acide phosphorique

  • Auteur de la discussion Vincent-B.
  • Date de début
V
Vincent-B.
Nouveau
Bonsoir ou bonjour à tous et à toutes,

Je poste ce message afin de recueillir vos lumières.
Je vous explique mon « problème », ce que je pense avoir trouvé comme solution et ensuite, je vous demanderai conseils parce que certaines zones d'ombre subsitent et que je crains de faire une conn*.

Problème
J'ai fait l'acquisition en décembre 2016 d'un Peugeot Expert (produit fin 2006, mis en circulation en 2007). Son ancien propriétaire en prenait grand soin et le faisait dormir au garage.
En juillet 2017, pour différentes raisons, je lui fais passer un contrôle technique qui révèle une propagation notable de la corrosion au niveau des soubassements. Sachant que ce véhicule allait passait un rude hiver, j'ai tenté de nettoyer cette corrosion (à la brosse métallique) et lui ai passé deux bonnes couches de Rustol Owatrol. Ce produit a bien fait son travail sur les parties non atteintes qui ont véritablement été épargnées. En revanche, et c'était à prévoir, sur les zones déjà attaquées, la corrosion a progressé.
Mon père, ancien soudeur, m'a conseillé un traitement à l'acide phosphorique, me voilà donc parti sur le web à la recherche d'informations sur ce produit. Il me semble avoir globalement compris comment il fonctionnait.

Solution
Voici ce que je compte faire :
  • Me procurer de l'acide phosphorique 75% sur un site déjà mentionné sur ce forum (www.mon-droguiste.com) ;
  • Bien préparer/nettoyer le soubassement de mon véhicule (brosse métallique et grande eau)
  • Laisser sécher le soubassement ;
  • Diluer l'acide phosphorique à 50% (c'est le pourcentage que j'ai le plus fréquemment rencontré sur le web, donc, un volume de cet acide phosphorique 75% pour un volume d'eau) ;
  • Attendre que l'acide fasse effet (je ne suis pas sûr de mon coup, je pensais laisser agir environ 30 min) ;
  • Rincer à grande eau ;
  • Laisser sécher ;
  • Finir par une/deux couches de Rustol Owatrol passées à 48h d'écart.
Questions
1° Est-ce que le procédé que je viens de décrire est bon ? Dans le sens où je ne risque pas de faire une bêtise qui pourrait porter préjudice à mon véhicule.
La dilution de l'acide phosphorique vous paraît bonne (un volume de cet acide phosphorique 75% pour un volume d'eau) et surtout, le temps de laisser agir vous semble pertinent (environ 30 min) ?

2° Au départ, je pensais passer l'acide phosphorique au pistolet sur l'ensemble du soubassement, j'étais parti dans l'idée d'un traitement à grande échelle, notamment au niveau du train arrière et plus globalement toute la partie arrière du soubassement.
Mais d'après ce que j'ai lu, il faut bien passer ce produit au pinceau, de façon localisée, précisément sur les zones corrodées. Du coup, j'ai peur de faire une bêtise si je le passe au pistolet, genre sur une partie qui craint l'acide phosphorique (pièce en aluminium, zingée, etc.).
Du coup, que me conseillez-vous ? Y aller au pinceau de façon précise et minutieuse, ou alors, je peux y aller à grande échelle parce que le soubassement n'est constitué que d'acier et aucune matière qui pourrait être rongée par l'acide phosphorique ?

Depuis que je l'ai acheté, ce véhicule passe 95% de l'année dehors et connaît souvent des conditions climatiques difficiles (routes de montagne, Scandinavie, cercle polaire, chemins forestiers en mauvais état), j'en prends soin, il est en très bon état mécannique, mais je ne voudrais pas qu'il finisse à la casse dans 3 ou 4 ans pour cause de chassis complétement corrodé et perforé/cassé.

Je vous remercie pour vos précieux conseils, et si j'ai écrit des conn*, n'hésitez pas à me reprendre.

Vincent.
 
F
fredcoach
Compagnon
Un volume à 75% plus un volume à 0%, ça doit faire deux volumes à 37,5%, non?
 
dubleu
dubleu
Compagnon
salut

soit tu sable et ensuite tu vaporise en brouillard basse pression là aussi pas de miracle si la rouille et profonde ......... phosphatation ou pas

soit tu fait par tamponnage ou produit gélifié si la rouille et déjà incrusté il faut faire des cycle traitement rinçage jusque obtention d'un résultât choisis ensuite rinçage et stabilisation pour éliminé les résidu séchage puis pose d'un époxy châssis genre PL sans rien mettre dessous sinon ça ne sert à rien le pouvoir d'accroche de l'époxy et supérieur au traitement et soit çà pèle ou des résurgence ressorte rapidement

le rustol demande des produit adapté pour la finition



pour que cela soit moins agrssif passage régulier de cire corps creux périodicité en fonction de l'usure du traitement plus efficasse que blackson et autre cela isole de l’atmosphère donc de la rouille
 
V
Vincent-B.
Nouveau
Bonjour à tous et à toutes,

Tout d'abord, mes excuses à la modération pour ne pas avoir posté dans la rubrique appropriée.

Un volume à 75% plus un volume à 0%, ça doit faire deux volumes à 37,5%, non?

Merci fredcoach pour cette précision, oui, je n'ai pas été assez précis, quand j'ai écrit vouloir diluer à 50/50, c'était juste d'un point de vue « pratique », un volume de cet acide pour un volume, et sauf à dire des bêtises, mais oui, le résultat doit être un acide à 37,5%.


Dubleu, je pense que je vais retenir ta deuxième proposition :
salut
soit tu fait par tamponnage ou produit gélifié si la rouille et déjà incrusté il faut faire des cycle traitement rinçage jusque obtention d'un résultât choisis ensuite rinçage et stabilisation pour éliminé les résidu séchage puis pose d'un époxy châssis genre PL sans rien mettre dessous sinon ça ne sert à rien le pouvoir d'accroche de l'époxy et supérieur au traitement et soit çà pèle ou des résurgence ressorte rapidement

Une question par rapport à cela, quand tu écris par « tamponnage ou produit gélifié », tu fais référence à de l'acide phosphorique ou à un autre type de produit ?
Seconde question, lorsque tu écris « stabilisation pour éliminer les résidus », fais-tu référence à l'emploi d'un produit spécifique ? Il m'a semblé lire par ailleurs que certains utilisaient de la soude (produit de type lessive Saint-Marc) pour stopper l'action de l'acide phosphorique et le stabiliser.


Daniel, qu'entends-tu par difficile d'emploi ? Genre difficile parce que dangereux pour soi quand on le manipule ou difficile parce qu'il n'est pas évident de le doser/poser correctement et que l'on risque d'endommager la pièce ?
En tout cas, merci pour l'indication des références produits.

Merci à vous pour vos conseils/commentaires.

Vincent.
 
M
moissan
Compagnon
il ne faut pas rincer trop vite car je trouve que l'acide phosphorique dilué par un debut de rincage est encore plus actif que l'acide phosphorique trop concentré

seul effet secondaire que je constate : changement de couleur des vieille peinture sous l'effet de l'acide ... mais ce n'est pas grave quand le but est de repeindre

bien sur l'acide phosphorique bouffe le zinc et l'alu , donc il vaut mieux le mettre au pinceau juste ou il est utile , et les zone voisine en profiteront aussi pendant le rincage , mais suffisament dilué pour ne plus etre dangereux pour le zinc et l'alu

je l'ai constaté plusieurs fois , quand il est passé de l'acide phosphorique ça rouille beaucoup moins , même si ça attend longtemps la peinture , si ça s'oxyde avant peinture , ça fait une couche d'oxyde très fine , rien a voir avec de la rouille normale
 
V
Vincent-B.
Nouveau
il ne faut pas rincer trop vite car je trouve que l'acide phosphorique dilué par un debut de rincage est encore plus actif que l'acide phosphorique trop concentré
Ce n'est pas une question évidente, mais le délai de 30 min te semble opportun ou tu laisserais agir l'acide plus ou moins longtemps ?

seul effet secondaire que je constate : changement de couleur des vieille peinture sous l'effet de l'acide ... mais ce n'est pas grave quand le but est de repeindre
Ok, c'est noté. Mais cet effet secondaire n'est pas gênant, l'objectif est uniquement d'essayer de préserver au mieux le châssis de ce véhicule, l'aspect esthétique est secondaire.

Si j'avais pu isoler chacune des parties/pièces atteintes, cela aurait été vraiment plus simple, j'aurais pu employer la technique du "trempage", déshabiller complètement le châssis et le traiter nu aurait également été plus efficace, mais j'essaie de composer avec les contraintes qui me sont imposés et notamment le fait que je n'y connaisse pas grand chose, grand chose.
En tout cas, vos réponses m'aident à y voir plus clair, merci.
 
KildeRouge
KildeRouge
Compagnon
Je trouve l'acide phosphorique en GSB comme produit à éliminer les taches de rouille pour le linge . Et je laisse agir jusqu'à ce qu'il apparaisse une couleur noire . Puis rinçage et neutralisation avec lessive de soude ( et surtout pas de la soude ! ) ou bicarbonate . Séchage au décapeur thermique .
Cela marche impec sur les bacs de batterie en ferraille .
 
V
Vincent-B.
Nouveau
Et je laisse agir jusqu'à ce qu'il apparaisse une couleur noire . Puis rinçage et neutralisation avec lessive de soude ( et surtout pas de la soude ! ) ou bicarbonate . Séchage au décapeur thermique .
Cela marche impec sur les bacs de batterie en ferraille .

Super, merci pour ces précisions et vraiment, je dois être plus rigoureux (mais à ma décharge, je n'ai pas grande connaissance en chimie), de la lessive de soude et non pas de la soude...
 
S
serge67
Compagnon
Bonjour VincentB ,j'ai une question ,quand tu dit " propagation notable de la corrosion au niveau des soubassements" ,sur la caisse (le chassis/coque ) ou des éléments fixé dessus ( essieu ,berceau ,pots d'echapp ....) ,car 11 ans la voiture c'est bizarre ,c'est pas une renault des années 70 , il n'y a pas de blaxon sur la caisse ??? ,elle vient de quelle région ,car effectivement en région "montagneuse " ( du sel pendant 5 mois dans l'année ,ou québec ) ,ou sa grande partie près de la mer (air marin ) ,ou souvent garé sur une pelouse (car la terre et l'herbe sont beaucoup plus longtemps humide que sans ) ,ou alors chaque lavage il l'a mis dans le garage pour sècher (et la effectivement ça peut condenser plus ) ,mais je suis quand même curieux de savoir dans quelle état il est le soubassement ( rassure moi qu'il n'est pas encore perforé ) car sinon c'est un cas d'école ton Expert , et encore une fois attention a ne pas prendre au premier degrés le CT ,quand il marque corrosion , par contre effectivement j'ai vu des berceau ,chassis (4x4) ,camionnette avec juste le noire par électrolyse d'origine rouillé très vite si les bonnes conditions sont là .
 
M
moissan
Compagnon
j'ai peur que tu te trompe avec ta lessive de soude : la lessive de soude est de la soude caustique assez concentré , surtout pas faite pour faire la lessive ! très dangereuse

pour faire la lessive c'est les cristaux de soude , et c'est du carbonate de sodium c'est celui la qui est le principale composant de la lessive pour le linge et c'est celui la qui est utilisable sans danger pour neutraliser

mais avec l'acide phosphorique il n'y a pas besoin de neutraliser puisque le resultat de l'action de l'acide phosphorique est des phosphate qui ont un effet anti rouille

nettoyer avec de la soude c'est plutot une façon de perdre l'avantage de l'acide phosphorique

quand je dit de ne pas rincer trop vite je veux dire faire un premier rincage une heure après utilisation de l'acide a 50% pour eviter de laisser de l'acide concentré trop longtemps , mais ensuite je trouve que l'acide dilué par ce premier rincage a encore un effet positif , donc je laisse tranquile pendant une journé avant un gros rincage definitif

parfois je laisse tout dehors et je laisse la pluie faire le travail ... j'ai l'impression que ça continue a se derouiller sous la pluie
 
V
Vincent-B.
Nouveau
Bonsoir Serge,

Merci pour ta réponse.
Pour tout te dire, je suis aussi un peu parano, il y a deux ans, ma voiture, une Ford de 1998 a fini à la casse parce que le châssis était totalement pourri, notamment un point d'ancrage de ressort de suspension complètement perforé, cassé qui menaçait de céder à tout instant.

Du coup, je suis devenu extrêmement prudent. Mon véhicule actuel est un Peugeot Expert, en version utilitaire. Ce véhicule est pour moi quasiment un outil de travail et je souhaiterais le conserver le plus longtemps possible (il a entre 212 et 213 000 km au compteur et dans l'idéal, je voudrais l'amener à 350 000 km ou le garder encore 5 ans).

On l'a acheté en décembre 2016, il était localisé en Auvergne en zone de montagne (au-delà de 800 mètres d'altitude). Le CT fait avant la vente était vierge ; pour différentes raisons, on la refait en juillet 2017, là, sur le PV du CT, mention est faite de corrosion, je questionne le contrôleur et me répond que ce n'est pas grave mais qu'il faudrait s'en occuper rapidement, ce que je fais de façon grossière, au Rustol, dans la foulée.
Entre juillet 2017 et maintenant, le camion a passé tout son temps dehors par toutes les températures (de -20° à +35°), tous les temps, tous types de terrain (routes forestières hongroises, route du Nord de la Norvège, un mois passé en Finlande, Bulgarie, bord de mer grecque, etc.), bref, c'est un véhicule qui bouffe pas mal de routes et pas toujours en bon état.

Je n'ai pas encore mené d'investigations très précises mais oui, la corrosion s'est pas notablement propagée, mais je n'ai observé aucune perforation.
C'est pour ça que je souhaiterais le traiter, d'aucun que ce véhicule a été percuté par l'arrière, accident qui l'a conduit chez le carrossier pour redressage et changement de deux traverses (arrachées par les points d'ancrage de l'attelage)...
 
KildeRouge
KildeRouge
Compagnon
Entièrement d'accord avec toi Moissan , mais je crains que pour le commun des mortels la lessive de soude
n'est pas du NaOH mais bien les cristaux qui servent pour la lessive !
 
V
Vincent-B.
Nouveau
Merci Moissan pour ta précision.
Cet après-midi, je suis allé me procurer deux litres d'acide phosphorique à 75%. Je commencerai le traitement du véhicule d'ici 1 à 3 semaines, quand j'aurais plus de temps et surtout, d'espace, au vert à la campagne.

En tout cas, merci pour vos réponses, un forum avec des membres aimables et sympa, c'est pas si fréquent que ça.

EDIT : quand je pensais lessive de soude, je pensais à cela :



129000_berp_1_xnl.jpg
 
M
moissan
Compagnon
si tu pense cristaux de soude et que tu dit lessive de soude tu enduit d'erreur ...

cette dénomination commerciale de lessive de soude devrait etre interdite depuis longtemps vu les erreurs qu'elle produit ... mais non on va depenser des somme enormes pour mettre des panneau a 80km/h mais on ne fait rien pour faire disparaitre une denomination qui provoque des erreurs dangereuse
 
serge 91
serge 91
Lexique
Bonsoir,
Je mets mon grain de sel (ça fait rouiller)
Le blackson n'est pas seulement un protecteur contre les agressios "chimiques"(eau salée) mais aussi contre les rayures et les chocs.
Sur les terrains que tu empruntes, cailloux, branches, etc, rayent la tole! Meme peinte, zinguée, phosphatée, antirouille ou Rustol, un gravier qui va jusqu’à la ferraille, et c'est parti...
 
M
metalux
Compagnon
Blackson? oui et non.. car une fois durci il forme une deuxième peau et la rouille peu faire son travail derrière sans qu'on s'en aperçoive, pour peu qu'on ai bricoler sur des voitures des années 70 on se souvient tous des tôles complètement bouffées sous un blackson rutilant.
 
S
serge67
Compagnon
Bonjour ,l'histoire de la rouille est,si isolé (étanche) une tôle ne rouille pas (la rouille ne regarde pas si c'est de la tôle neuve ou vieille ,de la bonne ou mauvaise ,ou de l'italienne ou déjà rouillé ),c'est juste une histoire de traitement ,une vieille volvo a blanc rouillera si vite qu'une vieille renault a blanc ,la seule différence c'est un pays nordique et savent traité depuis .............. ,et d'autres ne veulent pas car veulent faire du chiffres :tumbsupe: , une vieille alpha traité correctement ne rouille plus , donc oui l'intérieur des corps creux traité a la cire ça bouge plus ,les tôles ,suite a réfection (changement panneaux de portes ,changement ailes ARR ,passage de roue ....les soudures entre les tôles ne sont pas traitée ,c'est juste une histoire de rendre les feuillure étanche qu'il n'y a rien qui rentre ,autrefois étain ,aujourd'hui mastic ,autrefois l'huile de vidange sur les soubassements aujourd'hui blaxon ,mais si pas étanche oui ça va très vite ,et la tu vois si bien fait ou pas ,j'en connait en collection il doivent reprendre tout les dix ans car ils bricolent ,et d'autres fait correctement y a 30 ans et ne bouge pas (attention pas en bains ,traitement normaux bien fait uniquement ) ,donc oui le blaxon en couche pas trop épaisse (en faisant bien attention aux points fragile qui travaille ,car oui si le blaxon fissure comme dit matalux ,oui il fait des ravages ,et quand on le voit c'est perforant ) ,oui les cires corps creux sont très bien ,car justement ne fissure pas et reste molle , autrefois le problème de beaucoup de voiture était trois tôles plier entre elle ,et non traité , des tôles sans traitement du tout ,a la jonction entre l'intérieur et l'extérieur ,qui transpirait ,et la condens descendait entre les tôles ,et tranquillement rouillait et quand on le voyait c'était déjà de gros travaux , et comme tu dit VincentB ,les support avant des amortisseurs ,la saleté ,l'eau s'accumule ,et sous la mer_e ça ronge ,le peut de traitement souvent fissure ,car c'est une pièces qui est soumis a de très forte tension qui travaille énormément ,et on peut pas nettoyé en dessous (et personne le fait ) ,c'est vrai ford ,opel ,peugeot ,était très souvent piqué aux support ,mais souvent quand ça rouille c'est un défaut du traitement ,les petits endroits pas étanche ,pas traité = rouille ,traité = rien ) si tu connait les points et tu les traite y a plus rien ,après y a des voitures c'est même pas la peine de commencé ,c'est peine perdu :siffle:
Mais faut chercher les points qui ont plus de traitements ,les traitées ,et mettre une petite couche de blaxon bien propre (histoire que la tôle est un peu couverte ,mais pas 2 cms ,comme ça si jamais suite a un choc ,cailloux si ça commence tu le vois de suite ,et ce qui est corps creux ,bas de caisse ,longerons ,traverse , bien traité a la cire et c'est bon ,mais 5 ans elle tient de toute façon encore ,souvent la rouille vient suite aux accidents car c'est plus traité correctement car baclé (mais de nos jours avec les bons moyens, correctement fait avec un peu de réflexion , ça rouille plus ) .
 
dubleu
dubleu
Compagnon
un acide phosphorique pur dois être dilué pour obtenir un effet max à 10 /15% sinon une couche d'oxyde ce produit et neutralise l'action en profondeur couche noir qu'il faut décapé par action mécanique ............... ce type de produit ce vendais dans les année 80 2000 en atelier de carrosserie en version pur 75/ a 100 % que l'ont dilué
maintenant ont utilise des convertisseur ........ pas les ersatz du genre de framéto et autre qui forme une couche noir qui ne resiste pas longtemps sauf si la rouille et complétement eliminé

le fabricant précisé bien que il faillais neutralisé l'effet par un rinçage et une stabilisation surtout pour évité les résurgence la lessive va très bien

ne pas confondre les produit dédié genre restom auquel ont à ajouté un complément phosphations et inhibiteur de rouille .......... qui au passage sont pas terrible sauf par trempage d'autre bien moins cher sont plus efficace pour un prix moindre mais pas dispos pour le particulier ..
non présent dans l'acide de base dixit spécialiste du décapage et traitement industriel et les fabricant ..............
j'ai testé quasiment tous les produits du marché en vente courant rien de bien glorieux sauf les version industrie pour une action durable
 
S
serge67
Compagnon
Dubleu ,tu prend une tôle neuve ,une tôle rouillé ,une vieille tôle sablé tu les place dans la pluie ça rouille , tu les traites ,les huiles ,les peints ça rouille plus , en mettant un produit sur la rouille = on convertie ,on stoppe un moment OK je suis d'accord ,mais APRES (peut importe l'état de la tôle ) il faut rendre étanche dessus ,si tu a une tôle rouillé ,et tu mets la choucroute dessus ,on imagine tous le résultat (même si tu la convertie en ou avec n'importe quoi en dessous ,que ce soit le ersatz ou le meilleur ,c'est retardé c'est tout ) ,par contre une tôle même rouillé ça bouge plus ,la conversion ,c'est juste un résultat souhaité d'une tôle déjà malade ,donc que tu converti ,que tu change la tôle ,que tu la sable ,c'est après que ça se joue ,regarde les mercedes après 2000 ,les WV (golf3 ,T4 )
 
dubleu
dubleu
Compagnon
chez Renault en concession ont proposé en 80 des traitement dinitrol afin de limité les risque de rouille ceux qui effectué les inspection annuels pas de soucis les autres la rouille faisait sont œuvre
le soucis etait la tole en elle même qualité médiocre pleine de crassier non retiré lors des coulé déja que la matiere premiere etait du recyclage de toute origine

j'ai connue en PSA les kit de traitement après réparation le kit de galva fonctionne bien si tu suis parfaitement le process maintenant ont ne ce complique plus soit ont colle structurel soit ont pose un apprêt cuivre ou galva soudable ....conducteur il ce lie avec la soudure ce qui produit une protection durable si le support et .... sain ....... mais il faut une finition sinon ca dure pas longtemps... peinture cire autres

quand au convertisseur de rouille moderne pro ça fonction très bien ............... comme tu la souligné la choucroute ou mastic qui enferme provisoirement la rouille ...........;très mauvaise réparation que je n"utilise jamais je préfère tôle + soudure ou collage structurel moderne ......... sur le support il faut traité les deux face si percé ........ça c'est valable pour toute les réparation ont fait le devant mais ont ne traite pas les face caché

j’ai fait traité des châssis complet et coque par les anglais à ce jour aucune résurgence de quoi que ce soit sans utilisé de blackson ou autre juste jointé les partis à exposé au infiltration et une ^peinture époxy sans apprêt pour le châssis le reste en classique

les zone soumis au projection un blackson terosson juste peint pour facilité le nettoyage ça pour les autos de série .... les autres de course juste peinture si ont dispose de protection kevlar pré formé la fibre ce bouffe trop vite


tu parle Mercedes et autre vue ce que ceci dépose en Allemagne et Angleterre comme sel sur les route ça bouffe tous y compris les audi moins maintenant grâce au protection d'aile et dessous de caisse


lors de visite en l’Angleterre ou Allemagne en hiver il faut voir la vitesse ou les autos rouille au moindre éclat de peinture je lave à fond toute la voiture dessus dessous compartiment moteur des que l'ont rentre


les amerloc aime bien roulé avec des véhicule look rouille ou peinture passé défraichie il pose un vernie spécifique après un ponçage très fin pour retiré les éclat et autre polluant effectivement ça ne rouille plus plus d’oxygène donc plus de réaction de rouille



tous les véhicule de pays grand froid sont traité... les pays utilise peut voir pas de sel sauf en ville ce qui ne crée pas de rouille sur support sain
 
Dernière édition:
V
Vincent-B.
Nouveau
Bonsoir à tous,

Un grand merci à vous pour toutes ces réponses et elles ont le mérite de me montrer l'étendue de mon ignorance.
Depuis que mon père m'a suggéré un traitement à l'acide phosphorique, j'ai passé les trois dernières semaines à essayer de comprendre ce produit, ses spécificités, son fonctionnement, etc. et à la lecture de tous vos conseils/informations, je me dis que même en y passant des années, je n'arriverai pas à votre niveau de savoir.

Si je résume, d'après ce que j'ai compris, voici comment je pense procéder, en intégrant vos remarques :
  • Bien nettoyer la pièce à traiter (brossage métallique et lavage à grande eau façon Karcher) ;
  • Laisser sécher ;
  • Diluer l'acide phosphorique 75% pour obtenir une solution à 10 ou 15% (si je ne dis pas de bêtise, un volume d'acide pour deux volumes d'eau, voire trois volumes d'eau) ;
  • Traiter localement les zones endommagées : je passe le produit au pinceau, je laisse agir environ une heure, je lave (en gardant à l'esprit ce qui a été dit concernant l'acide dilué qui peut continuer à agir plus que de l'acide fortement concentré) et je recommence l'opération jusqu'à obtention du résultat escompté ;
  • Une fois le résultat escompté obtenu, je stabilise le tout par un passage de cristaux de soude dilués (la fameuse "lessive" Saint-Marc dont j'ai indiqué un visuel).
Une fois ce traitement effectué, se pose la question de la protection à venir.
J'ai noté plusieurs éléments :
  • L'injection de cire corps creux, dans les parties creuses (là, immédiatement, je pense aux longerons) ;
  • Certains ont évoqué une fine couche de Blaxon pour protéger mais avec une couche suffisamment fine pour voir si la rouille ne travaille pas de façon sournoise dessous.
  • D'autres ont évoqué de l'époxy, du coup, je ne sais pas s'il s'agit d'un apprêt, d'un primaire d'accrochage avant peinture ou d'une peinture époxy.
Comme indiqué, j'avais pensé à appliquer du Rustol Owatrol en couche généreuse, j'avais eu l'occasion de tester et en couche épaisse, cela avait créé une sorte de "gaine" caoutchouteuse qui avait pas mal marché. Mais à ce stade, je ne sais pas encore quel procédé choisir parmi tout ce qui a été proposé.

Dans l'idéal, en effet, compte-tenu des terrains d'usage de ce véhicule, j'avais envisagé une protection sous-châssis, acier ou alu, fixée aux différents points d'ancrage au niveau des soubassements. Mais là, c'est encore un autre travail, outre la problématique de ce traitement à l'acide, j'ai déjà passé pas mal de temps ces derniers jours à concevoir un marche-pied latéral pour accéder au toit sans avoir à ouvrir la porte latéral et monter sur le plancher de la zone de chargement.

En tout cas, encore merci pour vos précieux conseils et vos judicieuses remarques.
 
dubleu
dubleu
Compagnon
tu dois posé soit une peinture auparavant ont avait le minium mais celui actuels et rien d'autre que une peintre basique
l'époxy et une peinture avec les qualité les plus élevée actuellement

si pour dessous de caisse passe au peinture châssis poids lourd parfaitement adapté à l'usage

par exemple
http://www.sprido-peinture.com/pein...inture-epoxy-cadre-chassis-anticorrosion.html

le fait de posé des protection inf et un + a condition qu"l ne fasse pas effet inverse en stockant le problème neige et autre qui vont ce transformé en masse gelé pas idéal
 
V
Vincent-B.
Nouveau
Bonsoir Dubleu,

Ok, c'est noté pour la peinture poids lourd en couche finale. J'ai noté la référence.
À un moment, mon père m'avait carrément suggéré de passer du noir à fondation, ce produit en gros : https://fra.sika.com/fr/solutions-p...duits_construction/sika-bitume-fondation.html

Je penche plus pour la peinture à poids lourds...

Les choses commencent à prendre forme dans mon esprit. La dernière étape, voir avec le camarade garagiste du coin, chez mes parents, s'il veut bien me prêter/louer son pont élévateur pour deux ou trois jours.

Oui, c'est noté pour la protection sous-châssis, ça a un intérêt, à la condition de ne pas piéger les agents oxydant entre la protection et le châssis...
 
dubleu
dubleu
Compagnon
une fois peint tu passe le tous a la cire y compris les boitier creux prend la version anti corrosion les deux existe simple ou double action
http://www.comptoirauto.com/produit...cire-corps-creux-anti-corrosion-dinitrol.html


celui ci et une version que tu ne peut pas peindre mais adapté à un dessous de caisse
pas les passage de roue ou bas de caisse du blackson attention version bitume ça reste un peut collant pas pas version à peindre


https://www.lecoinducarrossier.fr/corps-creux-bitume/153-protection-bitumineuse-5907782002312.html




un peut de lecture

http://dinitrol.fr/products/protection-des-corps-creux-et-cavites/



http://dinitrol.fr/product/cire-de-dessous-de-caisse-100-microns-4941-car-noire-ligne-pl/
 
Dernière édition:
M
metalux
Compagnon
une fois peint tu passe le tous a la cire y compris les boitier creux prend la version anti corrosion les deux existe simple ou double action
http://www.comptoirauto.com/produit...cire-corps-creux-anti-corrosion-dinitrol.html


OUTCH! 30€ le litre ils ne s'emmerdent pas :roll: je me demande si on ne paye pas la marque aussi ..

il y a un équivalent chez APP (entre autre) bien moins cher

ça me rappelle les années 80 ou l'on reconnaissait les voitures traitées au Dinitrol par les coulures marron sur les bas de portes et coffre, le traitement été assez onéreux a l'époque mais pour celui qui voulait conserver son véhicule c'était le nec plus ultra
 

Sujets similaires

P
Réponses
35
Affichages
1 140
piapiapia
P
charpi
Réponses
2
Affichages
707
SuperSpinach
SuperSpinach
J
Réponses
20
Affichages
1 134
joel Berton
J
B
Réponses
6
Affichages
2 346
remi30132
remi30132
Haut