Advertisements

Relais 24v

R
Reynald2708
Nouveau
4 Février 2019
15
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

J'aimerais une petit éclaircissement sur le fonctionnement des relais.
Il me faut pour modifier une becane un relais 4 broches spst NC en 24v. J aurai 24v qui arriveront sur la bobine et sur les contacteurs.
J'ai bien compris l'importance de respecter le type AC ou DC pour la bobine mais qu en est-il des contacteurs? Si je prends un relais en bobine 24v mais 220AC pour les contacteurs et que je lui mets du 24DC dans les narines, que va -t-il se passer?
Je vous remercie par avance pour vos explications
Ps: si ce topic existe déjà , merci d'être indulgent, je ne l'ai pas trouvé
 
Advertisements
R
Reynald2708
Nouveau
4 Février 2019
15
  • Auteur de la discussion
  • #2
Petite précision car ce n'est pas forcément clair, j ai du 24 Vdc dans tous les circuits, pas de Ac nul part
 
KITE
KITE
Compagnon
25 Décembre 2008
2 922
Pas de Calais
J’imagine que tu parles d’une machine-outil et non d’une moto ou d’un vélo ?

et que je lui mets du 24DC dans les narines
Là aussi, on peut supposer que ce que dénomme « narines », ce sont les contacts?

Dans un relais:
- Une bobine avec une tension nominale (24 volts dans ton cas) et parfois une précision sur le type de courant (continu ou alternatif).
- des contacts (ouverts ou fermés) qui sont caractérisés par 2 valeurs: tension et courant.
Pour la tension, il s’agit d’un problème d’isolement. Qui peut le plus peut le moins. Si c’est prévu pour du 380 v, tu peux y « coller » du 24 v.
Pour le courant, même combat.qui peut le plus peut le moins. Si prévu pour 10 A tu peux y faire transiter du 0,5 A.

Pour les contacts, polyvalence (à notre niveau) pour courant alternatif ou continu.

C’est une approche très généraliste.
D’autres membres vont corriger et compléter.

Bonnes recherches
 
M
metalux
Compagnon
11 Janvier 2009
4 849
nord
bonjour
ce que tu appelles "contacteurs" ce sont les contacts du relais je suppose..

pour faire simple
les caractéristiques de ces contacts sont données en tension et en intensité

tension: pour la tension que peux supporter les contacts ( isolation)
intensité: pour la puissance que ces contacts vont pouvoir passer
tout cela est intimement lié par la loi d'Ohm P= UI
donc aucun soucis a faire passer du 24v si c'est prevu pour du 220 si tu respectes l' intensité admissible des contacts
ce n'est pas le cas pour l'inverse par contre
 
Dernière édition:
M
metalux
Compagnon
11 Janvier 2009
4 849
nord
oups grillé par kite

mais dis moi kite, jespere que tu n'es pas trop absorbé par le forum et que tu regardes les instruments sur tes pupitres :wink:

souviens toi de Tchernobyl..:tumbsupe:
 
C
coredump
Compagnon
8 Janvier 2007
4 231
FR-06
Attention, la capacité en courant des contacts n'est pas du tout la même en AC et DC!
Généralement elle est beaucoup plus faible en DC.
En AC il y a extinction de l'arc formé a l'ouverture alors qu'en DC non.
Se rapporter a la Doc du contacteur, ça doit être precisé
 
R
Reynald2708
Nouveau
4 Février 2019
15
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonjour et merci à tous ceux qui m'ont répondu!

Alors je vais essayer d'être plus clair
Je veux mettre un relais sur une machine pour lui permettre de soit couper son alimentation ( qui est en 24VDC) soit de l alimenter en fonction d'un module extérieur. Ce module extérieur envoie un signal en 24 VDC quand il se met en défaut et je compte me repiquer sur ce signal pour alimenter la bobine qui fermera ou ouvrira le relais. C'est pour cela que j'ai parlé d'un relais NC. Quand il n'y a pas de signal electrique, le courant passe dans le relais et lorsqu'il y a un courant dans la bobine, le courant ne se passe plus.Tout est en 24VDC, que ce soit la machine principale ou le module externe.
Si je comprends bien vos dires, je peux donc utiliser un relais 24VDC pour la bobine et 220 VAC pour les contacts
 
C
coredump
Compagnon
8 Janvier 2007
4 231
FR-06
Oui, les contacts ne sont pas forcément "fait" pour du 220v, mais ont une capacité donnée selon le type de charge, idem pour le DC.
Par exemple un relai finder 20A pourra commuter ce courant en 24V DC mais plus que 0,5A en 220V DC. En 220V AC1 (charge resistive) il commute bien 20A, en charge inductive (moteur) beaucoup moins.
 
C
cf63
Compagnon
13 Juillet 2008
1 880
Clermont Ferrand
Bonjour Reynald2708

La tension de la bobine 24 vdc est complètement indépendante de la tension commutée par les contacts qui peuvent être en alternatif
avec des tensions différentes.
Ce qu'il faut, c'est bien respecter la tension continue ou alternative de la bobine (par construction , le circuit magnétique n'est pas identique)

Le constructeur donne des informations sur le courant max et la tension max prévue pour la commutation ( isolement entre lame et surface de contact pour l 'intensité qui impose un nbr de manœuvre avant remplacement, qualité des métaux, revêtement nickelé, doré)

Si sur les contacts , on commutte du 24v alternatif ou continu, les courants sont en général plus importants et donc bien respecter les données constructeur.
Un autre point important: quand on commute du courant continu, il y a souvent des arcs au niveau de la commutation et donc les contacts ont une durée
de vie moindre (c'est d'autant plus vrai pour les tensions elevées, avec un entretien de l'arc pendant la coupure...)

Une application de l'arc electrique: la soudure à l'arc.

Cldt, cf63.
 
R
Reynald2708
Nouveau
4 Février 2019
15
un grand merci pour vos explications! mon relais est commandé.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 745
En général, un circuit qui attend une impulsion manuelle accepte un appui prolongé. Donc ça pourrait marcher...
Cela dit, le principe d'appliquer une tension en cas de défaut n'est pas tellement sûr, de plus on ne comprend pas très bien ce qu'un télérupteur vient faire ici (appareil du bâtiment). Doit-on comprendre que le bouton poussoir sert à la fois à la mise en marche et à l'arrêt ?
Ensuite, vous êtes-vous assuré que le signal de défaut peut débiter assez pour faire coller de manière fiable le contacteur et supporter la surtension de l'extracourant de rupture ?

Il serai bon de détailler davantage le projet : machine, source du signal de défaut, circuit dans lequel le contacteur doit s'insérer, etc ...
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avril 2008
4 295
fr-50cherbourg
bonjour,
Les contacteurs relais d'armoire machine, sont dit "monostables"; pour "coller" la bobine du contacteur doit être sous tension. Avec un bouton poussoir (NO =normalement ouvert) tu alimente la bobine en appuyant, le relais colle. il faut utiliser en plus une borne (no) du contacteur pour créer un "auto maintien" de ce courant de 24v (lorsque tu relaches le bp, le relais reste collé) .
Tu coupes l'alim de la bobine en appuyant sur un autre bouton poussoir (NF= normalement fermé) en série dans le circuit bobine: tu interromps l'automaintien et le relais s'ouvre.
Tu as donc un bp "marche" et un bp "arret". Si tu as des securités à ajouter, ce sont des poussoirs nf en série à ajouter dans le circuit d'alim relais.
edit: une photo du dessus de ton relais permettrait de te guider dans la connexion.
edit: un lien avec une vue d'un contacteur https://sti2d.ecolelamache.org/partie_3le_schma_lectrique.html
reedit: un lien sur le sujet, voir image en #12, ici: https://www.usinages.com/threads/auto-maintien.25414/
 
Dernière édition:
osiver
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 745
Je crois que ce n'est pas du tout ça.
Il a une machine (laquelle ?) qui se met en marche avec un bouton poussoir. Par ailleurs un "module" (quoi ?) fournit une alarme défaut sous la forme d'une tension 24V (DC ?) , il souhaite que ce 24V coupe la machine en excitant un relais branché sur le bouton poussoir.
Si j'ai bien compris ... et en attente de précisions :smt104
 
T
terminator
Compagnon
9 Janvier 2018
1 051
bonsoir
et monte une diode de roue libre sur la bobine s' il n'y en a pas surtout si ta machine a une CN !
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut