RETROFIT SCIE PROMAC 343C

  • Auteur de la discussion MIC_83
  • Date de début
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 339
FR-83
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

J'ai acquis récemment une scie à métaux à ruban de marque PROMAC type 343C, d'occasion pour un petit prix avec plusieurs lames en sus !

Ce modèle ressemble beaucoup à celui présenté par J.F avec quelques variantes principalement au niveau du socle. La bébête a beaucoup servi dans des conditions pas toujours optimum car utilisée par un ferronnier (la machine date des années 1995).

En premier lieu, je remercie J.F pour son concours et son superbe reportage dont je me suis largement inspiré. Néanmoins, si je poste c'est que des différences notables sont proposées, à vous de juger si celles-ci méritent d'y figurer. Voir en complément le reportage de J.F ICI

Première partie : Présentation lors de l'achat

Présentation dans "son jus" et démontage.​
avant_rnovation_1_586.jpg

La "butée" des roulements de la vis sans fin​
avant_rnovation_4_158.jpg

le même montage coté opposé au pignon​
avant_rnovation_8_957.jpg

Le réducteur en bon état malgré le peu d'huile présente​
avant_rnovation_12_665.jpg

le "montage" de l'ensemble roulements/vis sans fin bien fatigué, cela tournait "carré"(roulements étanches 2Z).​
avant_rnovation_10_143.jpg

Le logement du pignon en bronze avec son joint spi​
avant_rnovation_9_735.jpg

la roue tendeur de lame avec un jeu axial assez important, le circlips n'y est pas étranger​
avant_rnovation_15_200.jpg

Les guides lame passablement entamés (mauvais réglages ?) et les roulements (zz) grippés​
avant_rnovation_17_175.jpg

L'embase pivotante​
avant_rnovation_19_813.jpg
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 339
FR-83
  • Auteur de la discussion
  • #2
scie Promac_suite_1

Partie 2 : La Remise en état :

Comme je me suis fait chié pour extraire la vis sans fin, je me suis dit que tant qu'à percer un logement pour un bouchon de vidange du boitier réducteur, autant qu'il soit dans l'axe de cette dernière.

utilisation d'un roulement comme guide de centrage avec au préalable la confection d'une bague calibrée pour le foret série longue de diamètre 8,5mm disponible​
bouchon_rducteur_1_675.jpg

Perçage doux à la sans fil​
bouchon_rducteur_2_128.jpg

progression du perçage​
bouchon_rducteur_423.jpg

Lamage pour une portée bien plane​
bouchon_rducteur_6_416.jpg

Le résultat du lamage​
bouchon_rducteur_4_479.jpg

Après taraudage, pose du bouchon préalablement usiné dans un boulon de 10mm​

bouchon_rducteur_12_197.jpg

Essais de serrage​

bouchon_rducteur_13_116.jpg

Et la justification du perçage dans l'axe de la vis sans fin, l'orifice sert aussi d'extracteur​

bouchon_rducteur_7_181.jpg

Extraction facile du roulement qui a servi au centrage​

bouchon_rducteur_8_143.jpg
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 339
FR-83
  • Auteur de la discussion
  • #3
scie Promac_suite_2

Partie 3 :
J'ai longtemps réfléchi au montage proposé par J.F mais l'utilisation de roulements à billes à contact oblique ne me plaisait pas. Pourquoi me direz-vous ? ce sont des roulements à manipuler avec précaution ! Un emmanchement trop serré et hop pour l'extraire vous avez de forte probabilité de le "décalotter".

L'idéal pour ce genre de montage sont des roulements à rouleaux coniques. Un coup de bigophone chez mon fournisseur préféré et le tour est joué deux NSK HR 30202 correspondant aux dimensions des roulements montés : 15x35x11, sauf en épaisseur ou on est à 12mm, pas grave la place y est !

Les roulements coniques​
vis_sans_fin_32_131.jpg
vis_sans_fin_33_129.jpg

confection de deux "obturateurs" des logements de roulements​
vis_sans_fin__407.jpg

les différentes étapes​
vis_sans_fin_1__172.jpg

suite​
vis_sans_fin_2__233.jpg

ça prend forme !​
vis_sans_fin_3__163.jpg

pointage, perçage et chambrage en réutilisant les perçages existant pour leurs fixations​
vis_sans_fin_60_175.jpg

Perçage en bout de l'axe qui supporte le pignon en bronze​
vis_sans_fin_6__894.jpg

l'autre coté​
vis_sans_fin_7__102.jpg

Taraudage M8​
[
vis_sans_fin_8__378.jpg

idem pour la vis sans fin mais là que d'un coté​
vis_sans_fin_10__155.jpg

Confection d'une entretoise qui sera monté serrée coté vis sans fin. Cette dernière positionne la vis sans fin par rapport au pignon en servant de butée pour le roulement. Des mesures et calculs ont été fait pour un centrage parfait​

La bague emmanchée sur l'axe​
vis_sans_fin_29_887.jpg

Confection d'une douille qui va servir d'entretoise pour l'immobilisation des cages des roulements​

vis_sans_fin_36_527.jpg

vis_sans_fin_39_191.jpg

vis_sans_fin_41_167.jpg
[/url]​

confection d'une entretoise qui servira de porté pour le joint spi​

vis_sans_fin_12__100.jpg

vis_sans_fin_46_117.jpg

Reprise de la poulie pour compenser la surépaisseur de l'obturateur​
vis_sans_fin_48_807.jpg

vis_sans_fin_49_213.jpg

confection d'une bague d'appui sur la poulie qui va permettre de régler la précontrainte des roulements​
vis_sans_fin_51_392.jpg

vis_sans_fin_27_208.jpg

vis_sans_fin_53_158.jpg

vis_sans_fin_54_118.jpg

l'ensemble des pièces confectionnées​
vis_sans_fin_19_115.jpg

vis_sans_fin_18_128.jpg

vis_sans_fin_20_334.jpg

vis_sans_fin_21_208.jpg

Le montage "à blanc" pour ajuster l'obturateur afin qu'il soit en butée sur la fonderie​
vis_sans_fin_42_121.jpg

vis_sans_fin_43_933.jpg
 
demoniakteam
demoniakteam
Compagnon
17 Jan 2008
2 429
Doubs
On veut la suite ^^

Super!
 
Pierreg60
Pierreg60
Compagnon
1 Nov 2006
2 752
F-57700 Moselle
j'adore ce genre de sujet !
je suis comme un pervers devant des photos de fesse! Je matte! encore encore!

Merci!
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 339
FR-83
  • Auteur de la discussion
  • #6
Merci pour vos commentaires, je continu !
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 339
FR-83
  • Auteur de la discussion
  • #7
Scie_Promac_suite

Partie 4 :

Perçage d'un orifice de remplissage en point haut au plus prêt du roulement supérieur. Celui-ci comprend le perçage de la fonderie et de l'entretoise.​

rducteur_26__120.jpg
[/img]​

Lamage​
rducteur_27__184.jpg

rducteur_30__643.jpg

rducteur_31__174.jpg

rducteur_34__153.jpg

rducteur_38__698.jpg

Le montage définitif après mise à la cote de l'obturateur et un nettoyage soigneux​

vis_sans_fin_23_168.jpg

vis_sans_fin_24_203.jpg

vis_sans_fin_25_961.jpg

On passe maintenant sur le logement des roulements de l'axe supportant le pignon. Le roulement extérieur est maintenu par les têtes de vis son homologue à l'intérieur est juste emmanché et pas trés serré.Certes, l'effort tant vers l'extérieur mais ce montage n'est pas trop mécanique.

Du coup, l'idée de J.F d'aménager une gorge pour un circlips à été reprise et l'outil confectionné :

l'outil à été copié avec une variante pour le guidage par roulement​

rducteur_93__353.jpg

rducteur_92__201.jpg

positionnement de l'outil à 3mm du bord​

rducteur_145__182.jpg

dixième de tour par dixième de tour sur la vis d'avance de l'outil et la gorge prend forme​

rducteur_147__199.jpg

rducteur_149__177.jpg

Le circlips est en place​
rducteur_153__925.jpg

Le détails des autres pièces nécessaires au montage​
rducteur_59__775.jpg

rducteur_58__813.jpg

Montage "à blanc" afin de définir la dimension de l'entretoise qui va se loger derrière le pignon en appui sur la cage intérieure du roulement. Là il n'y à pas d'entretoise, la zone de contact est trop excentré​
roue_creuse_2_793.jpg

Après un positionnement correct et mesure du retrait de l'axe, usinage de l'entretoise à la bonne dimension​
roue_creuse_3_387.jpg

roue_creuse_4_273.jpg

mise en place de l'entretoise​
rducteur_56__103.jpg

nouveau contrôle de la zone de contact​

roue_creuse_7_316.jpg

l'ensemble prêt à être monté​

rducteur_57__106.jpg

montage de l'obturateur équipé de son joint spi à la pâte à joint​

rducteur_61__123.jpg

rducteur_62__165.jpg

rducteur_63__352.jpg

reprise du volant pour compenser l'épaisseur de l'obturateur. des mesures ont été faite à l'aide de cales sous les deux volants afin qu'il soit parfaitement alignés​

volants_10_207.jpg

un manchon à été préalablement tourné et emboîté légèrement forcé pour monter le volant sur le mandrin​

volants_12_187.jpg

Je suis en limite de hauteur de pointe !​

volants_13_175.jpg

pose du volant sur son axe, notez le retrait de l'axe pour obtenir un serrage correct​

rducteur_64__186.jpg

Le volant avec sa rondelle d'appui et la vis tête fraisée. Je viens de faire la photo après coup car je l'avais oublié !​
cimg0058__140.jpg

L'ensemble du réducteur remonté et réglé​
rducteur_67__257.jpg

mise "à plat" de l'archet pour faciliter le remplissage d'huile : rappel, norme GL2​

rducteur_68__340.jpg

Le "plein" est fait (un peu trop, j'ai eu la main lourde). Du fait de la très faible rotation des pièces en mouvements le "dégazage n'est pas nécessaire. Le niveau est affiné à la seringue (2/3 couvert)​

rducteur_69__631.jpg

rducteur_70__644.jpg
 
Pierreg60
Pierreg60
Compagnon
1 Nov 2006
2 752
F-57700 Moselle
tu devrais pas laisser un chouilla de vide pour éviter que l'huile ne monte en pression lorsque ça chauffe ?
 
B
Berola
Compagnon
25 Oct 2008
1 896
Vallée du Rhône
Bonsoir
C'est exactement ce qui risque de se passer !!
ce n'est pas bon de remplir d'huile à ce point .
J'ai exactement la même machine depuis des années .Elle n'a pas bénéficié de tout ce retrofitage sur lequel je ne donnerai pas d'avis , et elle n'a pas de signe d'usure particulier.
Elle coupe parfaitement droit en silence et sans vibrations.
@+
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 339
FR-83
  • Auteur de la discussion
  • #10
Oui, j'ai retiré le trop plein avec une seringue avant de reposer la plaque.
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 339
FR-83
  • Auteur de la discussion
  • #11
Scie_Promac_suite

Partie 5 :

Une vérification de tout les organes qui composent cette machine s'impose !

Le volant coté tendeur présente un jeu axial important. Ce n'est qu'une demi surprise quand je vois le montage. Le moyeu est bagué en bronze, cependant, si celui-ci avait eu un épaulement sous le volant l'usure serait moins prononcée !

confection de deux rondelles en laiton d'épaisseurs différentes. La plus épaisse dessous (j'ai que cela sous la main).​

volants_1_104.jpg

volants_2_146.jpg

volants_3_158.jpg

volants_4_173.jpg

Usinage de la rondelle "fine". Pour juger de l'épaisseur (quelques dixièmes), l'arête de coupe de l'outil à tronçonner mesure 1.6mm​

volants_6_315.jpg

volants_7_893.jpg

volants_9_739.jpg

On passe aux guides lame dont un porte les traces d'un mauvais réglage de la hauteur de la tête. Vous remarquerez que c'est brut de fonderie au niveau des fixations de la tête sur son support, ces problèmes de finitions sont récurent ! A j'oubliai, j'ai remplacé quasiment toute la visserie de qualité moyenne (en pouce) de la machine par du métrique. Reprise des taraudages obligatoire ! J'en avais marre d'utiliser de multiples clés aux dimensions bâtardes. En effet, cette machine exigeait, pour des interventions sur des réglages basiques, plusieurs modèles de clés.

Le premier morceau, surfaçage et reprise de la lumière afin de limiter le jeu au niveau de la vis de fixation à l'aide d'une douille.​

guides_lame_172.jpg

guides_lame_2_102.jpg

guides_lame_3_833.jpg

confection de quatre entretoises à poser entre les deux roulements supérieurs. Ainsi, la lame ne risque plus d'échapper dans le cas d'un déplacement latéral du roulement (apparemment c'est arrivé sur cette machine d'où la présence de rondelles) sur une tête​

guides_lame_4_532.jpg

Voilà une tête terminée, tous les roulements sont neufs et de qualités (SKF et FAG), de plus ce sont des modèles étanches contrairement à ceux qui étaient dessus et pourtant ils sont exposés.​

guides_lame_5_187.jpg

guides_lame_7_120.jpg
[align=center]​
guides_lame_8_901.jpg
guides_lame_9_183.jpg
guides_lame_10_212.jpg
guides_lame_11_111.jpg
reprise des taraudages
finitions_515.jpg
[align=center]
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
:eek: génial encore :lol:

merci
 
olivier311
olivier311
Compagnon
15 Juil 2008
710
31 / Midi-Pyrénées / Sud Toulouse
Je n'avais jamais penser tarauder au "plantafin" :wink:
Blague mise à part, beau boulot !
Combien d'heure à peu près ?
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Quel boulot !

Bien vu le coup du perçage pour l'extraction, et du guidage de l'outil à gorge de circlip par un roulement !

Il me reste une chose à faire : remplacer le palier bronze de la roue folle par des roulements (j'ai la place). En effet c'est ingraissable sans démontage, et ça se met à couiner régulièrement.

Je te suggère un perçage de son axe avec un graisseur et quelques trous bien placés si tu conserves le palier bronze. J'ai fait ça sur une suspension de moto TT : axes et douilles à aiguilles avaient fait 2 ou 3000 km avant de mourir, et avec graisseurs, ils en ont fait 6 ou 7000 de mieux sans aucune usure.


Ma scie a un encore problème (léger) à régler : l'articulation de l'archet a un peu de jeu. J'ai vu sur le net un exmple de modification avec remplacement par des paliers à billes (il y en souvent sur eBay).

Mais je ne suis aps arrivé à sortir l'axe et je n'aime pas taper comme un sourd au risque de casser la fonte. C'est sorti facilement, chez toi ?
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 339
FR-83
  • Auteur de la discussion
  • #15
Bonjour à tous,

Merci à vous tous pour vos encouragements ou vos critiques qui font le débat. Le but étant de permettre au prochain qui se lancerait dans la rénovation d'un modèle similaire d'y apporter encore plus d'améliorations !
Berola, tant mieux pour toi si ta scie te donne entière satisfaction depuis des lustres mais tu as du remarquer que ce n'était pas le cas de tous ici. Pour moi la question ne se posait pas ! Je te remercie pour le partage de tes connaissances. Bien vu l'astuce de la brosse métallique pour le nettoyage de la lame, je m'en inspirerai le moment venu.

J.F, j'ai exactement le même problème pour les paliers de l'articulation de l'archet que j'ai repris. suite aujourd'hui qui traite du sujet. J'ai utilisé ce que j'avais sous la main à savoir deux douilles à aiguilles. Remarque : c'est le palier le plus exposé aux copeaux qui est usé (coté lame). merci pour ces précisions concernant la roue folle, comme je l'ai précisé j'ai constaté un jeu axial, au niveau radial le jeu est encore correct bien que le palier n'a pas du faire l'objet de soins attentifs !

Olivier, concernant les heures passées, honnêtement je ne les ai pas comptabilisées. J'ai pris du plaisir à remettre cette scie en état avec les moyens du bord.
Le prix de revient reste très inférieur à un achat en neuf. De toute manière, je n'avais pas le budget pour. J'adore le planta fin "pour son emballage" !

Merci phil !

La suite arrive !
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut