Replantage de pivot

LCO
Nouveau
5 Novembre 2018
26
Lausanne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Ça fait un moment maintenant que je traine sur ce forum sans vraiment participer, il n'est jamais trop tard pour se lancer^^
Tout d'abord, je vous prie de m'excuser pour la qualité souvent médiocre des photos...

Je suis régulièrement confronté aux pivot cassés ou usé comme ceci
IMG_21282.jpg

et donc amené à les replanter, je maitrise assez bien la technique (un seul échec sur une dizaine jusqu’à maintenant) mais je cherche à diminuer le temps d’exécution, ça me prend entre trois et cinq heures pour le moment. Toute techniques alternatives ou améliorations m'intéressent alors n'hésitez pas !
Sur ce, voici comment je procède :
Pointage au burin à piqure acier carbone trempé sans revenu, réaffuté sur pierre Arkansas après chaque contact.
IMG_21492.jpg

La difficulté de cette opération est le centrage, d'autres méthodes à proposer ?
Lorsque la prise en lanterne n'est pas possible, je fabrique un posage que je perce un centième de moins que le diamètre du pignon et je chasse le pignon dedans de façon à ce que le bout cassé ressorte de l'autre côté. (ici après perçage)
IMG_21412.jpg


Le perçage au dessus de 13 centième ne me pose pas de problème, j'ai expérimenté une seule fois et sans succès le perçage au dixième et vu le prix des forets, je ne suis pas près de recommencer^^ J'utilise des forets carbure de chez DIXI Polytool ce qui évite de devoir recuire l'axe (ou pire, le pignon), ils sont chers mais ça vaut largement le prix.
Je prends le foret dans un mandrin à main, celui ci est soutenu avec du jeu par une tige tenue dans la contre-poupée, je garde le support à main et l'éventail pour maintenir mon doigt en appui ce qui éviter les mouvements incontrôlés, je mets un peu d'huile de coupe sur le doigt pour lubrifier le foret au fur et à mesure du perçage. Je fais celui ci à la main pour bien gérer la force et le frotte sur le doigt le plus souvent possible pour évacuer les copeaux et lubrifier.
IMG_21472.jpg


Puis, pivotage d'un implant et chasse ou grippage suivant la tenue et la taille exigée, mise de longueur, mise de diamètre du pivot si nécessaire, etc.
IMG_21512.jpg


Ici deux de mes réalisations terminées
Pivot supérieur d'axe de balancier, perçage à 15, diamètre final à 12
IMG_21562.jpg


Celui ci est le plus délicat que j'ai eu à faire, pivot supérieur de roue d'échappement de tourbillon, perçage à 13, diamètre final à 9. Pivot droit ce qui explique grandement la casse d'origine...
IMG_21422.jpg


J'attends vos avis et vos suggestions avec impatience !
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 771
FR-29 Brest
Bonjour,

Je serais bien incapable de formuler une suggestion quelconque :oops: ... mais ce type de sujet me passionne ... et votre habileté et votre patience me fascinent ... je vais suivre avec intérêt :-D !!

Cordialement,
FB29
 
KITE
Compagnon
25 Décembre 2008
2 616
Pas de Calais
Idem, ce ne sont pas les photos de Madman ni les prouesses techniques de nos compères horlogers mais il y a du travail et de la persévérance.
Je suis ignare dans cet art mais ça me fascine......
 
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 041
Cher
Bravo LCO !

Les photos sont belles et montre bien la qualité du travail !

Le replantage des petits pivots est une des opérations les plus délicates et redoutée pour les horlogers.

Pointage au burin à piqure acier carbone trempé sans revenu, réaffuté sur pierre Arkansas après chaque contact.
J'utilise des forets carbure cassés que je recycle. Je les taille avec une pointe triangulaire, comme les forets à centrer et ça fonctionne assez bien.

Pour la lubrification je préfère le salicylate de méthyle à l'huile. C'est redoutablement efficace.

Il existe un ancien petit outil dédié aux perçages des pivots à replanter qui fonctionne parfaitement bien.
Je vais faire des photos.

J'avais commencer à fabriquer un accessoire qui s'adapte sur la contre-pointe qui devra transmettre une vibration sonore ou ultrasonore au foret. J'espère que j'aurai le courage de le finir un jour pour savoir si cela fonctionne...

@+
JC
 
Dernière édition:
jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 361
92
Bonjour,

Je les taille avec une pointe triangulaire,
Forets "Aspic" des anciens...excellent Maître !

Pour la lubrification je préfère le salicylate de méthyle à l'huile. C'est redoutablement efficace.
Excellent Maître !

Il existe un ancien petit outil dédié aux perçages des pivots à replanter qui fonctionne parfaitement bien.
Excellent Maître !

@LCO

Bonjour,
je ne pratique pas du tout de cette façon mais peu importe.
Je prends toujours soin de dériver l’axe.
 
Dernière édition:
jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 361
92
Voici une photo de 2 outils "magiques" pour replanter les pivots :
Excellent Mêtre 78 ! j'en ai plusieurs pour adaptations broches/forets. Avec ou sans percer est simple, très simple avec cet appareil.
La complication est de savoir tourner un pivot inférieur à 0,10...

Jean-claude, je possède beaucoup de forets neufs ILIX précision HSS-CO jusqu'au diamètre 0.07 Si besoin d'un pour le job cadeau.
 
LCO
Nouveau
5 Novembre 2018
26
Lausanne
  • Auteur de la discussion
  • #9
Merci,
Je vais voir pour trouver un de ces outils en bon état, pour le pointage ça me parait top mais pour le perçage, ça me semble difficile d'évacuer les copeaux non ? Il n'y a pas un risque que ça ''bourre'' ? A moins que le salicylate de méthyle évacue mieux les copeaux que l'huile ?

@jdg, Bonjour, dans le cas de la roue d'échappement du tourbillon, les concepteurs ont eu le génie de donner une forme hexagonale au trou de la roue, je n'ai pas voulu prendre le risque de dériver de peur de pas réussir à re-river concentrique.
 
jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 361
92
Il n'y a pas un risque que ça ''bourre'' ?
Non, avance/recul comme d'habitude au besoin. Si le foret est bien affûté , l'acier correctement détrempé au manchon, la rotation adéquate, le copeau est continu...sinon poussière = cirage et là c'est mort pour les très petits diamètres.

Pour une précision parfaite j'assure la rotation par un petit moteur à pile mais ce n'est pas indispensable. Par contre c'est pratique !
 
Jef
Nouveau
11 Décembre 2010
48
Belgique
Bonjour,

Mon score pour le replantage des pivots est nettement en dessous des 9 sur 10 mais je vois néanmoins quelques éléments supplémentaires.

Il y a des choses à dire sur l'aiguisage des forêts, sur le forêts et aussi sur la technique de centrage.

Commençons par les pierres à aiguiser.

Avant tout, la pierre d'Arkansas n'est à mon humble avis pas le top en matière d'aiguisage. Je crois que le plus pratique et le plus courant en horlogerie est toujours la pierre degussit. Elle coûte cher en grand format (de 50 à 300 euros) mais cela vaut le prix. Et, il y a des copies chinoises qui sont tout aussi bonnes.
Si tu cherches vraiment la perfection, tu peux essayer de trouver un pierre de coticule. La dureté de ces pierres varie mais si tu arrives à trouver une pierre très dure, c'est top du top. Un autre nom pour la pierre de coticule est une pierre de Vielsalm.

Pour les forets en carbure, il faudra une plaque diamantée avec un grain très fin. J'achète des forêts carbure de différentes origines et de qualité variable à des des prix très bas (un euro pièce, voire moins). En les retouchant de temps à autre (avant chaque travail, rarement durant le forage) j'obtiens de bons résultats avec tous ces forêts.
Je pense qu'il faut accepter deux conséquences du carbure : il faut (litéralement) passer à la vitesse supérieure du tour. Comme "huile de coupe", j'utilise ce qu'il y a : une huile fine (genre machine à coudre) ou également le pétrole ou l'essence. En plus de la vitesse plus élevée, il faut passer à des diamètres plus grands.
Pour un pivot d'un dizième dans un axe de 0,5 mm, je prends un forêt de 0,3 mm. En dessous de 0,3 mm, le carbure me paraît difficile.

Pour la technique de centrage, je devrai trouver les bonnes images, c'est difficile d'expliquer en mots.

salutations,

Jef.
 
jdg
Compagnon
14 Février 2011
1 361
92
Bonjour,

Afin d'aiguiser mes forets, dans la mesure du possible, je fais cette opération avant (surtout pas pendant) chaque percage à l’aide d’une pierre naturelle haut de gamme, grain très fin 3000...
capable d'affuter tout type d'acier (carbone, inox, 440...) réservée à l’affûtage des Katanas...cette pierre est lubrifiée tout simplement avec une goutte de pétrole. Pas d’huile qui encrasse la pierre !
Il est très important de savoir donner aux forets le bon « angle » qui varie suivant la matière à percer et permet d’obtenir le BON résultat.
Permettez-moi de rappeler que sur les très petits diamètres l’opération affûtage/anglage e extrêmement difficile à faire et souvent impossible.

Le titre de ce sujet devrait être modifié en « « « Plantage de pivot » car initialement le pivot est monobloc

Pour les très petits percages je privilégie toujours l’emploi d’un « foret neuf » que j’examine au microscope avant opération.

Je ne reviens pas sur la technique du centrage expliquée plus haut.
Burin, appareil,...etc... Avec un peu d’habitude cela est simple à maîtriser.

Cordialement
 
LCO
Nouveau
5 Novembre 2018
26
Lausanne
Bon, j'ai loupé un de ces outil sur ebay...

@jeff
Pour la pierre, je prends bonne note, bien que j'avoue avoir d'autres priorité dans mon budget^^A commencer par des meules diamantée digne de ce nom.
Je n'aiguise pas mes forets, je ne maitrise pas l'affutage à la main et une affuteuse n'est pas encore d'actualité. Et étant donné qu'avec les forets Dixi, je perce sans problème à 13 centième... Dans mon domaine en particulier, c'est les délai qui importent avant tout et étant basé en suisse, si je commande avant 16h j'ai mon foret le lendemain (jour ouvrable bien sur).
 
Haut