Surintensité demarrage transfo

midodiy
Compagnon
24 Septembre 2009
6 249
Reims
  • Auteur de la discussion
  • #1
Sur un autre post, on parle de montage electronique pour demarrer un tranfo sans faire sauter le disjoncteur, http://www.usinages.com/threads/demarrer-un-gros-transformateur-sans-faire-tomber-le-compteur.92892/
J'ai voulu experimenter, j'ai pris un transfo d'isolement de 1000VA pour m'isoler et assurer ma securité. J'y ai branché un autre transfo d'isolement de 630VA en intercalant une resistance de 1ohm pour mesure du courant.
Le poste de travail
IMG_20161019_181836.jpg


postetravail.jpg


En regime etabli, je releve un courant de 1A crete, on voit bien le courant atteindre le maxi au zero de la sinusoide
regimeetabli.jpg


En branchant/debranchant manuellement la prise, j'ai reussi a capter un demarrage proche du zero de tension
departprochezero.jpg

Le courant atteint alors 60A
Et un demarrage proche du max de tension?
departprochemax.jpg

On a plus "que" 20A!
J'ai bricolé un montage avec un pic et un triac
IMG_20161019_162050.jpg


Dans le pic, on met le programme que l'on veut, j'ai ecrit en basic un petit prog qui envoi des impulsions à 5khz à partir du max de la sinusoide. Sur une lampe de 60W, ça marche.
IMG_20161019_161955.jpg


IMG_20161019_161721.jpg


Branchement sur le transfo en cours...
 
Dernière édition:
midodiy
Compagnon
24 Septembre 2009
6 249
Reims
  • Auteur de la discussion
  • #2
IMG_20161019_185659.jpg


Elle est pas belle la vie?:-D
Par contre le transfo fait un peu de bruit, en fait il y a des decrochés quand le courant est trop faible, il faudrait peut etre un niveau plutot que des impulsions?:???:
IMG_20161019_190055.jpg
 
midodiy
Compagnon
24 Septembre 2009
6 249
Reims
  • Auteur de la discussion
  • #3
Essai avec declenchement du triac avec un niveau, pareil j'ai les memes decrochés. Il suffirait de mettre un relais qui court-circuite le triac apres le demarrage.
Par contre deception, je n'arrive plus a obtenir le bel oscillogramme comme si dessus:sad: ça n'a marché qu'une fois...sans doute une magnetisation remanente:???: je laisse, je re-essai demain, la magnetisation devrais etre redescendue...
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
bravo pour ces experience bien présenté qui confirme la theorie !

ton 5kHz est une bonne solution , plus economique que d'envoyer un courant constant et suffisant ... une raté durant une periode de 5kHz la ou le courant est presque nul peu faire un bruit mais fait une perte d'energie negligable

une autre solution serait de detecter le zero de courant et d'envoyer un courant constant dans la gachette du triac pendant un certain temps après le zero de courant

donc pour alumer premiere impulsion au max de tension , et impulsion suivante au zero de courant , mais c'est compliqué , ça demande un capteur de courant ... envoyer tes impulsion a 5kHz en permanence est plus simple
 
midodiy
Compagnon
24 Septembre 2009
6 249
Reims
  • Auteur de la discussion
  • #6
Merci de vos remarques, mon montage est juste expérimental. Juste pour le plaisir vu que j'ai pas de gros transfo a demarrer. Pour ajouter un relais, c'est facile d'utiliser une patte du pic mais il faudra une alim plus costaud pour alimenter la bobine.
 
ducran lapoigne
Compagnon
6 Mars 2010
512
belgique (du sud)
pour CNCSERV ben non, pour une charge selfique (transfo) commuter au passage par 0 de la tension, c' est surtout ce qui faut éviter de faire (déphasage)

pour midody: j' avais trouvé sur le web un schéma un peu comme le tien avec un 12c508, avec son fichier en asm
si tu es intéressé .....
 
CNCSERV
Compagnon
27 Décembre 2007
4 985
FR-28360
Tu es vraiment sur :?::smt017, moi qui ai toujours cru que le courant était en retard de 90 degrés sur la tension dans une inductance(déphasage). Il ne peut pas y avoir du courant si il n'y a pas eu de tension avant. Je suis en train de faire une régulation de chauffe pour un machine fil chaud. Je mettrai plus d'info plus tard sur le matériel utilisé.
 
CNCSERV
Compagnon
27 Décembre 2007
4 985
FR-28360
À quoi ça sert que midodiy se décarcasse? J'ai mesuré 60A en commutant proche du zéro, 20A en commutant proche du max.
J'ai trouvé l'explication ici : http://www.astuces-pratiques.fr/electronique/courant-d-appel-d-un-transformateur-torique
Un transfo ce n'est pas une simple inductance.

Merci pour ton expérience, je me coucherai moins con ce soir (pour une fois)

Pour mon variateur de tension avec un gradateur à angle de phase, il fonctionne bien sur le même principe. Si j'ai le temps je ferai le même petit montage que toi pour voir à quoi ressemble le courant
 
ROCHER
Apprenti
12 Décembre 2008
126
Rambouillet
Bonjour
Merci à midodiy et CNCSRV pour ces essais et explications bien claires pour la connection d'une grosse inductance.
J'ai moi-même quelques pb au démarrage de mon vieux poste à soudure.

J'ai bien compris je crois qu'il faut commuter la charge inductive au crète de la tension secteur, c'est à dire à 90° de décallage par rapport au zéro de tension.
Avec mes moyens réduits, j'envisage d'essayer un dispositif à 3 francs 6 sous que j'ai immaginé:
Avec un gradateur triac manuel branché sur une petite lampe 8W, je peux générer des impulsions à 90° par simple couplage capacitif avec la charge 8W. Il suffit de régler le potentiomètre pour que la lampe éclaire moins.
Ces impulsions peuvent déclancher un triac en aval si on les commute sur la gachette.
Ce triac peut lui-même commander la charge inductive et un contacteur relais 220v auto-alimenté qui le court-circuiterait rapidement mais avec un retard pas vraiment controllé.

Il se peut que la charge inductive soit alimentée plusieurs fois avec le déclanchement à 90°. Je ne sais pas trop comment elle se comportera et quel sera la charge pour le triac.

Peut-être auriez-vous quelques idées là-dessus.
Qu'en pensez-vous?


A+
François
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut