Reportage : dépannage d'un moteur deux vitesses

  • Auteur de la discussion Calamentran
  • Date de début
Calamentran
Calamentran
Compagnon
13 Nov 2009
1 588
Meyreuil (à coté d'Aix en Pce)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour

L'occupation d'un week-end pluvieux...

Express00 m'a amené le stator du moteur de sa - grosse et belle - perceuse Constan. Prévue avec deux vitesses, une seule fonctionnait. La plaque signalétique du moteur :
[div=left]
img_0114.jpg
[/div]

Le boîtier de raccordement dans son jus :
[div=left]
hpim3015.jpg
[/div]
Bizarre ... Un moteur deux vitesses bi-tension avec un raccordement "6 fils"... Il y a du rebobinage dans l'air ...

[div=left]
hpim3016.jpg
[/div]
On voit bien sur la photo ci-dessus que les raccordements ont été bricolés. En plus de l'absence de frettage, six vilains gros fils (3 marrons et 3 bleus) en 2,5 mm2 partent vers le raccordement.

Moteur Dahlander ou double enroulement ? Un petit coup de sonnette montre que les deux groupes de fils bleus et marrons sont indépendants. Il s'agit donc d'un moteur à double enroulement que la suite va nous confirmer.

[div=left]
fil_co10.jpg
[/div]
Le dépiautage des connexions permet de voir qu'un des fils de phase est coupé (la panne est là) mais aussi, laisse apparaître le point milieu de "l'étoile" d'un des deux bobinages. Le moteur est bien un double enroulement "en étoile" donc prévu pour le 380 V.

L'utilisation de gros fils trop rigides pour les raccordements et l'absence d'immobilisation par frettage + les vibrations expliquent que les soudures soient obligées de "lâcher" à la longue. Le fil coupé au ras de la soudure explique bien ce qui s'est passé.

[div=left]
img_0115.jpg
[/div]
Un peu plus tard, les connexions ont été refaites, l'ensemble fretté à la "ficelle de cuisine" + un bon coup de vernis pour consolider le tout.

[div=left]
img_0116.jpg
[/div]
Je n'ai pas le temps de commander une plaque à bornes toute faite (chez Condensateurs.net par ex.). Une chute de plaque epoxy - fibre de verre fera l'affaire. Le résultat est moins pire qu'avant :???:

[div=left]
hpim3017.jpg
[/div]
Et enfin, la vérification d'isolement sous 1000 V ... (Bobinages PV et GV entre-eux et entre bobinages et masse).

Reste plus qu'à monter et raccorder le tout sur la bécane.
 
express00
express00
Compagnon
17 Fev 2009
1 005
provence auriol 13390
bonsoir

c'est une chance pour nous tous , que tu soit la et si disponible :prayer:

merci

cordialement
 
Nikass
Nikass
Compagnon
24 Mar 2009
2 359
Montpellier
Salut !

Bravo l'artiste :)

Maurice, tu le sors d'où, ce contrôleur d'isolement ? Ca fait un moment que je me dis qu'il m'en faut un, et puis...

Bruno, tu sais que j'ai toujours quelque part ce qu'il te fallait pour ton touret, mais ça commence à dater et vu que je suis en train de déménager :???: :???:

Mais si ça t'intéresse encore, si je remets la main dessus, ça partira pas à la casse :goodman: d'ici un mois ou deux (ça s'appelle de l'optimisme...)

a+
 
P
PGL
Compagnon
29 Sept 2014
1 326
Toulouse
Calamentran a dit:
Bonjour

Et enfin, la vérification d'isolement sous 1000 V ... (Bobinages PV et GV entre-eux et entre bobinages et masse).

Reste plus qu'à monter et raccorder le tout sur la bécane.
J'aimerais savoir la marque de ton testeur d'isolement, avant c'était la "gégéne", mais ton appareil à l'air sympa pour trouver une fuite de courant sur une machine.
 
Calamentran
Calamentran
Compagnon
13 Nov 2009
1 588
Meyreuil (à coté d'Aix en Pce)
  • Auteur de la discussion
  • #5
Re

J'ai acheté ce contrôleur d'isolement sur Ebay un cinquantenaire d'Euros il y a un an ou deux. Je ne le retrouve plus à la vente mais il y a un modèle similaire ici :
http://www.ebay.fr/itm/VC60B-Testeu...ge_ElectroniqueComposants&hash=item4ac99b8385

C'est loin d'être du Fluke ou du Chauvin-Arnoux ... du made in RPC mais j'en suis très satisfait pour mes petits besoins. Je vois deux avantages avec ce modèle, l'un c'est de disposer d'un fil de garde ce qui permet d'affiner les mesures et l'autre, c'est de choisir la tension d'essais 250 V / 500 V / 1000 V (*).

Par contre, le gros bémol c'est que les 6 piles de 1,5 V se bouffent en un rien de temps (j'ai acheté une petite alim secteur 9V que j'utilise à la place des piles).

(*) Au début, j'ai même vérifié la tension délivrée pour voir si ce n'était pas du pipeau ... mais c'est bien 1000 V que l'on injecte.
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 261
nord montpellier
bonjour,Maurice,

tu as dit bizarre ???? un détail qui doit être une (grosse)coquille : le "petit" modèle 1000 V fait 11 kgs , alors que le "gros" de 5000 V est annoncé pour 6 kgs ..... va comprendre , Charles ?
mais si j'avais eu vent de ces engins avant , je pense que je n'aurais pas rentré une "gégène" dernièrement ( et que j'ai dû arranger , un ressort spiral étant déssoudé sur le galva entre autres )
si les piles sont si secouées , pourquoi donc ne pas avoir prévu des accus ???? mais ce serait + lourd ....
A++++++
GUY34
 
S
sachem35
Apprenti
14 Avr 2011
176
Près de Vitré (35)
Bonsoir,
A la lecture de l'annonce, il me semble que la masse indiquée de 11 kg soit celle du carton contenant 12 appareils...
Mais Maurice peut confirmer.
Bien cordialement,
sachem35
 
punchy
punchy
Compagnon
3 Déc 2007
1 590
Bordeaux
J’ai un collègue qui a le même moteur, ont galère pour le faire marcher.
Anciennement brancher en 380 tri deux vitesses (fonctionnement sans soucis)

Le collège a un var 220 tri, mais pas moyen de trouver le bon câblage !

Aucun couple, on peut arrêter la broche à main ! Ou alors il grogne et ne tourne pas.

(Les fils au niveau du bornier on l’air d’origine)

Tu as modifié le câblage ?

:wink:
 
Calamentran
Calamentran
Compagnon
13 Nov 2009
1 588
Meyreuil (à coté d'Aix en Pce)
  • Auteur de la discussion
  • #10
Bonjour

sachem35 a dit:
A la lecture de l'annonce, il me semble que la masse indiquée de 11 kg soit celle du carton contenant 12 appareils...
Mais Maurice peut confirmer.
J'ai pesé mon contrôleur ... avec la housse mais sans les 6 piles et sans les cordons test, maximum 600 grammes !! :-D
 
Calamentran
Calamentran
Compagnon
13 Nov 2009
1 588
Meyreuil (à coté d'Aix en Pce)
  • Auteur de la discussion
  • #11
Bonjour Punchy

punchy a dit:
J’ai un collègue qui a le même moteur, on galère pour le faire marcher. Anciennement branché en 380 tri deux vitesses (fonctionnement sans soucis). Le collège a un var 220 tri, mais pas moyen de trouver le bon câblage !
Aucun couple, on peut arrêter la broche à main ! Ou alors il grogne et ne tourne pas (Les fils au niveau du bornier on l’air d’origine)
Tu as modifié le câblage ?
Je n'ai pas modifié le câblage. Bruno dispose du 380 tri. Voici comment est configuré son moteur :
moteur12.jpg


On voit bien qu'il s'agit d'un moteur à deux enroulements séparés, l'un pour la PV, l'autre pour la GV (autrement dit 2 moteurs en 1). La plaque à borne est une "6 fils" et le couplage "étoile" est réalisée à l'intérieur du bobinage au niveau du chignon (de ce fait, il n'y a donc pas de barrettes sur la plaque à bornes)

Selon que l'alimentation arrive en U1, V1, W1 ou U2, V2, W2, le moteur tournera en PV ou GV. Ce montage "en étoile" implique le fonctionnement pour la tension supérieure, du 380 tri en l’occurrence.

Pour faire fonctionner ce moteur en 220 V tri, avec un variateur mono/tri par exemple, il faudrait disposer d'une plaque à bornes "12 fils" en sortant respectivement les fils Z1, Y1, X1 et X2, Y2, Z2 pour pouvoir les coupler "en triangle" (*) comme indiqué sur le schéma ci-après :
moteur13.jpg


(*) barrettes "triangle" non représentées.

Tout ceci est bien mieux expliqué sur le site de Labobine, ici par exemple :
https://sites.google.com/site/rebobinagebobinage/branchement-d-un-moteur/moteur-triphase

Dans le cas du moteur de ton collègue, il faudrait que tu postes une photo de la plaque signalétique et de la plaque à bornes. La première chose à vérifier, avec un moteur deux vitesses, c'est de savoir s'il s'agit d'un Dalhander ou d'un moteur à enroulements séparés.

Si, comme tu le suggères, c'est un moteur à enroulements séparés, le moteur devrait être couplé en triangle (tension inférieure soit 220 V tri) et non, comme le mien, en tension supérieure donc couplage étoile. Autrement dit, il y des chances que ton moteur 380 V tri soit alimenté en 220 V tri via le VV. Donc sous-alimenté ce qui explique la faiblesse du couple (*). Dans ce cas, il faudrait lui ouvrir le ventre, trouver les 2 épissures "étoile", dessouder les liaisons X1,Y1, Z1 et X2,Y2, Z2 et les ramener individuellement sur bornes (**).

(*) si comme tu le dis, il tourne normalement "en direct" sous 380 tri.
(**) en repérant bien les fils, on pourrait aussi réaliser les couplages triangles à l'intérieur du moteur et ainsi conserver la plaque à bornes "6 fils".

Nota : le VV peut être raccordé sur les enroulements PV ou sur les enroulements GV, au choix ... mais ceci est un autre débat.

A te lire ...
 
Labobine
Labobine
Modérateur
13 Mar 2009
3 553
F - 12000 RODEZ
Bonjour à tous,
Calamentran a très bien soulevé le problème de Punchy ou fatalement le moteur est couplé en 380.
Qu'il soit à 2 enroulements ou Dahlander, il faut refaire les connexions : facile pour pour un 2 enroulements, un peu plus compliqué pour le Dahlander.
Donc la première question est de savoir le type de moteur à qui on a à faire, et pour cela il faut d'une part s'informer des inscriptions de la plaque signalétique du moteur et d'autre part faire une mesure de continuité entre les 6 fils que si elles sont positives signifierai un Dahlander.
 
punchy
punchy
Compagnon
3 Déc 2007
1 590
Bordeaux
Merci pour ce petit rappel
Oui je pense qu’il est sous alimenter avec le var d’où le manque de couple
Caractéristiques moteur identiques au moteur du post vu que c’est aussi pour une Constant
J’espère que les connectiques sont accessible et pas sous le chignon
Mais déjà faut motive le proprio à tomber le moteur et a l’ouvrir….

:wink:
 
Labobine
Labobine
Modérateur
13 Mar 2009
3 553
F - 12000 RODEZ
re,
A priori cela ne semble pas être un Dahlander, mais !!
Si votre gars veut une solution il va bien falloir qu'il le "tombe" son moteur.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut