Se servir d'une pinnule ?

  • Auteur de la discussion DoubleR
  • Date de début
D
DoubleR
Apprenti
Bonjour, je ne comprends pas pourquoi lorsqu'on centre une pièce avec une pinnule (l'outil traversé d'un ressort, qui tourne décentré à son axe de rotation)
on doit attendre qu'elle se décale !?

pourquoi on ne doit pas prendre le point 0 (moins le demi diamètre) une fois que tout l'ensemble est aligné ?

merci :)
 
Y
Yakovlev55
Compagnon
Bonjour, en fait l’alignement avec le rayon de la pinule est exactement réalisé quand elle chasse, il suffit alors de tenir compte de la valeur du rayon pour être parfaitement positionné, il est impossible d'atteindre cette précision en tangentant simplement avec une pige ou en se centrant à vue sur un pointeau ou autre.
La pinule est le meilleur rapport précision, prix, simplicité pour se positionner en fraisage.
Cordialement
Martin
 
KildeRouge
KildeRouge
Compagnon
La pinule reste alignée tant qu'il n'y a pas contact entre elle et la pièce .
Dès qu'il y a contact , elle a tendance à vouloir rouler sur le flanc de la pièce
et donc à se dé-aligner de sa partie entrainée .
 
Y
Yakovlev55
Compagnon
KildeRouge a dit:
La pinule reste alignée tant qu'il n'y a pas contact entre elle et la pièce .
Dès qu'il y a contact , elle a tendance à vouloir rouler sur le flanc de la pièce
et donc à se dé-aligner de sa partie entraînée .
Bonjour, ce n'est pas tout à fait exact, au début la pinule tourne excentrée, au fur et à mesure du contact elle tourne de plus en plus rond, puis, chasse brutalement, c'est ce moment qui définit le point de référence, au rayon de la pinule.
Cordialement
Martin
 
Y
Yakovlev55
Compagnon
Bonjour, absolument pas, il fait exactement la même chose, pendant l'approche elle tourne de plus en plus rond, puis, elle chasse, c'est le principe même de la pinule, et comme rien qu'aujourd'hui j'ai déjà fait cette opération une bonne douzaine de fois, j'en suis partiquement sur :mrgreen:
Cordialement
Martin
 
D
DoubleR
Apprenti
Yakovlev55 a dit:
Bonjour, absolument pas, il fait exactement la même chose, pendant l'approche elle tourne de plus en plus rond, puis, elle chasse, c'est le principe même de la pinule, et comme rien qu'aujourd'hui j'ai déjà fait cette opération une bonne douzaine de fois, j'en suis partiquement sur :mrgreen:
Cordialement
Martin


désolé, mais j'avais cité une autre video avant, mais je ne pense pas avoir envoyé la réponse ... dans la video non posté, il se rapprochait de plus en plus,
la pinnule chasse brutallement, et ainsi il revient un peu en arrière pour prendre son origine ...

voila pourquoi j'ai posté ensuite une autre video en disant "Et dans celle ci il fait le contraire"


maintenant, je vais posé ma question autrement --> pourquoi faut il que ca chasse brutalement pour prendre le zero ?
pourquoi ne doit on pas prendre le zero une fois que les 2 partie de la pinule sont parfaitement alignées ? (soustrait du demi diamètre, mais ca on le sait tous)
 
Vapomill
Vapomill
Compagnon
Salut!
C'est tout simple, quand "à l’œil" tu vois les deux parties de la pinnule alignées, tu ne peux pas voir les deux ou 3 centièmes d'erreur qu'il reste peut être encore.
D'autre part, la pinnule te dédouane d'un léger faux rond de rotation (broche ou système de fixation de cette pinnule) Elle te donne donc la position exacte de l'axe de rotation de la broche par rapport à ta pièce.
Pour ma part, après un premier "échappement" de la pinnule, je reviens en arrière et recommence l'approche jusqu’à l'échappement, car ainsi je sais que je me suis débarrassé d'une poussière ou d'une trace de graisse toujours possibles.
Une bonne pinnule te donne le centième fidèlement.
Cordialement, Bertrand.
 
D
DoubleR
Apprenti
j'ai vraiment du mal a comprendre .... car quand la pinnule chasse, ou s'échappe, (enfin, quand le mouvement brusque se produit)
on est TROP LOIN notre axe de broche "rentre dans la pièce") --> évidement je parle en ayant soustrait le rayon

donc ca ne saurait pas etre la vrai point 0 de la face ... ? si ?


J'ai du mal , donc j'ai fait un petit dessin pour vous expliquez les choses comme je les vois :
1. pinule tourne décentrée, loin de la pièce
2. on tangente les axes sont coaxiaux (ou concentrique, on se comprends)
3. la pinnule chasse brutalement : coaxialité DEPASSEE


voici le lien pour voir mon dessin : https://www.dropbox.com/s/67enqx7aejds94l/IMG_1233.jpg
 
Dernière édition par un modérateur:
biscotte74
biscotte74
Compagnon
Est il vraiment utile de vouloir remettre en cause un procédé de prise d'origine qui a fait ses preuves depuis plusieurs dizaines d'années? Ne peut on pas juste se contenter de faire de même ? Je suis toujours dubitatif sur ce genre de questionnement, certes, il est intéressant de chercher à comprendre, mais je pense qu'il y a quand même certaines limites, non ?
Si tu as un doute, tu fais une prise d'origine avec ton "système" puis tu vérifie tes cotes et tu t’apercevra rapidement du bien fondé de la méthode
 
D
DoubleR
Apprenti
J'aurais bien commencé ma réponse par "excuse moi d'essayer de comprendre" .. mais je n'ai même pas envie d'être excusé pour ca !!!

Je pose une question pour savoir comment ca fonctionne au lieu de BETEMENT appliqué un procédé

je ne dis pas que ca ne fonctionne pas et d'ailleurs si toute mes pièces sont mal faite, car une mauvaise origine ca ne regarde que moi

j'aimerais juste comprendre POURQUOI et pas suivre une explication "acquise depuis des dizaines d'année", que je ne remet nullement en question

Alors si tu es du genre à simplement ecouter ce qu'on te dis sans comprendre le pourquoi et le comment, c'est qu'on a pas la même façon de penser
et certainement pas les même "limites" comme tu le dis ...
 
D
DoubleR
Apprenti
Et en parlant de limites, biscotte74, ta convivialité n'en est certainement pas dotée !
 
biscotte74
biscotte74
Compagnon
:-D Il me semble pourtant que la réponse t'a été apporté plus haut et que tu continue à remettre en cause cette méthode ,d'où ma réponse qui t'a déplut.
 
D
DoubleR
Apprenti
merci pour cette défense irréfutable biscotte74,

mais mon interrogation est toujours d'actualité pour les autres membres ayant un minimum de patience et voulant bien m'expliquer les choses sans me "remballer"

merci :)
 
Vapomill
Vapomill
Compagnon
Salut!
Effectivement, on est "trop loin" quand la pinnule chasse... C'est pourquoi il faut qu'elle tourne suffisamment vite et aussi pourquoi on la rapproche très lentement de la pièce. Effort de frottement et temps de réflexe de l'opérateur sont ainsi optimisés.
L'idéal est de tourner à une vitesse de 800 à 1000 rpm. Tu as certainement remarqué que les surfaces des deux plateaux perpendiculaires à l'axe sont très finement rodées, et du coup, le moindre effort tangentiel les fait glisser l'une sur l'autre.
Tout ça fait que je pense qu'il est vain d'espérer d'avoir mieux qu'un centième de millimètre de précision avec ce mode d'approche.
Pour ma part,c'est amplement suffisant, étant donné les conditions habituelles de travail en atelier.
Cordialement, Bertrand.
 
D
DoubleR
Apprenti
merci pour ta réponse Vapomill

Je ferais quelques tests une fois que j'aurais acheté un pinnule :) .. et une fraiseuse aussi :D
 
Y
Yakovlev55
Compagnon
Je vois que la pinule fait rage, et comme c'est un objet auquel je pourrai dédier une ode, tellement il est utile, voila les explications du phénomène, mais auparavant note la méthode de vapomil, qui tangente à plusieurs reprise pour parfaire la mesure, ce qui est la bonne méthode, qui d'ailleurs, peut s'utiliser avec une cnc en avançant pas à pas. Un mot également pour dire qu'en aucun cas, après la chasse on ne recule, pour reprendre une quelconque origine, la seule origine est donnée par le moment de chasse lui-même..
Une pinule est composée de deux pièces en forme de chapeau allongé, qui sont rassemblées tête bêche par le truchement d'un ressort. Les deux surfaces de contact finement rodées et polies glissent l'une sur l'autre aisément en gardant le contact. Le coté cylindrique est pris dans la broche et l'autre porte à son extrémité une partie présentant un diamètre précis et parfaitement perpendiculaire à sa base.
La fixation par ressort permet un certain désaxement parallèle de la partie libre. Quand la broche tourne la partie libre de la pinule a tendance, de par la force centrifuge à ne pas tourner rond, si maintenant on approche d'une arrète d'une pièce, le contact avec cette dernière va petit à petit empêcher la partie mobile de sortir de son axe et ce dernier viendra à coïncider avec l'axe de broche. à ce moment la, n'ayant plus d'autre degré de liberté et vu la friction exercée sur elle, la pinule chasse brutalement. C'est le moment EXACT ou l'on passe le CENTRE de la PINULE, et non pas le centre de la broche. Il convient à ce moment de répéter l'opération doucement afin de la parfaire, ensuite on met le vernier sur X+la valeur du rayon, et quand va au zéro on on est pile poil du dessus de l’arête. cqfd.
Allez il me faut une bière :drinkers:
Cordialement
Martin
 
Y
Yakovlev55
Compagnon
Désolé Vapomil, j'ai un peu trainé et j'ai pas vu ton message, surtout que sur un point il est plus net que le mien, car si j'ai précisé que la chasse avait lieu précisément au moment ou l'on passe le centre, il est évident qu'il est du coup dépassé, de très peu, il est vrai mais...
Cordialement.
 
Vapomill
Vapomill
Compagnon
Aucun problème Yakovlev! :wink:
C'est toujours intéressant pour les lecteurs d'avoir plusieurs points de vue. Tout comme toi, je ne saurais me passer de ces précieux accessoires qu'on appelait souvent "danseuses" dans mon jeune temps...
Ce qui m'étonne avec les pinnules "électriques" c'est qu'il semble qu'on les utilise à l'arrêt, et donc qu'elles ne corrigent pas le faux rond éventuel.
En as-tu déjà essayé?
Cordialement, Bertrand.
 
D
DoubleR
Apprenti
Yakovlev55 a dit:
C'est le moment EXACT ou l'on passe le CENTRE de la PINULE, et non pas le centre de la broche.

pourtant l'outil placé dans la broche lui ai coaxial non ?? ca ne veut pas passer dans ma tête, je suis désolé :sad: :???:


Ahahah :) merci quand même pour toutes ces réponses :wink:
 
Y
Yakovlev55
Compagnon
Salut, aux pinuleurs, ici comme tu le vois, on est des gens précis, et comme Bertrand le faisait judicieusement remarquer, il y a une légère erreur entre la pinule qui chasse et son centre, à fortiori avec l'axe de la broche, mais il est vrai que la on coupe les centièmes en quatre. En pratique on peut considérer que la broche est concentrique à la pinule au moment ou celle-ci chasse. Derechef je me permet de rebondir sur tes propos Bertrand en mettant en évidence que la pinule, par le fait qu'elle tourne, élimine le faux rond éventuel de la broche ou du mandrin, et pour te répondre sur la question des centreurs électriques, je n'en ai jamais utilisé.
Ce soir, je dors avec pinule dans mes bras :-D
Cordialement
Martin.
 
Lil
Lil
Ouvrier
Bon Matin à Tous et particulièrement à Bertrand :wavey:

La pinule traditionnelle est précise et fidèle au 1/100 mm lorsqu'elle est neuve et de bonne qualité car l'usure et les défauts de surface des Ø (en générale 4 mm et 10 mm) altère sa précision.
L'état de surface de la pièce à contrôler (huile, poussière, etc ...) altère également notablement la précision.
Mais avec un minimum de précautions, la précision peut être suffisante dans de nombreux cas.


Vapomill a dit:
Ce qui m'étonne avec les pinnules "électriques" c'est qu'il semble qu'on les utilise à l'arrêt, et donc qu'elles ne corrigent pas le faux rond éventuel.

pinule10.jpg


La pinule électrique est plus précise, plus pratique et permet le contrôle en Z, pour peu pour beaucoup, qu'elle soit équipée d'un ressort "anti-emplafonnement" :mrgreen:
La bille est montée sur ressort en mode radial et en mode axial pour l'ensemble bille plus tige.

La pinule électrique s'utilise bien sûr en rotation et permet même :smt003 de visualiser le désaxage de broche.

La led commence à clignoter au contact de la pièce. Le rapport cyclique et la fréquence du clignotement sont fonction du désaxage. Il ne faut pas attendre qu'elle s'éclaire en continu car la précision serait moins bonne.
Le clignotement de la led est fonction de la fréquence de rotation de la broche et du désaxage de l'équipage mobile (broche, pince et pinule) et il ne sert donc à rien (au contraire) de tourner trop vite.

Avec l'habitude, on estime facilement 5 µm d'autant plus facilement que l'éclairage de la led se moque de la presbytie :mrgreen:

Amitiés
 
Y
Yakovlev55
Compagnon
Bonjour à tous et a Lil en particulier, un grand merci pour ces précisions, du coup, je connais mon prochain achat. :-D
Bien cordialement.
Martin
 
Vapomill
Vapomill
Compagnon
Salut Lil et merci! :wink:
Voilà un accessoire qui devra rejoindre mon armoire!
Puisque tu connais bien ces pinnules, pourrais-tu me dire comment utiliser une pinnule"3D" sur une machine traditionnelle?... si on n'a pas de banc de réglage de longueur d'outil, bien sûr!
Avec un palpeur posé sur la pièce ou la surface de référence, on peut localiser précisément l'extrémité de l'outil (en Z, donc), mais à quoi peut bien servir ce palpeur "3D" puisqu'il ne semble pas, lui, comporter de surface de référence en "Z", et qu'en conventionnel on n'étalonne pas la longueur d'outil?
Merci de tes lumières! :idea: :idea: :idea: :wink:
Amicalement, Bertrand.
 
F
Fan d'Emco
Apprenti
Bonjour à vous tous,
j'appuie les propos de Vapomill et de Yak concernant l'utilisation d'une pinnule de centrage: c'est en effet ainsi que je procède en reprenant plusieurs fois le décentrement pour être sûr de ma mesure et ça fonctionne très bien pour le 1/100ème.
Par contre, j'ai aussi utilisé des pinnules électroniques statiques car raccordées par un fil à la visu donc pas question de mettre la broche en rotation. Le gros avantage, c'est qu'en palpant successivement 3 points d'un alésage, on obtient automatiquement le centre de cet alésage comme référence, et c'est souvent utile...
Cordialement
Yves
 
Lil
Lil
Ouvrier
Hi Bertrand :wavey:

Vapomill a dit:
et qu'en conventionnel on n'étalonne pas la longueur d'outil?
Je ne m'en sers que sur une CN et principalement pour recaler mes bridages :oops: (butées, étaux, etc ...) car en fait, l'étau, par exemple, est identifié (coordonnées absolues) en X en Y et en Z.

Le contrôle du Z en traditionnel, est totalement différent du positionnement en X et en Y car la hauteur de l'outil (fraise) n'est pas imposée (variable en pince et en usure, affûtage, etc ...).
Pour palper l'outil, il faudrait utiliser la pinule au statif étalonné par rapport au fond de mors de l'étau par exemple (un peu comme en CN).
La broche n'est alors évidemment pas en rotation :axe:
Le contrôle sur une seule dent de fraise ne serait pas non plus très bon avec une portée sphérique ...
Un palpeur me paraît mieux indiqué pour établir l'origine en Z d' une fraise.
Mais là encore, il faut au moins une visu.

Amitiés
 

Sujets similaires

M
Réponses
11
Affichages
1 014
mecano-ben-23
M
DA l'Auvergnat
Réponses
26
Affichages
4 209
Mouhaminou AGORO
M
douardda
Réponses
14
Affichages
1 091
patduf33
patduf33
S
Réponses
3
Affichages
2 930
N
W
Réponses
58
Affichages
6 140
Doctor_itchy
D
PUSSY
Réponses
15
Affichages
5 884
Le débutant
Le débutant
B
Réponses
35
Affichages
4 741
mwm
Haut