securiser le travail a la toupie

  • Auteur de la discussion Fran
  • Date de début
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 870
FR-39Arbois
  • Auteur de la discussion
  • #1
salut
la toupie est peut être la machine qui bouffe le mieux les doigts et [glow=red]les protections sont indispensable[/glow] bien sur . le truc c'est qu 'elle ne sont pas toujours en place , par toujours bien pratique ou pas toujours adapter au travail que l'on veux faire ; resultat , on travail directement sur la table les doigts qui passent près des fer et si un éclats doit se faire , c'est justement a ce moment la.

cette modification [glow=red]en aucun cas ne prétend remplacer[/glow] toutes les autres sécurises et la prudence mais c'est tellement simple a adapter , compatible avec les autres techniques et très sécurisante et bref a l'usage on a bien du mal a s'en passer .

quand on nous la présenter ( + 40 ans de cela ) tout ceux qui étaient présents l'ont adopter et diffuser . en plus c'est tellement simple . alors à vous de voir

de simples plaque de bois ajouté ou en remplacement des guides d'origine ( ici ajouter aux guides d'une robland x310 par 4 vis au travers de l'alu :oops: )
IMAG0346.jpg
vue 1

découpe des planche avec un leger angle verticale , env 5° c'est suffisant ne pas prendre trop d'angle non plus

IMAG0348.jpg
vue 2

comme ici j'ai ajouter aux guides existant , c'est plus simple la découpe est également biaise dans l’épaisseur env. 15 °
si le systeme doit remplacer des guides existant , a la place des biais , on devra realiser des rainures en bois de bout dans les coupes
IMAG0347.jpg
vue 3

reste plus qu'a realiser la ou les pièces qui vont venir compléter le montage en bouchant la lumière au dessus de l'outil
IMAG0349.jpg
vue 4

voila pour la réalisation, c'est vraiment pas compliquer mais ça change déjà tout
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 870
FR-39Arbois
  • Auteur de la discussion
  • #2
IMAG0350.jpg
1 sympa deja de ne plus avoir autant d'ouverture au dessus de l'outil .
en fait on arrive aussi a fermer le dessous de l’outil si on travail haut et en recoupant le cache .
le réglage en altitude du cache se fait simplement en rapprochant les guides . merci les biais de façade
et le cache ne peut pas revenir en avant grâce a l'autre biais qui le bloque

juste le passage de l'outil
IMAG0351.jpg
2

c'est toujours compatible avec les protections d'origine et aussi avec les entraineurs
IMAG0352.jpg
3

ça semble ne rien apporter de plus !? bien sur que si dans le cas de petite pièces qui passeraient au travers des guides
IMAG0355.jpg
4

avec le cache pas de gros risques , la pièce ne peut plus rentrer
IMAG0354.jpg
5
et pas de risque non plus d'accrochage à la rencontre du guide de sorti
et comme dans l'exemple ci dessus la piece est tenu avec un poussoir la main reste donc a distance et protégée
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 870
FR-39Arbois
  • Auteur de la discussion
  • #3
autre avantage , les toupillages arrêtés , la ou les presseurs bouchent la vue et empêchent toutes libertés de manœuvre
IMAG0359.jpg
c'est un martyr , pas de panique

on repère juste la zone ou l'outil dépasse du guide
IMAG0358.jpg
repérage entrée et sortie

et on s'aligne dessus pour entrer ou sortir le bois de l’outil .
IMAG0361.jpg

dans ce genre de travail il y a pas autre choses que les mains pour retenir les pièces[glow=red]alors attention[/glow] et une cale anti-recule est toujours recommander pour l'entrée de la pièce sur l'outil ( pas représentée ici :oops: )

voila a vous de faire le l'essai
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 940
FR-77250 Fontainebleau
bonsoir
je l'adopte :-D . . . dès que mes bécanes sont remontées ! :???: et l 'atelier terminé :x
 
mekratrig
mekratrig
Compagnon
10 Déc 2007
1 117
Moyenmoutier (88-F)
Ah ! que voilà une bonne astuce :supz:
Maintenant j'aurai moins peur avec cette protection sommaire d'origine de chez Lurem.
Merci
 
Z
zaurak
Nouveau
27 Fev 2012
24
Merci beaucoup pour cette astuce qui semble vraiment très pratique et sécurisante !!! :supz:
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 824
Rhône-Alpes-Auvergne
Boujour,

Il y a fort longtemps (1984 ou 1985), étant déjà titulaire d'un petit handicap, j'ai voulu me protéger au maximum, et j'ai réalisé toute une série de guides, mais en une seule pièce.
Un simple bout de contre-plaqué épais avec juste les trous de fixation et les empreintes de vis hexagonales.
Au grés des travaux à effectuer, il étaient ouverts aux dimensions nécessaires à la demande, soit au bas, soit au haut, soit en lumière comme sur le croquis.

ça faisait rire un menuisier de mon entourage qui me disait que mes travaux allaient me coûter plus chers en guide qu'en matière première et main d'oeuvre.
Par la suite, il a failli y laisser un doigt (un ongle et un petit bout de la phalange).
Depuis, il ne rigole plus, et il a adopté ce système.

Bonne journée.

jajalv

Guide de toupie.JPG
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 870
FR-39Arbois
  • Auteur de la discussion
  • #9
salut

jajalv a dit:
.. toute une série de guides, mais en une seule pièce....
j'utilise aussi a l'occasion mais la plupart du temps cela me permet de ne pas faire une protection de plus et c' est très rapide a mettre en place et a enlever .
test guides on l'avantage de ne laisser qu'un minimum de vide pour l'outil , on peut même aller jusqu’à tailler le guide avec l’outil utiliser mais le CP et les fraises , c'est pas top affutage

LETARTARE a dit:
Mais le guide en dural me semble à barrettes réglables ??
j'ai découvert quelque chose du genre dernièrement , ça part d'une même idée, fermer ce trou et continuer a guider la pièce au plus prés de l'outil. mais non pour les miens ce sont de simple profiles d'une seul pièce et je vis les miens au travers

sur le lien, il ajoute de l'alu sur du bois , dans mon cas ,c'est juste le contraire :lol:
 
LETARTARE
LETARTARE
Ouvrier
27 Sept 2010
442
Haute-Savoie
bonsoir,
à l'époque, j'avais l'intention d'acheter un guide continu à barrettes, mais le prix a été dissuasif !
Aussi j'ai du le fabriquer à partir de profilés 20x20 trouvés sur 'Ebay' :
http://cgi.ebay.fr/Aluprofil-20-x-2...?pt=Rohstoffe_Materialien&hash=item231379fafe
(actuellement 4,40 € le mètre + 8.50 € de port)
et bien sur les petites pièces de décolletage qui permettent de bloquer les barrettes.
L'achat matière n'a pas dépasser 60€.

Bien cordialement
 
gatebois
gatebois
Compagnon
14 Nov 2008
500
FR 83160 la valette du var
Bonsoir
Je fais encore plus simple, un bout de contreplaqué de 5 mm cloué sur les joues en bois du guide, ensuite je remonte l'arbre toupie machine en route.
Il ne depasse que la partie de l'outils necessaire au travail.
Cordialement

Gatebois
 
antoinebeniste
antoinebeniste
Compagnon
14 Nov 2009
514
33
Salut
Il me semble que le travail avec guide continu est obigatoire dans la mesure du possible, j'utilise le meme systeme en bois que j'avais vu dans une boite d ebnisterie, mais j'ai toujours voulu m'en fabriquer un en alu plus "pro", et j'avais jamais pensé a utiliser du micro profilé + cache en alu ou meme de ce genre la a 4 e le metre chez motedis, sauf qu'on peux fixer d'accesoire style butée pour toupillage arrete dans la rainure du profilé:
496_0.jpg

Quel systeme as tu utilisé pour serrer l'ensemble des profilés d'un seul coup? ca m'interresse beaucoup, si tu peux mettre des photos ce serait encore mieux.
@+
 
LETARTARE
LETARTARE
Ouvrier
27 Sept 2010
442
Haute-Savoie
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 824
Rhône-Alpes-Auvergne
Bonjour LETARTARE et tous les autres,

Dans ton assemblage, même si les tasseaux n'ont qu'un léger jeu (h7), au grès des vibrations, ils peuvent être amenés à bouger, et pourquoi pas à sortir.
Et s'il en sort un, côté outil, en plein usinage: aie, aie, aie . . .
Par sécurité, je rajouterais volontiers une vis pointeau dans chaque tasseau afin de les bloquer en position avant montage.

Bonne journée à tous.

jajalv
 
LETARTARE
LETARTARE
Ouvrier
27 Sept 2010
442
Haute-Savoie
bonjour,
@jajalv
merci de me signaler une possibilité de problème, car sur ce genre de machine l’extrême rigueur est de mise, et les avertissements sont toujours à regarder de près .
Par sécurité, je rajouterais volontiers une vis pointeau dans chaque tasseau afin de les bloquer en position avant montage.
Déjà fait (voir photos).

D'autre part, si vous regardez bien le montage par derrière (ou le plan 'guide.pdf') , vous remarquerez six boulons 'japy' qui maintiennent trois barrettes sur les huit collées à la joue en bois lamellé, six autres boulons identiques sont disposés à l'extrémité de chaque joue (non visibles sur la photo) : cet ensemble empêche les déplacements horizontaux. Les écrous, permettant de serrer l'ensemble, sont des écrous à collerette frein.
De plus vous avez, sur le dessus, quatre brides rainurées qui empêchent un déplacement vertical, le goujon est bloqué en translation verticale par un insert horizontal.
La cohérence verticale est renforcée par les tasseaux ronds de guidage des barrettes.
Après avoir réglé l'outil, puis ajusté les barrettes, on doit serrer verticalement puis horizontalement les barrettes, puis on remonte la protection qui permet aussi l'aspiration.
Ce guide continu n'a pas encore bougé depuis son installation en juillet 2011, malgré l'utilisation des outils (diamètre 180mm au 'tantung') que vous pouvez voir sur les photos.

Les modifications en cours sur ce guide sont simplement le changement des écrous moletés de serrage vertical qui vont voir leurs diamètres augmenter pour permettre un meilleur couple de serrage.

Je reste à votre disposition pour toute autre explication.
Bien cordialement
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 870
FR-39Arbois
  • Auteur de la discussion
  • #16
salut
malgres des avantage certain pour le "guide peigne" qui nous est présenter:
alu , réglable, possibilités de refermer sous l'outil , les rainures en façades qui peuvent servir a fixer les butée anti-recul que je citait plus haut .
il y a quand même quelques élément qui me gêne un peu :
- on ajoute 2 cm d’épaisseur aux guides d'origine , ça limite d'autant le réglage en profondeur du guide et dans mon cas il est restreins par montage
- des contrainte mécanique a la réalisation mais cela on ne devrai le faire qu'une fois
- ça semble prendre quand même un peut de temps a bien le mettre en place au risque de ne pas prendre le temps de l'ajuster et de perdre son bénéfice
- un peux de frais mais ça aussi c'est une fois et contre une paire de doigts alors ..

la planche percer par l'outil c'est le maxi de fermeture de ce coté c'est top , en CP beaucoup moins pour l'affutage et un peut figer dans sa configuration

je cherche toujours un guide idéal
 
LETARTARE
LETARTARE
Ouvrier
27 Sept 2010
442
Haute-Savoie
bonjour Fran,
tout d'abord, pardon d'avoir quelque peu détourné votre reportage avec mon guide continu.

Je ne pense pas que l'idéal, pour un guide continu, existe.
Comme je l'imagine vous avez de l'expérience en la matière (+ 40 ans) votre solution, simple et efficace, est surement l'aboutissement d'une longue réflexion, car vous maitrisiez tous les paramètres.
Si en plus vous utilisez (comme moi) soit un entraineur, soit une protection d'origine, comme l'indique l'une de vos photos, alors nos mains seront bien à l'abri de ces dangereux outils, grâce à ces diverses solutions .
- on ajoute 2 cm d’épaisseur aux guides d'origine , ça limite d'autant le réglage en profondeur du guide et dans mon cas il est restreins par montage
c'est effectivement une contrainte rédhibitoire, mais à laquelle je me suis résolu, car le support du guide d'origine possède un fort débattement et peut se reculer à la limite du diamètre extérieur de l'axe de la toupie (axe de 50 mm).
- ça semble prendre quand même un peu de temps à bien le mettre en place au risque de ne pas prendre le temps de l'ajuster et de perdre son bénéfice
tout à fait d'accord, mais je préfère prendre le temps de vérifier deux ou trois fois mon montage, que de ne plus pouvoir serrer la main de mes amis .... Toute sécurité dépend de celui qui l'utilise.

Il reste aussi un inconvénient, non cité, le poids supplémentaire (+4 kg) pour les possesseurs d'une combiné.

Mais peut-être nos solutions donneront de nouvelles idées aux utilisateurs de cette dangereuse machine.

Nous sommes, à priori, distants de 150 km et si le hasard en décide, nous pourrons échanger de vives 'mains' ces réalisations.

Bien cordialement.
PS: j'ai ajouté quelques photos sur la référence ...
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 870
FR-39Arbois
  • Auteur de la discussion
  • #18
tout d'abord, pardon d'avoir quelque peu détourné votre reportage avec mon guide continu.
pas de soucis , le but du sujet , c'est de proposer une ou mieux plusieurs solutions donc elle sont bienvenues et le débats devrait être positif .

le poids un inconvénient ? et pourquoi cela ? c'est bien la pièce de bois qui se déplace sur la machine , pas le contraire bon d'accord pour la mise en place ça peut être une contrainte surtout avec une combinée

l'idée de base de ce montage , non elle n'est pas de moi comme je l’indiquais au début de l'article mais l'usage démontre tout ses avantages. l'exemple le plus récent , je viens de l’installer sur la combinée arrivée dernièrement et aux premiers usages , un bois a bien éclaté ( mauvais fil d'un mauvais bois pour une pièce rapide comme souvent ) avec bonne secousse dans la patte , pas de coupure mais un grand frisson .

c'est un peu la raison du sujet

Toute sécurité dépend de celui qui l'utilise.
tout a fait mais si elle est : difficile a utiliser , longue a mettre en place , encombrante , elle finira forcement par être délaisser un jour ( de trop ) au contraire si elle est des plus simple a utiliser sans prendre du temps a la mise en place elle a toute les chance de devenir une habitude .
 
Haut