Soufflerie fonderie

  • Auteur de la discussion oniff
  • Date de début
O
oniff
Nouveau
28 Mar 2016
13
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Je souhaite réaliser une fonderie alu/bronze à gaz, à partir d'une bouteille de gaz, bref, tout ce qu'il y a de plus commun. Principalement du bronze néanmoins.

Par contre, je regarde ce qui ce fait ici et la sur le net, et en matière de soufflerie, je vois que dans la généralité des cas la soufflerie est d'origine électrique, moteur de seiche linge par exemple.

Je me demandais si il n'y avait pas moyen de réaliser la même chose à l'aide d'un compresseur.
Avec une arrivée à débit réglable. Étant donné que le compresseur est un 100L avec 10bar de pression, il est possible que la fusion se fasse avant que la cuve soit entièrement vide? Au pire, le compresseur se recharge, mais pour le coup, c'est peut être moins bruyant qu'une soufflerie élèc.
Avez vous déjàs essayé?

Et autre chose,
Je part sur une fabrication de fonderie sur tout se qu'il y a de plus commun comme dit plus haut.
En fait, le creuset est complètement "noyé" à l’intérieur du "puits".
Je vois sur un four de fusion trouvé sur le net que le creuset est posé sur le puits et repose sur ces parois.

160328030553426592.jpg

Ce qui en effet est beaucoup plus pratique pour le saisir à la pince. Du coup, il serai peut être préférable de réaliser ce système? Quel est le plus performant?
Un creuset de 1kg me suffit largement.
Cdt
 
Dernière édition:
dom de mons
dom de mons
Apprenti
8 Déc 2015
119
Mons, Belgique
Bonjour,
personnellement j'ai utilisé une soufflerie de hotte de cuisine, ce qui me permet d'avoir 3 vitesses de ventilation.
Je fonds l'alu avec du charbon de bois, ça prend environ 20 min pour arriver à fusion.
Par rapport à la photo mise, le tuyau qui sépare le four et la soufflerie est beaucoup plus long.
four 002.JPG
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 329
F-69 sud-ouest Lyon
Je souhaite réaliser une fonderie alu/bronze à gaz, à partir d'une bouteille de gaz ...
- Une soufflerie de sèche-linge j'ai essayé: c'est trop fort.
- L'air comprimée: beaucoup l'utilisent. Ça permet de régler assez précisément le débit d'air.
- Un décapeur thermique va bien aussi, mieux si il est à vitesse variable.
Ce que tu montres concernant le creuset n'est pas compatible avec un four à gaz. Là il s'agit d'un four électrique ou le problème d'évacuation des gaz brulé ne se pose pas. Avec un four à four à gaz ça risque d'être difficile.
 
O
oniff
Nouveau
28 Mar 2016
13
  • Auteur de la discussion
  • #4
Yes, j'ai cogité ça entre temps :wink:
Donc l'air comprimé serait ok, cool.
Merci pour cette confirmation. Je vais pouvoir bricolé une arrivée sur manomètre.
Je suis d’ailleurs preneur d'un modèle de bruleur gaz avec soufflerie (air comprimé ou moteur élèc) Je souhaiterai le réaliser mois même, mais je n'ai pas de connaissance dans ce domaine. Je cherche sur le net en même temps :wink:

Autre question en passant, concernant le puits du couvercle, il y a t'il un rapport de diamètre à impérativement respecter par rapport au puits interne?
 
Dernière édition:
L
Lor@n
Ouvrier
8 Mai 2010
445
22
Tu devrais réserver ton compresseur pour chauffer ton four à l'huile usagée pulvérisée, c'est peut-être + adapté pour le bronze (+ chaud et plus rapide).
Le bruleur expliqué ici:
http://couteliers.com/archives/bruleur/

Ou ici https://www.abana.org/ronreil/design1.shtml

Et sinon, le diamètre d'évacuation du couvercle doit être au moins équivalent au diamètre de ton creuset. Il vaut mieux en faire un plus grand qu'un trop petit.
 
O
oniff
Nouveau
28 Mar 2016
13
  • Auteur de la discussion
  • #6
Merci beaucoup pour ces précisions.

Il y a t'il un creuset plus adapté que l'autre parmi ces deux modèles?

Je vais avoir besoin d'un creuset 1kg de capacité.

[div=none][div=none][div=none] 160329014752208649.jpg [/div][/div][/div]

Chauffer le four à l'huile pulvérisée? je n'ai jamais fait attention à ce procédé sur les articles lus.
C'est à dire que constamment ma soufflerie pulvérise de l'huile?
 
Dernière édition:
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 329
F-69 sud-ouest Lyon
Autre question en passant, concernant le puits du couvercle, il y a t'il un rapport de diamètre à impérativement respecter par rapport au puits interne?
J'ai regardé sur le mien, le trou fait 8cm de diamètre.
 
O
oniff
Nouveau
28 Mar 2016
13
  • Auteur de la discussion
  • #8
:wink: Je viens de le faire à 76.

Donc un creuset de 1kg fait 70mm de diamètre environ. Celui de 2kg 90mm.
Et le diamètre du puits 120/130mm ça vous parait correct? Ma bouteille à un diamètre de 240mm soit une paroi de 60/55.
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 329
F-69 sud-ouest Lyon
Donc un creuset de 1kg fait 70mm de diamètre environ.
Je remet des documents que j'ai déjà diffusé. Je n'ai pas repris le dessus de la bobonne de gaz pour faire le couvercle, je trouve ça inadapté.

p1020607b-jpg.jpg


four-jpg.jpg
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 797
FR-16 angouleme
un compresseur est fait pour faire de la pression ... rendement energetique catastrophique pour faire un gros debit a faible pression ... même si un gros compreseur surdimentionné peut le faire

ma solution preféré un aspirateur bidon ... a pleine puissance le debit est trop fort , mais alimenté a faible tension , entre 24 et 50v c'est parfait silencieux et econome en energie

j'ai un aspirateur de ce genre qui tourne au ralenti tout l'hivers pour souffler sous un foyer de chauffage a plaquette forestierere
 
O
oniff
Nouveau
28 Mar 2016
13
  • Auteur de la discussion
  • #11
Merci encore pour vos réponses.
Une chose que je ne comprends pas, Fred69 sur le dessin tu utilises un creuset A6 pour 1litre environ. Je pensais que A1=1kg, A2=2kg ect...
Donc le mieux est d'utiliser des briques réfractaires par rapport au "tout ciment réfractaire"? (se qui était dans mon optique)
Désolé, j'ai plein de questions.
 
D
durasup
Ouvrier
28 Juin 2012
278
centre france
bonsoir,
pour le bronze les bruleurs gaz air ne sont pas formidable et sont limité en température autour des 1200° donc trop juste pour ce métal ou limite.
pour les procédés à base de charbon et ventilateur pas de problème, si ce n'est la pollution éventuelle du bain ext (je ne connais pas bien ce procédé).
le mieux est l'ajour d’oxygène au gaz propane dans la torche ou four électrique sans doute le moins couteux à l'usage pour les températures que demande le bronze (en dehors du charbon bien sure).
 
O
oniff
Nouveau
28 Mar 2016
13
  • Auteur de la discussion
  • #13
Ah, ou comme le disait Lor@n, pulvériser de l'huile.
Au pire, je peux passer du gaz au charbon si je vois lors des essais que ça ne fonctionne pas. Les fonderies sont identique?
 
D
durasup
Ouvrier
28 Juin 2012
278
centre france
bonsoir,
Les fonderies sont identique?
pas du tout chaque four est différent.
pour le charbon il faut du volume autour du creusé, pour le gaz très peu, pour l'elec beaucoup de place libre ext
il faut pour comprendre ce que j'ai dit chercher les différentes températures de chaque procédé et du métal à fondre, pour l'huile je suis sceptique niveau temps !
vraiment à la louche 1100° pour fondre ce métal, électricité pas de problème si le four est prévu pour, pour le gaz 1200° très limite sans ajout d’oxygène (avec + de 2500°) charbon ? mais supérieur à 1600°, huile ? ext.
info> la plupart des fondeurs amateur fonde de l'alu 600° à 800° loin des 1200° cherché ou il faut passer dans les 1300° et plus loin des fondeur de fonte et d'acier + de 1600° ext
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 329
F-69 sud-ouest Lyon
Une chose que je ne comprends pas, Fred69 sur le dessin tu utilises un creuset A6 pour 1litre environ. Je pensais que A1=1kg, A2=2kg ect...
Donc le mieux est d'utiliser des briques réfractaires par rapport au "tout ciment réfractaire"? (se qui était dans mon optique)
A ma connaissance, un creuset A6 fait environ 1 litre et 9kg de bronze.
J'ai utilisé la brique réfractaire parce que c'est plus isolant que le ciment réfractaire. Ceci dit, j'ai constaté que certains obtiennent des résultats avec du ciment réfractaire, mais cette solution ne me plait pas, ça fait plutôt bricolage.
 
Dernière édition:
O
oniff
Nouveau
28 Mar 2016
13
  • Auteur de la discussion
  • #16
Ok. J'ai vu sur le net des fours dont le ciment se vitrifiait à haute température. Peut être pas avec la brique.
Donc reste à voir si je fait une fonderie gaz ou charbon....
Peut être plus simple au charbon. Étant donné que c'est ma première, ça sera peut être plus sécurisant aussi.
 
Dernière édition:
L
Lor@n
Ouvrier
8 Mai 2010
445
22
Le ciment réfractaire fait maison (ciment fondu et vermiculite ou perlite) tient mal la température du bronze (le mien avait fondu/ vitrifié) mais supporte celle de l'aluminium.
Tu devrais peut-être commencer par l'aluminium, faire des moulages etc parce que la construction du four est ce qu'il y a de plus facile.
Encore plus simple, achètes des briques réfractaires et fait toi un bruleur, tu auras un four démontable. Un peu comme sur ce site: http://blogaec.perso.sfr.fr/
Concernant les creusets: http://www.como-ceramique.com/category.php?id_category=33
De plus, tu pourras les réutiliser dans un four "construit" comme celui de Fred.
Cela ne sert a rien d'acheter des accessoires chers au debut, mieux vaut "bricoler" pas cher pour cerner ce que tu veux etc.
 
D
durasup
Ouvrier
28 Juin 2012
278
centre france
bonsoir,
+1
très bon conseil !
un bock en inox tiens +- 1600° "attention qu'il ne tombe pas !" ext.
il faut aussi trouver et maitriser le sable de moulage :7hus5: pour moi le plus sympa à découvrir :smt002
 
O
oniff
Nouveau
28 Mar 2016
13
  • Auteur de la discussion
  • #19
Merci pour ces conseils.
Pour le sable, j'ai réussit à en trouver par 4kr (rouge).
Une "dernière" question, pour le creuset. Je vais me procurer un creuset graphite.
Par exemple le A1 est dit 1Kg, mais 1kg de quoi? En effet si on compare deux creuset A1 l'un rempli de bronze/laiton et l'autre d'alu, ils ne feront pas le même poids.

Je viens de voir des bruleurs à huiles usagées, c'est un truc de fou....

<iframe width="420" height="315" src="" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

<iframe width="420" height="315" src="" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Et j'ai trouver un tuto pour un autre bruleur avec effet venturi. C'est marrant en fait on ne vois pas beaucoup de bruleur équipés d'une soufflerie, ils se contentent pour la plupart des évents du tube.

http://quoy25.pagesperso-orange.fr/FONDERIE/bruleur/bruleur.htm

http://quoy25.pagesperso-orange.fr/FONDERIE/bruleur2/bruleur2.htm
 
Dernière édition:
D
durasup
Ouvrier
28 Juin 2012
278
centre france
bonjour,
il faut trouver la température qu'il dégage ? je doute pour le bronze qu'il soit assez calorifique ?
vous ne pouvez pas utilisé les creusés avec différent métal car il en reste toujours un peu dedans et il est pollué par le premier métal utilisé.
il faut suivre les bon conseil de lorn
soyer sur du matériels qui manipule le creusé et du creusé aucun approximation n'est possible.
4k de sable c'est court ! tout dépend de la taille des moules ?
le sable à l'huile est bien mais il faut en jeter à chaque coulé :spamafote:
 
TRYPHON974
TRYPHON974
Ouvrier
21 Mar 2009
481
Réunion
J'ai fabriqué et utilisé un brûleur à huile qui faisait fondre quelques kilos de bronze sans problème. Un modèle simple type "brute burner" (voir site backyard metalcasting). Certains font fondre de la fonte avec des brûleurs à huile. J'utilise actuellement un brûleur gaz, plus pratique, qui fond le cuivre en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Honnêtement en fonderie c'est pas le brûleur le problème.
Pour l'aluminium un creuset "maison" en fer suffit si l'on n'est pas trop regardant. Par contre ni fer, ni inox si tu veux fondre un alliage de cuivre, le creuset ne tiendra pas. Bonne coulée!
 
Dernière édition:
O
oniff
Nouveau
28 Mar 2016
13
  • Auteur de la discussion
  • #22
Je dit 4kg, parce qu'il est vendu dans ce conditionnement, mais je peut en avoir d'avantage si il le faut.
Après moi c'est pour réaliser de petites pièces, j'ai une poulie de 45mm de diamètre, et une "flèche" de 20mm sur 10. Je doute avoir besoin de 1kg de bronze.
Évidemment le plus possible en une fois serai bien, genre tant de pièce pour un creuset A1 ça me suffit.
Si mon four est petit. Par exemple, si il est conçu uniquement pour un creuset A1 ou A2, se qui lui fait un puits de diamètre 120mm environ pour une profondeur de 140mm. Il ne montera pas mieux en température par rapport à un four "grande capacité"?
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 329
F-69 sud-ouest Lyon
Il me semble que la plupart des gens utilisent des fours à gaz pour la fonte du bronze. A mon avis, commence déjà par ça.
Fred
 
O
oniff
Nouveau
28 Mar 2016
13
  • Auteur de la discussion
  • #24
Ok :wink:

Par contre, je regarde les briques JM26. Ce n'est pas évident à trouver... Je suis du coté de Rennes.
Les seules que j'ai trouvées sont notifiées "mélange de ciment fondu et de chamotte". Brique blanche néanmoins. Pensez que c'est bon?
 
D
durasup
Ouvrier
28 Juin 2012
278
centre france
bonsoir,
temps de fusion + ou -
alu 600°C
bronze 800 à 900°
cuivre + de 1000°
laiton 900
ext.
les bruleurs gaz propane à la bouche (dans le flamme) sont supposé monter à 1200° sans ajout d’oxygène
donc sur une partie du creusé ou dans le bas du four pas dans la totalité du four.
donc ont y arrive mais limite et long long :smt015

fait comme à dit notre ami lorn plus haut faire des essais avec quelques briques normales (réfractaire) pas chère avec un peu de sable sec pour fermer et tenir un peu.

tryfon à donner une info intéressante un bruleur huile fait fondre le bronze.

donc choisi ton bruleur et fait quelques essais
il faut un peu d’espace autour du creusé pour permettre à la flamme de faire le tour et tourner et de ressortir en haut sinon le bruleur fonctionnera mal, le but est que la flamme reste dans le four pas quelle ressorte direct en haut.
attention à l'eau qui enfermé explose si ont la chauffe et quelle se trouve enfermé :redface:
cela vaut pour le ciment d'un four pas sec ou une dalle de ciment donc sable et brique parfaitement sec.
il y à plein de posts qui explique comment faire sécher les fours.
 
L
Lor@n
Ouvrier
8 Mai 2010
445
22
+1, méfiance aussi aux gaz de fusion et surtout ne pas faire ça en milieu non ventilé (pas a la vmc :wink: )..

Dans le lien sur les creusets, tu as le volume et la masse pour du bronze selon les creusets tout est indiqué.

Hormis les briques, il va te falloir un détendeur comme celui ci: http://www.nouveauxobjets.com/manometre.php
C'est à peu près tout ce dont tu auras besoin au début si trouves des tubes pour le bruleur etc. Tu peux même faire ton sable de fonderie pour 3 fois rien en utilisant d la litière à chat, de la colle à tapisserie et du charbon, la recette doit trainer qq part par la ..
Et bien sur le bruleur peut évoluer vers l'huile tout simplement, c'est pour ça que le compresseur est utile.. http://myfordboy.blogspot.fr/p/oil-burner.html
 
O
oniff
Nouveau
28 Mar 2016
13
  • Auteur de la discussion
  • #27
:wink: merci.

Pour le mano, je l'avait envisagé.
Pour les tubes et la matière première acier, soudure ect... pas de souci, j'ai ce qu'il faut.
Je n'utiliserais le four qu'a l'extérieur.
Le seul truc qui me bloque pour le coup sont les JM26, je ne sais pas ou les trouvées. Quoique, savez vous quel pourcentage d'alumine contiennent ces briques?
J'ai trouver un autre site internet, ou un magasin serai près de chez moi (pouvant en avoir ?) rien est précisé sur la désignation du produit (JM23,24,26???) , il y a deux types l'une contenant 20% d'alumine et l'autre 38.70%.
Je ne sais pas si j'ai le droit de mettre le lien, je tente:

http://www.mara-materiaux.com/briques/8762-brique-refractaire-flammee-5x11x22.html

Étant donné que j'ai la matière première, ça ne me coutera rien pour la structure.
J'ai pensé faire un hexagone avec 8 briques taillées jusqu'à obtenir un diamètre de puits de 120mm. (Faire une compatibilité pour un creuset A1 & A2)
Ensuite je découpe 8 plaques acier qui seront placées sur la face extérieure des briques. (amovible)

Pour maintenir le tout, je fait 2 hexagones en acier. L'un avec du profilé 90° pour le bas qui maintient les plaques acier et briques en bas. Et un autre en profilé carré qui s’enfilera par le haut et retenu par des tenons soudé sur les plaques, pour maintenir le tout pour le haut.
Pour le fond, je fait une structure à roulette, donc il y aura un fond en acier sur lequel je dispose des JM26 coupées au diamètre du puits.

Comme ça, le fours sera entièrement démontable si toutefois je doit remplacer une brique.
Un peut inspirer de celui-ci:

[div=none] 160402092251203637.png [/div]
 
Dernière édition:
D
durasup
Ouvrier
28 Juin 2012
278
centre france
bonsoir,
à par si tu veux en faire ton métier, pour une utilisation plus qu’amateur, c'est trop beau pour un premier
même pour les briques des réfractaires premier prix suffiront elle casseront s’useront à ce moment tu pourra acheter des mieux, tu aura une expérience et tu refera peu être ton plan de four ? pour un plus petit ou un plus grand peu être comme moi avec plusieurs bruleurs ext.
le premier faut pas faire trop bien, faut juste acquérir une expérience.
le top est de trouver un dans ton coin et d'aller avec une bouteille de gaz et un peu de bronze faire un essai
met de quelle département tu est avec un peu de chance ! tu coule ce weekend ?
 
O
oniff
Nouveau
28 Mar 2016
13
  • Auteur de la discussion
  • #30
Je suis dans le 35. :wink:
 
Haut