Restauration d'une fraiseuse Crouzet FC100

YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 471
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour

Je suis en train de restaurer une Fraiseuse Crouzet FC100 que j'ai acheté il y a quelques jours sur le forum vente.
J'ouvre donc cette discussion car je vais (n'en doutez pas) avoir besoin de votre aide à différents stades de la restauration.

Je commencerais donc par la peinture
En effet, je vais profiter du fait quelle est entièrement démontée pour la repeindre. Mais avant de peindre il faut la décaper car une couche de peinture seule ne serait pas tres beau. En plus, et c'est une de mes questions, il y a sous la peinture grise une couche d’apprêt blanc.
Cet apprêt est posé en une couche assez épaisse qui a tendance à s'écailler. C'est une des raisons qui me font dire que je dois la décaper car si je peingnais directement là dessus, on pourait voir en reliéf tous les coups et donc les écailles. Je pourrais la poncer sans décapage mais je ne ferais que reniveler les manques d'apprêt se qui ne sera pas superbe comme rendu. et si je ne retire pas ce vielle apprêt le moindre coup fera à nouveau craquer le npouvelle peinture ce qui n'est pas le but recherché.
Alors voila enfin ma question,
Est il obligatoire de mettre une couche d'apprêt ?
Si oui, quel est l’apprêt que je dois utiliser ?
Est il suffisant de ne passer qu'une couche de peinture anti-rouille avant la couche finale ?
Quel type de peinture utiliser ?

Voila pour la peinture
Une autre question me taraude.
Je vais devoir me refaire un ou deux tirants selon différents pas de pinces à tirer.
La tête est équipée d'une broche en W20. Il existe plusieurs pas mais le plus courant est le 1,66 qui n'est pas un pas "standard" pour un diamètre de 20 mm, il me sera plus simple de le faire dans un tube et de le fileter au tour mais comment faire du 1,66 ?

Motorisation

Cette fraiseuse comporte deux moteurs
Un pour la broche (2,2kw)
L'autre pour l'avance en X (1/6 chv)

Ces deux moteurs sont en triphasé. Je vais donc devoir mettre un variateur de fréquence 220v Mono => 220 Tri
J'utilise déja ce système sur mon tour et c'est vraiment pratique et efficace. Mais les variateurs n'ont qu'une seule sortie. Donc si je règle la vitesse de broche au variateur cela va obligatoirement jouer également sur l'avance ce qui n'est pas une solution qui me plaie.
La solution consisterait à remplacer le moteur d'avance par un moteur mono de même puissance (voir un poil supérieur puisque le tri a un meilleur couple que le mono)
Mais comme je vais devoir remplacer aussi le moteur de broche que penseriez vous à mettre les deux moteurs en Mono (et donc aussi le moteur de broche). Je devrais juste bricoler un système de variateur de vitesse sur les deux moteurs. Mais trouvez vous que cette solution soit une bonne solution ?
Merci pour vos réponses

Cdlt
Yves

PS, je mettrais des photos de la restauration au fur et à mesure de mon avancé.o
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 084
91
SAlut Yves

Pour le tirant en 1.66, achètes une douille filetée chez rcmachine ou autre, ça reste le plus simple.
Pour ton apprêt peinture, tout dépend de la qualité finale souhaitée.
Si tu veux du parfait c'est décapage à nu puis masticage au syntofer puis apprêt garnissant et enfin peinture 2K.
Sinon décapage partiel des parties qui s'écaillent puis masticage des trous ainsi générés puis peinture.

@+
 
P
Popino
Compagnon
23 Avr 2012
1 068
salut
moi avec un vieux tour, vis pas de 5mm, je m'suis débrouillé pour que la vis tourne 3 fois moins que la broche 5 /3= 1.666666666....
A vous
 
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 471
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonjour

rebarbe a dit:
Pour le tirant en 1.66, achètes une douille filetée chez rcmachine ou autre, ça reste le plus simple.
Je suppose que tu parles de ca
http://www.rc-machines.com/de/aufspannen/spannzangen/spannzangen-w/1-gewindestutzen-spannzangen-w20

Effectivement
et je fais le reste du tirant soit avec une tige filetée si je n'ai pas besoin de profondeur dans la douille soit en soudant un tube de 20mm apres avoir enlevé le fond de la douille.
Merci pour l'info


Popino a dit:
moi avec un vieux tour, vis pas de 5mm, je m'suis débrouillé pour que la vis tourne 3 fois moins que la broche 5 /3= 1.666666666....
Oui bien sur mais cela ne marcherait pas avec mon tour. C'est un Myford Super7 métrique.
Le problème c'est que les tours Myford (même métriques) ont une vis mère en pouces '8 filets par pouce) donc ce calcule ne fonctionne pas.

Cdlt
Yves
 
Dernière édition par un modérateur:
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 471
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #5
Ah cool Merci

Pour être honnête je n'ai pas compris toute la démonstration du calcul mais je te fais confiance :-D

Je vais tester ca ce WE.Mais si à un moment tu as soit le temps de me donner la formule et de me l'expliquer soit me donner un lien qui le fasse ca serait vraiment cool

Encore merci

Cdlt
Yves
 
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 471
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #6
Super

Grand merci à toi pour ces explications.

Pour les autres questions, j'ai trouvé le mode d'emploi du Sintofer et d'un apprêt soit en bombe soit pour pistolet. cela semble assez simple à utiliser maintenant il faut voir dans les faits.

Je vais devoir en acheter un peu et faire des tests avant de me lancer sur la fraiseuse.
Mais pour la peinture il y a pas mal de choix Je vais la garder de la même couleur qui est la même que celle de mon tour Myford. Mais la peinture Myford coûte un bras et rien n'est indiqué sur la boite excepté Myford Grey et une référence Myford.
Il doit tout de même exister des peintures faites pour les machines outils suffisamment solides et résistantes aux solvants.
Si vous pouvez m'aider pour le type de peinture qui va bien je vous en serais reconnaissant

Cdlt
Yves
 
Bbr
Bbr
Compagnon
16 Fev 2012
2 807
F-76100 Rouen
Bonsoir,

Pour tes moteurs le plus pratique est certainement de mettre un variateur par moteur. :wink:
Pour la broche un 2,2kW mono/tri est un peu cher mais pour le moteur d'avance (1/6 cv = 125W environ) tu peux trouver des petits variateurs pas cher en occasion (lbc ou ib par exemple).
De plus ça te permettra de refaire l'élec de ta machine qui n'est peut être pas de première jeunesse ni même aux normes actuelles. :lol:

Nota : tu ne parles pas de la pompe d'arrosage... S'il y en a une elle doit pouvoir fonctionner avec un condensateur (ou un autre petit var ... :mrgreen: )

Cordialement,
Bertrand
 
H
hdfi
Compagnon
15 Mai 2010
843
GARD près AVIGNON
bonjour,
pour la peinture, le gris myford c'est du RAL7011 je crois bien. pour le mécanisme d'avance je vais te faire une photo.
 
didbaba
didbaba
Compagnon
29 Mai 2011
1 430
Indre et Loire
Bonjour Yves,

Je vais suivre avec grand intérêt cette restauration. :-D

Pour la motorisation, je suivrai ce que propose Bbr. L'option deux variateurs est à mon sens la meilleur. Surtout que pour le tout petit moteur des avances un variateur ve te coûter sensiblement la même chose qu'un petit moteur mono et tu n'aura pas d'adaptation mécanique a faire. simplement des fils a brancher. Pour le moteur de broche c'est une autre histoire. Mais le confort du variateur, c'est un plus...
 
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 471
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #10
Bonjour

Effectivement, je comprends parfaitement pourquoi cette restauration t’intéresse :-D

Pour le moment je n'en suis qu'au décapage de l’ancienne peinture.
Par endroit ça va tout seul car il suffit de donner un petit coup sur la peinture et des plaques entières sautent :)
Mais la majeur partie de ça surface ca résiste alors comme je n'ai pas de sableuse (et de toutes façons je ne pourrais pas l'utiliser en appartement je ponce soit à la main pour retirer le brillant de l’ancienne peinture soit à la meuleuse sur des parties qui devront être enduites.

Pour la motorisation je suis bien sur d'accord avec votre analyse, mais elle est un peu cher. En plus je me suis pris deux prunes pour exés de vitesse le jour ou je suis venu la chercher. Le même radar automatique. Une fois 53km/h au lieu de 50 à l'allée Une fois 52km/h au retour. Il faut dire qu'au retour j'étais chargé et je devais rouler moins vite :-D
Donc pour le moteur de broche je vais de toutes façons devoir le remplacer et donc mettre un moteur de 2,2Kw avec variateur Mais à cette puissance cela commence à coûter.
Pour le moteur d'avance, je vais devoir garder le moteur d'origine car je vais avoir du mal à trouver un moteur qui se monte dans l'emplacement réservé. Car soit les moteurs sont trop gros, soit ils n'ont pas l'axe au bon endroit pour se raccorder aux poulies, enfin c'est pas simple. Mais je ne vois pas de quel type de variateur vous parlez car je trouve des variateurs qui ont une puissance mini de 0,750Kw et ils coûtent pour le moins cher 150€.

Pour la peinture, je t RAL7011 un peu foncé mais sur un écran cela ne veut rien dire et de toutes façons comme je vais tout repeindre je n'ai pas besoin de faire de raccord donc pas de problème.

Hier j'ai trouvé sur le forum vente des pinces W20. Ce sont des Shaublin il y en a 35 avec en plus divers pointes et outils.

Voila ou j'en suis.
Depuis le temps que je suis vos restaurations avec grand interet je vais voir si j'ai autant de talant que vous. La barre est haute :-D

A plus tard donc

Cdlt
Yves
 
didbaba
didbaba
Compagnon
29 Mai 2011
1 430
Indre et Loire
Bonjour,

je suis pas expert mais du moment que tu indiques le courant nominal de ton moteur, (Ith sur un ATV), tu peux piloter un 125W avec un variateur 750W. C'est quand même effectivement dans les 150€ en neuf pour du chinois, mais en occasion j'ai dans ma caverne (de didbaba) un ATV18U18M2 dont je n'ai plus l'utilité, mes projets ayant changés. Il est dans un carton depuis deux ou trois ans, jamais testé, sans garantie mais on peut peut-être s'arranger...
 
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 471
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #12
Pourquoi pas oui cela est intéressant
Reste à voir si tu n'est pas pressé car au niveau finances je vais devoir reprendre mon souffle, si je ne suis pas obligé (même si j'ai été très bien reçu) de venir le chercher :-D car si j'ajoute le prix des PV ca fait cher :mad: :-D et bien sur combien tu en veux.

Mais effectivement, cela simplifierait grandement le travail en gardant le moteur d'origine

Cdlt
Yves
 
didbaba
didbaba
Compagnon
29 Mai 2011
1 430
Indre et Loire
Regarde déjà si ses caractéristiques te conviennent, de mon côté je vais tester pour voir s'il fonctionne convenablement sur un petit moteur que j'ai en stock. 50€ fdp inclu, ça irait ? Ça pourrait me payer un bout de batterie de tondeuse...
 
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 471
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #14
Si il fonctionne c'est OK
Je ferais tout pour que tu puisse tondre la pelouse sur le bout de terrain que j'ai labouré :wink:

Par contre ne te presse pas pour le tester car je vais devoir attendre mon prochain salaire 8-)

Cdlt
Yves
 
H
hdfi
Compagnon
15 Mai 2010
843
GARD près AVIGNON
voici les photos du système d'avance

DSCN2136.JPG


DSCN2135.JPG


DSCN2134.JPG


DSCN2132.JPG
 
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 471
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #16
Merci beaucoup :-D

C'est vraiment très gentille mais il me manque la vue sur la seule pièce qu'il me manque c'est à dire la pièce qui entre en contact avec les butées de la table et déverrouille le système d'avance.

Quand je dit la seule pièce ce n'est pas tout à fait vrai car il me manque aussi l'abre extensible avec un cardant

Si tu as le temps, je suis preneur d'une photo et si possible des cotes. boule à chaque bout mais il y a le schéma sur le forum donc pour ça c'est bon

Merci d'avance
Cdlt
Yves
 
H
hdfi
Compagnon
15 Mai 2010
843
GARD près AVIGNON
bonjour
j'espère que c'est cette partie que tu veux voir

DSCN2139.JPG


DSCN2140.JPG


DSCN2141.JPG
 
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 471
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #18
Bonjour

Effectivement, c'est bien ca
Un grand merci

Si un jour tu en as le temps pourrais tu me donner les cotes de cette pièce ?
Tu as le temps j'ai plein de travail avant ce devoir la faire

Merci d'avance

Cdlt
Yves
 
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 471
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #19
Bonjour à tous

Bien heureux celui qui réfléchi avant de passer à l'action. :-D
Si je vous dit ça c'est que je commençais à décaper les divers pièce de la fraiseuse pour les préparer à la peinture puis de les peindre. Mais je me suis dit qu'il était sans doute préférable de commencer par un montage à blanc car en car de réparation ou de modification, je serais bien embêté de travailler sans risquer d’abîmer la nouvelle peinture.

J'ai donc commencé à monter la fraiseuse. Tout se passait bien oui mais...
(Et là vous vous dites aille quand ce commence par un Oui mais.. c'est qu'il va y avoir une galère et vous auriez raison)
/Car au moment de monter l'avance auto, ça coince sérieux. Ce que je devrais vous dire en préambule, c'est que lors de l'achat de la Fraiseuse il manquait certaines pièces de l'avance. Je pensais être chanceux car je les ai trouvé presque toute sur LBC.
Je monte donc ces pièces sur la fraiseuse mais au moment de faire avancer la table elle reste complètement bloquée. (Il faut dire qu'avant de monter ces pièces la table avançait parfaitement fluide). Je cherche à comprendre et je me rend compte que lorsque le système d'avance est en place tout bloque et des que je le desserre tout fonctionne à nouveau. En y regardant mieux, je me suis rendu compte que l'engrenage d'avance (celui qui fait tourner la vis de la table) était complètement faussé. J'avais bien vu qu'il comportait des trace de démontage au marteau mais je n'y ai pas prêté plus attention trop heureux d'avoir trouvé des pièces impossible à trouver.

Voila une vidéo de ce qui se passe quand le système d'avance est desserré. Il est donc facile d'imaginer pourquoi une fois serré ça bloque...

https://www.youtube.com/watch?v=hg57GEoaDjo&feature=youtu.be

Je vais essayer de vous expliquer comment l'avance fonctionne. Cela sera plus parlant
L'alésage de l'engrenage en question comporte une clavette qui est guidée par la vis sans fin de la table qui elle aussi comporte une rainure pour laisser glisser la clavette.

Pas terrible des images seront plus clair.

006.JPG
Voici l'engrenage en question

007.JPG
Nous voyons bien les coups de marteau

008.JPG
Nous apercevons la clavette dans l'alésage

009.JPG
Et voici la rainure dans la vis de la table

J'ai donc cherché un engrenage similaire chez HPC
j'ai trouvé à la page 316 de leur catalogue 4/5 ce qu'ils appellent des Engrenage hélicoïdal à axes croisés à 90°

Oui mais voila ce n'est pas si simple que ça, car ils ont ces engrenages en différents modules. Je vais devoir chercher quel est le module utilisé par Crouzet
(Si l'un de vous le sais je suis preneur)
De plus, l'engrenage qu'il me faut doit faire 20mm de large sur sa partie dentée hors, ceux vendus par HPC font entre 5 et 8mm selon le module
(5mm pour un module 0.5 et 8mm pour un module 1)
déja, l'engrenage qui s’emboîte dans celui ci à 90° n'est déjà pas d'origine et fait 6mm de large (Il a sans doute été acheté chez HPC ou un concurant avec le même type de marchandise.
Mais du coup il y a parfois de petits blocages au démarrage.

Avez vous une solution ?
Je précise que l'ancien propriétaire de ces pièces n'a pas donné des coups de marteau par pur plaisir mais il etait quasiment impossible à démonter avant les coups de marteau alors maintenant je vous laisse imaginer.

De plus, même une fois démonté je vais devoir aligner cet engrenage à la perpendiculaire exacte de la vis de la table et la j'aurais besoin d'aide pour savoir comment tout ajuster

Je vous ai posé plusieurs questions tout au long de mes explications mais je vais à nouveau les lister.

1/ Comment vous y prendriez vous pour ajuster cet engrenage ?
J'ai un peu essayé d'aligner l'engrenage en jouant sur sa fixation en essayant de présenter l'engrenage en place quitte à désaxer le support mais cela ne marche pas et même cela déporterait le probleme ailleur.

2/ Comment connaitre le module en question ?

3 Pour le probleme de l'épaisseur de l'engrenage pensez vous possible de souder plusieurs engrenages cote à cote en prenant bien sur garde à les souder en gardant une continuité parfaite de la denture ?

4/ Avez vous un autre fournisseur qui les aurait ?

5/ Il y a bien la solution sur mesure mai cela doit coûter un bras ou bien l'un d'entre vous sait il tailler ce type de tenture ?
Je sais faire des dentures droite et j'ai un jeu complet de module 1 mais je ne sais pas faire ce genre la car en plus, je suppose qu'il faut synchroniser la rotation de la pièce avec l'avance de la fraise module.

6/ Comment tester le bon positionnement de l'engrenage ? Car je vais devoir refaire la bague en bronze qui sert de palier à la pièce.


Voilà merci pour votre aide, toute aide sera bien sur la bien venue

Merci d'avance
Cdlt
Yves
 
Dernière édition par un modérateur:
Bbr
Bbr
Compagnon
16 Fev 2012
2 807
F-76100 Rouen
Bonjour Yves,

Puisque tu poses plein de questions je vais aussi t'en poser. :mrgreen:

  • Dans quel état est la denture de tes pignons ?
  • As tu démonté les pignons ?
  • Où se situent les déformations du pignon (défaut d'alignement de l'alésage claveté et de la portée cylindrique qui guide le pignon en rotation) ?
  • Peux tu mettre des photos et/ou un croquis de ces 2 pièces ?
  • As tu envisagé de corriger ce défaut sans remplacer le pignon ?

Au fait, pour la table il s'agit d'une vis pas d'une vis sans fin !
Une vis sans fin est un pignon particulier d'un engrenage gauche.

Pour calculer le module de ton pignon (un engrenage est un ensemble de 2 (ou plus) pignons et/ou roues dentés), les formules habituelles s'appliquent :
d[sub]a[/sub] = m[sub]t[/sub] (Z + 2) avec d[sub]a[/sub] = diamètre de tête, m[sub]t[/sub] = module apparent et Z = nombre de dents.
et m = m[sub]t[/sub] * cos(b) avec m = module réel, b (normalement lettre grec beta) = angle d'hélice de la denture au niveau du diamètre primitif.

Pour tailler une denture hélicoïdale avec des fraises module (fraises de forme) il faut orienter l'axe de la fraise par rapport à l'axe du pignon à tailler de l'angle complémentaire de l'angle d'hélice sans se tromper de sens(pour une denture droite l'angle d'hélice est de 0° et l'axe de la fraise est à 90° de l'axe du pignon). De plus il faut coupler la rotation du diviseur au déplacement de la table car c'est du fraisage hélicoïdal. Cette configuration exclut d'office l'utilisation de la division différentielle donc, à moins d'avoir un diviseur décimal universel, il y a des nombres de dents impossibles à tailler avec cette méthode.

Souder 2 pignons ensembles : n'y penses même pas ! :eek:

Cordialement,
Bertrand
 
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 471
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #21
Salut Bbr et merci pour ta réponse

Tout d'abord oui je pose pas mal de questions mais je suis un peu perdu sur ce coup .

je vais donc répondre à tes questions :

La denture de mes pignons sont en tres bon état. Au début il me semblaient pas térrible mais je les ai trempé dans du pétrol et froté dent par dent avec une brosse et il sont en tres bon état. Je ne dirais pas la même chose de leur alésage. C'est sans doute lui qui est au moins une partie du probleme. Comme tu as pu le voir, ils ont reçu des coups de marteau ce qui ne les a pas arrangé et effectivement, la rainure de clavette est un peu déformé du coup la clavette ne sort plus ce qui m’empêche de reprendre l'alésage. mais je n'en suis pas certain car je n'ai pas réussis à désolidariser le pignon de son support, mais je crains que le bague de bronze qui se trouve entre les deux soit faussé car le pignon ne toune pas rond dans son logement et il a du jeu. Je sais qu'il y a une bague de bronze car pour retirer la vis sans tête qui serrait la bague de blocage j'ai été obligé de percer (C'était une vis M3 'ai percé à 2,4mm) et en arrivant au dond des copeaux couleur bronze (ou laiton) sont sorties.
La seule façon de démonter serait de meuler cette bague car il semblerait quelle soit filetée et que la vis sans tête ne servait qu'à empêcher un resserrage.
Si j'arrive à la démonter elle sera facile à refaire (même si elle est filetée. C'est une fraiseuse de marque Française le pas sera donc métrique et donc facile pour moi à refaire au tour.
Toujours si j'arrive à démonter, je pourrais refaire l'alésage de la pièce dans laquelle le pignon tourne. Le pourrais aussi faire une passe sur l'épaulement du pignon qui passe à l’intérieur de la bague en bronze. Cette bague de bronze devra juste un peu plus épaisse et c'est tout.
Donc pour résumer, si j'arrive à démonter je pense pouvoir tout refaire sans avoir à changer le pignon.
J'ai donc répondu à une autre de tes question qui était "Arriverais tu a corriger le défaut sans changer le pignon. La réponse est à mon avis oui si j'arrive à démonter.

Pour répondre à une autre de tes questions, non, je n'ai pas encore décidé si je changeais le pignon mais comme tu as pu le lire plus haut je ne trouve pas exactement le même dans des pignons industriels et je devrais passer à de la pièce sur mesure ce qui ne m'arrangerait pas. Mais d’après ce que j'ai vu, cela n'arriverait que si j’abîme les dents du pigno en démontant ou en meulant la bague de fixation. Mais je devrais être prudent et cela n'arrivera pas.

Pour des photos pas possible de te montrer d'autres photos plus parlantes tant que je n'ai pas démonté mais voilà un croquis qui je l’espère te fera mieux comprendre le probleme.
Bon je vous dirais quel est le module une fois que j'aurais appliqué cette formule. (Laissons donc ca en attente bien que si je ne le change pas peu importe)

Avance Crouzet.jpg


Pour la faute de terme (oui tu as raison ce n'est pas une vis sans fin) Désolé tu as raison soyons clair :wink:

Et pour tailler un pignon élicoïdal je n'ai de toute facons ni le matériel ni le savoir faire donc à éviter :-D

Pour souder deux pignons ensemble pour l'élargir, je posais la question mais je te fais confience sur la non faisabilité d'une telle opération.

Bon voilà une première réponse

Merci pour votre aide

Cdlt
Yves
 
Bbr
Bbr
Compagnon
16 Fev 2012
2 807
F-76100 Rouen
Re,

Bon, si j'ai bien compris, pour l'instant tu n'as pas démonté le pignon donc tu ne sais pas où est le défaut. :cry:

Le bronze ou laiton ou cuivre que tu as trouvé en perçant la vis de freinage de l'écrou d'arrêt du pignon est simplement un grain (en bronze, laiton ou cuivre) qui est mis entre la vis d'arrêt et le filetage du pignon pour ne pas marquer le filetage, c'est une solution classique sur les machines anciennes. Si tu as éliminé la vis de blocage de l'écrou tu dois pouvoir dévisser l'écrou et déposer le pignon pour faire une autopsie. 8-)

Si tu n'arrives pas à enlever la clavette c'est normal car elle doit être fixée sur le pignon par une vis ou un pion pour l'empêcher de glisser lors du déplacement dans la rainure de la vis de la table. Une fois le pignon sorti de son palier tu dois pouvoir déposer la clavette en enlevant cette vis ou ce pion. :wink:

Puisque la denture est en bon état, une fois le pignon déposé (de toute façon tu n'as pas le choix... excepté sur la méthode de démontage : façon dans les règles de l'art ou façon "mauvais garçon" voire "sauvage"), il faudra faire une bonne passe de métrologie pour savoir ce qui est faussé par rapport à la denture... :roll:

En fonction des mesures on pourra certainement te donner des solutions pour résoudre le problème.

Cordialement,
Bertrand

PS : sur ton croquis le bleu foncé et le orange rayé c'est une seule et même pièce. D'ailleurs le orange rayé n'est pas un engrenage mais un pignon.
 
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 471
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #23
OK Bbr vraiment merci pour cet aide précieuse.

Oui, je suis navré de ne pas employer correctement le langage technique car cela peut entraîner des confisions.
Si tu doute d'un terme que j'emploi n’hésite pas à me demander plus d'explications ou de précision.
N'hésite pas non plus à me corriger. De cette façon j'apprendrais le langage et nous pourrons communiquer plus facilement.

Voila pour la forme passons au fond.

Je vais donc tout faire pour démonter. Comme je l'ai expliqué, ce n'est pas facile. Mais bon je vais déjà laisser reposer ca dans du pétrole ou du W40 toute la journée. Je ne suis pas certain que cela aide mais de toutes les façons ça ne peu pas faire de mal et de toutes les façons, je dois aller bosser je verrais bien ce soir si cela a aidé ou pas.
Il n'y a même pas la possibilité de serrer la bague de blocage dans une prince étau. J’essaierais en utilisant pointeau dans le le trou que j'ai fait en perçant la vis sans tête. Avec des coups bien sec peut être que cela finira par venir. Ce qui peut aussi aider serait de chauffer à la lampe à souder ou au chalumeau.
Si vous connaissez d'autre trucs pour venir à bout de cette bague récalcitrante, n'hésitez pas à m'en faire part.

Je vous tiens au courant car comme tu l'a dit, nous ne pouvons rien faire d'autre avant.

Alors affaire à suivre.

Cdlt
Yves
 
Nauonauo
Nauonauo
Apprenti
2 Juil 2013
89
Oise
Bonjour,
en effet le mieux serait de rénover le pignon existant.
Si toutefois tu voulais faire autrement,tu pourrais peut être contacter crrouge, qui a installé un pignon neuf (presque identique) sur son avance: voir son message du 18 octobre 2010, dans celui de Amouroux du 21 septembre 2010 (je n'arrive pas à le citer).
à plus
 
Nauonauo
Nauonauo
Apprenti
2 Juil 2013
89
Oise
finalement, voici ce qu'écrivait crrouge le 18 octobre 2010:

"ça y est j'ai reçu et installé mon pignon , pour résumer il y a d'origine 54 dents hélicoidales module 1.25.
j'ai trouvé chez HPC un pignon de 56 dents, j'ai réussi à le monter, il a fallut que je refasse le palier excentrique qui tient l'axe de ce pignon (avance rapide) avec un désaxage supérieur de 2mm et de réduire le diamètre d'arbre, je suis passé à un diamètre 14.
le temps que j'y était j'ai modifié la table en rajoutant une entretoise alu entre la table et le support vernier qui a pour conséquence d'augmenter la course de cette table en longitudinale (étant déçu par la petite course d'utilisation de la table dû à la tête universelle), ce qui oblige de refaire la vis trapézoidale, plus longue.
comme une photo vaut mieux qu'un long discours, vous pourrez voir ci-joint."
Fichiers jointsDSC02468.JPGDSC02467.JPGcrrouge
 
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 471
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #26
Bonjour

Je troue ce que tu a écrit tres amusant car je suis certain que l'avance don't tu parles est celle que j'ai acheté :-D

Pourquoi ?
Et bien parce que
1/ Mon avance comporte effectivement un pignon qui n'est pas d'origine et don't le nombre de dents est approchant mais ne correspond pas à un pignon Crouzet
2/ Le pignon en question fait effectivement 56 dents et a été acheté chez HPC
3/ Le palier excentrique a effectivement été refait en mettant un arbre plus fin (14mm) Il m'a en plus donné le palier d'origine qui n'a vraiment rien a voir pour les cotes.
4/ Le vendeur est un habitué du Forum usinages.com J'en ai discuté avec lui mais je ne connais pas son Pseudo sur le Forum :-D

Tout cela est assez drôle non ? :-D

Bien revenons à nos moutons car quelle qu'en soit l'origine, je n'arrive toujours pas à démonter malgré que j'ai laissé trampé le pignon dans du pétrole est que j'ai généreusement aspergé de W40 rien à faire. Ensuite j'ai chaffé et la encore échec.

La seule solution qui me reste serait donc de fraiser la bague. Mais avant de le faire j'attends vos réactions peut être que l'un de vous va me donner un truc miraculeux :-D

A suivre donc

Cdlt
Yves
 
J
jo69
Compagnon
28 Mar 2009
748
69
hello
je me mêle de ce post sans être sur que cela ne soit pas déjà avancé.
A d'employer les moyens lourd ....... Est tu sur que le pas de ta bague est a droite ? regarde si par hasard il n'y a pas une rainure circulaire indiquant un pas a gauche.... après a la grâce du chef des machines outils
bonne soirée.
 
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 471
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #28
Bonjour

Un pas à gauche ?
Oui, j'y ai pensé . Mais sur la partie ou la bague se vis il reste un demi filet visible et on peut clairement voir la naissance du pas.
Donc non, c'est bien un pas à droite. Mais merci car ce sont les trucs les plus évidents auquels on ne pense jamais.

Bon je crois bien que demain dès que j'aurais le temps de m'y mettre je vais faire sauter cette put... de bague :mad:

Cdlt
Yves
 
Nauonauo
Nauonauo
Apprenti
2 Juil 2013
89
Oise
Bonsoir,
avant que tu abimes ou détruises la bague filetée, es tu certain qu'elle n'est pas collée?
Les colles mécaniques se décomposent quand elles sont chauffées (de mémoire, en principe, à 70°C).
Tu as déjà chauffé, mais une température suffisante a-t-elle été atteinte?
Bon courage
 
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 471
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #30
Bonjour

Voilà, j'ai enfin réussi à démonter cette bague. Certes un peu à la hussarde mais démonté tout de même :-D

001.JPG


Pour cela, j'ai fraisé la bague à deux endroits en m’arrêtant juste avant les filets,
Puis j'ai introduit un burin suffisamment large dans une des fentes faite à la fraise et d'un coup de marteau sec et précis :wink: j'ai carté la petite partie de la bague des filets.
Mais ça ne démontait toujours pas alors en m'appuyant avec le burin sur la face fraisée de la bague j'ai petit a petit dévissé. Cela tenait vraiment bien est je comprends pourquoi je n'arrivais pas à la dévisser avant.

Un premier constat sans sans aucune mesure. La pignon est en bon état sauf sur l'épaulement du coté opposé au filetage.
Le filetage est en bon état également. Je l'ai nettoyé à la brosse métallique et il ne comporte aucun écrasement.
Le diamètre est de 24 mm et le pas est de 1.5 à droite bien sur. Donc un pas tout à fait standard.
Il n'y a aucune bague en laiton ou en bronze. Donc Bbr avait raison. Mais ce n'est pas gênant que le contact soit acier contre acier sans coussinet de bronze ?

Je vais contrôler la concentricité intérieur et extérieur pour voir si il y a quelque chose à reprendre.
Lais je dois avant ça démonter la clavette. Là encore Bbr avait raison. Il y a un pion (est ce le bon nom ?) qui traverse le pignon sur sa partie non filetée et sans denture. Je vais essayer au burin sinon je percerais ce "pion".
Je vais également contrôler la concentricité de l'alésage de son support ainsi que la perpendicularité de l'alésage du support par rapport à la surface de référence qui est contre la table.
Je vais également en profiter pour faire une passe de cette surface de référence car elle a pris quelques coups et risque d'être faussée.
Une fois tous ces contrôles de fait, je devrais bien sur refaire une bague sur le modèle de celle que j'ai coupé en refaisant un filetage interieur.

Voilà, si vous trouvez que je ne m'y prends pas bien et que la méthode est autre, n'hésitez pas à me le faire savoir.
Egalement si vous trouvez que j'ai oublié une étape importante pour contrôler cette pièce.

Merci pour vos réponses et votre aide.
Cdlt
Yves
 
Haut