RENOVATION TOUR CAZENEUVE HB 575

mecanix

Ouvrier
1 Février 2012
468
LILLE
justement je n ai pas mis de jeu les bagues sont toutes faites à 45 +0.05 la douille à 45.00
ces douilles bronzes ont l air d etre extrudées ou moulées ,elles n ont pas une finition similaire à des bagues usinées ,elles prennent leur forme quand on les emmanchent ,c ' est la premiere fois que j utilise ce type de bagues en usinage ,c 'est comme les bagues de démarreur de voiture
pour le ecoulement d origine c est de la 140w il devait y avoir une raison
 

FELIX

Compagnon
16 Octobre 2008
931
Bonsoir,
Déjà un grand merci à Mecanix.
Voilà une partie de ce que j'ai entrepris aujourd'hui.
Avec toutes les informations que vous m'avez tous communiquées, j'ai fait une compilation, j'ai installé le corps de pompe dans un étau, pas le plus joli ou précis, mais celui qui a les mors les plus hauts. J'ai voulu tester sans faire de montage particulier.

- dégrossissage, avec un rond de Ø 45 mm, de l'alignement des 2 alésages dans les 2 plans avec le Pépitas fourni par Romain :
DSC06546.JPG


- Vérification de l'alignement et positionnement de la broche de la fraiseuse. Le Pépitas, dont l'aiguille donne des signes de faiblesse, rentre juste dans l'alésage et permet le palpage. C'est quand même vraiment juste :
DSC06550.JPG


DSC06548.JPG


- Pas facile de vérifier dans l'alésage inférieur, je vois à peine le cadran du comparateur :
DSC06549.JPG


- Pour vérifier derrière, je suis obligé de regarder dans un miroir orientable, c'est le cercle jaune dans lequel on peut distinguer une partie du cadran :
DSC06555.JPG


Après tous ces contrôles, j'en déduit une usure de 1,6 mm au diamètre dans les alésages.

Je n'ai pas encore monté la tête à aléser, je voulais avoir divers avis avant d'usiner dans cette configuration, sachant que je ne prendrai pas des passes supérieures à 0,5 mm au diamètre.
Serrée correctement, la pièce ne devrait pas bouger, de toute façon je ne vois pas comment brider d'avantage, il reste peu de place.
Quelques plans montrant le montage :
DSC06556.JPG


DSC06557.JPG


DSC06558.JPG


DSC06549.JPG
 

FELIX

Compagnon
16 Octobre 2008
931
En attendant quelques avis sur le montage du corps de pompe, je pose une autre question :
Est-ce que quelqu'un pourrait me dire quel est le type d'étanchéité de l'axe, avec le carré de manœuvre, de la pompe manuelle du trainard ?
Cette pompe :
DSC06559.JPG


DSC06561.JPG


Bien évidemment, elle n'est plus dans cet état, je l'ai dégraissé et il n'y a plus cette crème/mayonnaise.
J'ai rempli le compartiment des pistons avec du White Spirit, il n'y a aucune fuite, mais suivant la réponse, ce serait peut-être le moment d'intervenir.
J'ai chercher sur le forum et j'ai trouvé "werquin" qui a refait une pompe en 2013, mais malheureusement je crains qu'il ne soit plus présent.
 
  • Réagir
Reactions: werquin

Steph71

Ouvrier
3 Octobre 2008
290
Bonjour, Felix, en ce qui me concerne , je valide la façon dont tu as aligné et centré la pompe dans l'étau de ta fraiseuse (je ne m'étais même pas cassé le tête à vérifier l'alèsage du bas mais tu as bien fait...).
Après il n'y aura pas non plus de gros efforts de coupe dans la mesure où c'est de l'alu.

Concernant l'étanchéité de l'axe de la pompe, j'avais fait (je crois) une petite rainure (coté carré d'entrainement) dans laquelle j'avais mis un joint torique...
La tuyauterie en cuivre est en très bon état, c'est tant mieux.
A+
 

FELIX

Compagnon
16 Octobre 2008
931
Merci Steph71 pour ta réponse.
J'ai préféré vérifier l'alignement avec l'alésage inférieur car il ne restait pas une portée suffisamment saine à mon goût dans l'alésage supérieur pour garantir l'alignement.
Je suis actuellement en train de mastiquer et poncer, dès que j'aurai ma dose, je me lance dans l'usinage de ces 2 alésages.

Concernant la pompe manuelle, pour extraire l'axe il me semble indispensable de chasser les 2 goupilles cylindriques, cylindriques j'espère, qui verrouillent le "coin" sur l'axe, c'est bien cela ?
 

FELIX

Compagnon
16 Octobre 2008
931
Bonjour Steph71,
J'espère que ce ne sont pas des goupilles coniques car l'axe ne pouvant faire qu'une portion de tour, environ 1/4 de tour, je ne vois pas comment elles pourraient être chassées.
Elles doivent être chassées et enfoncées du même côté.
Qu'en penses-tu ?
 

Steph71

Ouvrier
3 Octobre 2008
290
Je crois me souvenir que ces 2 goupilles sont coniques.

Tu dois pouvoir les sortir du même coté, une fois que tu les as décoincé, le coin prend un peu de jeu sur l’axe, ça te permet de déboîter les petits « satellites » pour les sortir (après avoir enlevé les 4 bouchons filetés)...
Je crois que ça se démonte assez bien
Bon courage
 

Copeaudu68

Nouveau
16 Novembre 2015
29
Alsace Centrale
Bonjour FELIX, tous les autres, et Bonne année!

Je viens de lire ce post en entier, j'ai pas réussi à m'arrêter 2min.... Merci pour ton reportage, il est vrais que concernant les HB575, on a pas masse d'informations concrètes. On voit que tu es méticuleux dans ton travail, ca se ressent dans tes écrits très précis, et à travers tes photo.

Je possède également un HB575 que je souhaite renover (petit claquement dans la boite de vitesse de la vis mère, et quelque rapports un peu bruyants dans la boite de vitesse du moteur de broche). Il faudra également que je trouve un appareil à retomber dans le pas (avant de devoir le fabriquer par moi même...)



J'aimerais donner mon avis concernant le fameux trous dans la tablier, dont on ne connais pas l’utilité.
Avant l’aquisition de mon HB575 je me suis longuement documenté, et j'ai appris que sur demande, il est possible d’avoir un tablier motorisé permettant des avances rapides (transversale + longitudinale). Je n'ai pas trouvé de plan ou de photo illustrant ce type de tablier donc je ne sais pas ou se place le moteur, mais dans tout les cas, il faut que les câbles de commande (qui vont sur le levier de commande des avances du trainard) et de puissance, puissent passer librement sans gêner, peut etre que ce trous est prévu à cet effet?

Concernant le montage du corps de pompe, je suis du même avis que Steph71.
l'utilisation de petite "tôle" de cuivre entre la piece et les mors de l'étau peut etre? - pour éviter tout risque de marquage du corps de pompe.
Je vois également que le corps de pompe repose sur des barres parallèles, je me demande si cet apuis ne risque pas d'induire un défaut de perpendicularité entre ton alésage et l'axe du corp de pompe, je dis ca car je ne sais pas si le cylindre extérieur est brut de fonderie ou s'il est en partie usiné... et difficile de mesurer ce potentiel désalignement compte tenu du fait que l'alésage actuel est usé... à mon avis je chipote un peu... mais je dis ce qui me traverse l'esprit en même temps que j'écrit (il ne faut pas y voir de critique...)

>> Je viens de remarqué ton second poste sur lequel tu aborde en détail la question de l'usinage du corps de pompe :roll: tout s'est bien passé, donc c'est parfait! :-D

belle fin de journée!
 

FELIX

Compagnon
16 Octobre 2008
931
Bonsoir Copeaudu68,
Je suis bien d'accord avec toi, je n'ai pas trouvé beaucoup de reportage s sur les Cazeneuve HB.
Comme c'est un tour qui commence à être un peu encombrant, ce n'est peut-être pas ce matériel que recherchent les passionnés qui n'ont pas un immense atelier.
En tout cas, merci pour les compliments, que je te retourne car si tu es sensible au contenu de mes reportages, c'est que tu dois toi-même être minutieux.
D'ailleurs lorsque tu commenceras ta rénovation n'hésites-pas à m'envoyer un MP car je n'ai pas vraiment le temps de pister tous les Post.

Je ne savais pas que les Cazeneuves pouvaient avoir des avances avec moteur indépendant.
De toute façon, maintenant que je l'ai alésé, ce trou sera fermé avec un "taquet de fermeture", au moins il y aura moins de saleté. J'espère qu'il n'y aura pas de condensation ...
En ce qui concerne le corps de pompe, l'usinage est terminé et dans la configuration choisie, je n'ai rencontré aucun problème particulier.
Aucune marque de serrage, je n'ai pas non plus serré comme une brute.

DSC06571.JPG


DSC06572.JPG


DSC06573.JPG


J'ai pu facilement dégauchir la pièce, et bien entendu dans les 2 plans.
Dans chaque alésage il restait suffisamment de diamètre non usé pour palper avec le Pépitas.
En fait, le corps ne portait que sur une seule barre car les diamètres ne sont pas identiques sur toute la longueur serrée dans les mors.
L'axe des alésages est bien parallèle aux faces serrées dans l'étau.
Il ne reste plus qu'à usiner 2 bagues bronze.
 
  • Réagir
Reactions: Jim974