RENOVATION TOUR CAZENEUVE HB 575

Nouveau
16 Novembre 2015
29
Alsace Centrale
Bonjour FELIX,

Disons que j’essaie d’être minutieux autant que je le peux, quand je le peux. Mais j’apprécie le travail bien fait ! Merci du compliment en tout cas :-D
Oui il était effectivement possible de choisir cette option lors de la commande d’un HB à l’époque, c’est toujours bon à savoir.

J’ai remarqué sur tes photos de masticage, certaine zone entourée, je suppose qu’elles signalent les zones creuse de la fonte, là où il te faudra appliquer du sintofer ? Quelle peinture projetes-tu d’utliser pour la suite ? et au passage, merci d'avoir partagé les differents degrissant et peintures utilisés jusque ici dans ta renovation, cela me sera bien utile! :)


Concernant le suintement dont tu nous as parlé dans les premières pages de ton post :

Sur mon Hb 575, en inspectant l’interface des boites d’avance avec la poupée fixe, depuis le boitier de la lyre, je vois clairement un joint qui semble être en papier dépasser de quelques millimètres.

De plus, le fait que chaque boites d’avance possède son propre fond, n’empêche pas le suintement a l’interface entre les deux. Je m’explique, la distribution de l’huile dans ces boites, se fait par projection centrifuge sous l’effet de la rotation des pignons, ce qui veut dire que de l’huile est projetée dans toute les directions. Il est donc tout à fait possible que l’huile projetée vers le haut (donc vers le bas de la boite supérieure) puisse suinter par capillarité entre les deux boites et se retrouver en façade extérieure coté levier. Le même phénomène peut également être à l’origine des suintements autour des bases des mêmes leviers.

Pour ma part, je n’ai pas de suintement sur cette face, mais j’ai de grosses coulures sous les capots de fermeture de ces mêmes boites d’avance. Pour régler le problème, j’ai commandé du papier à joint (un rouleau de 0,5m x 2,5m ep.0,8mm: ). Ce même papier existe en différentes épaisseurs, peut-être qu’il te serait utile d’en mettre sous la base des leviers. Je pense que si tu choisis un papier suffisamment mince, tu ne risques pas de trop décaler la position axiale des axes de leviers.

J'envisage également le re-câblage complet de mon tour, j'ai déja un variateur 3P 11kw, trouvé sur ebay, et les contacteurs, reste à trouver une armoire et tout câbler. J'en ai profité pour ajouter des fonctions, comme une prise 230v pour une future DRO, de l'éclairage ou une rectifieuse, une butée élèctronique pour déclencher l'avance lors de filetage non débouchants, etc... Mais toutes ces choses, j'en parlerai lorsque je ferai mon petit reportage, dans pas trop longtemps j'espère...

Une belle journée à tous!
 
Compagnon
16 Octobre 2008
1 000
Bonjour Copeaudu68,
Effectivement, je ne sais pas comment font les carrossiers, personnellement j'entoure la zone à mastiquer avec du feutre, parce que le Sintofer n'étant utilisable que 5 mn environ, il faut aller au plus vite sur les zones à recharger.
Comme pour ma fraiseuse, et les autres machines rénovées, je n'utilise plus que de la peinture époxy.
La première machine avait été repeinte avec de la polyuréthane, mais les coulures d'huile de coupe arrivent à dissoudre cette peinture.

Concernant les suintements d'huile, je n'en ai pas entre les boites d'avance et la poupée fixe.
Sur les interfaces entre boite supérieure et boite inférieure, ainsi qu'entre boite inférieure et bâti, j'ai passé du diluant, aspiré ces zones avec l'embout d'aspirateur, soufflé à l'air comprimé, et répété ces manip. une bonne trentaine de fois.
Les suintements s'étaient calmés, du coup j'en avais profité pour bourrer du Sintofer pensant que lorsqu'il aurait polymérisé il rendrait étanche ces zones.
Je m'aperçois que malgré tout cela, de très légers suintements sont de nouveau présent, c'est quand même infime mais je pense que cela va me poser problème lorsque je vais passer l'apprêt.
Je vais essayer de bien dégraisser juste avant de passer l'apprêt, si le résultat n'est pas satisfaisant, j'envisage de creuser l'interface avec une lame de cutter et de bourrer un produit étanche, non gras, mais pour le moment je ne sais pas quel produit utiliser.
Je vais voir s'il n'est pas possible d'étanchéifier les passages entre boites par l'intérieur donc.
En tout cas, sur mon tour il n'y a aucun joint papier et il n'est pas question d'en mettre car pour désolidariser les boites il faut déposer la broche pour atteindre une ou plusieurs vis de liaison.
 
Nouveau
16 Novembre 2015
29
Alsace Centrale
Oui clairement, je suis du même avis que toi, desolidariser les boites n'est pas une bonne idée compte tenu de ce que cela implique (démontage de la broche etc) je voulais surtout donner mon avis sur l'origine des suintements.
Ton idée d’étanchéifier le plan de joint des boites par l’intérieur semble la meilleure et la plus simple à effectuer. Et comme tu l’as expérimenté, l’époxy résiste à l’huile. Il est donc possible qu’elle agisse comme un joint, et soit complémentaire de l’étanchéité intérieure.

C’est un vrai problème, ces suintements… J’espère que quel que soit la solution retenue, tu arriveras à régler ce souci.

J’ai une question d’ordre plus général concernant les broche des Cazeneuve, à laquelle je pense que Steph71 (et d’autre très certainement) saura répondre. Sur les plans, à part les 4 vis et le gicleur, je ne vois rien d’autre qui maintienne la broche… Le réglage de la poupée fixe s’effectuant par les vis butées à la base de cette dernière, je suppose donc que la position de la broche reste strictement identique avant démontage et après remontage, je me trompe ?
 
Dernière édition:
Ouvrier
3 Octobre 2008
292
Bonjour, je vois Felix, que ton chantier avance bien, ton tour va être comme neuf.

Copeaudu68 c'est ça, comme tu le dis, il faut enlever les 4 vis, le gicleur, (et aussi ne pas oublier d'enlever le sélecteur Harnais/Volée via la goupille conique) de faire un "bouchon", genre un morceau de plat relativement épais avec 4 trous, que tu visses sur le nez de broche (dans les 4 taraudages) et tu viens taper avec un bout de rond que tu insères dans le fourreau de broche pour la décoller (des fois, il faut y aller des bons coups..)..

Pour le trainard à avance rapide, le moteur est fixé sous le tablier, et il est commandé par le selecteur , qui en plus de pouvoir descendre/monter pour le choix"longitudinal/transversal", peut également être poussé ou tiré (avance rapide dans un sens ou dans l'autre)...

Je mets deux photos.

Bonne journée

29092009062.jpg


IMG_1637.jpg
 
Nouveau
16 Novembre 2015
29
Alsace Centrale
Excellent Steph71! Merci pour les images ! Ce Reportage est une belle mine d’information sur les HB ! :-D

Je note tous les conseils pour l’extraction de la broche, donc il n’y a « aucun risque » de mal remettre la broche ?

Si je comprends bien, on ferme le nez de broche avec 4 vis et un plat épais, sur lequel on vient prendre appuis à l’aide d’un rond en acier ou autre suffisamment rigide qui à travers le fourreau de broche (Diamètre 50mm) depuis l’arrière de la poupée fixe. En frappant à la massette (ou à la masse) sur le rond, la broche devrait sortir.

Concernant le levier du harnais, j’en déduis que le crabot sort avec la broche, et que la fourchette le libère en tournant à 90° par rapport à l’axe de la broche. Enlever le levier permettrais donc de supprimer l’effet buté de rotation de la fourchette, pour pouvoir l’orienter convenablement pour permettre l’extraction de la broche. C’est bien ça ? si oui, c’est le levier qui limite le mouvement axial du crabot sur ses cannelures, et non le contact crabot/engrenage.

Cela veut également dire qu’il faut porter une attention particulière à la position de la fourchette lors de la mise en place de la broche, juste ?
 
Compagnon
16 Octobre 2008
1 000
Merci à tous pour vos compliments, cela m'aide à tenir car la phase de masticage et ponçage n'en fini pas.
C'est long ...
Je vais avoir terminé la 4ème boite de Sintofer, je vais être obligé d'en acheter encore une, j'espère la dernière !
 
Compagnon
16 Janvier 2015
942
68
Merci à tous pour vos compliments, cela m'aide à tenir car la phase de masticage et ponçage n'en fini pas.
C'est long ...
Je vais avoir terminé la 4ème boite de Sintofer, je vais être obligé d'en acheter encore une, j'espère la dernière !
Salut Felix,
Oui courage!
Tu ne regretteras pas le temps passé a cette étape un peu longue.... tout d'un coup le premier voile d'appret va recouvrir tout ca et.... tu seras super content! ta machine sera comme neuve! J'ai eu cette effet avec ma fraiseuse que je suis en train de remettre en état: la préparation m'a semblé interminable! (décapage, degraissage, masticage, etc). Je me dis que la peinture, c'est comme la soudure (et peut-etre pas mal d'autres choses dans la vie?) la préparation prend le plus de temps en fait! Mais c'est a cette phase la que se déterminera une grande partie du résultat!
Bon courage!
a++ Jim
 
Nouveau
16 Novembre 2015
29
Alsace Centrale
On a vraiment hâte de voir le résultat après toute ces heures et ces boites de Sintofer!

Courage FELIX, car comme le dit Jim974, le résultat tiens beaucoup aux étapes de préparation.
D'ailleurs, au cas où, un petit truc que m’a appris un ami qui travaille dans la chimie :
Pour enlever des traces de colle d’adhésif, lorsque les solvants volatiles sont proscrits, quelque gouttes d’huile de cuisine sur un chiffon, et frotter les résidus, ça demande quelque second, c’est moins rapide que de l’alcool par exemple, mais ce n’agresse pas la peinture, ni le support. Ça fonctionne également pour supprimer les traces de colle laissées par certaines étiquettes de prix sur les contenant en plastique par exemple.

Bonne journée!
 
Compagnon
16 Octobre 2008
1 000
Un grand merci à vous tous.
Jim974, tu as fait un reportage sur la rénovation de ta fraiseuse ?
Merci Copeaudu68 pour la combine, je ne savais pas.
Rabotnuuc, tu la trouves où cette essence F, dans les grandes surfaces de bricolage ?
Allez, j'y retourne...
 
Compagnon
16 Janvier 2015
942
68
Compagnon
16 Octobre 2008
1 000
Un vrai livre, ce reportage Jim974, 35 pages !
Je n'en suis qu'à la 5ème, mais très belle machine , beau travail !

Copeaudu68, je viens de vérifier, j'ai dit une bêtise, il n'est pas possible d'étancher la partie entre boites de vitesses, c'est inaccessible.
Du coup, comme je m'aperçois que le Sintofer n'est pas étanche, mais doit-être micro-poreux, je compte sur l'apprêt époxy pour stopper ces suintements.
Si quelqu'un a ce genre d'expérience, merci de m'en faire part, ce serait dommage de faire sauter le mastic au droit de ces suintements une fois l'apprêt passé.
 
Nouveau
16 Novembre 2015
29
Alsace Centrale
J'ai commencé la lecture moi aussi Jim974! c'est vrais que c'est du lourd!

FELIX:
J'étais sceptique également concernant l'accèssibilité... mais je ne suis pas chez moi en semaine, je n'ai pas pu verifier...
J'ai pensé à plusieurs solutions, et j’ai deux propositions, la première est complètement folle, la deuxième est bien plus raisonnable.

La première :

Depuis le plan de joint du couvercle des boites, percer un trou (:smt021) coïncident avec le plan de joint en direction de la poupée fixe, et y insérer un feutre absorbant, que tu pourras remplacer si nécessaire.

Je suis conscient qu’il s’agirait d’un trou relativement profond, et que les risque de déviation sont important, sans compter que l’on perce le bâti d’une vrai belle machine… Mais je considère qu’un brainstorming n’est rien sans un minimum d’excentricité.

A la place du feutre, on peut aussi injecter du joint de carter d’huile par exemple…

Le seconde :

Creuser le plan de joint proprement pour obtenir un vé d’une profondeur de 2 à 3mm.

Y injecter du joint de carter d’huile. Une fois ce dernier durcis, couper en arasant avec un scalpel. Ensuite il faut voir si tu considères pouvoir appliquer l’époxy directement sur ce joint, ou non.

Sur certain forum de 4x4, ils indiquent utiliser la soudure à froid, à base d’époxy pour colmater des fuites légères ou des suintements, certain vont même jusqu’à la brasure… mais c’est extrême comme solutions pour ce cas de figure.

Peut-être que cette soudure à froid serait la solution la plus simple à mettre en œuvre…
 
Compagnon
16 Octobre 2008
1 000
Copeaudu68, je vois où tu veux en venir mais je ne vois pas où tu voudrais faire ce trou !
Pour l'autre solution, le vé au droit du plan de joint, ce serait possible mais comment faire lorsque l'on arrive dans un angle ?
En fait j'avais imaginé injecter, ou plutôt pousser à la spatule du "joint bleu" de carter dans les interstices où persistent des auréoles grasses, mais ce joint est à base de silicone.
Donc cela arrêterait certainement les suintements, mais impossible de faire adhérer la peinture.
Vu la très faible section de ces interstices, environ 0,5 mm, il n'est pas envisageable de glisser du "joint bleu" et de boucher avec du Sintofer, ce qui aurait pu être La solution.
En tout cas, je compte sur vos idées car je ne suis pas vraiment optimiste sur le fait de dire que l'apprêt époxy mettra un terme à ces suintements.

Regardez les photos, les suintements sont exactement sur la pointe de la flèche :

SUINTEMENT 1.png


SUINTEMENT 2.png


SUINTEMENT 3.png


On distingue bien les auréoles qui se forment au bout de 2 jours environ.

Sinon, je viens de terminer la 4ème boite de Sintofer, je dois aller en chercher une autre demain, mais la phase de masticage touche à sa fin.
La suite sera une couche de mastic polyester que je vais passer au pistolet, et de nouveau ponçage.
Et encore du masticage car il y aura forcément de "gros" défauts.

DSC06583.JPG


DSC06584.JPG


Bon, continuez à me trouver des solutions pour enrayer ces suintements avant que je passe l'apprêt :wink:
 
Sujets similaires

Haut