SW2016 conflit de noms dans bibliotheque de composants

  • Auteur de la discussion MCrevot
  • Date de début
M

MCrevot

Compagnon
Bonjour,

je cherche à utiliser plusieurs assemblages différents, que j'ai réunis dans une bibliothèque de conception : potentiomètre, switch, encodeur, ...

Ces assemblages comportent des composants portant le même nom, mais complètement différents : par exemple, dans "potentiomètre" et dans "switch", il y a un composant nommé "corps", et un autre nommé "canon".

Quand je cherche à utiliser ces assemblages dans un nouvel assemblage, les composants élémentaires rentrent en conflit : pour reprendre mon exemple, je charge d'abord "potentiometre", puis "switch" : le "corps" et le "canon" du switch sont rejetés (non chargés).

Comment éviter ce phénomène (comme en programmation, où une variable dans une fonction peut être déclarée "locale") ?

Michel
nb : je suis à peine plus que débutant !
 
PL50

PL50

Compagnon
Salut, une astuce est de faire une copie (pack & go ou composition à emporter, selon ta version de SW) de ton assemblage en ajoutant à chaque pièce un préfixe ou un suffixe différent dans chaque assemblage.
Ensuite c'est seulement ces copies rebadgées que tu vas importer dans ta bibliothèque. Et là plus de conflit.
A+
 
P

philippe2001

Apprenti
Bonjour
Je confirme
chaque élément doit avoir un nom unique
Sinon c est le premier ouvert qui sera chargé dans chaque assemblage ouvert par la suite
 
M

MCrevot

Compagnon
Ah, merçi beaucoup, je craignais cette réponse ! en même temps, pour positiver, je vais pouvoir arrêter de chercher ...

Donc, OK, pack & go pour pour mes assemblages existants, et à l'avenir, un identifiant unique pour chaque pièce, c'est lourd ! en même temps, industriellement, ça n'est pas absurde.

Michel
 
Y

Yakov TOPRAK

Compagnon
La solution est de ne pas créer de fichier externe pour tes assemblages principaux. Comme cela tu n'auras pas de conflit.
Ta pièce corps ou canon est donc dans ton assemblage et indépendant du nom que tu leur donnes.
C'est normal que tu es des conflits pour des pièces portant le même nom mais conceptuellement différent.
En BE une pièce= une référence.
 
PL50

PL50

Compagnon
Oui, ou si même nom, il faut y ajouter les critères différenciant.
Par exemple, pas "écrou " mais "ecrou bas M8"
Ce n'est pas le meilleur exemple car dans une bibliothèque de visserie la taille et/ou la longueur de l'écrou sont plutôt gérées par des configs
Par contre pour reprendre ton potentiometre, tu peut faire " pot 100k log ci 508"
Pot= potentiometre
100k=valeur
Log ou lin
Ci par opposition à façade
508=5.08=pas d'implantation. Si facade= diamètre du perçage.
Ainsi chaque nom correspond à une version.
Mais pour que ce soit gérable, il faut définir des abrégés, sans quoi tu vas avoir des noms à rallonge....
A+
 
M

MCrevot

Compagnon
Re-bonjour,

bon, je viens d'essayer, une simple sauvegarde sous, en embarquant tous les composants et en préfixant, simple et efficace.

Pour ce qui concerne les conventions de nommage, bien d'accord, c'est essentiel, presque vital !

Encore merçi, Michel
 
L

lafeire

Apprenti
Utilisateur PRO, je pense que vous faite la confusion entre la description et la référence d'un objet.
Perso, je crée mes fichiers avec comme nom windows la réf fabriquant. La description est gérée en tant que propriété (voir fichier/ propriétés dans SDW)
Cette propriété peut être affichée dans l'arbre d'assemblage.

Dans le cas de SE du commerce, souvent on a la problématique d'avoir la ref du SE (exemple roulement) et pas des pièces.
2 solutions:
- faire des pièces à corps multiples, si il n'y a pas de mouvement entre les pièces du SE c'est la meilleure solution
- faire une convention de nommage pour les pièces du SE; par exemple le SE s'appelle 00034, puis on trouve dedans le 0034-corps et 0034-base etc

Pour la bibliothèque, perso je crée un modèle que j'appelle par le type d'objet, par exemple VIS H. La config défaut est de dimensions aléatoires ou très grandes histoire de me forcer à utiliser la bonne configuration.
Ensuite j'ai des configurations nommées avec ma ref et ayant une description de type VIS H M8 - 30

En espérant que mes explications auront pu vous apporter des précisions. Pas évident à l'écrit.
 
M

MCrevot

Compagnon
Bonjour,

Merci pour ces précisions c'est clair.

Le sujet des conventions de nommage est souvent un peu houleux, en tous les cas pas simple ; je ne le connais pas en matière de mécanique, mieux dans le domaine de l'informatique, il fait l'objet de normes, et présente des enjeux importants, en particulier pour la maintenabilité des gros logiciels ...

Michel
 
L

lafeire

Apprenti
inspire en toi...je suis à la DSI d'une boite, ancien du BE...comme quoi on peut tous mal tourner lol

En gros tu ne peux pas ouvrir 2 fichiers différents si ils ont le même nom dans Solidworks.
Si tu as 2 indices d'une même pièce que tu veux comparer cela pose également problème.

Mais déjà si tu donnes à ton nom de fichier un numéro ou une réf, sans description et autre caractère spéciaux tu auras fait les 3/4 du chemin

Et en cas d'erreur de nom, ne t'amuse surtout pas à modifier directement le nom du fichier dans l'explorateur windows.
Normalement il y a un menu pour cela qui te mettra à jour toutes les dépendance (plans, assemblages etc)
2021-03-09_12h09_51.png
 
PL50

PL50

Compagnon
Pour la bibliothèque, perso je crée un modèle que j'appelle par le type d'objet, par exemple VIS H. La config défaut est de dimensions aléatoires ou très grandes histoire de me forcer à utiliser la bonne configuration.
Ensuite j'ai des configurations nommées avec ma ref et ayant une description de type VIS H M8 - 30
c'est effectivement ce que l'on utilise au boulot depuis 21 ans que l'on est sous SW....
et je pense également que c'est la meilleure solution.
c'est juste qu'il faut faire apparaitre clairement la config dans le tableau de nomenclature, sans quoi tous les écrous s'appellent ecrou quelque soit leur taille...

a+
 
Haut