Tournage de sphères, un de plus !

  • Auteur de la discussion PUSSY
  • Date de début
PUSSY
PUSSY
Lexique
Bonjour,

Après avoir essayé de comparer les différents systèmes d'usinage de sphère, je me devais de réaliser celui que
j'avais trouvé le plus approprié :

https://www.usinages.com/threads/comparatif-des-appareils-a-tourner-les-boules.53600/

Un peu de théorie :
Il est possible d'usiner une sphère en "une fois" si le rayon de giration de l'outil à la bonne valeur.
Les relations et les réglages sont données sur le croquis :

Sphère.jpg

Il est aussi possible d'usiner une sphère en "deux fois" si le rayon de giration le l'outil est trop petit.
Les relations et réglages sont donnés :

S1.jpg

S2.jpg

Le problème si l'on usine en deux fois est le raccordement des deux usinages.
Le cas théorique "parfait" :

Usinage sphère.jpg

Le cas où le deuxième usinage est trop à gauche ou trop à droite :

cas.jpg

Il vaut mieux être trop à gauche que trop à droite car dans ce dernier cas, on ne verra pas si on va trop
en avant au cours du deuxième usinage !
1) On est aidé si la longueur du brut est égale au diamètre de la sphère (dans le cas où le deuxième usinage
est trop à droite)
2) Il vaut mieux que le 2ème usinage soit trop à gauche car, lorsque l'on s'approchera du point de tangence,
il sera possible de mesurer les deux "diamètres" (voir croquis) et de corriger la position de l'outil en "Z",
jusqu'à avoir "D1" = "D2" :

correction.jpg

À la pratique maintenant :

Le trépan que je compte utiliser à un Ø intérieur de 23,5 mm :

Trépan.JPG

La sphère sera tenue par une tige Ø 10mm, soit un angle d'inclinaison de l'outil :
Sin ? = 10/47 = 0,2128 ? ? = 12,28° ce qui donne un diamètre de sphère de 24 mm.
Le sinus étant donné; le réglage via la règle sinus est aisé :

Réglage.JPG


L'usinage. Très rapide compte tenu du grand nombre de dents de l'outil :

J'aurai dû arrêter l'ébauche un peu avant et diminuer la vitesse de rotation de la pièce pour la finition :

Ébauche.JPG

Finition.JPG

Excusez le flou des photo en gros plan. Les stries que l'on voit en fin d'ébauche sont plus un effet visuel
que des défaut de surface. Néanmoins, après la finition, les stries on presque disparues et après un
polissage succinct au papier abrasif 600, la sphère est lisse :

Polie.JPG

En ce qui concerne les dimensions obtenues, un reflet empêche de lire la cote. J'ai relevé un écart de 0,07 mm entre les deux cotes, mais j'ai dû aller trop loin en finition !

Mesure.jpg

Le résultat final :

Finie.JPG

En conclusion :
Outil pratique et vite mis en œuvre. D'une utilisation intuitive et sécuritaire (comparable à un dressage !).
Avantage : Il fait des (portions de) sphère quelque soit la position de l'outil et non pas un tore.
Inconvénient : il fait des sphères, donc les poignées galbées lui sont inaccessibles !

Il me reste à perfectionner l'outil de coupe (réaliser un centrage sur la broche du bloc moteur) et à "pondre" un outil réglable !

Cordialement,
PUSSY.
 
Dernière édition:
PUSSY
PUSSY
Lexique
Bonjour,

Aujourd'hui j'avais envie d'expérimenter l'usinage de la sphère en deux fois.
Je passe sur les calculs et les réglages.
La vidéo :

Les photos :
Le premier coté (avec le même outil que ci-dessus) :

Premier coté.JPG

La preuve qu'un même outil est capable d'usiner des sphères différentes !
Mais pour le deuxième coté, il y a un os :

PB.JPG

Le brut ne "sort" pas assez du mandrin, il "manque" près de 5 cm ! Il faut soit concevoir un autre
support de broche, soit monter la pièce sur un mandrin suffisamment rigide pour encaisser le
porte à faux.
(Si besoin, il y a possibilité de travailler avec la lunette pour le premier coté et avec la contre-
pointe pour le deuxième.)
La solution qui consiste à placer l'outil dans le mandrin et a mettre la pièce sur un support fixé
sur le transversal, orientable et animé d'un mouvement de rotation, me paraît très compliquée,
surtout qu'il faudrait prévoir un réglage en hauteur de la pièce !

Je continue dans cette voie et je pense arriver à mes fins.
Je réfléchi à la forme à donner à l'outil pour que se soit plus pratique et moins coûteux que le trépan.
Si vous avez des idées, je suis preneur !

Cordialement,
PUSSY.
Résultat.JPG
 
Dernière édition:
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
PUSSY a dit:
Bonjour,


Je continue dans cette voie et je pense arriver à mes fins.
Je réfléchi à la forme à donner à l'outil pour que se soit plus pratique et moins coûteux que le trépan.
Si vous avez des idées, je suis preneur !

Cordialement,
PUSSY.

Salut,

Bah tu te fabriques un simple trépan...en plus il sera réglable en Ø.

trépan1.JPG


@ +
 
Okapi
Okapi
Compagnon
Moi je ne comprends pas trop ton problème de raccord, une machine un peu au point permet de tourner une sphère sans raccord jusqu'à la tronçonner si nécessaire, donc je ne comprends pas pourquoi vouloir la faire en deux fois, ou alors je en suis plus assez réveillé. :wink:
 
Bbr
Bbr
Compagnon
Bonsoir,

Avec une tête à aléser comme outil. :wink:

Cette méthode est utilisée sur fraiseuse avec un diviseur et une tête à aléser pour usiner une sphère (en fait une portion de sphère car on ne peut pas arriver à zéro : il faut bien tenir la pièce...).

Cordialement,
Bertrand
 
Okapi
Okapi
Compagnon
Même avec la tête à aléser on peut arriver à tronçonner quasiment à zéro, il faut avoir un grain très petit pour aller profond puisqu'on travaille en frontal, dégager avant du côté poupée, et tenir légèrement de l'autre côté avec une contrepointe à percer en Vé recouverte de scotch antidérapant, en faisant attention on peut arriver au millimètre, mais il faut juste maintenir pour que la pièce ne parte pas, c'est assez dangereux vu le balourd à l'extérieur.

Personnellement si je veux la séparer je tiens la sphère avec des gants(que je porte tout le temps, en coton à picots d'adhérence),mais je ne peux pas donner cette solution comme valable pour des raisons de sécurité évidentes… :roll:
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
très intéressant, merci pour ce post :-D !
dans un vieux numéro de Système D j'avais lu un article sur un outil pour tourner les sphères en bois
il s'agissait d'un tronçon de tube rond en acier dont l'extrémité active était affutée en biseau
on pourrait s'en inspirer pour faire un outil pour tourner des sphères en métal "tendre" genre alu ou laiton pour remplacer le trépan
 
Okapi
Okapi
Compagnon
Il existe autant de méthodes que de sphères je pense, après chacun trouve le moyen qui lui convient le mieux, celle que j'ai montrée sur le site est surtout là parce que intégrée au PO, mais je suis assez dubitatif avec les systèmes où il faut démonter le chariot sauf si c'est pour de la série, après on doit nettoyer, réaligner, pas mal de travail alors qu'un PO destiné est aussi rapide que pour tourner n'importe quoi d'autre.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
Okapi a dit:
Moi je ne comprends pas trop ton problème de raccord, une machine un peu au point permet de tourner une sphère sans raccord jusqu'à la tronçonner si nécessaire, donc je ne comprends pas pourquoi vouloir la faire en deux fois, ou alors je en suis plus assez réveillé. :wink:
Bonjour,

Je ne tiens pas spécialement à usiner ma sphère en deux fois. Simplement que mon outil n'a pas un diamètre suffisamment grand pour pouvoir le faire en une fois ! La solution est donc d'usiner un coté puis l'autre (voir 2ème et 3ème photo du premier message).

Quand à utiliser une tête à aléser comme outil (@ bbr), je ne vois pas cela possible car dans mon système, j'utilise un outil tournant, et la fixation/entrainement en rotation d'une telle tête sur un tour me semble inapproprié (c'est le moins que l'on puisse dire) !
Plutôt que de déporter la pièce, la meilleure solution est sans doute de faire un outil d'un diamètre suffisant.

J'ai ajouté la vidéo au message précédent, mais rien de bien nouveau !

Cordialement,
PUSSY.
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
PUSSY a dit:
Je ne tiens pas spécialement à usiner ma sphère en deux fois. Simplement que mon outil n'a pas un diamètre suffisamment grand pour pouvoir le faire en une fois ! La solution est donc d'usiner un coté puis l'autre (voir 2ème et 3ème photo du premier message).

Quand à utiliser une tête à aléser comme outil (@ bbr), je ne vois pas cela possible car dans mon système, j'utilise un outil tournant, et la fixation/entrainement en rotation d'une telle tête sur un tour me semble inapproprié (c'est le moins que l'on puisse dire) !
Plutôt que de déporter la pièce, la meilleure solution est sans doute de faire un outil d'un diamètre suffisant.

J'ai ajouté la vidéo au message précédent, mais rien de bien nouveau !

Cordialement,
PUSSY.

Salut,

Bah c'est pareille...toi tu utilises une cloche...alors que soit une tête à aléser ou un simple trépan c'est exactement comme ton montage, a la seule différence c'est qu'il y a qu'une dent mais réglable en Ø....reste à fabriquer ou adapter sur ton moteur ou tu a mis ton trépan.

@ +
 
Okapi
Okapi
Compagnon
D'accord Pussy, je comprends mieux, sur mon système j'avais aussi du faire une rallonge pour tourner des boules en bois pour le jeu italien, elles font environ 110 de diamètre… :sad:
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
Bonjour,
Pour résoudre mon problème en attendant d'avoir d'autres outils, je vais faire un support mis
directement dans la broche (CM4/Ø50) avec un dépassement de la broche du tour de 100 mm environ.
Je pense que se sera suffisamment rigide et ainsi le trainard (avec le support moteur) "passe" dessous :

Support.jpg

A + pour les essais.
Cordialement,
PUSSY.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
Bonjour,

La solution que j'avais donnée pour parvenir à usiner en entier la sphère si l'outil était trop petit ne me satisfaisait pas vraiment : Je lui trouvais des difficultés d'usinage disproportionnées avec l'usage qui serait fait du produit :
- Couper proprement à la scie à main un lopin dans du rond d'inox (ce que j'ai) de Ø 50 mm n'est pas une partie de plaisir !
- Il fallait que j'usine l'accrochage du tirant et les points de centre en lunette, et je suis en limite de capacité !
- N'ayant à ma disposition pour vérifier la portée du cône QUE la broche de mon tour, je devais usiner le cône entre-pointes, et donc me bricoler un toc en conséquence.
- L'usinage d'une sphère nécessite deux réglage d'orientation de l'outil, acceptable si l'on à qu'une sphère à usiner, fastidieux si on en a plusieurs !

Pour ces raisons et parce que j'avais les petits enfants ce W.E., je n'ai pas commencé l'usinage, mais j'ai réfléchi !
En cherchant comment faire pour obtenir une sphère complète avec mon système, j'ai trouvé LA solution :
- Usiner le premier coté comme avant.
- Usiner un cône en creux dans un martyr pouvant recevoir la partie usinée de la sphère.
- Coller la sphère dans ce montage (j'ai une colle genre Cyanolite qui disparait dans l'acétone) et usiner la deuxième partie.

Les avantages sont nombreux :
- Pas l'outillage à stocker (n'importe quel riblon convient).
- Un seul réglage d'orientation pour toutes les sphères à usiner.
- Adapté à un travail de série, la première "deuxième moitié" de sphère servant à ajuster en "Z" la position du trainard pour que les portions de sphère se raccordent.

Place aux essais :

La colle n'a pas tenue, portée insuffisante ou mal adaptée (deux dents en moins sur l'outil).
La rectification du montage avec le trépan donne un rayon de courbure plus grand que celui de la sphère !

J'ai donc "ajouté" une queue pour maintenir l'ensemble en appui sur le montage avec la contre-pointe et l'usinage c'est bien passé, malgré les deux dents en moins sur l'outil !

DSCN7252.JPG

Le résultat n'est pas mal, même si j'ai eu un peu de chance (mesures après polissage) :
Un trait au feutre aide bien pour apprécier le raccordement des deux demi-sphères (je n'ai mesuré qu'après avoir démonté la pièce).

Mesures.jpg

Sur les photos, la sphère "tient" uniquement tenue dans le calibre à coulisse et n'est pas en appui, pour dire que je n'ai pas "triché" !
J’essaie de mettre au point un petit programme pour déterminer aisément les différents angles de réglage (calculette et Excel) pour ceux qui seront intéressés par cette méthode.

Cordialement,
PUSSY.
 
Dernière édition par un modérateur:
PUSSY
PUSSY
Lexique
Bonjour,

En attendant les programmes (qui ne sauraient tarder), une mise à jour du principe, compte tenu des expériences faites :
Usinage de la sphère, en une ou deux fois selon le Ø de l'outil/Ø sphère.
En une fois :

Une.jpg


En deux fois, premier usinage :
1.jpg

Deuxième usinage, sphère complète "à la retourne", si vous pouvez coller (et ensuite décoller) la sphère dans le montage.
(Usinage complet si {4 ? < 180°}) :

R.jpg

Deuxième usinage SANS démontage de la pièce (travail unitaire).
(Usinage complet si {4 ? + ? < 180°}) :

2.jpg

Deuxième usinage "à la retourne" avec contre-pointe (travail de série).
(Usinage complet si {4 ? + ? < 180°}) :

deux.jpg

Cordialement,
PUSSY.
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
Salut,

Tu me fais peur avec ta façon de faire des sphères qui n'est pas très orthodoxe, tu as fait sauter deux dents de ta scie cloche...fait gaffe quand même un de ses jours se sera les tiennes.

@ +
 
Okapi
Okapi
Compagnon
Si on se réfère aux anciennes méthodes de reprise(par exemple pour les boules de billard) tu es est juste hormis le système de contrepointe qui doit être une autre pièce creuse afin que la sphère ne puisse pas se dégager, à part cela je trouve que c'est très compliqué et long par rapport aux systèmes conventionnels, donc je considère plus ta méthode comme un exercice de style, surtout au vu de la finition qu'une méthode révolutionnaire en soi, ce n'est pas une critique négative, juste une évaluation.

La dangerosité est un autre point, là je ne me prononcerai pas, étant peu au fait de cet appareil, brise-copeaux semble trouver cela limite,même si nous nous chamaillons souvent, il est quand même un praticien à écouter il me semble. :partyman:
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
Bonjour,

Le fait que l'outil à perdu des dents tiens sans doute au fait que le collage n'était pas suffisant,
mais aussi parce que j'ai fait quelque chose qu'il ne fallait pas faire (tenir la pièce avec un rond
placé dans le trou).
J'ai tous mes doigts et si je dois refaire une sphère "complète", je contrôlerai AVANT la solidité
du collage (quitte à changer de marque !).
Pour la question de la contre-pointe, je ne saisi pas : ayant "ajouté" une queue à ma sphère, cette
queue ayant un point de centre, pourquoi utiliser une pointe creuse (voir la dernière figure du 30/01) ?

Comme j'aime bien aller jusqu'au bout, voici les programmes permettant de régler l'inclinaison de l'outil
et d'optimiser les 3 paramètres (Ø tenue, Ø outil et Ø sphère) :
EXCEL 2007 :

Voir la pièce jointe SPHERES.xlsm
EXCEL 2003 :

Voir la pièce jointe SPHERES1.xls
Calculatrice CASIO FX35+ (Pour pouvoir insérer le fichier, j'ai dû "AJOUTER" à son nom ".PDF", à supprimer donc !) :

Voir la pièce jointe SPHERES.fxi.pdf
Word 2007 (c'est la version "en clair" du programme pour la calculatrice, car certains opérateurs apparaissent dans "FX Interface Pro" sous forme cabalistique, sans rapport avec ce que l'on voit
sur l'écran de la calculatrice quand on édite le programme) :

Voir la pièce jointe SPHERES.docx
J'ai pris beaucoup de plaisir dans cet exercice que je trouve concluant (à consommer avec modération comme on dit !).

Cordialement,
PUSSY.
 
Okapi
Okapi
Compagnon
On emploie une pointe creuse en cas de rupture de ta fixation, ou plus simplement pour faire une sphère sans point de fixation, il n'est pas nécessaire avec un outil classique de coller, avec ton système je en me rends pas bien compte de la force exercée sur la sphère lors de l'usinage pour juger de la solidité à avoir.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
Maitrise du diamètre de la sphère.

Bonjour à tous,

Je reviens pour apporter un petit complément d'information :

Avec l'outil dont vous avez l'habitude, le diamètre de la sphère ne dépend QUE du diamètre de giration de l'outil :

Classique.jpg

Voyons comment est réglé l'outil : On vient tangenter sur un cylindre dont le diamètre est celui de la sphère.
AMHA, le réglage manque de précision !

Avec mon système le rayon de la sphère NE DÉPEND PAS du rayon de giration de l'outil (exemple avec un rayon plus petit) :

Petit R.jpg

Évidement, dans ce cas, une partie de la sphère NE SERA PAS usinée à proximité de son axe !
Si l'on veut que la sphère soit ENTIÈREMENT usinée, puisque
"Ø = D / cos ?", il faut connaître avec précision le diamètre de giration de l'outil (au moment où on l'utilise !).
Voici l'outil que j'utilise :

Outil.jpg

On peut :

1) Soit tourbillonner l'extrémité d'un axe et mesurer le résultat.
2) Soit usiner la partie équatoriale d'une sphère, mesurer son diamètre puis mesurer les diamètres créés par un décalage à droite et a gauche :

En mesurant ØS1 (avant décalage) et Ød1, Øg1 (après les décalages), on peut déterminer "ØD1 "

Ø.jpg

L'angle d'inclinaison de l'outil / axe du tour n'a pas besoin d'être connu :

D1 = S1 Sin {[180 – Arcsin (g1/S1) – Arcsin (d1/S1)] / 2}

Une fois le diamètre de l'outil connu et l'angle d'inclinaison calculé, pour vérifier que le bout de la sphère est bien usiné, sans téton ou manque, il suffit de contrôler le diamètre !

Je ne cherche pas à vous convertir, mais j'aime entrainer mon cerveau et aller au fond des problèmes.

Cordialement,
PUSSY.
 
Okapi
Okapi
Compagnon
Je ne comprends pas bien, on sort une sphère avec moins de 5 centièmes de tolérance sans trop se prendre la tête, alors à moins de faire des billes de roulement, pourquoi aller plus précis ?

Si sur un système comme celui que j'utilise, on ajoute une vis micrométrique de descente de l'outil et que l'on part en surdimension, je suis quasi certain que le centième peut être tenu sans grande difficulté, moi je fais un réglage au diamètre usiné final, donc il y a obligatoirement une part d'erreur humaine dans l'appréciation, qui donne cette tolérance.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
Bonjour,
Je dirai tout simplement :
Pour le plaisir d'aller au bout de ses rêves et celui de "livrer" un produit "fini" !
Mais comme je l'ai dis plus haut, je n'oblige personne à me suivre.

Cordialement,
PUSSY.
 
Okapi
Okapi
Compagnon
La finalité est donc simplement d'ajouter une méthode aux dizaines d'autres existantes alors, parce que tu ne peux pas utiliser la formulation
"livrer" un produit "fini" !
qui sous-entendrait que les autres méthodes ne le permettent pas, ou c'est simplement une question de langage pas totalement adapté, c'est ce que je voulais dire. :???:

Et je comprends bien que cette méthode te plaise puisque tu l'as mise au point, tu devrais d'ailleurs la proposer à la publication sur HomemadeTools si tu connais le site, afin de trouver peut-être d'autres adeptes de cet outillage ?
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
Okapi a dit:
... parce que tu ne peux pas utiliser la formulation "livrer" un produit "fini" !
Bonjour,

Quand j'étais à l'école, les professeurs m'ont appris que le fait de mettre un mot entre guillemets indiquait au lecteur qu'il
était utilisé avec un sens détourné. Pour une meilleure compréhension, remplacez le mot "livrer" par le mot "présenter".

Cordialement,
PUSSY.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
Bonjour,

Compte tenu de l'évolution, je me devais d'adapter les programmes. Un petit soucis avec "VBA" à retardé la mise au point, mais c'est chose faite.
Le programme "SPHERE2" débute "normalement" par l'étape de mesure du diamètre d'action de l'outil, mais :
- vous pouvez toujours activer la feuille "RÉGLAGE USINAGE" en cliquant sur l'onglet.
- un bouton vous permet d'aller sur la page "RÉGLAGE USINAGE".
- une modification de la macro contenue dans "ThisWorkbook" évite cette étape au démarrage. Les macros sont accessibles par "Alt+F11", puis double click sur "ThisWorkbook". La modification à faire est indiquée dans la macro elle-même.

Cordialement,
PUSSY.

Voir la pièce jointe SPHERES2.xls
Voir la pièce jointe SPHERES2.xlsm
Voir la pièce jointe SPHERES2.fxi.PDF
 

Sujets similaires

chabercha
Réponses
32
Affichages
1 368
paysan
P
JPDB 15
Réponses
22
Affichages
3 533
fafnir70
fafnir70
3
Réponses
4
Affichages
793
3catsmouillés
3
Anto74
Réponses
1
Affichages
1 578
knutselaar0
knutselaar0
Haut