remise en route d'un chariot élévateur Mitsubishi FG20 de 1972 (moteur Lada BA3 2105)

  • Auteur de la discussion douardda
  • Date de début
douardda
douardda
Ouvrier
19 Sept 2010
463
Paris (75) / Saint-Pierre-sur-Erve (53)
  • Auteur de la discussion
  • #31
Salut à tous. Quelques nouvelles, car j'ai reçu un certain nombre de pièces de rechange et j'ai pu lui consacrer quelques heures il y a 10j.

J'ai renettoyé le carbu, et ce faisant j'ai fini par refaire marcher la pompe de reprise (même si c'est pas complètement indispensable dans un engin pareil :wink: ) avant de la remonter avec des joints neufs partout (il m'en manquait lors du précédant épisode). En particulier, j'ai changé l'éconostat (je crois que c'est comme ca que ca s'appelle) dont la membrane (non remplaçable) était plus du tout étanche (ce qui d'une part empêchait le truc de fonctionner correctement au ralenti, mais surtout provoquait une prise d'air, ce qui, même si elle était pas très grosse, n'est pas terrible.)
IMG_20190804_175039.jpg


IMG_20190804_175643.jpg

Puis j'ai relancé le moteur comme ça, pour voir, mais ça n'a pas changé beaucoup le comportement du moteur. Il tournait un peu mieux, mais rien de nouveau quant à la montée en régime, sans grande surprise (rappel : le moteur commence à prendre des tours mais plafonne à 2000 environ an faisant un bruit d'échappement plus pétaradant).

Ensuite, comme l'une des 2 masselottes du mécanisme (inertiel) d'avance d'allumage était cassée, j'ai remplacé le distributeur (je l'ai remplacé en entier car j'avais en plus un doute sur l'état de la tête de delco et du doigt du distributeur).
Après avoir recalé rapidement l'allumage, ça a radicalement changé le comportement du moulin : enfin j'ai pu monter dans les tours, avec un son nettement plus agréable : plus (trop) de bruit pétaradant ! (mais j'ai pas pensé / eu le tempe de le filmer pour vous "montrer" ça).

Et là, paf ! la tuile. Je vous avait déjà raconté que le démarreur commençait à faire des siennes. J'ai bêtement cru a un problème électrique, sans trop y prêter attention ("l'électricité c'est facile !" :wink: ). Et en faisant des essais, au dernier tour de 'clef', il s'est complètement coincé : je l'ai partiellement démonté, et il s'avère que le rotor est complètement bloqué. J'imagine que le pignon du démarreur était très fatigué et qu'il a fini par s'encastrer dans le volant inertiel... Et le vrai drame dans cette histoire, c'est que ce p****n de démarreur a une vis (sur les 2 qui l'arriment au bloc moteur) qui est vissée depuis l'intérieur !
Faut donc maintenant sortir le moteur !

Ci dessous, la vue du démarreur sans le capot arrière ; on y voit, sur la droite juste au dessus le relais, pointer le bout du boulon scélérat ! Note : le second point d'encrage (diamétralement opposé à celui-ci) a pu être démonté (presque) sans problème, étant simplement un écrou "su bon côté".

IMG_20191005_170603.jpg


Et le stator seul :
IMG_20191006_162002.jpg


D'ailleurs j'ai pas réussi à identifier le modèle de ce démarreur pour l'instant. Mais on verra quand j'aurai pu le sortir en entier...

soupir
 
TRD
TRD
Compagnon
13 Fev 2010
925
Rhône Alpes
Pas de bol...

Pour info, Mitsubishi fabrique des démarreurs...

Mais là, c'est surtout d'un démerdeur dont tu as besoin...
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
31 Août 2016
1 385
dijon-cote d'or-21
c'est tout de même étonnant que le démarreur soit tenu par l’intérieur, la tête de l’écrou ne serait pas simplement cassée?
 
TRD
TRD
Compagnon
13 Fev 2010
925
Rhône Alpes
J'avais aussi un montage merdique sur le mien. Je l'ai modifié. Mais là ça paraît compliqué...
 
douardda
douardda
Ouvrier
19 Sept 2010
463
Paris (75) / Saint-Pierre-sur-Erve (53)
  • Auteur de la discussion
  • #35
c'est tout de même étonnant que le démarreur soit tenu par l’intérieur, la tête de l’écrou ne serait pas simplement cassée?
Malheureusement je ne crois pas. Je vais revérifier la prochaine fois, avant de me lancer dans les grands travaux. Mais je ne crois vraiment pas.

Comme la transmission n'est pas celle qui vient normalement avec ce moteur (j'imagine qu'elle est de facture Mitsubishi, elle), il y a une plaque d'adaptation entre le moteur et la transmission, et le démarreur est fixé dessus.

Mais c'est vrai que c'est bizarre ce boulon/goujon qui est vissé dans l'embase du démarreur, pour le moins....
 
douardda
douardda
Ouvrier
19 Sept 2010
463
Paris (75) / Saint-Pierre-sur-Erve (53)
  • Auteur de la discussion
  • #36
J'avais aussi un montage merdique sur le mien. Je l'ai modifié. Mais là ça paraît compliqué...
Alors s'il s’avère que le montage de ce démarreur est aussi merdique qu'il en a l'air et que je dois vraiment sortir le moteur pour le démonter, je te garanti que je vais tout faire pour trouver une solution et modifier ça :wink:
 
douardda
douardda
Ouvrier
19 Sept 2010
463
Paris (75) / Saint-Pierre-sur-Erve (53)
  • Auteur de la discussion
  • #37
Je me suis demandé aussi si j'allais couper (au burin) l'œil (sur la base du démarreur) autour de ce boulon pour au moins pouvoir sortir le démarreur et voir ce qu'il en est. Je sais pas encore.
 
TRD
TRD
Compagnon
13 Fev 2010
925
Rhône Alpes
Je ne me rappelle plus exactement ce que j'ai fait sur lemien mais il doit y avoir moyen une fois démonté de percer de part en part le démarreur, de surfacer une face d'appui et de faire un écrou très long cylindrique et borgne avec un six pans creux. Et tu le vissés sur un goujon. Il faudra peut être faire un goujon de 12 collé dans le carter et réduit à 8 côté démarreur pour que l'écrou tubulaire ne soit pas trop gros.

Ou bien tu remplaces le boulon par une goupille pleine et tu fabriques une bride de serrage qui peut être déportée.

Autre solution : souder une oreille de plus sur le nez de démarreur et déplacer le boulon dans un endroit plus accessible.


De toutes façons, même si tu casses le vieux démarreur pour le sortir tu sera obligé de démonter l'entretoise pour enlever la tête du vieux boulon. S'il tombait dans le carter, ça pourrait faire de gros dégâts...
 
douardda
douardda
Ouvrier
19 Sept 2010
463
Paris (75) / Saint-Pierre-sur-Erve (53)
  • Auteur de la discussion
  • #39
Je ne me rappelle plus exactement ce que j'ai fait sur lemien mais il doit y avoir moyen une fois démonté de percer de part en part le démarreur, de surfacer une face d'appui et de faire un écrou très long cylindrique et borgne avec un six pans creux. Et tu le vissés sur un goujon. Il faudra peut être faire un goujon de 12 collé dans le carter et réduit à 8 côté démarreur pour que l'écrou tubulaire ne soit pas trop gros.
C'est plus ou moins ce que j'ai en tête oui.

De toutes façons, même si tu casses le vieux démarreur pour le sortir tu sera obligé de démonter l'entretoise pour enlever la tête du vieux boulon. S'il tombait dans le carter, ça pourrait faire de gros dégâts...
C'est ce qui m'a retenu de le faire la dernière fois. Mais bon, au pire, je dois sortir le moteur, donc je devrais pouvoir récupérer le boulon... Et au mieux, j'arrive a démonter ce démarreur et a bricoler un truc pour le remettre en place (lui ou un autre trouvé a la casse ou lbc, adapté si besoin).
 
TRD
TRD
Compagnon
13 Fev 2010
925
Rhône Alpes
Ne le casse pas. Si tu veux modifier le neuf, il servira de prototype. Ça évitera de massacrer une pièce neuve si le montage est trop mal fichu.
 
douardda
douardda
Ouvrier
19 Sept 2010
463
Paris (75) / Saint-Pierre-sur-Erve (53)
  • Auteur de la discussion
  • #41
Et on me souffle à l'oreille que normalement, sur ce type de matériel, il y a des trappes (côté transmission) et que si je cherche bien par là, il se pourrait que je puisse m'éviter ce travail inutile (en l'espèce) de sortir le moteur de sa niche...

l'espoir renait :wink:
 
TRD
TRD
Compagnon
13 Fev 2010
925
Rhône Alpes
Ça semble logique. Mais il n'y aurait pas le volant devant ?
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
31 Août 2016
1 385
dijon-cote d'or-21
c'est même quasi certain. c'est impensable que sur du matériel de maintenance on ai besoin de démonter entièrement la machine pour changer une pièce d'usure comme un démarreur, il y a forcement un truc, reste a le trouver.
 
TRD
TRD
Compagnon
13 Fev 2010
925
Rhône Alpes
c'est même quasi certain. c'est impensable que sur du matériel de maintenance on ai besoin de démonter entièrement la machine pour changer une pièce d'usure comme un démarreur, il y a forcement un truc, reste a le trouver.
Sauf si le démarreur n'est pas celui d'origine... Ça pourrait, hélas être ça "le truc"...
 
douardda
douardda
Ouvrier
19 Sept 2010
463
Paris (75) / Saint-Pierre-sur-Erve (53)
  • Auteur de la discussion
  • #45
Salut tout le monde. L'eau a coulé sous les ponts, et j'ai pas eu beaucoup de temps pour m'occuper du chariot depuis la dernière fois. Mais il y a quand même du nouveau.

1. J'ai fini par réussir à sortir le démarreur et à le réparer (démontage complet, nettoyage, et en particulier des contacts du relais qui étaient les coupables de son silence radio sur la fin).
Ici le fameux boulon qui m'a fait bien de la peine:
IMG_20191102_164442.jpg

Là le rotor avec la tête et son pote le relais, et en bas, le coupable des difficultés récurrentes (avant la panne du relais) a le faire tourner ; j'ai retrouvé cette rondelle coincée entre le pignon du démarreur et le volant :
IMG_20191102_165054.jpg

Bref, depuis, il mouline sans broncher.

2. Par contre, côté carburation, rien à faire, ça voulait pas. En ouvrant le volet de la deuxième chambre a la main j'arrivais a monter un peu mieux dans les tours, mais toujours impossible de prendre des tours simplement a l'accélérateur, sauf à y aller très doucement, etc.

Bref j'ai fini par craquer et acheter un carbu (chinois je pense) neuf. C'est pas totalement de la top qualité, mais ça fait nettement plus le job. Maintenant, avec le carbu réglé à la va comme je te pousse (pour le moment) le moteur (un fois un peu chaud) marche nettement mieux !

3. Donc je me suis mis en tête de faire la vidange, enfin au moins vider le carter, et d'essayer de voir d'où vient la fuite d'huile, oh pas énorme, mais pas petite non plus. Je pensais, au vu de ce que je pouvais voir (sic) par au dessus, que ça devait venir du joint de carter.

J'ai du coup monté le chariot sur des chandelles et j'ai enfin pu me glisser dessous. J'ai eu un mal de chien à desserrer le bouchon de vidange (qui était par ailleurs 'nickel', pas de trace de brutus). L'huile qui a coulé avait une odeur d'essence assez forte. Je ne sais pas encore si c'est juste que l'ancien carbu n'a pas de valve électrique qui coupe l'arrivée de carbu a l'arrêt (qui peut donc avoir tendance a couler depuis le réservoir du flotteur dans les cylindres), ou si vraiment les segments sont à la rue (mais comme la compression est correcte sur les 4 cylindres, je privilégie pour le moment la première hypothèse).

Ensuite j'ai démonté le filtre à huile, qui est monté sur un support en angle par rapport a la culasse.

IMG_20200319_185853.jpg

Et la j'ai vu d'où venait la fuite :

IMG_20200321_104831.jpg

Donc la pièce en question est celle là (après démontage)

IMG_20200321_115037.jpg

Et on voit bien la fêlure :
IMG_20200321_115113.jpg
IMG_20200321_115155.jpg


La mauvaise nouvelle c'est que cette pièce est maintenant a peu près introuvable, que ce soit en version coudée comme ici (ref: 2105-1012022-10) ou en version droite, ce qui m'irait tout aussi bien (ref: 2105-1012021).
J'ai vaguement tenté un petit coup de TIG (DC, oui je sais) dessus (et après un bon nettoyage + bac a ultrasons), mais vu le carnage j'ai vite arrêté.

Donc mon espoir en attendant c'est une réparation a coup de "soudure froide" (epoxy imprégné d'alu, j'ai pris un Quiksteel Spécial Aluminium), dont j'attends la livraison (si la poste ne s'arrête pas complètement à son tour).

En attendant, je me suis lancé sur les freins. Et pour ça, il me fallait pouvoir démonter les moyeux, donc il me fallait une douille 8 pans de 90mm... autant dire que j'ai pas ça en stock. Et l'acheter, comment dire, entre 250 et 300€, non.

Donc j'ai bricolé un "poor man's socket" :
IMG_20200322_154447.jpg

IMG_20200323_192428.jpg


Donc j'ai pu sortir les 2 écrous de 90 (mais ma douille est un peu courte pour le second).

IMG_20200323_192507.jpg

Ce qui m'a permis d'accéder au frein :

IMG_20200323_193305.jpg


Le tambour et les roulements me semblent en état correct :

IMG_20200323_193310.jpg


Voila j'en suis là (j'ai démonté que la roue avant droite, par encore la gauche). J'ai un "léger" doute sur la possibilité de récupérer ces cylindres de roue :wink: Mais bon on verra une fois qu'ils auront été démontés et nettoyés, on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise.

A+ et bon courage à tous.
 
C
champimatic
Compagnon
2 Mar 2014
2 253
77 Seine et Marne
achetes plutôt de la brasure d'alu. Une vidéo, il y a d'autre mardues .
 
C
champimatic
Compagnon
2 Mar 2014
2 253
77 Seine et Marne
Pas vu qu'il y avait de la pub après désolé. Pour la brasure c'est la pièce qu'il faut chauffer ( on le voit ) La baguette doit fondre au contact de la pièce. Un petit coup de main est néccessaire mais ça vient vite. J'ai réparé des carter alternateur de moto qui avaient un trou bien chauffer quand la baguette commence à fondre tourner en rond de l'exterieur vers le milieu ,suivant l'expérience ça peut être étanche du premier coup
 
douardda
douardda
Ouvrier
19 Sept 2010
463
Paris (75) / Saint-Pierre-sur-Erve (53)
  • Auteur de la discussion
  • #48
Merci @champimatic, on va essayer avec ça ; j'ai commandé quelques tiges de durafix (encore faut-il qu'elles arrivent).

Sinon hier soir j'ai démonté le frein de la roue av droite, et le cylindre de frein est finalement plutôt en bon état. Je posterai quelques photos ce soir.

Reste à démonter la roue av. gauche (sur celle-ci j'ai la vis de purge cassée.)
 
douardda
douardda
Ouvrier
19 Sept 2010
463
Paris (75) / Saint-Pierre-sur-Erve (53)
  • Auteur de la discussion
  • #49
Donc après avoir démonté la tringlerie de frein et le cylindre de route il reste ça :
IMG_20200324_192126.jpg


Le cylindre est bien crado :

IMG_20200324_192516.jpg
IMG_20200324_192523.jpg
IMG_20200324_192530.jpg
IMG_20200324_192538.jpg


Mais après un rapide nettoyage et démontage, c'est pas si pire :

IMG_20200324_194911.jpg


J'ai nettoyé tout ça, les patins de frein ont encore bien assez de "chair" pour sa retraite paisible. J'ai passé l'intérieur du cylindre au papier émeri (bande enroulée sur un axe sur la meuleuse pneumatique), et le résultat est correct et devrait tenir encore. Au toucher, c'est propre, pas de marquage ou rayure. Même les coupelles sont en bon état.

Du coup j'ai aussi démonté l'autre roue. C'était moins facile que la première : boulons bien serrés (pour 3 d'entre eux mon impact a pas été assez fort, il a fallu utiliser une douille au bout d'un tube de 1m).

De même le premier écrou 8 pans de 90 m'a donné bien du mal. J'ai fini par l'avoir en mettant ma douille de fortune sous tension (grâce aux petites mains magique de ma fille) tandis que je bourinais dessus a coup masse et burin (en angle, pour prendre du couple).

Bref il est venu :

IMG_20200325_185116.jpg


Et le cylindre est lui aussi bien crado (et a en plus son purgeur cassé) :
IMG_20200325_193209.jpg
IMG_20200325_193156.jpg
IMG_20200325_193149.jpg


J'ai fini par réussir à sortir les pistons mais les coupelles ont morflé.

Reste à nettoyer aussi tout la tringlerie de ce côté et a commander des coupelles (en espérant que ça arrive, as usual).

A+
 
Dernière édition:
douardda
douardda
Ouvrier
19 Sept 2010
463
Paris (75) / Saint-Pierre-sur-Erve (53)
  • Auteur de la discussion
  • #50
Bon le truc pénible c'est de trouver le bon cylindre de roue... J'ai demandé a Parts&Go, mais en cherchant sur du Mitsubishi, ils m'ont proposé une référence qui va pas. En pratique, ce cylindre ressemble vraiment a ce qu'on trouve sur certains Toyota (d'après mes recherches) sous la référence 474102054071, mais je ne sais pas avec certitude... On trouve jamais des catalogues avec toutes les cotes, c'est pénible !

Au fait, après nettoyage, le cylindre L (qui n'a pas le purgeur cassé donc) ressemble à ça :

IMG_20200331_131329.jpg
IMG_20200331_131345.jpg


C'est donc un cylindre 1"1/8 de diamètre de piston, 78mm de longueur, l'arbre de montage fait 30mm de diamètre, l'écartement entre les vis M8 de fixation est de 44mm.

En attendant, j'ai essayé de sortir le bout de purgeur cassé sans succès. J'ai essayé de souder un bout dessus, mais ca ne tenait pas, j'ai fini par essayer de percer, mais comme l'axe du purgeur est pas "droit" (dans les 2 directions) c'est pas évident de le percer "droit". J'ai un peu massacré le pauvre cylindre je crois, et j'ai pas "retrouvé" les filets, mais bon j'ai fini par retarauder le tout (M7), le purgeur rentre mais n'est pas bien étanche ; j'ai du abimer le siège de la surface de contact avec la pointe biseautée du purgeur ; bref il va falloir que j'essaye de reprendre ça. On verra bien ce que ça donne.

David
 
bocopo67
bocopo67
Apprenti
19 Août 2016
186
FR-67140
Courage! ce ne sont pas des moments facile quand des opérations du genre se passent mal.
Je n'ai malheureusement pas de conseils techniques à te donner, il y a de biens meilleurs connaisseurs ici pour ça, mais je prend le temps de t'écrire pour t'encourager pour la suite :smt038
 
douardda
douardda
Ouvrier
19 Sept 2010
463
Paris (75) / Saint-Pierre-sur-Erve (53)
  • Auteur de la discussion
  • #52
N'ayant pas réussi à refaire un siège pour le purgeur qui soit étanche, j'ai fini par commander un cylindre qui avait l'air identique (mais j'ai pas réussi avoir la certitude que c'est un modèle compatible avant l'achat ! Modèle pour toyota Série 6.)

Bref il est arrivé aujourd'hui et il est bien identique, j'ai pu remonter la roue av. g. du chariot. J'attendais des coupelles neuves pour l'autre cylindre aussi (av.d.), qui sont arrivées aujourd'hui (3 semaines après la commande...) mais ils se sont trompés et ont envoyé des coupelles 1"1/4 au lieu des 1"1/8 ! Comme j'en ai marre d'attendre (et que j'aimerais récupérer mes chandelles qui sont sous le chariot pour faire ma vidange de bagnole), je vais remonter le cylindre avec les anciennes coupelles, qui ne sont pas en mauvais état en pratique. J'en avait surtout besoin pour le cylindre que j'ai finalement remplacé.

Petite question, comment on règle la vis d'écartement des mâchoires au remontage ? C'est un mécanisme automatique et il 'y a pas de trou dans le tambour, du coup j'ai fait l'hypothèse que ça allait se régler tout seul (en pompant suffisamment sur les freins pour activer le cliquet de réglage autant de fois que nécessaire pour mettre les patins au contact du tambour), mais c'est peut-être pas la bonne méthode.

David
 
H
hpvectravl
Ouvrier
13 Déc 2008
417
IDF
Bonsoir,
Oui tu règles tes mâchoires de façon à ce qu’elles lèchent le tambour. Une fois le tambour remonté, on appuie plusieurs fois sur la pédale et elles se rapprochent automatiquement vers le tambour.
Bon courage
 
douardda
douardda
Ouvrier
19 Sept 2010
463
Paris (75) / Saint-Pierre-sur-Erve (53)
  • Auteur de la discussion
  • #54
Bon je devrais maintenant avoir des freins...

En pratique j'ai pas trop serré les mâchoires avant de remonter les tambours, car comme ils pèsent un bon poids, si c'est trop ajusté, c'est difficile à mettre en place. Mais bon en "pédalant" un bon paquet de fois, ça semble avoir fait le job (je me suis aussi servi d'un outil à purger les freins, le machin qui se branche sur le compresseur pour faire une aspiration par effet venturi ; ça m'a bien aidé vu que les 2 lignes de freins et les cylindres de roues étaient vides, juste en pompant à la pédale, ça suffisait pas pour amorcer ; les clapets du piston du maitre cylindre ont besoin d'un effet ventouse pour "pomper" le liquide de frein du réservoir vers le corps du maitre cylindre ; enfin je pense que c'est ça).

IMG_20200409_193635.jpg
IMG_20200409_193629.jpg


C'est un peu plus propre qu'avant !

Reste plus qu'a pouvoir bouger le chariot, maintenant que je peux l'arrêter :) Et j'ai enfin reçu les tiges de Durafix, donc je vais pouvoir m'atteler à la (tentative de) réparation du support de filtre à huile.

Pour la petit histoire, cette pièce (2105-1012022-10 ou 2105-1012021) est à peu près introuvable car elle n'est présente que sur les moteurs Lada 2105 à courroie, assez rares (la plupart de ces moteurs 2105 sont en version distribution à chaine).

Donc soit j'arrive à la réparer, soit il faut que j'en usine une remplaçante (en version droite, plus simple à faire et il y a la place).

Accessoirement, si je dois un jour changer le joint de ce support, ça va être sport aussi à trouver je pense :
IMG_20200409_221956.jpg

Donc on va essayer de le garder en bon état celui-là !

La suite ce WE.

David
 
douardda
douardda
Ouvrier
19 Sept 2010
463
Paris (75) / Saint-Pierre-sur-Erve (53)
  • Auteur de la discussion
  • #55
Bon alors la première tentative de brasure alu sur la fissure :
IMG_20200410_180838.jpg
IMG_20200410_184228.jpg


Et il me semblait bien que c'était pas vraiment top : on devine sur la photo des points... problématiques dirons-nous.

Et sans surprise le résultat n'est pas un franc succès :)

VID_20200410_195933.gif


Ça fuyait pas autant avant la "réparation" :)

Bon en pratique, je me suis dit aussi que de toute façon, vu que la fissure courre le long du bord de l'empreinte du joint en D,
il est peu probable que je puisse complètement corriger cette fuite, mais surtout, qu'elle est aussi due à ce fameux joint qui n'est pas tellement en forme non plus (il est devenu assez dur).
IMG_20200321_115113-annotated.jpg


Du coup, en regardant le filtre à huile que je venais de remplacer, je me suis dit son joint (rond) pourrait peut-être rentrer. Et il rentre ! Il est un poil trop grand (il a fallu le "tasser" un peu), mais il est rentré. Et avec, ben j'ai presque plus de fuite ! Ça suinte encore un peu, mais bon ça ira pour le moment. Faudra que je refasse mieux cette brasure. On verra si ça bouffe vraiment trop d'huile à l'usage. C'est pas comme si ce chariot allait faire les 3 huit non plus :)

David
 
H
hpvectravl
Ouvrier
13 Déc 2008
417
IDF
Bonjour,
Il faudrait dégraisser parfaitement le support, en le laissant tremper dans du dégraissant ou de l'acétone car la fissure doit être bien imprégnée. Il y a aussi des bi composants qui tienne pas mal pour les carters moteurs
 
douardda
douardda
Ouvrier
19 Sept 2010
463
Paris (75) / Saint-Pierre-sur-Erve (53)
  • Auteur de la discussion
  • #57
oui j'ai surement pas assez nettoyé. J'ai utilisé du nettoyant a freins, mais j'aurais du laisser tremper comme tu proposes. Je ferai ça des que je réattaque. Parceque le pb est que c'est cette partie est sous pression, vu juste derrière la pompe a huile. Donc la moindre fissure ne pardonne pas trop.

David
 
H
hpvectravl
Ouvrier
13 Déc 2008
417
IDF
Ou alors eau très chaude et détergent puis four mais pas celui de la cuisine !
 
douardda
douardda
Ouvrier
19 Sept 2010
463
Paris (75) / Saint-Pierre-sur-Erve (53)
  • Auteur de la discussion
  • #59
Bon alors j'ai fini par remonter enfin ces roues avant **avec** des freins dedans !
IMG_20200414_122937.jpg


Une dernière petite blague. Au moment de remettre en route le moteur, ce matin, je me suis étonné que le filtre à carburant soit vide. Du coup c'est difficile de redémarrer, faut réamorcer la pompe. Louche. Et en faisant le point sur le niveau d'huile, je sens à nouveau une forte odeur d'essence dans l'huile !

Bref, j'ai manifestement l'essence qui fuit vers le carter. Du coup j'ai relancé le moulin quelques secondes, puis coupé le contact, et là j'ai vu le niveau dans le filtre baisser et se vider en quelques secondes seulement !
IMG_20200414_124852.jpg


Vu le montage, et vu la vitesse à laquelle ça se vide, ça ne pouvait qu'être un problème dans la pompe à carburant. Je l'ai donc redémontée (j'avais changé les diaphragmes, mais pas les clapets).
IMG_20200414_124839.jpg


Là on voit bien l'essence couler par le bas, côté moteur. Donc je vidais tranquillement le réservoir d'essence dans la carter. Parfait.

Bref j'ai repris tout ça, j'en ai profité pour changer les clapets, et j'ai rajouté un petit joint torique en bas de l'axe central (j'ai bêtement pas pensé à prendre de photo). J'ai aussi corrigé une coupelle (remplacée lors du changement des membranes) dont le trou central était pas du tout ébavuré. Du coup je pense que le carburant coulait depuis la chambre inférieure de la pompe vers le carte le long de cet axe central.

Bref du coup j'ai refait la vidange (comme ça le moteur a été bien nettoyé avec un mélange huile + essence :wink: heureusement il n'a quasiment pas tourné avec ce lubrifiant très léger et fluide).

Ça l'air d'aller nettement mieux maintenant.

Reste à surveiller les niveau très régulièrement maintenant. Le support de filtre à huile suinte un peu, mais rien de dramatique.

Enfin, je l'ai descendu de ses chandelles, et j'ai fait une première tentative

enfin, il roule !

marche avant et arrière (pas testé la vitesse rapide). La pédale d'accélérateur est bien dure (faut que je réessaye de lubrifier le câble) du coup c'est un peu touchy, mais bon, il a pu reculer de 3 ou 4 mètres en montée dans l'herbe, et retourner se garer sous le hangars !

Par contre, l'échappement fait un barrouf d'enfer. Un des principaux coupable est je crois cet accouplement entre la gaine flexible et le tube du pot d'échappement. Je pense qu'il y a là une réduction 50 -> 40 à l'arrache (i.e. au collier de serrage).

Reste à tester un levage un peu costaud. Peut-être que j'essaierai de lever le Star 300 demain. 1t2 est un bon début pour le tester en charge. Mais va falloir que je m'entraine un peu à jouer au cariste du dimanche avant ça.

David

IMG_20200414_205044.jpg
 
Dernière édition:
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 435
les clapet non rien a voir avec le fait que l'ess finisse dans le carter huile
par contre la menbrane elle oui l'ess aspiré et présente dans la partis entre les deux clapet
donc si tu na pas résolu la fuite de la menbrane tu va recommencé voir tuer le moteur ....
 
Haut