Advertisements

Tournage en pince

F
FELIX
Compagnon
16 Octobre 2008
1 113
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Je dois usiner de toutes petites pièces en alu 7075.
Pour cela, je travail avec un porte-pinces, à queue cylindrique, serré dans des mors doux que j'ai au préalable usinés au diamètre du porte-pinces.
Le porte-pinces tourne avec un défaut de 0,02 maxi.
Pour usiner ces pièces, je suis obligé de les retourner, une fois dans une pince de 6 mm, et la 2ème fois dans une pince de 4 mm.
Mon problème est que, pièce en pince, je suis obligé de chercher la position où les pièces tournent avec un défaut de 0,02 mm maxi.
Souvent je trouve un défaut de concentricité de 0,1 mm.
Je pense que cela vient de mes pinces.
Existe-t-il des pinces, très précises, qui m'éviteraient de vérifier la concentricité à chaque mise en pince ?
Les pinces vendues chez OTELO sont-elles valables pour ce travail ?
Avez-vous d'autres revendeurs de pinces ?

Je vous remercie pour vos réponses.

IMG_20170610_0002.jpg
 
Advertisements
Quark21
Quark21
Compagnon
24 Janvier 2015
835
Grenoble
Bonjour,

Il existe des pinces précises, mais c'est plutôt l'empilage mandrin / porte pince / pince qui, à mon avis, fait que tu cumules les défauts.
Je serais toi, je partirais d'un brut de 15 mm de plus, et tu fait tout sans démontage. (éventuellement le chanfrein restant à faire en reprise, mais tu as moins de contraintes de coaxialité).

Quark
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
14 217
F-69400 villefranche sur saone
Effectivement l'empilage des montages et certainement tes pinces et ton porte pince font ce défaut
Le top serait d'avoir un bon porte pince monté directement dans le cône de broche
Tu peux vérifier si tes mors doux tournent bien rond , si ton mandrin est bien concentrique
Le mieux , quand c'est possible , si on veut quelque chose qui tourne rond c'est de faire toute la pièce sans démontage
Une autre possibilité , quand tu as trouvé la bonne position de la pince, tu fais un repère au feutre pour la mettre toujours dans la même position

En ironisant un peu, c'est une chance que tout tourne de travers, de cette façon tu peux trouver une position où ça tourne rond :)
 
sevictus
sevictus
Compagnon
4 Mai 2017
544
FR-74 Vallée de l'Arve
D'accord avec les précédents messages, l'empilement mandrin porte-pince ne compense pas l'imprécision du mandrin, seul un porte-pince directement sur le cône de broche permet d'utiliser les pinces au max de leur concentricité.
Quelles sont ces pièces, on dirait des pins pour monter des encoches sur des flèches ?
 
G
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
9 075
59000
Bonjour,
Quel type de pince tu utilises exactement ?
Déja tu reprends des diamètres bâtards par rapport au diamètre "nominal"
de tes pinces.
Meme si ce sont des type ER avec une plage de 1 mm, tu ne retrouves qu'une
concentricité acceptable que si tu reprends sur toute la longueur de portée de
la pince et en serrant énergiquement pour bien asseoir les cônes de la pince.
Il vaut mieux usiner des fourreaux cylindrique fendus avec alésage de 4.25 x 6 et 3.25 x 6
genre pince tirée w20 mais sans le cône que tu enquilles dans la pince avec des
repères
 
Dernière édition:
F
FELIX
Compagnon
16 Octobre 2008
1 113
  • Auteur de la discussion
  • #6
Merci pour vos réponses.

Je pensais avoir supprimé l'effet d'empilement car j'ai usiné les mors doux au diamètre de la queue du porte-pinces.
Donc porte-pinces serré, il ne tourne qu'avec un défaut de 0,02 mm maxi.
A ce stade, je ne démonte plus le porte-pinces, donc l'empilage mors/porte-pinces reste acceptable.
C'est lorsque je serre la pièce à usiner dans la pince que je me retrouve parfois avec un défaut de concentricité de 0,1 mm.
Idem lorsque je passe d'une pince de 6 mm à une pince de 4 mm, lors du retournement de la pièce.
C'est donc bien au niveau des pinces que se passe le problème.

Etes-vous d'accord ?
 
G
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
9 075
59000
Si le défaut de concentricité n'est pas systématique, comme je te le disais, c'est ta pince
qui n'est pas bien " assise " à fortiori si tu ne serres pas au diamètre nominal ou
une pièce courte.
 
F
FELIX
Compagnon
16 Octobre 2008
1 113
  • Auteur de la discussion
  • #8
Gaston, je ne sais ce que s'est comme porte-pinces, voilà des photos :

DSC05478.JPG


DSC05479.JPG
 
F
FELIX
Compagnon
16 Octobre 2008
1 113
  • Auteur de la discussion
  • #9
Je viens de mesurer :
les pinces ont une longueur d'environ 27 mm, les pièces sont serrées sur environ 12 mm.
Cela n'est pas suffisant ?

Gaston, si j'ai bien compris, tu parles d'usiner des fourreaux cylindriques fendus qui seraient serrés dans la pince.
Vu le diamètre (tout petit), comment fais-tu pour usiner des fentes aussi minces ; elles ne feraient même pas 1 mm ; dans le fourreau ?

Le fourreau serait donc serré par la pince, mais la pièce à usiner serai-elle suffisamment serrée dans le fourreau ?

Autre chose, vous me dites de tout usiner sans démontage, mais avec un diamètre aussi petit, je pense que j'aurais trop de flexion, et du coup je n'arriverai plus à tenir les diamètres.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
9 075
59000
Ce sont bien des pinces type ER.
Peu importes leurs qualité de concentricité, si tu t'éloignes du diamètre nominal et qu'en plus
la longueur de reprise ne couvre pas tout l'alésage prévu de la pince, tu as des aléas de concentricité.
Pour une bonne concentricité de reprise, il n'y a que la pince cylindro-conique tirée ou poussée
calibrée au diamètre de reprise, qui est vraiment fiable. C'est pour cela qu'elles existent.
 
  • Réagir
Reactions: Jex
sevictus
sevictus
Compagnon
4 Mai 2017
544
FR-74 Vallée de l'Arve
Une solution pour usiner sans "tout démonter" serait de commencer la pièce en sortant le barreau de 9 à 10 mm pour usiner le bout fin de la pièce, ensuite sortir le barreau un peu plus de la pince pour faire le chanfrein et enfin le côté large, puis tronçonnage. Un peu façon décolletage, la barre de matière avance au fur et à mesure de l'usinage. Comme ça pas de retournement de pièce et tu peux utiliser une pince adaptée au diamètre d'origine de ton barreau (6mm je suppose). La prise de matière s'effectue toujours proche de la pince donc pas trop de flexion.
 
Quark21
Quark21
Compagnon
24 Janvier 2015
835
Grenoble
Une solution pour usiner sans "tout démonter" serait de commencer la pièce en sortant le barreau de 9 à 10 mm pour usiner le bout fin de la pièce, ensuite sortir le barreau un peu plus de la pince pour faire le chanfrein et enfin le côté large, puis tronçonnage. Un peu façon décolletage, la barre de matière avance au fur et à mesure de l'usinage. Comme ça pas de retournement de pièce et tu peux utiliser une pince adaptée au diamètre d'origine de ton barreau (6mm je suppose). La prise de matière s'effectue toujours proche de la pince donc pas trop de flexion.
Il faut un bon mandrin. Sur le mien qui a un peu vécu, un desserage/serrage me fait perdre la concentricité.

Quark
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut