Retomber dans le pas sans appareil pour tous filetages.

JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Re ,

Quand t'es en ébauche qu'esceque ça peut faire 1/10 à droite ou à gauche dans un pas de 2mm ???
Faut arreter de laisser penser que vous faites des filetages au 1/100 e avec des vieux tours ou du chinois !!
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
bien sur si le filetage n'est qu'a moitié fait , on peut rentrer dedans n'importe comment , que ça prenne plus a droite ou a gauche ne change rien

le probleme d'un bon centrage se pose par example quand on veut prolonger un filetage existant ... ou quand on a été obligé d'affuter l'outil a la derniere passe

il y a aussi un bon truc pour centrer l'outil sur le filetage existant : desserer les vis de fixation de l'outil : pousser l'outil dans le filetage , et resserer : ya rien a voir c'est bon du premier coup ... pas une precision enorme mais rapide et efficace pour la grosse mecanique ... je fait souvent cela pour les affutage

valable aussi pour les autres operation de tournage : areter le tour avec l'outil dans la piece ... desserer l'outil , l'affuter , le remettre au contact de la piece et resserer , et continuer... ya mieux mais ya pas plus rapide
 
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Et tu aurais pu ajouter :
surtout rattraper les jeux du train d'engrenage , de l'ecrou sur la vis mere .
 
brise-copeaux
Compagnon
Salut,

De retomber dans le pas nous voila arriver dans la remise dans le pas.

En général quand on fait une pièce ça commence par l'ébauche, ensuite on fait l'a finition quand une pièce comporte des parties difficiles c'est par là que l'on commence la finition car si on loupe, parfois il est possible de repousser le tout.

Quand je fais un filetage je prend des repères ça facilite grandement la remise dans le pas...c'est pas du 100 % mais ça aide bien.

La première chose c'est de bien affuter ses outils dans l'axe du corps de l'outil, pour les outils a plaquettes c'est moins problématique.

-1-On place l'outil bien au fond de la tourelle pas trop sorti, ensuite on règle sa perpendicularité au comparateur..rectifie en jouant sur la tourelle ou le petit chariot.....en 1
-2- On regarde avec une réglet la distance entre le pointe de l'outil et le bord de la tourelle et on le note.en 2
-3- On tangente sur une partie de la pièce qui va servir de référence.en 3 ..si on change d'outil pour la finition ou si on casse l'outil sa va être pratique après réaffutage.
-4- On mets le vernier transversal a zéro. en 4
-5- On tangente sur la parti a filetée tout notant la différence qu'il y a entre la partie de référence et la partie a fileter. en 5 et là vous pouvez remettre le vernier a zéro pour démarrer le filetage.

Voila tout est en place pour démarrer, le but de tout ça c'est qu'on a des points de repères, si on casse ou réaffute ou si on change d'outil de la même section pour la finition.

Prenons la cas d'un réaffutage, on est obliger de démonter l'outil, pour le remettre en place rien de plus simple.
Vous savez parfaitement ou vous avez arrêter le filetage, vous reculer le vernier dotant plus la différence que vous avez noté entre le début du filetage et la partie que vous avez choisie comme référence.
Donc vous reculez dans la profondeur du filetage déjà fait plus la différence 5 ....en prenant soin de faire un rattrapage des jeux là vous remettez le vernier a zéro et vous reculez un peut.

Placer votre outil en gros au réglet et dans le fond de la tourelle sans serrer ensuite vous allez sur le point de référence 3 et mettre en contacte la pointe de l'outil puis avancer le vernier a zéro et serrer.

Donc là on se retrouve comme au point de départ...si vous outils sons bien affutés il y a de grande chance que vous aller tomber pile poil dans le dixième.

C'est beaucoup de baratin pour si peu mais ça aide bien....ça demande 30 seconde a faire.

[attachment=0]réf.JPG[/attachment]
 
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
JeanYves a dit:
Re ,

Quand t'es en ébauche qu'esceque ça peut faire 1/10 à droite ou à gauche dans un pas de 2mm ???
Faut arreter de laisser penser que vous faites des filetages au 1/100 e avec des vieux tours ou du chinois !!

Je suis pas très d'accord avec ta remarque concernant les vieux tours, pour les chinois là je n'en ai jamais employé, mais je peux te dire qu'un tour qui a 100 ans et que l'on connaît bien sort des filetages au HSS qui te permettent d'aller aux examens de fin d'apprentissage sans peur.

Pour la question de la vue, comme hypermétrope assez fort puisque j'ai besoin de lunettes différentes pour 35cm. et 70cm. qui sont mes distances de travail, la question de la lumière est évidemment primordiale, on peut trouver de très bonnes lampes à bras articulés et tube de 11W pour bon marché dans les vide-grenier, avec un tube de °K assez haut, code 865 ou 965, on est déjà beaucoup plus confortable, le truc de la caméra est plus pour surveiller que pour avoir une idée de précision, de toute manière l'aspect du copeau est immédiatement révélateur.

Même en basse déf., j'ai vu une vidéo Youtube désastreuse que je vais essayer de retrouver où le filmeur semblait très fier de sa performance, rien qu'à voir l'outil je sentais déjà pas, et quand on voit des copeaux recroquevillés au lieu de belles tortilles, et bien le résultat était je pense équivalent à une taille à la lime à bois avec l'agrandissement. :mrgreen:

Je vais faire à l'occasion des macros de filetage au tour pour comparer à la filière par curiosité, je pourrai les poster sur le forum s'il y a des amateurs, suffit de me dire où on peut les mettre, comme nouveau venu je ne connais pas touts les posts,j'avais fait de la proxy pour de l'usinage et le résultat est pas mauvais.
 
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bjr ,

J'ai aussi un vieux tour , qui a pas mal bossé , et de ce fait , a de l'usure un peu partout , et entre autres surement des irregularite d'usure sur la vis mère .
De mémoire j'ai réalisé des filetages au pas de 0.7 à 3 mm , le moyen de controle final est surtout l'ecrou , j'ai fait en sorte qu'il se monte sans jeu excessif .
L''outil etait il bien affuté à 60 ° , les troncatures respectées ??
Donc delà affirmer que le filetage est geometriquement bon , dans les normes , j'ai de grands doutes !
Comment connaitre la precision des differentes dimensions du filetage : le profil - sans projecteur ; le pas -sans appareil de mesure ; du Ø moyen - sans piges ou micrometre adapté ; sans bagues de mesure ...

Je suis tout à fait reservé sur la précision et la fidelité des mesures que peut apporter une webcam , qui concentre une vue de 90 x 90cm sur une surface de 1/2 cm2 et la restitue sur un format A4 !.
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
le point faible d'une webcam ou d'un apareil photo numerique n'est pas la puce , dont la geometrie est presque parfaite par principe

pourquoi parfaite ? parce que constitué de plusieur couche gravé successivement : si tout n'etait pas parfaitement superposé ça ne marcherai jamais ! la precision de realisation de la puce et forcement largement superieure a la dimension d'un pixel

les imprecision viennent plutot de l'optique : grande mefiance sur les zoom d'appareil photo : la complexité des zoom diminue la qualité geometrique

les objectif les plus simple sont les plus precis : donc les minuscule objectif de webcam sont les meilleurs !

la qualité des objectif de projecteur de profil coute cher car il faut des grandes ouverture pour passer une grande quantité de lumiere pour avoir une image visible sur un grand ecran

pour les webcam la grande sensibilité permet de se contenter d'une faible quantité de lumiere donc d'une faible ouverture ... et plus l'ouverture est faible plus n'importe quel objectif est bon
 
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
moissan a dit:
les objectif les plus simple sont les plus precis : donc les minuscule objectif de webcam sont les meilleurs !

Là je suis désolé de te contredire catégoriquement, ces objectifs sont des culs de bouteille comme on dit en jargon photographique, la qualité d'un objectif se définit par le nombre de lignes que l'on peut voir sur une longueur X, en principe un millimètre, ce qui se dit "le piqué" en langage photo, et les webcam sont juste au-dessus des microscopes pour les gamins à lentilles en plastique; dans ce domaine, leur définition ne doit guère dépasser les 20 lignes, alors qu'un objectif macro est largement au-dessus de 70-80 lignes. :wink:
 
JeanYves
Compagnon
28 Octobre 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Quand on voit la constitution d'un zoom d' APN , c'est sûr que ce ne doit pas etre parfait !

Mais pour toute fabrication il y a des tolerances , pour les puces comme pour le reste , c'est donc qu'il y a des variations , que ce n'est jamais parfait .
Et le cheminement du changement de format doit etre aussi etre cause d'imperfection .

D'autant plus en materiel grand public .
 
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
Alors, très étonnamment, les marques arrivent à faire des zooms(sur le haute de gamme quand même) dont la qualité optique, je ne parle pas de la solidité, sont équivalentes à une focale macro identique, mais dans de la photo classique bien entendu vu que les zooms n'ouvrent pas autant qu'une focale fixe, si tu le désires, si tu le désires, j'ai un lien à te donner en MP sur un test fait cette année qui m'avait laissé très perplexe. :???:
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
il vaudrait mieux continuer cette discussion sur le sujet ou l'on a deja parlé de projecteur de profil et d'appareil photo

ici il n'est question que d'utiliser une webcam pour ameliorer la vue

j'en profite pour signaler un piege : on pourait imaginer une camera bien placé pour voir le filetage M 1,6 x 0,35 avec le même confort qu'une grosse piece ... sauf que si on arrete quand on voit arriver la fin de la piece dans la camera , on a déja tous cassé

les web cam ordinaire , avec l'usb et windows on un temps de reponse assez lent : il faut revenir uux bonnes vieille camera video , et aux moniteurs a tube catodique

avec les lcd c'est possible aussi de faire assez rapide mais il faut eviter toutes sortes de piege a c..
 
brise-copeaux
Compagnon
gaston48 a dit:
Mais si tu connais, sans doutes sous un autre nom.
Salut,

Oui je connais c'est juste un inverseur de vis mère, mais ça n'a rien avoir avec le retomber dans le pas...ici il ne faut surtout pas débrayer, perso je n'est jamais eu confiance a se système car c'est assez brutal, il vaut mieux le passer au ralenti....ta aussi vite fais en passant en rotation inverse de la broche.
Sur le HES c'est un peu plus pratique car l’inversion de la vis mère est sur le trainard, il on ajouter une barre-1- et une manette -2-.

@ +

[attachment=0]hes.JPG[/attachment]
 
jojomouth
Apprenti
10 Septembre 2012
91
Franche comté
Bonsoir à tous.

les méthodes de Seb et brise-copeaux sont tellement évidentes que je ne vois pas l'intérêt de se casser la tête avec des dispositifs à retomber dans le pas et tout ça.
Le seul point qu'il ne faut surtout pas négliger étant bien sur de pousser le trainard vers la contrepointe au moment de placer l'outil en face
du sillon afin de supprimer tous les jeux.

Bons copeaux.
 
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
Après avoir fait pas mal de visserie ces derniers temps, j'ai un peu regardé comment je procède, en principe je vais assez vite et travaille à l'outil Ifanger avec décalage+/- car j'aime bien les finitions brillantes sur les flancs. :wink:

Ce qui serait intéressant de récapituler par les initiateurs comme Brise-copeaux pour les débutants, serait une espèce de table des valeurs en fonction du moment ou fileter à la retourne devient trop lent, surtout en fonction des tours avec ou sans frein et inversion immédiate, par exemple dans mon utilisation, comme je ne fais jamais de filetages dépassant 100mm. au burin, et que je passe à la filière ensuite, c'est clair que par exemple dans mon cas, la retourne est très rapide sachant que je corrige ma position d'outil durant le retour du chariot et comme j'emploie le burin à came, je règle aussi la nouvelle profondeur, donc il n'y a jamais d'arrêt du moteur en définitive, mon tour supportant l'inversion immédiate, employer l'appareil ou aligner des repères me ferait perdre trop de temps(je précise que j'inverse à la fourchette au genou, donc j'ai toujours mes deux mains libres).

Partant de là, l'idée de faire un abaque avec l'expérience de chaque praticien à l'intention des "apprentis" et en récapitulant la méthode au repère, le tout mis en exergue comme "post technique"(étant nouveau je ne sais pas vraiment comment vous faites) serait une idée, évitant ainsi de devoir relire des pages et de trier entre discussions diverses et coups de main, enfin c'est juste une idée comme ça, parce que dans la discussion on ne parle pas vraiment des valeurs et des pas nécessitant telle ou telle méthode. :oops:
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut