roues sans moyeux

alvin
Compagnon
5 Décembre 2008
829
Hte Savoie
  • Auteur de la discussion
  • #1
Hello,
Attention sujet custom, ne surtout pas chercher une utilité à la chose ! :lol:
Sujet intéressant s'il en est, les hubless wheels
il y a bien sur plusieurs systèmes plus ou moins performants, le plus extrême étant celui ci :


on voit bien le disque de freins intégré,
à votre avis, ça roule comment ?
j'ai l'impression que c'est un gros roulement du diamètre de la jante :shock:
 
bipbip30
Compagnon
23 Décembre 2012
2 817
bonsoir alvin, sur cette vidéo tu as déjà pas mal d'explication

 
MOWOG
Compagnon
10 Octobre 2009
1 080
Gard
Bonjour,
Il me semble que le terme <sans moyeu>, soit inapproprié, le moyeu est bien présent, il a juste une dimension extravagante.:wink:
 
hot import
Compagnon
la photo de kiki 86 a quasi 10 ans. ce systême a déja été utilisé par sbarro il y a au moins 20 ans. j'ai trouvé les plans en quelques minutes sur le net. vas falloir que j'essaie ça un jour. je commencerais par un vélo , bah oui, tu casses la gueule moins vite !! :mrgreen:
 
alcore
Apprenti
7 Février 2017
110
Bonjour,

Un petit up sur ce sujet que je trouve intéressant, ne serait ce que pour le coté esthétique du montage. Sans vouloir spécialement réaliser une telle chose je me pose des questions sur le comment c'est fait.

Hot import, peux tu donner le lien vers les plans que tu as trouvé ?

Le truc que je trouve un peu étrange quant à la réalisation d'un tel montage pour une roue d'auto, c'est le poids des roulements, en regardant vite fait sur le catalogue SKF les seuls que j'ai trouvé pèsent quand même dans les 12 kg pièce et il en faudrait au moins 2, sur un site chinois j'ai vu des roulements grands diamètre plus fins et et nettement légers mais je sais pas du tout quel type de roulements ils utilisent pour un tel montage, billes rouleaux ?? Quelqu'un a une idée ?

Du coup je vois pas trop l'avantage que ça procure si on compare le poids des pièces suspendues sur une auto classique, disons à l'avant les branches de la jante, une partie du disque, le porte moyeux, une partie de la jambe de force je suis pas sur qu'on arrive à 24kg (?)

L'autre problème que je vois c'est la vitesse de rotation, pour une roue de 17 pouces on arrive à une circonférence d'environ 2m et donc environ 1000 trs/min pour une vitesse de 125 kmh et le 2000 trs/min pour 250 kmh etc, d'après les docs des roulements que j'ai trouvé leur limite se situe entre 1700 et 2000 trs min .... donc comment Sbarro envisageait pareil montage sur une (F1) ou des autos d'endurance.

D'autant que les F1 sont en 13 pouces.

J'ai l'impression que hormis l'aspect esthétique, l’intérêt est un peu limité pour un usage compétition, mais plus approprié à un usage conventionnel, après tout à part en Allemagne on est pas censés rouler plus vite de la Vmax légale et donc les roues ne devraient pas dépasser la limite de rotation des roulements.
 
Romain 63
Compagnon
23 Avril 2013
1 274
FR-28 Perche
Tout à fait d accord, vu les masses en mouvement, peu de chance que ce soit applicable autrement qu à un véhicule design pour "cruiser".
 
alvin
Compagnon
5 Décembre 2008
829
Hte Savoie
C'est clair que si Sbarro a développé ça, c’est surtout pour qu'on parle de lui :wink:
 
alcore
Apprenti
7 Février 2017
110
Mis à part les roulements, en fait je ne vois pas d'autres limitations techniques. L'idée est loin d'etre mauvaise.

Idéalement il faudrait un modèle fin de 2cm d'épaisseur environ, leger, disons 2kg maxi, d'un diametre d'environ 15 à 16 pouces et capable d'etre utilisé à 2500 rpm max (312kmh).... en céramique

Ça existe ?
 
crapulatos
Compagnon
5 Avril 2009
3 340
FR-62 près de Carvin
Voui ... pas mauvais sauf que les pistes de freins sont collées sur les pistes des roulements, pas terrible de chauffer tout ça ....

D'un autre coté avec des diamètres de frein comme ça, doit pas falloir beaucoup d'effort.

E.T.
 
alcore
Apprenti
7 Février 2017
110
Pour les masses en roulement en fait c'est pas tant que ça, on a le poids du pneu, de la jante externe, du disque de frein et de la couronne externe du roulement et les billes, ça me semble raisonnable au niveau de la force centripete/fuge en moto, en voiture c'est moins problématique

ça dépend du montage pour les freins, ce que j'avais vu au salon de l'auto de Geneve c'etait un système comparable au montage des Buell avec un grand disque périmétrique et un étrier "inversé" ce qui n'est pas stupide.

Pour le démontage en cas de remplacement ou de crevaison, pour les montages illustrés en haut sur motos je sais pas trop comment ils font par contre pour les autos je pense qu' il faut démonter toutes les vis en peripherie qui tiennent le bord de jante et sortir seulement le pneu tubeless. (avantage de poids pour la roue de secours qui n'est qu'un pneu dans ce cas, mais chiant à remplacer quand meme :D)

Pour l’équilibrage je sais pas du tout comment ils font, j'imagine que la jante est équilibrée à la fabrication et que le pneu l'est à part sur une machine d'équilibrage modifiée, le technicien marque sur le pneu les emplacement des masses qu'il colle ou fixe sur la jante ensuite une fois le tout remonté.


Pour les roulements j'avais trouvé ce fournisseur chinois, vous pensez quoi de leurs produits ?
http://www.dembearing.com/Products/Thin_Section_Bearings/
Ils ont differentes series jusqu'a 20 pouces de diametre avec des poids raisonnables de l'ordre de 2 à 4 kg, reste le souci des vitesses de rotation si on veut dépasser les 200kmh, par contre là on est pas trop mal au niveau du poids non suspendu pour le travail de la suspension.

Si on compare les poids sur une voiture classique et là on doit pas avoir une enorme différence, bien sur la suspension d'une telle roue devra etre à bras comme sur une F1 et non avec un Mc Pherson "classique"
 
philippe2
Compagnon
20 Février 2016
989
A côté d'Orléans
Bonjour,
Il me semble que le terme <sans moyeu>, soit inapproprié, le moyeu est bien présent, il a juste une dimension extravagante.:wink:
C'est clair que si Sbarro a développé ça, c’est surtout pour qu'on parle de lui :wink:
Bonjour,

Et oui, d'accord à 100%. Le concept ancien de la roue c'est de réduire au maximum la dimension du palier, pour éviter les pertes mécaniques par frottement, ou des vitesses sidérales des éléments roulants (billes ou rouleaux).

C'est beau, mais pas optimal techniquement parlant.

A+,

Philipppe.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut