Advertisements

somua p 1000

K
kamter
Apprenti
25 Novembre 2009
64
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjours
Je cherche des rensegnement au sujet de ce tour il a 3000ep
merci

20171005_183733.jpg
 
Advertisements
K
kamter
Apprenti
25 Novembre 2009
64
  • Auteur de la discussion
  • #3
Oui mais sans mandrin et le moteur qui est en courant continu est hors service
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
Salut,

Il n'y a pas d'autre photo ???...sur les vieux gros tours il y avait pas mal en courant continu...ça permet des très basses vitesses...genre moins de 3 tours minutes avec un très bon couple.
@ +
 
Dernière édition:
K
kamter
Apprenti
25 Novembre 2009
64
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonsoir voici le moteur
20171004_104336.jpg


20171003_165718.jpg


20171005_183614.jpg
 
romain
romain
Compagnon
17 Mai 2008
1 679
Ain, au pays des oiseaux
Bonjour,
Belle bête!
Pour ce qui est du moteur j'ai un copain qui vend un gros moteur à courant continu, il doit faire dans les 35CV. Il a aussi je crois le variateur.
C'est plus petit que celui ci , mais permet de redémarrer... .
Si intéressé, fais moi signe.
Bonne journée.
 
vikor
vikor
Compagnon
4 Mars 2017
736
le boupere
bonjour,
un autre avantage des moteurs à courant continu , c'est à puissance identique une hauteur d'axe moins haute ce qui permet de les loger plus facilement
 
K
kamter
Apprenti
25 Novembre 2009
64
  • Auteur de la discussion
  • #9
Bonjour
Je pense a un moteur alternatife 2 vitesses de 10 ch, logique ou pas
 
B
bricomega
Apprenti
10 Janvier 2010
153
mimet 13105
bonjour,je me pose une question,c'est un moteur à courant continu ?comment obtenait-on du courant continu d'une puissance suffisante pour alimenter un moteur de gros tour avant l'existence des dispositifs modernes qui permettent de faire a peu pres n'importe quoi, parce que ce tour il date d'avant les variareurs actuels a priori
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
comment obtenait-on du courant continu d'une puissance suffisante pour alimenter un moteur de gros tour
Re,

Par une génératrice, après guerre beaucoup de grosses machine outils était en continu.
j'ai connu 3 gros tours, une raboteuse a deux têtes 20 mètres de table tirer par des câbles entrainer par un moteur continu, une grosse rectif cylindrique en continu aussi...scie à ruban aussi.

@ +
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 177
planète terre
Bonjour,

Pour obtenir du courant continu , avec de grosses intensitées , et avant l'électronique à semiconducteurs, on utilisais

-Soit une génératrice à courant continu (ou dynamo) , construite comme les moteurs CC avec un collecteur (le moteur CC est reversible et devient une génératrice si il est convenablement excité , et entrainé mécaniquement) génératrice dimensionnée en conséquence , entrainée mécaniquement soit par une turbine (petite centrale) soit par un moteur (groupe)

c'étais une solution classique, mais encombrante, bruyante, et nécessitant un certain entretien

-Soit un redresseur triphasé ou hexaphasé à vapeur de mercure, dit redresseur pieuvre pour ceux en verre, c'étais une grosse ampoule piriforme, avec 3 ou 6 bras latéraux (d'ou le nom "redresseur pieuvre" parce ça y ressemblais) bras contenant des anodes en graphite recevant le courant alternatif , et , a la base de l'ampoule, une cathode commune, liquide, constitué d'un bain de mercure, délivrant le courant continu (ou plus exactement redressé) complété d'un dispositif d'amorcage et de refroidissement .

c'étais une solution assez spectaculaire, de part la forme du redresseur et la lumière bleuté émise , assez compliqué a installer , mais peu bruyante et nécessitant ensuite quasiment aucun entretien

pour un tel tour (on est dans "l'usinage lourd !" ) un 10CV ne suffira certainement pas , il faut plutôt tabler sur un moteur CC de 30 ...35 CV (tel celui proposé par Romain ...) et un variateur CC idoine (je suppose que les solutions de la génératrice CC entrainée mécaniquement, ou du redresseur a vapeur de mercure dit "pieuvre" sont écartés d'office !? )
 
Dernière édition:
E
effix
Compagnon
19 Juillet 2013
612
Tours
Bonsoir,
il y avait aussi les redresseurs à thyratron, l'intermédiaire entre les pieuvres et les semi-conducteurs. Beaucoup moins compliqué à installer que les pieuvres
@+
Xavier
 
M
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
ce tour n'est pas si ancien que ça ... des forme bien carré du genre 1970 ... pour moi c'est moderne ... ancien c'est 1900 ... mais tout est relatif

les variateur a courant continu en redressant le triphasé avec des thyristor ça date de 1970 aussi ... donc assez logique de voir des moteur a courant continu sur les machine moderne de cette epoque

j'ai reparé plusieur fois un variateur jeumont schneider de cette epoque pour une scierie , et la derniere fois qu'il est tombé en panne il ont essayer de le faire reparer par n'importe qui et il a été completement massacré ... seule solution rapide pour faire marcher , faire installer un autre variateur du même genre , mais fourni par une société actuelle

bizare , il y a un ans cette société etait dans les premiere reponse de google ... aujourd'hui je ne la trouve pas ... il va falloir chercher dans l'historique de mes vieux ordinateur pour la trouver
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut