Roulement de broche crouzet FC100

Bruno26
Bruno26
Compagnon
25 Fev 2015
1 203
FR-26 Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

après mettre un peu amusé avec ma petite Crouzet FC100 récupérée dans un état d'épave, je me suis décidé à démonter les broches horizontale et verticale pour changer les roulements et espérer quelle fasse ainsi moins de bruit. Au dessus de 1000tr/min c'est vite agaçant.

Pour la broche horizontale je me doutais que les roulements devaient être morts car l'écrou qui règle le jeu des roulements coniques était absent et avec la tension des courroies l'arbre tournait donc de travers. J'avais bien sûr refait cet écrou en me disant que je changerais un jour les roulements.
Petite surprise au démontage:
D'abord en vidangeant, il est sorti une quantité de boue pleine de limaille impressionante.
Et après avoir sorti la broche, j'ai pu constater que la pièce en alu qui sert à remuer l'huile était dévissée, j'ai retrouvé la vis au fond du carter. Je suis certain que personne n'avait jamais pris la peine de démonter cette broche, ça a dû être mal monté d'usine! Résultat, cette pièce était venue frotter à l'intérieur du carter d'où la limaille au fond...
Chouette, je pense que je vais y gagner beaucoup au niveau du bruit en remontant ça comme il faut avec des roulements neufs.

La broche verticale. J'étais persuadé que les pignions était complètement morts vu le jeu qu'il y avait en tournant la broche à la main. J'avais déjà remplacé le joint cyclam par un joint à lèvre. Le joint cyclam n'était pas seulement usé, mais complètement labouré. La première fois où j'avais essayé d'y mettre de l'huile, 30 seconde après elle était sur la table. La broche avait donc dû tourner un certain temps à sec, et je pensais que les dents des pignions étaient usées jusqu'à la corde.
Au démontage, wahou, c'est beau cette mécanique et ça ne semble pas avoir tellement souffert. Après avoir galéré pour démonter les deux écrous qui serrent le pignion, aussi serrés qu'un écrou de moyeu de poids lourd, tiens, bizarre, les dents n'ont de traces d'usure que vers l'extérieur...
En y regardant de plus près pour voir les références des roulements, l'entretoise entre le pignon et le roulement inférieur n'est pas au contact du roulement, il manque au moins 2mm...malgré le serrage monstrueux des écrous!
Encore un problème au montage, ça explique le jeu entre les pignons coniques!!
Peut-être est-ce le pion qui entraine en rotation les pinces W20 qui bloque l'entretoise. Je n'ai pas encore réussi à la sortir.
Voila, ce petit post pour dire qu'en France il y a 60 ans ce n'était pas toujours trop ça non plus les contrôles qualité au montage!
J'essayerai de mettre une ou deux photos.

A+
 
P
PGL
Compagnon
29 Sept 2014
1 325
Toulouse
Je suis du même avis qu' Elvin, il y a encore un artiste qui est passé par là. Rien que l'histoire de l'entretoise, c'est pas normal, j'ai appris la mécanique avec des gars de cette époque, c'est impensables, surtout que Crouzet est une référence en matière de précision.
 
Bruno26
Bruno26
Compagnon
25 Fev 2015
1 203
FR-26 Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #3
Cette fraiseuse avait été très mal entretenue. Il n'y avait pas la moindre trace de démontage notamment sur les 2 gros écrous de la tête.
Vu le peu de soin qu'elle avait eu, démonter les roulements je pense que c'était trop.

IMG_0163.JPG


Et pas de trace d'usure ni même de contact sur les dents vers le centre du pignon.

IMG_0161.JPG


Celle là est moins parlante. Il y a au moins 2mm entre l'entretoise et le roulement. D'où le mauvais engrainement des pignons.

Mais bon, c'est pas très grave, ça sera mieux avec des roulements neufs et un bon remontage. Je m'attendais à bien pire que ça au niveau de l'état!

Par contre, pour les références des roulements, j'avais vu sur ce post https://www.usinages.com/threads/crouzet-fc100.20548/
30206 pour le roulement supérieur et 30207 pour le roulement inférieur.
Sur le roulement inférieur il y a marqué 19138/19283. Par rapport au 30207 de la même marque Timken, il y a à peu près 125€ d'écart (!) et une différence sur l'épaisseur d'un peu plus d'1mm. Il y a à priori aussi une différence de 2 centième sur le diamètre intérieur. Je n'ai pas encore commandé les roulements mais j'ai pas trop envie de mettre 140€ dans un roulement. Je retoucherai donc l'entretoise après vérification de l'épaisseur du roulement.

A+
 
P
PGL
Compagnon
29 Sept 2014
1 325
Toulouse
Est ce que tu as téléchargé la notice de ta machine? https://www.usinages.com/resources/crouzet-fc100-manuel.5561/

Pour les roulements, vérifie bien les cotes des arbres et des alésages pour être sur de la ref du roulement. Quand je vois le nombre de coups qu'il y a sur le tube entretoise, C'est des barbares qui sont passé par là.
 
Bruno26
Bruno26
Compagnon
25 Fev 2015
1 203
FR-26 Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #5
Oui, oui j'ai étudié la doc avant de démonter.
Bon, ben j'ai bien un doute sur un démontage ancien.
J'ai sorti l'entretoise et le roulement. L'intérieur de l'entretoise est la seule partie rouillée, et effectivement il y a une trace sur l'entretoise qui ressemble bien à une trace de machoire d'étau. Il y a la même sur l'extrémité de la broche, côté cone du W20.
 
Bruno26
Bruno26
Compagnon
25 Fev 2015
1 203
FR-26 Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #6
L'extérieur du pion d'entrainement des pinces a été grosiièrement meulé, mais pas assez, ça a laissé une trace à l'intérieur du roulement et sur sa portée. Ca plus un peu de rouille a pu empêcher l'entretoise de venir au contact du roulement.
J'en profiterai bien pour faire rectifier l'intérieur du cône, qui semble avoir été carrément martelé! Pour la concentricité, je ne pense pas m'y essayer moi-même.
Elle a du vécu ma machine!
Pour la bichonner, je lui ai acheté de la peinture Hammerite vert jade, pour le plaisir aussi de bricoler avec un objet plus joli :-D
 
P
PGL
Compagnon
29 Sept 2014
1 325
Toulouse
J'en profiterai bien pour faire rectifier l'intérieur du cône
J'ai un tour Schaublin en W20 et j'ai rectifié plusieurs fois le cône avec une petite meuleuse pneumatique.

Je pense qu'un des précédent propriétaire a du casser le téton qui empêche la pince de tourner et qu'il a réparé ça comme un cochon.
 
Bruno26
Bruno26
Compagnon
25 Fev 2015
1 203
FR-26 Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #8
J'ai un tour Schaublin en W20 et j'ai rectifié plusieurs fois le cône avec une petite meuleuse pneumatique.
De la rectification j'en ai fait un peu sur mon tour. La broche qui porte la meule est un bricolage perso mais qui marche pas trop mal.
Pour la concentricité, le mieux est peut-être alors de faire ça avec la broche en place dans ses roulements sur la fraiseuse.
Merci PGL, je vais y réfléchir sérieusement.

Je pense qu'un des précédent propriétaire a du casser le téton qui empêche la pince de tourner et qu'il a réparé ça comme un cochon.
C'est possible oui. Avec la fraiseuse il y avait quelques pinces dont certaines cassées à différents endroits. Il doit falloir y aller vraiment fort pour les casser!
 
P
PGL
Compagnon
29 Sept 2014
1 325
Toulouse
Avec la broche en place tu n'a pas de problème de concentricité à cause des défauts qu'il peut y avoir sur l'arbre.
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 261
Flers 61100
Bonjour
Cette machine à du passer dans les pattes d'un "gougnafier", j'ai la mienne depuis neuve et affirme la remarquable qualité des composants et du montage. Pour votre intervention, attention les pignons coniques sont appairés et doivent au remontage avoir les sommets des cônes primitif confondus.
Salutations
 
Bruno26
Bruno26
Compagnon
25 Fev 2015
1 203
FR-26 Drôme
  • Auteur de la discussion
  • #11
Bonjour sergepol,
Euh, et concretement, on peut le vérifier comment? Une fois les pignons en place dans le carter, on a plus accès à grand chose?
 
Haut