Advertisements

Retirer de la dorure or 2N

  • Auteur de la discussion simplet
  • Date de début
simplet
simplet
Compagnon
30 Janvier 2012
1 547
Jura, Suisse
  • Auteur de la discussion
  • #1
Hello,
J'aimerai savoir si il existe un procédé pour retiré la dorure de pièce par un procédé chimique ou éléctro-chimique ou autre, sans altéré la pièce en acier de base.

A mon boulot on à plusieurs petit posage qui serve a la dorure, et il toute les semaines il y a des "petite main" qui le frotte sur de la toile d'emery fine (grain 1200) et du coup je me demande si il n'y aurai pas plus simple...

J'ai pensé au sablage mais l'aspect mat n'est pas envisageable.

des idée ?

Merci :)
 
Advertisements
chlore
chlore
Compagnon
10 Mars 2007
2 673
Candulonts
Bonjour

Cyanure de potassium (KCN) 100g/l
Soude (NaOH) 100g/l
Cathode acier
densité de courant anodique 8-10A/dm²


Par contre je m'interroge sur le fait qu'un l'aspect d'un posage soit important. A moins que l'on ait pas la méme définition de posage
 
Dernière édition:
simplet
simplet
Compagnon
30 Janvier 2012
1 547
Jura, Suisse
  • Auteur de la discussion
  • #3
en fait c'est un posage sur lequel on vient serrer des index de montre, il s'agit de tout petit pied de Ø0.2 mm donc un aspect non lisse risque de marquer les pied lors de manipulation.

Merci pour la recette, je vais voir si c'est réalisable en interne :)
 
vieuxfraiseur
vieuxfraiseur
Compagnon
19 Janvier 2016
1 644
Un gars de Bezons
bonjour,
du Cyanure de potassium , pas courant et tres dangereux ...
en plus ne pas déverser dans les égouts ...:shock:
 
chlore
chlore
Compagnon
10 Mars 2007
2 673
Candulonts
Pas courant chez toi mais en galvano ça l'est beaucoup surtout pour les bains de métaux précieux. La solution/bain qu'utilise la boite de makino est très certainement à base de cyanure même si il y a beaucoup de progrès pour éviter de les utiliser. Cela est d'autant plus vrai en démétalisation où à ma connaissance il n'y a pas de solution simple autre qu'avec des cyanures.

Leur élimination n'est pas un gros problème, un coup d'eau de javel et c'est réglé, c'en est tout autre avec les métaux qui les accompagnent (mélange de métaux)
 
Dernière édition:
simplet
simplet
Compagnon
30 Janvier 2012
1 547
Jura, Suisse
  • Auteur de la discussion
  • #6
Hello,
En effet on à un atelier galva assez grand et on travail avec beaucoup beaucoup de produit qui ne sont pas accessible pour les amateurs... pour les égouts, on a notre propre station d'épuration qui permet de ne rien rejeter de nocif. :) Donc pas de souci pour les petits poisson :wink:
 
S
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Et plonger les pièces dorés dans du mercure ?
Stan
 
jdg
jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 499
92
Bonsoir,

En plongeant des pièces dorées dans du mercure ce dernier va absorber tout l'or.
Ensuite on chauffe le mercure pour récupérer l'or.
Attention les vapeurs de mercure sont extrêmement toxiques...!

On peut le faire également par pile de corrosion sans danger mais très long
 
Dernière édition:
L
la goupille
Compagnon
11 Février 2016
1 194
FR04200
Bonjour
Le cyanure de potassium, il est dans 90 % des recettes de galva. Un amateur a t'il une chance de pouvoir en obtenir sans sans soudoyer un pro?(déjas vécu, mais les copains prennent la retraite) .
Luc
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Février 2011
2 700
Nancy
Bonjour,
On finira comme les alchimistes, obligés de fabriquer tous les produits de base... Stockez les vieux bouquins avec les vieilles recettes...
Salutations
 
chlore
chlore
Compagnon
10 Mars 2007
2 673
Candulonts
Marrant que tu dise ça Mareche.
J'en ai fabriqué à 16 ans avec ce qui restait des composés d'une boite de chimie 2000 et d'autres que l'on pouvait se procurer aisément. J'avais récupéré le mode opératoire complet et bien détaillé dans une vieille encyclopédie Larousse (6 vol) de 1910 et ce alors que le groupe -CN était inconnu à l'époque visiblement. J'avais "emprunté" la verrerie nécessaire en TP de chimie. J'ai détruit le résultat de cette expérimentation il n'y a que quelques années sans avoir jamais testé sa pureté alors que j’avais les moyens de le faire quelques années après sa fabrication

On y trouvait plein de chose intéressante dans ce viel ouvrage dont le mode op de la fabrication de la nitro. Je m'y étais pas frotté, j'avais eu une expérience malheureuse le jour de mes 15 ans avec la fabrication d'à peine 1g d'une sorte de 'nitro' solide qui s’était (heureusement qu') enflammé à la fabrication : brulures visage et une main (celle qui faisait le mélange) (ma faute : je n'avais pas respecté le mode opératoire scrupuleusement ). Mémorable anniversaire ! visite aux urgences dont ophtalmo ... Le souvenir est toujours légèrement visible sur la main. A noter que je ne suis pas rancunier puisque j'ai décidé à cette époque de m'orienter vers la chimie :)

Dans la même encyclopédie (10 vol) bien plus récente ces mode op avaient disparu
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut