Relais temporisé omron

sébastien62
Compagnon
11 Janvier 2016
1 583
Fr 62 Réty
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous.

Nous avons eu une micro coupure hier soir qui nous a entraîné un démarrage au boulot très difficile ce matin. (elles sont rares mais chiantes...)

Nous utilisons des matériels se mettant en route vers 3h du matin, sachant que nous commençons à 7h, les matériels sont programmés la veille au soir via des relais temporisés omron h3cr.
467381


Le problème est que la microcoupure a remis à zéro le top départ de la temporisation de "mise en chauffe" de nos matériels..
Vu sur la doc des relais temporisés, la mise à zéro se fait après un temps de coupure de 0.1s minimum...

J'ai déja cherché pour une alternative, un genre de minuteries mécaniques ou électroniques de ce type
467380

qu'il faudrait modifier puisque nous commençons parfois à 6h, parfois à 7h30...(actuellement, les collègues programment selon l'heure de début de prod..).
Connaissez vous une solution alternative qui ne se remettrait pas à zéro lors d'une micro coupure?
J'ai pensé à l'onduleur (contraignant par faute de place) mais je suis ouvert à toutes vos propositions...
Merci d'avance.
Bonne journée.

Séb
 
wika58
Compagnon
17 Décembre 2006
12 587
FR-54560 Lorraine
L'horloge électronique est AMHA la meilleure solution pour s'affranchir de ce genre de soucis...
Screenshot_20190411-103057_Chrome.jpg


De plus elle permet de gérer plusieurs commutations par jour et de gérer les 7 j de la semaine indépendamment...

Et sur A-E, c'est quasi donné
 
Dernière édition:
sébastien62
Compagnon
11 Janvier 2016
1 583
Fr 62 Réty
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci Pat pour ta réponse.

J'y avais pensé mais comme il y a des jours ou nous ne mettons pas en chauffe, je ne me vois pas avec mes gros doigts déprogrammer l'horloge ces jours non utilisés. (qui plus est sera dans l'armoire pour ne pas souffrir au nettoyage..)

Je pensais avec les minuteries mécaniques les couper (en amont pour question de remplacement aisé) mais elles se remettent à l'heure lors de leur remise en route, du coup j'avais peur qu'elles ne tiennent pas le choc des marches arrêts plusieurs fois la semaine....

Qu"en est il de ces minuteries électroniques niveau fiabilité? (nous avons des minuteries mécaniques depuis 20ans au moins..)

Et je viens d'avoir une lumière....
Si je les laisses constamment alimentées, mais que je leur coupe, via un inter ou autre, leur sortie (pour info, elles coupent un thermostat qui lui coupe un contacteur de puissance), ça serait plus judicieux, non?
 
wika58
Compagnon
17 Décembre 2006
12 587
FR-54560 Lorraine
J'ai plusieurs minuteries/horloges électroniques en service chez moi.
Une qui fonctionne H24 pour le chauffe-eau de l'ECS... et plusieurs pour fontaine marre à poissons, guirlandes Noël...
Celle de l'ECS à une 20aine d'années au moins...

Déjà avec la minuterie/horloge électronique, tu peux programmer différemment les jours du W-E et ceux de la semaine...
Et couper la puissance derrière est une solution...
Il y a une batterie en interne qui garde l'horloge à l'heure pendant plusieurs jours en cas de coupure secteur...

C'est vrai que l'accès quotidien à la programmation n'est pas des plus simples sur un milieu industriel...

Vous changer vraiment l'heure complètement tous les jours ?
Du tout au tout?
Ou vous rester dans une certaine plage ?

Je m'explique...
Si par exemple, vous enclencher entre 6H15 et 7H30 le matin, tu pourrais avoir une horloge électronique programmée à 6H00 (et insensible aux micro-coupures)... avec une minuterie (facilement accessible) en serie où tu réglerais, la veille, un retard de 15 à 90 min.

D'un autre côté, si vous n'avez que 2 ou 3 heures différentes de programmation et vu le faible prix de ces modules, tu pourrais avoir X horloges (réglées au X heurs habituelles) et un sélecteur pour piloter la puissance à partir de l'heure 1, 2 ou x.
Solution un peu usine à gaz, mais LowCost et adaptée à vos besoins (si seulement qq heures differentes).
 
Dernière édition:
Bourrindesbois
Apprenti
26 Juillet 2018
53
Mettre un automate type zelio ou logo extrêmement fiable. Prendre le modèle rtc (pour réal time clock). Il possède une horloge interne. Il existe des modèles tactiles par exemple chez unitronics. Mais je pense que l'horloge électronique est la solution la plus simple tout de même.
Si vous voulez fiabiliser il suffit d'en mettre 2 en redondance
 
geger
Compagnon
9 Mars 2009
1 637
FR-34
Bonjour,
L'avantage des minuteries électroniques, c'est le grand nombre de programmations et la programmation autonome pour chaque jour.
L'inconvenient, c'est qu'une micro-coupure fout le bazar!
c'est pas de rester à l'heure le problème, c'est que la coupure entraine un reset (et un décalage des fonctions).
J'ai eu ce pb, apèrs une mini coupure due à un orage lointain...

L'horloge mécanique, si elle n'est plus alimentée pendant 1 demi-seconde, elle retardera de 1 demi-seconde, mais elle gardera ses fonctions programmées, qui seront enclenchées sans problème, une fois le courant revenu, à 1 demi-seconde près.

l'inter sur la sortie est une bonne solution pour gérer les exceptions de WE. :wink:
 
wika58
Compagnon
17 Décembre 2006
12 587
FR-54560 Lorraine
Oui bien sûr en Legrand c'est mieux ...
Mais pas le même prix... mais pour une application industrielle ...

Et le problème de l'accessibilité à la programmation reste le même... :siffle:
 
Dernière édition:
sébastien62
Compagnon
11 Janvier 2016
1 583
Fr 62 Réty
Bonsoir.
Vous changer vraiment l'heure complètement tous les jours ?
Du tout au tout?
Ou vous rester dans une certaine plage ?
L'heure de départ peut changer du jour au lendemain..
Les matériels sont des marmites d'eau chaude électriques indépendantes.
Une d'entre elles est mobile, on l'a branche dans un endroit, on la met en chauffe vers 4h et au démarrage de prod, on débranche sa prise et on l'a branche à un autre endroit. L'armoire électrique est sur la marmite... celle ci va donc subir 2 coupures par jour de son horloge, c'est grâce docteur?

Du coup, après quelques discussions avec le collègue, pour les trois autres, une horloge serait pas si mal. Programmée du lundi au vendredi de 4h(pour être fonctionnel à 6h et donc à 7h30, actuellement avec les minuteries pas très précises, on est pas à quelques kWh près lol) à 16h fin logique de prod...
-Lorsque ça ne tourne pas le lendemain, la veille au soir, nous ouvrons un contact d'un interrupteur en sortie de l'horloge qui coupe le régulateur de température.
-Lorsque ça tourne le lendemain, la veille au soir, on ferme le contact en sortie de l'horloge.
-Si l'on dépasse très occasionnellement la plage programmée, un simple contact d'un interrupteur qui "shunte" l'horloge.
-Si jamais on est dans la plage horaire mais qu'il faut faire un nettoyage de la marmite ou l'arrêter, on ouvre le contact après l'horloge.
Ca a l'air simple mais je trouve un bémol, si le vendredi, nous finissons à midi exceptionnellement, bah la marmite va tourner de 12h à 16h pour rien...ou alors, faut mettre une tempo et on va s'embrouiller les boutons...et une tempo qui n'est pas influencée par les micro coupures...
Bref, à cogiter demain...
Merci pour vos conseils.
Bonne soirée.
Séb
 
sébastien62
Compagnon
11 Janvier 2016
1 583
Fr 62 Réty
pourquoi pas une simple minuterie à retardeur donc fonction inverse vue que vous programé chaque jour certaine fonctionne avec pile ou sur onduleur
C'est ce que nous avons actuellement. Une omron h3cr.
Mais si tu connais une référence avec maintien de la temporisation en cas de microcoupures, je veux bien...
Merci d'avance
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut