remplacement par un condensateur de tension supérieure

  • Auteur de la discussion hp=360
  • Date de début
H
hp=360
Compagnon
29 Juil 2008
1 293
Mare nostrum
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour, je cherche à remplacer un condensateur qui a coulé sur un afficheur/thermostat WEST : y a-t-il un intérêt à le remplacer par un autre de même capacité mais d'une tension d'usage supérieure ? Merci.
D'origine c'est un 10uf 400v et j'ai à ma disposition un identique , et le même 10uf mais 450v ?
( sous reserve, bien sûr, qu'il y ait assez de place )

VUE LARGE CONDENSATEUR.jpg
2 CONDENSATEURS.jpg
 
Calamentran
Calamentran
Compagnon
13 Nov 2009
1 604
Meyreuil (à coté d'Aix en Pce)
Bonjour

Si tu respectes bien les polarités, je ne vois aucun problème à ce remplacement.
 
homersimpson62
homersimpson62
Ouvrier
7 Jan 2013
259
Region Bordelaise
bonjour
il n y a pas de problème a remplacer un condensateur électrolytique par un autre avec une tension "max" supérieure, surtout si cette valeur est assez proche.
Utiliser un condensateur électrolytique à une valeur de tension max inférieure a celle calculé ou utilisée revient a diminuer sa valeur en mF , c est surtout significatif pour des écarts importants , par ex: utiliser un 250V pour un 10v d origine
bonne journée
 
Z
ZZR1100
Apprenti
12 Fev 2013
193
Aucune contre indication.

Ce type de condo a une tolérance (en tension et en capacité), large.
Le précédent, de 400 Volts, aurait du tenir dans les 600 Volts (+ 50 %)

Pourrais-tu développer :
"Utiliser un condensateur électrolytique à une valeur de tension max inférieure a celle calculé ou utilisée revient a diminuer sa valeur en mF"
Je découvre avec un étonnement certain.
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 818
Nancy
Bonjour,
Le seul bémol pourrait être la classe du condensateur, c'est à dire sa tenue aux fréquences élevées, mais là il semble être du côté secteur de l'alimentation à découpage. Ne pas oublier d'enlever toute trace de l'électrolyte du vieux condensateur, de bien rincer à l'eau distillée et de très bien sécher à l'étuve pas trop chaude, les résidus laissent des chemins conducteurs.
Salutations
 
domi.U&M
domi.U&M
Compagnon
25 Août 2011
2 105
région bordelaise
homersimpson62 a dit:
bonjour
il n y a pas de problème a remplacer un condensateur électrolytique par un autre avec une tension "max" supérieure, surtout si cette valeur est assez proche.
Utiliser un condensateur électrolytique à une valeur de tension max inférieure a celle calculé ou utilisée revient a diminuer sa valeur en mF , c est surtout significatif pour des écarts importants , par ex: utiliser un 250V pour un 10v d origine
bonne journée
très intéressant! et moi qui avais appris que le voltage ne correspondait en fait qu'à celui admissible en fonctionnement normal sans claquage des isolants. Serait-ce une réponse... ... homérique? :rolleyes:
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
homersimpson62 a dit:
Utiliser un condensateur électrolytique à une valeur de tension max inférieure a celle calculé ou utilisée revient a diminuer sa valeur en mF , c est surtout significatif pour des écarts importants , par ex: utiliser un 250V pour un 10v d origine
domi.U&M a dit:
Serait-ce une réponse... ... homérique? :rolleyes:
:mrgreen:
C'est pile le contraire des Y5V, alors ?

Plus sérieusement...
Les deux capas "semblant" à peu près de même type de fabrication, le condo plus gros a deux avantages : plus de marge par rapport à la tension de service max et plus forte capacité en courant de filtrage (ripple current).
Ces deux points combinés auront une influence très positive sur sa durée de vie.

Donc, si tu as la place, n'hésite pas, en suivant les conseils de Mareche.
 
homersimpson62
homersimpson62
Ouvrier
7 Jan 2013
259
Region Bordelaise
bonsoir
j ai appris cela quand j étais étudiant... il y a longtemps (76...) mon prof de technologie de construction de composants nous avait appris cela . Bon , les électrolytique de l époque n étaient peut être construits comme actuellement du point de vue électrolyte.
Mais il y a une relation entre l épaisseur du diélectrique Al2 o3 et la tension d utilisation, l utilisation à une Vnom bien inférieure conduit à une diminution de l’épaisseur de la couche "isolante" , comme la valeur de l épaisseur du diélectrique entre dans l équation finale de la valeur en mF , il y a quelque chose ....
extrait d'une discussion FuturaSciences

Jean Antoine

Re : Questions sur les tensions des condensateurs électrolytiques

Bonjour,

La personne dont tu parles, Marc, te rapporte le point de vue d'un fabricant de condensateurs, que j'ai déjà entendu, et avec qui j'en ai discuté. Nous sommes finalement tombés d'accord. Le point de vue du fabricant de condensateurs, qui regarde son condensateur, peut être différent de celui des fiabilistes qui évaluent à l'appareil ou équipement ou le système, sans qu'ils se contredisent.

- Du point de vue du fabricant de condensateurs
L'utilisation prolongée à une tension très inférieure à Vnom produit une dégradation du diélectrique (fine couche d'Al2O3) qui perd peu à peu son aptitude à supporter Vnom. Or, c'est toujours Vnom qui est inscrit sur le boîtier. Le fabricant alors se dit que son condensateur a perdu son aptitude initiale et peut craindre qu'un jour il soit de nouveau soumis à Vnom, ce qui entraînera une conso transitoire de courant pour le reformer (autoréparation). Si on fait ça un trop grand nombre de fois, il pourra même perdre partiellement son aptitude à l’auto réparation.


Bon , bref , on ne va pas passer la nuit la dessus, il y a d autres forums plus orientés sur ces sujets, rien ne sert de polluer celui - ci plus "productique"
le principal étant que le condo inclus dans la carte cité en tête soit remplaçable sans problème.
 
homersimpson62
homersimpson62
Ouvrier
7 Jan 2013
259
Region Bordelaise
pour infos, c est quoi Y5V ?

C'est pile le contraire des Y5V, alors ?
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
Bonsoir,

Y5V est le "petit nom" d'un type de diélectrique céramique utilisé dans la fabrication de capas.
Dans ce cas, les 3 éléments 'Y' '5' et 'V' sont trois éléments d'un code normalisé.

Les matériaux céramiques utilisés dans les chips capacitifs sont classée en fonction de leur composition et de leurs performance en stabilité thermique (et en vieilissement).

Classe 1 : les constantes diélectriques sont relativement faibles (capas max <<100nF), mais grande stabilité en température.
En plus de la stabilité en température, la valeur de la capacité ne change pas avec la tension appliquée.
http://en.wikipedia.org/wiki/EIA_Class_1_dielectric

Classe 2 : céramiques offrant des constantes diéléctriques très élevées : capas jusqu'à 22µF en chips CMS.
Le Y5V en fait partie. La liste des codes est là :
http://en.wikipedia.org/wiki/EIA_Class_2_dielectric
Effet collatéral, la valeur de la capacité est très fortement influencées par la tension appliquée continue (et aussi alternative).
(Ma remarque venait de là.)
  • X7R : capacité diminuant progressivement de 50 ou 60% pour une tension continue variant entre 0 et 100% et la tension de service nominale.
  • Y5V : capacité variant brutalement de +0% à -90% (!)

Une courbe (qui vient d'une revue radioamateur "Hyper", histoire de changer des datasheet habituelles, page 11).
http://www.revue-hyper.fr/bulletins/175.pdf

Une capa céramique Y5V-10µF-10V ne fait plus que 2µF à 4V...

Screenshot1.png


Professionnellement, je ne m'emm...de pas, je spécifie uniquement C0G/NP0 et X7R suivant l'utilisation.
 
Dernière édition par un modérateur:
H
hp=360
Compagnon
29 Juil 2008
1 293
Mare nostrum
  • Auteur de la discussion
  • #11
Bonsoir, et merci pour toutes vos réponses. J'ai fini par mettre le 450v car de format identique au 400v à remplacer :

3CONDENSATEURS.jpg


Mais malheureusement le problème n'est pas règlé pour autant.
C'est le régulateur de température de mon four de trempe, et il y a quelque temps il s'est mis à afficher des températures improbables, et variant sans cesse.
Parfois même le régulateur ne voulait pas s'allumer, ou alors plus d'une minute après la mise sous tension.
C'est en ouvrant que j'ai vu que le condensateur avait coulé, mais en fin de compte on dirait bien qu'il y a un autre problème autre part.

Depuis le changement de condensateur, l'affichage est présent dès la mise sous tension, mais la temperature affichée est toujours fausse ( 200 à 250°c à température ambiante), et fluctue d'une trentaine de degrée, plusieurs fois par seconde.
Si je reste dans l'hypothese d'une alimentation faiblarde ou instable quel autre composant pourait avoir souffert ?
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
Sur la photo, on dirait bien que le circuit en TO220 (transistor, diodes ou CI) a eu chaud.
 
H
hp=360
Compagnon
29 Juil 2008
1 293
Mare nostrum
  • Auteur de la discussion
  • #13
Le mille-pattes à l'arriere du condo ? Il semble avoir reçu de l'electrolyte, j'ai tout essuyé et nettoyé méticuleusement avec des cotons-tiges, mais je n'ai pas osé laver et étuver comme l'a conseillé MARECHE, j'avais peur que l'afficheur ou d'autres composants ne suportent pas le traitement.
Je n'ai pas vu de trace de chauffe sur des composants, mais j'ai quand même un petit doute sur la bobine du transfo qui n'est pas très nette.

Je vais m'efforcer de faire des photos des C.I. recto/verso, mais il faut que j'arrive à les désolidariser de la platine sans abimer les nappes qui les relient à la platine de l'afficheur.
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 818
Nancy
Bonjour,
Cette erreur de température est fréquente dans ce cas, ce sont des traces conductrices qui restent sur le circuit imprimé et qui revoient quelques mV vers les composants d'entrée, ce qui perturbe la tension du capteur: 200 °C correspondant pour un thermocouple K à environ 7 mV. Il est impératif de SUPER BIEN nettoyer les zones sensibles de l'entrée et jusqu'au convertisseur analogique numérique.
Salutations
 
S
saquet
Compagnon
2 Avr 2010
1 327
marne
bonjour
pour le nettoyage des CI j ai souvent pris de l alcool a 90( moins facile a trouver maintenant) et une soufflette en bombe avec de bons resultats
 
homersimpson62
homersimpson62
Ouvrier
7 Jan 2013
259
Region Bordelaise
bonjour
merci Pierrepmx pour les liens , la revue hyper est intéressante, un autre monde ... moi qui écoute surtout en 80m ( quand j ai le temps..)
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
Salut,

+1 avec l'analyse détaillée de Marèche.

En complément de ce qu'à dit Saquet, n'aie pas peur d'utiliser une brosse àdent, ça à tendance à s'incruster entre les pattes de composants, surtout les "mille-pattes"...
 
H
hp=360
Compagnon
29 Juil 2008
1 293
Mare nostrum
  • Auteur de la discussion
  • #18
bonjour à tous et encore merci d'être là. J'ai de l'alccol à brûler à 90°, une brosse à dents, mais aussi du nettoyant contact "3-EN-UN", je cite : pour " contacteurs, interrupteurs, bornes, circuits imprimés, relais, capteurs, moteurs electriques, etc. " Mais pas d'eau distilée,
que fais-je ?
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 818
Nancy
Bonjour,
La base de l'électrolyte des chimiques c'est du borax ou de l'acide borique, qui sont assez peu solubles, c'est pour ca qu'il faut insister, quand c'est sec, ca a du mal à partir. L'eau pour fer à repasser conviendra si elle n'est pas parfumée.
Salutations
 
H
hp=360
Compagnon
29 Juil 2008
1 293
Mare nostrum
  • Auteur de la discussion
  • #20
Bonsoir, j'ai commençé par écarter de l'afficheur les deux circuits imprimés pour faire des photos :
PLAQUE 1.jpg
PLAQUE2.jpg


rien à signaler, sauf en dessous du condensateur remplaçé. Il y a des traces de corosion mais je suis incapable de dire si des pistes ont été bouffées, ou si c'est normal.
ZOOM PISTE.jpg


A ce stade là, comme je n'avais pas d'eau distillée/déminéralisée chez moi et la flemme de repartir en acheter, j'ai tenté l'alcool à 90°, en douchant carrément les deux plaques et tous les composants. Puis soufflage à l'air et sèche cheveux.
Résultat, çà remarche comme avant :smt038
La température semble conforme et l'affichage stable. Il faudra néanmoins que je fasse des essais dans les "plages hautes" pour voir ce que çà donne, mais je vous remercie tous d'avoir permis cette résurrection :prayer:
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
Super !

hp=360 a dit:
j'ai tenté l'alcool à 90°, en douchant carrément les deux plaques et tous les composants.
Eh ben comme ça, en plus, il est désinfecté ! :lol:
 
Haut