Advertisements

Tour Julson 1201 sauvé du ferraillage

MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
I) Usinage d'un tirant pour pinces W20 Schaublin 1.666 :

Avec le tour j'ai bien récupéré un tirant de pince type w20 mais au pas de 1.25mm !
Ne disposant pas de ce type de pince,, je me suis décidé à en usiner un car je vais en avoir besoin pour la suite.
La problématique étant ce fameux standard Schaublin en pas d'artillerie de 1.666 !
Heureusement, on trouve des douilles fileté à ce pas facilement et cela rend la réalisation plus simple.

Je suis parti sur un tube acier de Ø 20x3 pour commencer.
La suite en images :

Après avoir alésé la douille W20 pour obtenir une partie lisse et fait de même coté tube.
Un emmanchement forcé plus tard et deux perçages non traversant en opposition.

Usinage_Tirant_W20 (13).JPG



Une soudure au Mig dans chaque perçage de la douille et la voilà solidement solidaire du tube.

Usinage_Tirant_W20 (14).JPG



Le pointage apparent est une erreur de positionnement !

Usinage_Tirant_W20 (15).JPG



Reprise du surplus de la soudure.

Usinage_Tirant_W20 (17).JPG


Usinage_Tirant_W20 (18).JPG



Là, c'est bon

Usinage_Tirant_W20 (19).JPG


Usinage_Tirant_W20 (20).JPG



Usinage de l'ébauche du coté poignée de serrage du tirant.

Usinage_Tirant_W20 (3).JPG



Dressage de la face

Usinage_Tirant_W20 (4).JPG


Centrage et perçage à 19.7 mm

Usinage_Tirant_W20 (5).JPG



Alésage à 20mm

Usinage_Tirant_W20 (7).JPG



Mise en forme de la poignée avec ses Ø étagée au même que l'intérieur de l'arrière de broche

Usinage_Tirant_W20 (8).JPG


Usinage_Tirant_W20 (9).JPG



Rayonnage à l'outil de forme

Usinage_Tirant_W20 (10).JPG


Usinage_Tirant_W20 (11).JPG



Idem coté intérieur

Usinage_Tirant_W20 (12).JPG



Réalisation de larges échancrures sur diviseur.

Usinage_Tirant_W20 (21).JPG



Creusement pour le coté esthétique

Usinage_Tirant_W20 (22).JPG



Perçage de part en part et taraudage de la poignée pour lier cette dernière au tube via 2 vis à tétons qui se verrouille dans les perçage du tube.

Usinage_Tirant_W20 (23).JPG


Usinage_Tirant_W20 (24).JPG



Le tirant terminé

P1070223 (Copier).JPG



Vue de l'intérieur de la douille W20

P1070224 (Copier).JPG



Vissage d'une pince

P1070225 (Copier).JPG
 
Dernière édition:
Advertisements
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
J) Modifications du support du tour :


Comme précisé en début de post, la support du tour est trop bas car il devait être fixé sur un socle béton pour le réhausser et fixé au mur.

Là, j'ai longuement réfléchi à la conservation de ce support ou à passer sur autre chose qui à la sortie va corser l'addition ! Donc après avoir longuement planché sur des esquisses de dessins.
J'ai trouvé un compromis moins onéreux mais qui va quand même occasionner des dépenses.

La suite en images :

Là, je me débarrasse des platines soudées sous les pieds.
La mise en place sur la scie est "sport" je me cale au niveau !

Modification_Support_Tour).JPG



En avant la musique,!
Depuis que j'ai remis en état cette sci, je peux vous assurer qu'elle bosse et plutôt bien.


Modification_Support_Tour) (1).JPG



L'autre pied

Modification_Support_Tour) (2).JPG



Le résultat.

Modification_Support_Tour) (5).JPG


Modification_Support_Tour) (6).JPG



Je continue sur la scie, coupes de 4 plats de 200x80x 8mm et autant de 100x100x8mm

Modification_Support_Tour) (3).JPG


Modification_Support_Tour) (4).JPG



J'ai acheté des profil en U de 100x50x8mm de la même taille que les pied du support recoupés à la bonne dimension.
Traçages et perçages des profilés en U et des platines.

Modification_Support_Tour) (7).JPG


Modification_Support_Tour) (8).JPG



Perçages des futurs supports des pieds machines qui seront assemblés soudés

Modification_Support_Tour) (9).JPG



Le résultat est concluant et stable.

Modification_Support_Tour) (10).JPG


Modification_Support_Tour) (11).JPG



La liaison ancien/nouveau reste démontable pour un transport simplifié.
Là, il commence à y avoir du poids !

Modification_Support_Tour) (12).JPG



Une mise en situation du tour sur son support

Modification_Support_Tour) (13).JPG



Vu de profil, il fait un peu haut sur pattes !


Modification_Support_Tour) (16).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
K) Mise route et premiers tests d'usinage

Là, je m'aperçois que je n'ai pas fais tant de photos que çà dans cette configuration !

La mise en route se fait directement via la prise sur le fil qui va au moteur.
Le plein d'huile du godet est fait, le réglage du goutte à goutte également (15 gouttes/mn) soyons "généreux" pour un début !

Mise en place d'un barreau Hss préalablement affuté et un morceau de stub de Ø 16mm pris en pince.
Mise en route sur la vitesse intermédiaire autour de 600tr/mn et chariotage, d'abord manuel puis automatique.

Premier constat, je ne ressent pas la puissance du moteur et la longue courroie malgré sa tension correcte, bat la chamade !
Déjà grosse "atténuation" à ce niveau et arrivé en bout de chariotage contre l'épaulement le moteur faibli et est sur le point de caler si j'insiste !!!!
Certes, c'est du 100C6 qui n'est pas de la gnognotte mais je suis surpris.

Je débranche la machine et vérifie la rotation de la broche qui reste libre mais l'état de surface sur le stub n'est pas terrible !
Je contrôle l’arête de coupe de l'outil, elle est opérationnelle.

Je refais plusieurs essais, en chariotage, j'ai l'impression que la broche dévie et arrivé contre l’épaulement, je tente un dressage et rebelotte le moteur peine.

Je décide de déposer la broche et vérifier les portées conique de la broche et de la bague bronze.
La suite en image :


Une vue du tour pour essais.

Reprise_Bague (15).JPG



chariotage sur du stub de 16mm, tout ce qui manque est passé en copeaux.

Reprise_Bague (18).JPG



Broche déposée marquage au feutre et contrôle des portées sur les deux pièces.
La broche ne porte que sur le premier cône, le cône principal n'efface pas le feutre !

Reprise_Bague (10).JPG


Reprise_Bague (11).JPG


Reprise_Bague (12).JPG


J'ai tenté d'évaluer le jeu entre la bague et la broche en utilisant du fil d'étain de 1.5mm et mesurer son écrasement broche en place, ça se chiffre en dixièmes !
Je n'ai pas de photos de cette opération tellement j'avais la rage !

Je suis condamné à reprendre le premier cône de la bague en bronze sans pouvoir déterminer ce qu'il faut enlever avec précision !

Bon, je tente le coup en y allant tranquille et faire autant d'essais qu'il faudra pour arriver à un résultat correct.


On passe le mandrin en mors doux avec un rond rectifié serré, usinage au Ø extérieur de la bague.

Reprise_Bague.JPG



Contrôle des 3 mors au comparateur

Reprise_Bague (1).JPG


Reprise_Bague (2).JPG


Reprise_Bague (3).JPG



La bague en place, re vérification de sa concentricité

Reprise_Bague (4).JPG


Reprise_Bague (5).JPG



Un peu moins d'un centième.

Reprise_Bague (6).JPG



Réglage du petit chariot à la bonne inclinaison( je ne m'en souviens plus !)

Reprise_Bague (7).JPG



Je me lance, première passe jusqu'à usiner toute la largeur (la tangente ne touchait que par endroit).

Reprise_Bague (8).JPG



Petit contrôle, c'est conforme, un repère sur la bague, au cas ou li faut y revenir.

Reprise_Bague (9).JPG



Repose de la bague sur la fonderie

Reprise_Bague (13).JPG


Reprise_Bague (14).JPG



Remontage prêt pour de nouveaux essais

Reprise_Bague (16).JPG


Reprise_Bague (17).JPG



Petit contrôle de concentricité, elle s'est améliorée.
Dans la foulée, je fais tourner le tour pendant un bon 1/4 heure à vide, puis redépose de la broche pour contrôle.

Reprise_Bague (19).JPG



Nouveau marquage des portés et essais,

Reprise_Bague (21).JPG



la partie avant du grand cône commence à porter

Reprise_Bague (22).JPG



Cette opération, je l'ai réalisée 3 fois avant d'arriver au bon résultat !
J'aurai pu mesurer l'enfoncement de la broche au fur et à mesure des usinages mais quand on a la tête dans "le guidon" on fini par perdre le fil.

Énième remontage et contrôle de la concentricité qui c'est améliorée.

sur le "0"

Reprise_Bague (23).JPG



1/4 de tour 0.008
Reprise_Bague (24).JPG



1/2 tour= 0.01mm
Reprise_Bague (25).JPG


Manque une photo mais ça reviens sur le "0".
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
Suite des péripéties :

Voilà la quatrième photos qui manquait

Reprise_Bague (26).JPG



Tests d'usinage, ça va beaucoup mieux coté coupe

Reprise_Bague (27).JPG



là, des passes plus importantes de 2 mm au rayon.

Reprise_Bague (28).JPG


Reprise_Bague (29).JPG



Le huileur au travail.

Reprise_Bague (30).JPG



Étirement et chute de la goutte !

Reprise_Bague (31).JPG




Maintenant, j'arrive à dresser l'épaulement sans perte de puissance malgré une transmission déplorable !

Reprise_Bague (32).JPG



Prise de la vitesse de broche au tachymètre sur le plus petit rapport.
J'ai entamé la période de "rodage" du palier avant.
Une heure de fonctionnement continue sur chaque rapport puis démontage pour contrôle.

Reprise_Bague (33).JPG



Température relevée après une heure de fonctionnement à 360trmn

Reprise_Bague (34).JPG



Refait le test le lendemain sur la vitesse intermédiaire, soit 614 tr//mn affiché, pendant 1 heure en continue. La température est resté autour de 40°.

Reprise_Bague (35).JPG



Re test à pleine vitesse pendant 1 heure en continue à 1030 tr/mn,


Reprise_Bague (36).JPG



La température s'est stabilisée autour de 35° après ce test poussé (zut pas la bonne photo).
On est sur le rapport médian comme la photo plus haut mais la température à bien baissée avec une charge supérieure (mandrin).

Reprise_Bague (37).JPG



Re dépose de la broche pour vérifier l'état de la bague et de la broche.

Reprise_Bague (38).JPG



Là, ça porte sur toute la longueur du grand cône, ouf, ça soulage !

Reprise_Bague (39).JPG



Graissage du pignon de broche et remontage

Reprise_Bague (40).JPG



J'ai repris l'épaisseur du flasque arrière dans l'alignement de l'inverseur.

Reprise_Bague (41).JPG


Reprise_Bague (42).JPG



Pas évident de serrer ces putains d'écrous à créneaux !

Reprise_Bague (43).JPG


Reprise_Bague (44).JPG



Le jeu axial est de 0.005 mm,, je pense descendre plus bas lorsque la machine aura bien tourné.
Reprise_Bague (45).JPG



quelques mesures pour jauger de la précision du tour .

Reprise_Bague (46).JPG



mesure relevée10.84mm

Reprise_Bague (47).JPG



Au milieu 10.85 fort

Reprise_Bague (48).JPG



à l'arrière 10.85 passé.

Reprise_Bague (49).JPG


Bon, la, il doit y avoir du monde sur le forum, le serveur commence à ramer.
Suite demain !
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
Bonjour à tous et toutes,

Me voilà rassuré sur le fonctionnement et capacités de la machine, car dans le cas contraire, je ne serai pas allez plus loin dans sa remise en état sans m'assurer de ce point !

K) Tendeur de courroies, support moteur :

Là, vu le rendement catastrophique de la transmission au fil de l'utilisation du tour tel quel et de la courroie qui frotte sur mon capot de lyre fraichement repeint. :mad:
S'en était assez !
Le tendeur haut perché vibre , la tension de la courroie n'est pas facile à atteindre avec les boutonnière, la courroie moteur est beaucoup trop longue et "libre" !

Réflexion profonde sur les modifications à apporter pour améliorer tout ça sans que cela me coûte trop cher.
C'est décidé,, la transmission moteur/renvoi passe de l'extérieur vers l'intérieur = plus de sécurité, esthétique et confort d'utilisation grandement amélioré !

Un inventaire du matériel disponible avant de se lancer !
J'ai fais pas mal de dessins à main levé pour affiner et valider la configuration choisie.

La suite en images :
Là, je présente le moteur avec la transmission coté intérieur pour me donner une idée de la marche à suivre et des proportions à garder.

Modification_orientation_Moteur.JPG


Modification_orientation_Moteur (1).JPG



Dans mon inventaire, je dispose d'une vis et sa noix bronze de la bonne taille pour l'utilisation qui va en être faite.
J'en profite pour charioter la partie qui va être retenue sur sa platine support.

Tendeur_Lateral.JPG



J'avais à ma disposition deux boutons acier moleté idéal pour mon projet.
Chariotage et alésage à la cote pour d'une part s'emboiter légèrement forcé dans la vis et calibré coté palier en bronze qui sera exécuté plus bas.

Tendeur_Lateral (1).JPG



Mise à la cote d'un bloc d'acier qui va servir de "guide" sur lequel sera rattacher tout les parties concernées pour le transformer en chariot coulissant.

Tendeur_Lateral (2).JPG



Perçage pour loger la future noix en bronze.

Tendeur_Lateral (3).JPG



Alésage et dressage du fond .

Tendeur_Lateral (4).JPG



La noix en bronze de la vis est en place.

Tendeur_Lateral (5).JPG



Chanfreinage de l'entrée

Tendeur_Lateral (6).JPG



Perçage/taraudage et pointage de la noix pour l'immobiliser dans le bloc avec une vis pointeau sans tête.

Tendeur_Lateral (7).JPG


La platine qui va supporter le bouton moleté

Tendeur_Lateral (8).JPG



Usinage de la platine avec amménagement pour la bague bronze(réalisée avant).
Cette dernière sera maintenu par 4 vis CHC (deux par coté) Les perçages/taraudages étant fait.

Tendeur_Lateral (9).JPG



Aménagement pour le graisseur

Tendeur_Lateral (25).JPG



Positionnement de l'ensemble pour vérifier le résultat.
Remarquez que la semelle du support de tendeur est maintenant dessous ce qui va rédiure son "porte à faux" de façon notable.
J'en ai profité pour raccourcir les deux profilés en "L" qui servent maintenant de "glissières".

Tendeur_Lateral (10).JPG



Tendeur_Lateral (11).JPG



Perçage de la semelle du tendeur de courroie et chambrages.

Tendeur_Lateral (12).JPG



Usinage d'une contre platine en 8mm d'épaisseur dont la largeur est identique à l'intervalle des profilés en "L". Elle va tout supporter et servir de guide dans la glissière improvisée.

Tendeur_Lateral (13).JPG



Retour sur le bloc support de noix de la vis et perçages/taraudages de part en part.

Tendeur_Lateral (16).JPG



Perçages concordants pour assemblage avec la contre platine

Tendeur_Lateral (17).JPG



Chambrages

Tendeur_Lateral (18).JPG



Les protagonistes prêt à être assemblé.

Tendeur_Lateral (19).JPG


Tendeur_Lateral (20).JPG



Contre platine vissée sur la semelle du tendeur de courroie.

Tendeur_Lateral (21).JPG



Présentation sur les glissières improvisées,
La contre platine sera raccourci pour élargir la course du chariot.

Tendeur_Lateral (22).JPG


Tendeur_Lateral (23).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
Suite :


Là, la platine support de la vis est maintenant solidaire des glissières (coté bouton moleté).


Tendeur_Lateral (26).JPG



Réalisation de la plaque supérieure (inox 10mm) avec ses boutonnières ses fixations sur le bloc central.
Aménagement d'un dégagement afin de faciliter l'entretien (graissage) de la vis.

Tendeur_Lateral (27).JPG



Montage provisoire, les rondelles acier font "tâches" !

Tendeur_Lateral (28).JPG




Tendeur_Lateral (28).JPG




Confection de deux tasseaux percés et taraudés M12.
Note : Sur la Deckel, je peux tarauder à la main pour des diamètre jusqu'à 8mm.
Au dessus, je "pointe" le taraud sur quelques filets pour assurer sa perpendicularité.

Tendeur_Lateral (29).JPG
Tendeur_Lateral (30).JPG
Tendeur_Lateral (31).JPG



Je finis à la main.

Tendeur_Lateral (32).JPG



Un petit rayonnage plus tard pour "épouser" l'arrondi du profil en "L".

Tendeur_Lateral (33).JPG



tournage de deux rondelles bronze épaisses

Tendeur_Lateral (34).JPG



Tronçonnages

Tendeur_Lateral (35).JPG




Les pièces réalisée

Tendeur_Lateral (36).JPG



Pose des vis et des tasseaux avec leurs rondelles d'appuies

Tendeur_Lateral (37).JPG




Vue de dessous, les tasseaux plaquent bien

Tendeur_Lateral (38).JPG
le taraud étant plus imposant, je me contente de le pointer parfaitement perpendiculaire
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
M) Réalisation du support moteur accolé au tendeur de l'arbre intermédiaire :

Je continu dans le projet défini, là, le but est de "remonter" le moteur et de le fixer sous le support du tendeur réalisé pour m'éviter ses perte de puissance sur la transmission en réduisant au passage la longueuer de la courroie à utiliser.

La suite en images :

Coupes de 4 carrés de 35x35mm, cubages puis surfaçages profonds avec épaulements sur les deux faces. Le volume de copeaux devient encombrant !

Fixations_Plaque (1).JPG


Fixations_Plaque (2).JPG



Travail en séries sur buté (2 pièces).

Fixations_Plaque (3).JPG



Perçages à 19.8mm

Fixations_Plaque (4).JPG


Fixations_Plaque (5).JPG



alésages à 20mm.

Fixations_Plaque (6).JPG



Je m'assure que l'axe (Stub Ø 20mm) glisse bien.

Fixations_Plaque (7).JPG



Traçages et perçages des pièces, puis contre perçages sur la semelle du support de tendeur et taraudages dans ce dernier.

Fixations_Plaque (8).JPG


Fixations_Plaque (9).JPG



Les supports en place

Fixations_Plaque (10).JPG


Fixations_Plaque (11).JPG



Cubages des deux autres support.

Fixations_Plaque (13).JPG



Surfaçages et maintient des épaulements

Fixations_Plaque (14).JPG


Fixations_Plaque (15).JPG


Fixations_Plaque (16).JPG



Opérations identiques aux précédentes pièces.

Fixations_Plaque (17).JPG



chanfreinages des entrées

Fixations_Plaque (18).JPG


Fixations_Plaque (19).JPG


Fixations_Plaque (20).JPG


Fixations_Plaque (21).JPG



Rayonnages

Fixations_Plaque (23).JPG



Fixations_Plaque (24).JPG



Perçages des supports de la plaque moteur.

Fixations_Plaque (25).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
Suite : Plaque support moteur et ses supports paumelles :


Usinages des échancrures de la plaque support moteur en aluminium de 10mm (2017).

Fixations_Plaque (26).JPG



Perçage/taraudages de la dexième paumelle.

P1060513 (Copier).JPG



Contres-perçages et fixations des paumelles.

P1060514 (Copier).JPG



Les épaulements des paumelles sont logées dans les échancrures rendues nécessaire pour un alignement correct du moteur avec l'arbre intermédiaire.

P1060515 (Copier).JPG


P1060516 (Copier).JPG



Perçages destinés aux fixations moteur.

P1060517 (Copier).JPG



Perçages/taraudages pour la pose de vis pointeaux afin d'immobiliser la translation de la plaque moteur après alignement avec l'arbre intermédiaire.

P1060518 (Copier).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
N) Tendeur de courroie moteur :

Vu le nouvel emplacement du moteur, j'ai cherché une solution simple, rigide et accessible pour la manœuvre de ce dernier mais qui a demandé beaucoup d'usinages.

La suite en images :

Chariotage/alésage du deuxième bouton moleté en acier.

P1060519 (Copier).JPG



Tronçonnage de deux lopins en acier Ø30mm.

P1060520 (Copier).JPG


P1060521 (Copier).JPG



Chariotages/dressages Ø20mm

P1060522 (Copier).JPG




Pointage/Perçage Ø 8

P1060523 (Copier).JPG


P1060524 (Copier).JPG



Perçage Ø 14mm

P1060525 (Copier).JPG


P1060526 (Copier).JPG



Taraudage à M16.

P1060527 (Copier).JPG


P1060528 (Copier).JPG



Deuxième pièce qui va servir de support/butée du bouton moleté.

P1060529 (Copier).JPG



Perçage Ø 11.7 mm

P1060530 (Copier).JPG


P1060531 (Copier).JPG



Alésage Ø 12 mm, puis chambrage au Ø du bouton moleté.

P1060532 (Copier).JPG


P1060533 (Copier).JPG



Une partie de faite !

P1060534 (Copier).JPG



Réalisation du dégagement pour le passage de la vis du tendeur au niveau de la plaque.

P1060538 (Copier).JPG


P1060539 (Copier).JPG


P1060540 (Copier).JPG



Usinages des supports qui vont emprisonner le tourillon du tendeur en M16 coté plaque en aluminium.

P1060541 (Copier).JPG



Usinage des épaulements des supports.

P1060542 (Copier).JPG



Perçages et alésages au Ø des tourillons droit et gauche.

P1060543 (Copier).JPG


P1060544 (Copier).JPG


P1060545 (Copier).JPG



Tournage de rondelles bronze pour un calage latéral du tourillon sur son support.

P1060546 (Copier).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
Suite :


Perçage à 19.7 mm

P1060547 (Copier).JPG


P1060548 (Copier).JPG



Alésage Ø 20 H7

P1060549 (Copier).JPG



Tronçonnages

P1060550 (Copier).JPG


P1060551 (Copier).JPG


P1060552 (Copier).JPG



Reprise sur le Manhora pour mise à la cote.

P1060553 (Copier).JPG


P1060554 (Copier).JPG



Les pièces constituant la partie basse complète.

P1060555 (Copier).JPG



pièces assemblées

P1060556 (Copier).JPG


P1060557 (Copier).JPG



Perçages/taraudages et fixation sur la plaque moteur.

P1060558 (Copier).JPG


P1060559 (Copier).JPG


P1060560 (Copier).JPG


P1060561 (Copier).JPG


P1060562 (Copier).JPG


P1060563 (Copier).JPG


P1060564 (Copier).JPG



Rayonnage pour ne pas se blesser et préservezr le coté esthétique.

P1060565 (Copier).JPG


P1060566 (Copier).JPG


P1060567 (Copier).JPG


P1060568 (Copier).JPG


P1060569 (Copier).JPG



On attaque les supports de la partie haute toujours en aluminium..

P1060570 (Copier).JPG



Réalisation d'épaulements pour le passage des tourillons.

P1060571 (Copier).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
Suite :


Usinage des deux supports aluminium haut.

P1060572 (Copier).JPG



Pointage avant perçage.

P1060573 (Copier).JPG



Perçage Ø 19.7 mm

P1060574 (Copier).JPG


P1060575 (Copier).JPG



Alésage Ø 20 H7

P1060576 (Copier).JPG



Positionnement des supports sur la plaque inox du tendeur "horizontal"

P1060577 (Copier).JPG



Je me suis servi du tourillon à l'avant et de plusieurs cales étalon déclasséees.

P1060578 (Copier).JPG



Perçages de part en part, taraudages de la plaque ino et chambrage à 90°.
A chaque ensemble d'opérations, une vis est posée dans la foulée, pour assurer le positionnement.

P1060579 (Copier).JPG



Un produit "Loctite" isole les supports de la plaque inox, histoire de s'éviter des soucis d'électrolyse.

P1060580 (Copier).JPG



Un graissage généreux des surfaces de frottements.

P1060581 (Copier).JPG



repose de la plaque inox

P1060582 (Copier).JPG



assemblage du support .

P1060584 (Copier).JPG



La plaque moteur sur ses paumelles.

P1060585 (Copier).JPG




Le débattement est plus que suffisant. :mrgreen:

P1060586 (Copier).JPG



Un perçage pour verrouiller le bouton moleter

P1060587 (Copier).JPG


Goupille élastique prête à poser

P1060588 (Copier).JPG



C'est fait !

P1060589 (Copier).JPG



Le moteur reposé

P1060590 (Copier).JPG



Le tendeur propose une bonne "course"

P1060591 (Copier).JPG


Là, j'ai choisi une courroie pile poil, le tendeur est quasiment à sa course mini.
Mise en route et ......
Que du bonheur ! :-D
Le jour et la nuit avec le montage de merde antérieur.

Lors d'essais d'usinages, j'ai retrouvé la puissance du moteur !
Les vibrations ont disparues, la tension des courroie se fait aux petits oignons !
Avec une simplicité presque déconcertante.




P1060592 (Copier).JPG





P1060593 (Copier).JPG


P1060594 (Copier).JPG


P1060595 (Copier).JPG




Je vais pouvoir supprimer l'ancien support moteur fait à l'arrache !

P1060596 (Copier).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
O) Équipement du support du tour :

Le bac à copeaux :


Découpes de tôles de 2mm en galvanisé sur la scie à ruban en position verticale.



P1060659 (Copier).JPG


P1060660 (Copier).JPG


P1060661 (Copier).JPG



Pliages de la tôle pré découpée sur l'étau entre deux cornières.
Ma plieuse est limité en longueur à 600mm donc pas utilisable pour cet exercice !
Soudures au mig, perçages et pose. Des essais d'usinages ont été fait avec satisfaction (copeaux dans le bac). :-D

P1060679 (Copier).JPG



J'en ai profité pour souder les pattes en "U" sur la traverse médiane qui recevra le coffret électrique.
J'ai également réalisé dans la foulée le support (toujours en tôle de 2mm) de la boite à boutons.

P1060681 (Copier).JPG


P1060682 (Copier).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
L'ensemble arbre intermédiaire/moteur doit faire autour de 30 à 35kg, je me doit de "soulager" la partie qui supporte tout ça !

Tournage et perçages au Ø 10mm de deux ronds d'acier à la largeur souhaité puis souder deux plats de part et d'autre de ces derniers.
Après positionnement sur le support, perçage des pattes support moteur/tendeur d'un coté et positionnement des pattes à souder sur la traverse puis soudage.

Je souhaitais un ensemble démontable.

P1060732 (Copier).JPG


P1060734 (Copier).JPG



Dans cette configuration, les soudures entre les profils en "L" et le support du tour ne supportent pas seule les contraintes.

P1060732 (Copier).JPG


P1060734 (Copier).JPG


P1060735 (Copier).JPG
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Janvier 2008
3 211
FR-83
P) Habillage et pose de l'armoire électrique et de sa boite à bouton, câblage :

Là, c'est une armoire électrique d'occasion sur laquelle j'ai obturé les ancien passage de câble à l'arrière via une tôle acier zinguée, de 1.5 mm. La tel a éte vissée et collée pour rester étanche.
Il reste une petite ouverture à droite qui fera l'objet d'une fermeture au ruban adhésif par l'intérieur.


Organisation_Câblage.JPG



Utilisation des perçages existant pour poser des raccords "Capriplast" afin de recevoir la gaine du même nom.

Organisation_Câblage (1).JPG



Comme la plupart du temps pour des armoires acquises, la grille de fond est absente !
Me voilà obligé de découper un tôle de fond pour y fixer les composants électrique.

Organisation_Câblage (2).JPG



Avant, perçages et pose d'un sectionneur rotatif.

Organisation_Câblage (3).JPG


Organisation_Câblage (4).JPG



La plaque de fond découpée et perçée.
La voilà à sa place avec un début de placement des équipements nécessaires.
Je laisse volontairement la place pour y loger un variateur de vitesse si jamais le moteur devait un jour être remplacé par un 220 tri.

Organisation_Câblage (5).JPG



Positionnement des goulottes de câblage.

Organisation_Câblage (6).JPG



Fixations des rail Din, boulonnés sur la plaque. Tous les perçages sont taraudés.

Organisation_Câblage (7).JPG



Les équipements fixés, prêts à câbler !

Organisation_Câblage (8).JPG



Les commandes sont sous 244V AC , un contacteur de tête est gérer par le bouton ARU.
(arrêt d'urgence) et est ca^bler en auto maintient.L'armement de ce dernier se fait par le bouton vert sur la boite à boutons..

Organisation_Câblage (9).JPG



Le disjoncteur magnétothermique est neuf; tout le reste a été acquis d'occasion.

Organisation_Câblage (10).JPG



Deux disjoncteur thermiques 2 et 4 A protége l'entrée et la sortie du transformateur 220V Ac/ 24V Ac
Organisation_Câblage (11).JPG



Les borniers Wago à ressorts (bien pratique) et ceux de terre.

Organisation_Câblage (12).JPG



Le coffret posé et sa boite à bouton.

Organisation_Câblage (13).JPG



Les fonctions :
Bouton rotatif :
AV = vers la droite
Stop = au milieu
AR = vers la gauche
Voyant orange = prêt
Bouton vert = armement de l'auto maintient
Champignon )= ARU
Sectionneur extérieur
Voyant blanc = Sous tension
Tout le câblage est sous gaine métal plastifiée et raccords étanche.

Organisation_Câblage (14).JPG



Un schéma de câblage des contacteurs .

Organisation_Câblage (15).JPG



Le voyant = sous tension sur la porte
sera raccordé en dernier quand tout sera terminé.

Organisation_Câblage (16).JPG



Notez que le support du tour est sur des pieds/vérins pour rattraper les défauts de niveau du sol.

Organisation_Câblage (17).JPG


Organisation_Câblage (18).JPG


Organisation_Câblage (19).JPG


Organisation_Câblage (20).JPG


Organisation_Câblage (21).JPG



Le câblage de la boite à bouton.
Il y a du rab coté filerie, c'est du câble blindé.

Boite_Boutons) (1).JPG


Boite_Boutons) (2).JPG
 
Dernière édition:
Advertisements
Haut