Télécommande Mach3

ramses

Compagnon
13 Mars 2011
602
Belgique, Prov Namur
Bonjour a tous,:


Voici qlqs années, j'en ai réalisée une "maison". Voici copie du post publié à l"époque :

après avoir lu et relu sur le net de la littérature sur les commandes déportées, pris des avis à gauche et à droite sur ce qui existe sur le marche et en réalisation maison, je n'ai rien trouvé qui répondait à mes attentes.

En parlant d'attente, je voulais une commande répondant à plusieurs critères :
- les commandes en X, Y, Z et A
- le choix en vitesse rapide, lente et pas à pas
- la commande départ cycle, pause et stop
- la possibilité d'ajouter une ou des commandes supplémentaire si besoin
- la possibilité de garder le clavier actif du PC en plus de la commande déportée
- garder les raccourcis de mon clavier actif
- rester dans des couts raisonnables
- réaliser une commande "solide" et légère
- d'une dimension idéale pour une bonne prise en main
- ne pas "trainer" un cable d'1cm de diametre derriere la commande
- et en finale, une commande sur mesure et "à ma main" (tant pour le fait que je sois gaucher que pour la disposition de ma machine et du PC)

Vous l'aurez compris, du sur mesure "qui va bien".

00.jpg


Et bien, c'est chose faite. Voila une bonne semaine que j'ai réalisé la chose et que je la torture sur mon ID-CNC. Comme elle répond parfaitement à mon cahier des charges, je l'ai démontée complétement pour finaliser la mise en vernis de la boiserie. Pendant que ça sèche, je prends qlqs minutes pour vous faire un petit retour avec qlqs photos.

La base de la réalisation.
Il faut savoir que depuis Windows XP, il est possible d'ajouter 1 voir 2 claviers en complément de l'existant mais pour que ça marche, il faut nécessairement que les claviers complémentaires soient des claviers USB. Une fois reconnu le second clavier est actif tout autant que le premier.

Il suffit donc de récupérer un clavier USB et de "l’opérer". La manip est à la portée de tous sans difficulté aucune. Une fois le clavier ouvert, on y trouve une petite carte électronique de 4cm sur 2 connectée à 2 circuits imprimes souples qui composent le clavier. Chacun d'eux comporte la moitie de la matrice du clavier. Il suffit donc de suivre chacune des touches et de reconstituer sur un tableau la matrice du clavier. C'est d'une simplicité enfantine mais super chiant quand, comme sur le mien, y a un gros malin qui a été imprimer des petits carres sur un des circuits pour "faire beau" !

Bref, une fois le repérage fait, on obtient le tableau ci-dessous (le mien correspond à un clavier USB DELL)

03.jpg

Vous remarquerez que j'ai ajoute des couleurs pour repérer plus facilement les différents groupements de touche. J'ai également fais une croix sur les touches nécessaire à la commande.


Réalisation
Ma machine étant une ID-CNC, j'ai réalisé le boitier en multiplex de 3,5mm pour rester dans le même "spirit". Après découpe des flancs et du fond, j'ai procédé au collage.
02.jpg


Afin de rigidifier le tout et de permettre un vissage correcte du fond et de la face avant, j'ai colle de la baguette carrée de 10/10 en meranti. La face avant est découpée et lettrée dans de la plaque à graver bi-couche blanc/bleu de 1,6mm avec une fraise cylindrique d'1,4mm a 5000t/min. J'ai volontairement simplifié le lettrage et utilisé une symbolique simple pour les boutons départ, cycle pause et stop !
Les boutons et switch de commande sont mis en place sur la face avant. La disposition, l’écartement et le type de boutons ont été "pensés" de façon à les "sentir" au doigt lors de l'utilisation afin de ne pas être oblige d'y jeter un regard. A l'utilisation, la disposition est vraiment très confortable mais le choix des boutons est importants aussi, je ne peux que vous conseiller des boutons similaires !
04.jpg


Pour le câblage, on commence par souder les fils de 0,22 avec gaine de couleurs sur les bornes repérées dans le tableau matriciel du clavier. Pour me simplifier le travail, j'ai colorié en bleu sur le tableau les lignes et colonnes utilisées. Pour virer la peinture de contact sur le circuit imprime avant soudure, il suffit de passer un coup de paille de fer 000 ! On fait des soudures les plus propres possible et on botte le tout avec des colliers nylon. Il reste alors à câbler les boutons et switch en s'aidant des couleurs de gaine et du tableau. Surtout n'hésitez pas à laisser du "mou" pour vous faciliter le travail; bien botté, il est facile de disposer ces 15 cm de "mou" dans le boitier.
05.jpg

06.jpg


Et bien voila, faites un petit essai sur le PC avant de refermer le boitier ... on a vite fait de confondre gauche et droite sur les boutons quand on soude au dos de la face (je parle d'experience )

Voila la bête refermée et opérationnelle. Comme explicite ci-dessus, reste à lui mettre une petite couche de vernis pour terminer le travail.

01.jpg


En ce qui concerne les boutons X, Y, Z et A, pas de problème pour modifier les raccourcis claviers dans mach3. Par contre, pour les commandes départ cycle, stop et pause, il faut nécessairement installer l'application machscreen pour pouvoir les modifier (merci à David (DH42) pour le tuyau).

Alors surtout pas de stress avec cette application, ça s'installe très facilement sans aucune complication et le programme est tellement intuitif qu'il faut moins de 5 min pour comprendre comment changer un raccourcis ! Par la même occasion, vous aurez le plaisir de voir comment il est simple et facile d'adapter les écrans de mach3, c'en est vraiment déconcertant de simplicité !

Voila, à vous de jouer et n’hésitez pas à passer a l'acte ... quand vous aurez gouté à la commande déportée, vous vous demanderez comment vous avez pu vous en passer d'autant que votre clavier reste opérationnel avec ses raccourcis !

Pour ceux qui le désire, je peux également leur envoyer le fichier cambam du boitier et de la face avant. Je vous rappelle que le boitier est "fait" pour ma main gauche ... à "retourner" en miroir pour les droitiers ...

Bien a vous tous
 
Dernière édition:

gaston83

Compagnon
17 Février 2016
801
FR-71520
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonjour ramses,
Oui, j'avais suivi ce reportage, ailleurs, et c'est un super boulot que tu as fait... :smt023
mais on est toujours tributaire du fonctionnement interne de Mach3. C'est toujours du coup par coup...

Je m'explique, avec les raccourcis clavier on peut pratiquement tous réattribuer... ce que je voudrais faire c'est une commande proportionnelle à la vitesse et au sens de rotation d'une "vraie" manivelle (un codeur rotatif sur la télécommande)... comme si on manipulait les volants mécaniques d'une table de fraiseuse.
Je cogite toujours.....:7grat:
 

gaston83

Compagnon
17 Février 2016
801
FR-71520
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonjour Gilles,
Peux-tu me donner des renseignements sur le fonctionnement ? est-ce qu'elle possède un codeur rotatif (une manivelle) ? si oui comment elle interagit sur le mouvement d'un axe, par exemple X ?
 
Haut