Sur l'établi : chronographe Les Fils de Favre-Heinrich

  • Auteur de la discussion Madman
  • Date de début
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Sur mon établi, une montre de gousset chronographe signée « Les Fils de Favre-Heinrich » emboitant un mouvement Lecoultre.

p2694159052-4.jpg


p2694159063-4.jpg


p2694159108-4.jpg


p2694159092-4.jpg


p2694159114-4.jpg


(à suivre...)
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #2
Sortie du mouvement par l'avant.
p2694158074-4.jpg


Le mouvement et son boitier.
p2694158077-4.jpg


Le mouvement Lecoultre, côté balancier.
p2694158083-4.jpg


Le mouvement Lecoultre, côté cadran.
p2694158089-4.jpg


Après dépose des aiguilles et du cadran.
p2695001182-4.jpg


(à suivre...)
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Salut Pierre,

Belle pièce !

p2694159092-4-jpg.jpg


Je ne pense pas que l'on puisse parler d'usure. A cette époque, on maîtrisait mal le placage sur acier. Plus tard on a mis une couche de cuivre avant l'or. On voit bien, sur ta photo, que l'or à une bonne épaisseur, mais qu'il s'écaille. L'or est aussi trop tendre pour faire des couronnes entièrement en or.

Bonne fin d'année à tous !!!

JC.
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #4
Démontage des pièces de la mise à l'heure.
p2695001193-4.jpg


Le balancier et son spiral Breguet.
p2695001184-4.jpg


En 1795 Abraham-Louis Breguet eut l'idée de relever la spire extérieure du spiral et de lui donner une forme spécifique, vers l’intérieur selon une courbe calculée avec précision, pour réaliser le développement concentrique du spiral. Doté de la "courbe Breguet", le spiral a désormais un développement concentrique. Le balancier bi-métallique (acier / laiton) compense les écarts de température ambiante. La montre gagne en précision.
p2695001208-4.jpg


Début du démontage de la complication chronographe.
p2695001197-4.jpg


(à suivre...)
 
chabercha
chabercha
Compagnon
9 Jan 2009
10 879
FR-84 Cavaillon
Bonsoir et bonne année 2018.
Comme si c'était pas assez compliqué comme ça, ils en rajoutent, ils sont fous ces horlogers!
C'étaient des génies, est il possible d'inventer encore quelque chose dans l'horlogerie ?
A+Bernard
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #7
Le pont du chronographe : roue des secondes et roue du totalisateur des minutes.
p2695001587-4.jpg


Sous le pont les roues de chronographe avec leurs coeurs de remise à zéro.
p2695001609-4.jpg


Une partie du train de rouages : roue de centre et roue intermédiaire.
p2695001696-4.jpg


La commande de chronographe, la tirette bloquant la tige de remontoir, le pignon coulissant et la barillet sont encore sur la platine.
p2695001718-4.jpg


(à suivre...)
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Mad-dentsdeloup.jpg


Roue de couronne et rochet avec dents de loup. Signe de grande qualité.

@+

JC.
 
jdg
jdg
Compagnon
14 Fev 2011
1 563
92
Bonsoir,



Roue en dents de loup

Roues de chronographes, étoiles des calendriers
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #10
Merci à tous :smt023

150 pièces dans l'attente du grand bain décennal ! Certains sous-ensembles devront encore être démontés (barillet, etc.)
p2695001890-4.jpg


Enlèvement de la couche d'or, probablement appliqué à la feuille.
p2695948429-4.jpg


Une seconde couche s'enlève également, sa composition est inconnue. Peut-être du nickel ou du cuivre ?
p2695948432-4.jpg


(à suivre...)
 
jdg
jdg
Compagnon
14 Fev 2011
1 563
92
Une seconde couche s'enlève également, sa composition est inconnue. Peut-être du nickel ou du cuivre ?
En géneral: le Cuivre, Le Bronze, Le Maillechort ou l'Etain-Plomb (électrolyse) servent de support pour l'Or
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #12
En géneral: le Cuivre, Le Bronze, Le Maillechort ou l'Etain-Plomb (électrolyse) servent de support pour l'Or
Alors la couleur me laisse penser que c'est du maillechort. Pas de couleur de cuivre oxydé (vert), pas couleur bronze. Etain-plomb ? L'électrolyse ne me semble pas avoir existé à cette époque.
 
jdg
jdg
Compagnon
14 Fev 2011
1 563
92
Le procédé par électrolyse a été couramment employé au milieu du XIXe siècle.

(Jacobi 1837)
 
Dernière édition:
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #14
Ouverture du barillet. La croix de Malte est déjà déposée. Il n'y a pas beaucoup de graisse dans le barillet. A noter qu'il n'y avait pas de tension résiduelle du ressort lors du démontage de la croix de Malte.
p2696736256-4.jpg


Le puissant ressort en acier bleui du plus bel effet. Curieusement le bleuissage n'est pas régulier sur toutes les faces du ruban d'acier. Quoique le reflet change avec l'inclinaison de la lumière.
p2696736255-4.jpg


Dévissage de la bonde.
p2696736264-4.jpg


Démontage du coq. Les deux vis qui retiennent la raquette sont en très bon état, elles qui d'ordinaire sont massacrées sur la plupart des montres anciennes qui passent à l'atelier. Signe de grand soins apportés à cette montre.
p2696736266-4.jpg


Les restes d'huile gommée sur la contre-pierre du pivot d'axe de balancier. Il était grand temps de renouveler la lubrification de ce mécanisme.
p2696736277-4.jpg


(à suivre...)
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #15
Le premier jeu de paniers prêts pour le lavage. Il y en aura un second, toutes les pièces ne tiennent pas en trois paniers.
p2709305575-4.jpg


Le bain : en rotation lente dans du Rubisol, pour ramollir les résidus d'huile gommée et l'oxydation sur la platine et les ponts.
p2709305578-4.jpg


Le second bain se fait aussi dans du Rubisol, mais aux ultra-sons. Ceci pour décoller les résidus qui se sont ramollis lors du bain rotatif.
p2709305562-4.jpg


Rien ne vaut un bon carnet de notes pour s'y retrouver !
p2709305710-4.jpg


Avant de remettre les pièces propres dans leur godets il convient de les nettoyer...
p2709305705-4.jpg


(à suivre...)
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #16
La marque d'une montre haut de gamme : la finition. Jusque dans les moindres détails, comme ici l'extrémité arrondie et polie de la vis de cet embrayage de chronographe.
p2710004770-4.jpg


Dérouillage des vis de fixation du mouvement dans la carrure.
p2710004842-4.jpg


La même vis, aprés le traitement.
p2710004794-4.jpg


L'ensemble des pièces de la montre, boitier et chaine compris, après le nettoyage, prêtes à être remontées.
p2710004784-4.jpg


(à suivre...)
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #17
Le barillet et la bonde, prêts à recevoir le ressort.
p2717928499-4.jpg


Ressort en place, graissé et couvercle de barillet.
p2717928506-4.jpg


Armage de 3/4 de tour du ressort et pose de la croix de Malte.
p2717928548-4.jpg


La tirette retient la tige de remontoir. Le second levier servira à la mise à l'heure.
p2717928580-4.jpg


Pose du pont de barillet. Les vis seront repolies et bleuies à nouveau.
p2717928549-4.jpg


Le côté cadran, avec la croix de Malte sur le barillet. Pose du pont des contre-pivots de rouages. Chacun est marqué d'un, deux ou zéro point pour déterminer sa place. J'avais noté la longueur et la couleur des vis, car elles sont toutes différentes.
p2717929030-4.jpg


(à suivre...)
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #18
Traitement des vis de pont pour bleuissage.
1. Dérouillage du filetage
p2723516146-4.jpg


2. Dérouillage et ébarbage des flancs
p2723516152-4.jpg


3. Polissage de la tête
p2723516159-4.jpg


4. Nettoyage et dégraissage
p2723516176-4.jpg


5. Contrôle sur la plaque percée
p2723516155-4.jpg


(à suivre...)
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #19
Il est essentiel de repérer les positions des vis, car chacune est différente de par le diamètre de sa tête ou la longueur de son filetage. Toutes les vis ont une finition haut de gamme : l’extrémité du filetage est arrondie et polie, bien que cela ne puisse se voir une fois la vis posée.
p2723579370-4.jpg


L'installation pour le bleuissage : une source de chaleur (alcohol à brûler) sous une pelle remplie de copeaux de laiton, dans laquelle est posée la plaque à trous portant les vis.
p2724536125-4.jpg


Résultat du traitement thermique à 290°C. Un résultat uniforme est très difficile à obtenir. À 280°C la teinte est mauve, à 290°C c’est bleu roi, à 300°C la couleur tourne au bleu clair puis gris. Un chauffage progressif assure une diffusion lente de la chaleur dans le corps de la vis. Cela ne réussit pas chaque fois…
p2724536146-4.jpg


(à suivre...)
 
jdg
jdg
Compagnon
14 Fev 2011
1 563
92
Bonjour,

Le seul moyen d’obtenir un résultat uniforme est de travailler au bain de sel.
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #21
...Le seul moyen d’obtenir un résultat uniforme est de travailler au bain de sel.
Bain de nitrate (potasse et soude) ?
Je ne l'ai jamais fait, je me demande si le coût est en relation pour bleuir 10 vis...
 
jdg
jdg
Compagnon
14 Fev 2011
1 563
92
Sel neutre spécial pour four bain de sel, thermostaté au dixième de degrés.
Le matériel est un peu onéreux neuf ou on peut le faire soi-même.
Je m’en suis construit un Il y a quelques années aux environs de 500/600 € (cuve inox,épingle chauffante et régulation le tout disposé dans une carcasse de Tour de Pc avec isolation). Le résultat est exceptionnel. On peut en trouver également d’occasion.
Je m’en sers pour l’horlogerie et l’armurerie.
Par contre le coup n’est pas en relation pour bleuir uniquement 10 vis...
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #23
...aux environs de 500/600 € ... le coup n’est pas en relation pour bleuir uniquement 10 vis...
En effet ! Merci pour ces précisions. Je ferai un essai bon marché avec des sels laboratoire et une simple casserole inox.
 
watch
watch
Apprenti
15 Juil 2013
223
Malmedy Belgique
salut

comme d'hab du superbe travaille Madman
a+

Nico
 
jdg
jdg
Compagnon
14 Fev 2011
1 563
92
@Madman

Pour un essai M et P propose de petites quantités de « sels a bleuir «
( le plus important est la régulation)
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #26
@Madman

Pour un essai M et P propose de petites quantités de « sels a bleuir «
( le plus important est la régulation)
Oki, je vais voir ça. merci pour le tuyau :-D

Edit : Commandé !
 
Dernière édition:
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #27
Mouvement remonté, train de rouages et ébats contrôlés, balancier provisoirement en place.
p2724712442-4.jpg


Gros plan sur le train de roues, le balancier et son spiral Breguet. Les vis, fraichement bleuies, soulignent élégament l’aspect noble de ce mouvement haut de gamme.
p2724712471-4.jpg


(à suivre...)
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #28
Nettoyage du cadran émail.
p2726773690-4.jpg


Le cadran dans son bain. Avant que l'on ne me re-re-re-repose la question : c'est du "Kukident" pour les prothèses dentaires !
p2726773694-4.jpg


Le mouvement Lecoultre 20, remonté et lubrifié.
p2726773669-4.jpg


Gros plan sur la croix de Malte (en position ressort détendu) et le système de mise à l'heure.
p2726773682-4.jpg


(à suivre...)
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #29
Le mouvement Lecoultre calibre 20
p2727038153-4.jpg


Photos presque finales
Ne vous attardez pas sur la position des aiguilles, il y a encore du taf de ce côté là...
p2727038139-4.jpg


p2727038220-4.jpg


p2727038147-4.jpg


p2727038239-4.jpg


(à suivre...)
 
Madman
Madman
Compagnon
14 Jan 2010
1 988
Bourgogne
  • Auteur de la discussion
  • #30
Le canon de l'aiguille du chronographe est fendu. Il a probablement été trop massivement lanterné et s'est cassé lors de la pose sur le tigeron de la roue du chronographe. Il faut en créer un nouveau.
p2728621862-4.jpg


La roue du mobile chronographe avec l'aiguille au canon fendu.
p2728621886-4.jpg


L'aiguille avait été collée par-dessus la rivure ! Pas du beau boulot...
p2728621961-4.jpg


Faire sauter la rivure est toujours une opération délicate.
p2728621949-4.jpg


Tournage d'un nouveau canon en laiton.
p2728622040-4.jpg


Rivetage de l'aiguille
p2728623328-4.jpg


Rivure terminée !
p2728623246-4.jpg


Lanternage du canon pour assurer la friction.
p2728623694-4.jpg


Essais en situation.
p2728623948-4.jpg


(à suivre...)
 
Haut