Régulateur Brillié type 1597 (1950)

  • Auteur de la discussion ZAPJACK
  • Date de début
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 246
Namur (B)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Voici la petite histoire de cette horloge.
Acheté en brocante pour une poignée de €€€ il y a 5 ans, je l'ai déposé chez un horloger pour le rhabillage. Mais il à désisté car trop endommagé.
Il y a quelques semaines, j'ai entrepris de le remettre en route. Mais l'horlogerie n'est vraiment pas ma spécialité.
Avec les info glanées sur la toile, j'ai fini par comprendre le fonctionnement. La suspension était cassée/ manquante et j'en ai trouvé une en France.
Il y avait plusieurs linguets de pliés, des butoirs pliés, plus de support batterie, bobine détachée et une crasse indescriptible plus de l'huile caramélisée.
J'ai vérifié la bobine qui donnait 740ohms, donc Oké pour le service. La batterie et en fait une grosse pile de 1,5V qui dure(rai) 2 ans.
Après avoir compris la logique du système, il à finis par démarrer mais avec un fonctionnement erratique.
J'ai tout démonté, nettoyé, redressé, réglé et tout fonctionne à merveille.
A présent, il ne reste plus qu'un peu de cosmétique à faire, et remonter le tout soigneusement.
Ce n'est pas une horloge de grande valeur, mais son fonctionnement m'émerveille.
Il est donné pour une précision de 1sec/ jour. On verra.
LeZap
DSC_0725.jpg
DSC_0726.jpg
DSC_0864.jpg
DSC_0865.jpg
DSC_0866.jpg
DSC_0728.jpg
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
@ZAPJACK,

Bravo pour cette résurrection ! Il semble que se soit une horloge mère. On voit les deux départs pour le signal des réceptrices.

Pour arriver à une précision d'une seconde/jour, il faut une pile à dépolarisation d'air, qui a un débit très constant. En ce qui me concerne, j'arrive à une précision de 10 secondes par mois. Mais je pilote le balancier à l'aide d'une base de temps à quartz. L'inconvénient et que les deux piles de 4,5 volts nécessaires à alimenter mon système ne durent que 2 mois.

https://www.usinages.com/threads/regulateur-brillie-pilote-par-quartz.130451/

@+
JC
 
Dernière édition:
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 246
Namur (B)
  • Auteur de la discussion
  • #3
Effectivement, c'est une horloge pilote. Mais je vais bloquer les deux basculeurs dont je n'ai pas l'usage.
J'ai déjà une autre horloge pilote de fabrication bruxelloise et des années '70.
Celui-là est à poids "à niveau constant" si je puis m'exprimer ainsi
LeZap
H.JPG
 
slk
slk
Compagnon
22 Juil 2017
1 428
Be-7100 La louviere
Quel usage une horloge mere ?
 
coquillette
coquillette
Compagnon
31 Mai 2016
2 436
le wast
Bonjour

Quel usage une horloge mère ?
et bien ...c'est de nourrir ses enfants !! :wink:
Sur les quais de gare il y avait de grosses horloges qui étaient reliées a une" horloge mère" qui elle se trouvait dans la gare .
J'ai une de ces "horloges fille" dans mon bureau...un peu gros pour accrocher au mur..
Jean Paul :drinkers:
20200621_113550.jpg

on peut y lire l'heure de chaque coté . :tumbsupe:
 
Dernière édition:
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 246
Namur (B)
  • Auteur de la discussion
  • #6
Une horloge mère pilote un ou plusieurs filles. Le but est de synchroniser toutes les horloges entre-elles.
Les horloges-mère étaient installé dans les gares, usines, écoles, etc...
Une horloge fille (ou pilotée) ne sait pas fonctionner seule, elle est obligatoirement asservie à une "mère"
En anglais ils parlent de Master & Slave (maître & Esclave)
LeZap
 
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 246
Namur (B)
  • Auteur de la discussion
  • #7
Pour arriver à une précision d'une seconde/jour, il faut une pile à dépolarisation d'air, qui a un débit très constant.
Comment déterminer que la consommation de courant est optimale? Car si la bobine est trop longtemps sous tension (on parle de milliseconde) la pile ne devrait guère durer deux ans?
LeZap
 
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 246
Namur (B)
  • Auteur de la discussion
  • #9
Oui cette doc' m'as servit pour les réglages et bien comprendre le fonctionnement
LZ
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
L'horloge mère du #3 doit être une Burk, marque allemande. Elle fonctionne sur le secteur 220 V. Les réceptrices sont également alimentées en 220 V, via 3 conducteurs, le neutre, phase1et phase 2, alternées toutes les minutes.C'est une pendule classique avec un remontage électrique toutes les minutes, si mes souvenirs sont bons. Un système de mémoire mécanique permet de remettre les réceptrices à l'heure après une coupure de courant. La pendule mère est remontée toutes les minutes et envoie en même temps le 220 sur une phase et la minute suivante sur l'autre. Je ne sais plus la durée de la réserve de marche. Mais si la coupure est trop longue, l'horloge mère s'arrête définitivement. Le système Brillié et Ato ont beaucoup plus d'avantages. Pas de problème de coupure de courant. Alimentation des réceptrices par 2 conducteurs basse tension.

Comment déterminer que la consommation de courant est optimale? Car si la bobine est trop longtemps sous tension (on parle de milliseconde) la pile ne devrait guère durer deux ans?
C'est l'amplitude du balancier qui détermine le bon réglage. Toutefois ton horloge mère a un frein de Foucault, qui faut enlever auparavant, à mon avis, pour faire le réglage de la longueur d'impulsion. Je règle la durée d'impulsion afin que l'aimant fer à cheval sorte à peine de la bobine en fin de course. Quoique qu'avec le frein de Foucault on doit pouvoir donner une impulsion un peu plus longue, afin que le frein limite l'amplitude, de façon à la rendre plus régulière et avoir une meilleure précision. Mais je suppute... Il n'y a pas de frein de Foucault sur la mienne et celles que j'ai vues :

Voir la pièce jointe 625921

@+
JC
 
Dernière édition:
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 246
Namur (B)
  • Auteur de la discussion
  • #11
@JCS: effectivement il y a une mémoire mécanique. En fait le poids continue a descendre (au lieu d'être remonté tt les minutes)
Pendant ce temps-là, les horloges-fille sont à l'arrêt. Lorsque le courant revient, l'horloge synchronise toutes les 10 sec au lieu de toutes les minutes. Et au bout d'un certain temps, l'ensemble des horloges sont à l'heure.
Quand à l'origine, c'est une HCE- Bruxelles
Est ce une fabrication sous licence? Je n'ai rien trouvé là-dessus
LeZap
 
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 246
Namur (B)
  • Auteur de la discussion
  • #12
Question concernant la Brillié.
Je termine le remontage et je commence le réglage.
mais, je constate que le balancier, en balançant, vrille imperceptiblement mais de façon cyclique.
Comment peut-on y remédier?
LeZap
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
je constate que le balancier, en balançant, vrille imperceptiblement mais de façon cyclique.
Comment peut-on y remédier?
Dans un premier temps, je vérifierai la position de la bobine et l'orientation de l'aimant. L'aimant doit passer parfaitement au centre ( avant arrière ).
Pour vérifier si c'est bien la cause, il suffit de faire osciller le balancier sans la pile.

@+
JC
 
Dernière édition:
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 246
Namur (B)
  • Auteur de la discussion
  • #14
Oké, trouvé: la suspension était "un poil" de travers
LeZap
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Oké, trouvé: la suspension était "un poil" de travers
Il faut toujours apporter le plus grand soin à l'ajustement de la suspension, qui doit être libre mais sans jeu. De sorte que lorsque l'on y accroche le balancier, elle se mette dans sa position d'équilibre, de façon à repartir le poids du balancier sur les deux lames. Si non, le balancier godille.

@+
JC
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
J'ai une de ces "horloges fille"
Pour info, jusqu’à nouvel ordre, une horloge mère n'enfante pas, tout comme la mère supérieure d'un couvent.

Réceptrice est le nom qui convient. Un horloge réceptrice reçoit les signaux de l'horloge mère.

Le respect du jargon professionnel est important, même si Internet tend à le dévoyer.

@+
JC
 
coquillette
coquillette
Compagnon
31 Mai 2016
2 436
le wast
Donc l'horloge "mère" doit etre appellée "horloge émettrice" :lol: :lol:
JP :drinkers:
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Donc l'horloge "mère" doit etre appellée "horloge émettrice" :lol: :lol:
Salut JP,

Logiquement tu as raison. Toutefois, il faut accepter les choses comme elles sont. La communication serait impossible si régulièrement on changeait le noms des choses !

Les peintres passent bien l'apprêt avant !

Il serait intéressant d'essayer de savoir pourquoi horloge mère. Peut-être que le fil qui la relie au réceptrice fait penser à un cordon ombilical ?

:drinkers:

@+
JC
 
Dernière édition:
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 246
Namur (B)
  • Auteur de la discussion
  • #22
Le terme de mère-fille est courant en mécanique.
Bielle-mère et bielle-fille par exemple. A ne pas confondre avec "gigogne".
LeZap
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Merci à Precis84 pour ce document intéressant qui remet les pendules à l'heure !

Selon ce que l'on m'a appris, un régulateur est une pendule de grande précision, qui vit sa vie seul. Une horloge mère est un régulateur ( précision oblige ) qui, en plus, envoie régulièrement des signaux à des réceptrices.

A la bonne heure !

JC
 
coquillette
coquillette
Compagnon
31 Mai 2016
2 436
le wast
Bonjour
Merci pour le catalogue ..
J'y ai appris que mon "horloge réceptrice" etait du type 12 AL double face avec éclairage intérieur .
Il est inscrit "aluminium léger"...qu'est ce que cela doit etre l"alu lourd"...Ca pèse ce bestiau !!:-D
Jean Paul :drinkers:
 
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 246
Namur (B)
  • Auteur de la discussion
  • #27
Question technique:
A la fixation de la suspension, il y a 3 vis.
Une pour le réglage en hauteur scellé avec de la cire
une autre, grosse et verticale pour maintenir la suspension en place
Mais il y a une troisième vis + contre-écrou horizontale. A quoi sert-elle??
LeZap
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Mais il y a une troisième vis + contre-écrou horizontale. A quoi sert-elle??
Voici des photos du support d'une horloge mère. Je n'ai pas pris le temps de faire la poussière :sad: . On voit que c'est une horloge mère aux deux bornes à vis et aux lames de contacts :

Voir la pièce jointe 626551

Voir la pièce jointe 626552

C'est la vis qui limite le jeu de la suspension qui devait-être trop serrée, avec la suspension de travers. Le balancier ne portait que sur une lame et de ce fait décrivait un "8".

@+
JC
 
Dernière édition:
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 246
Namur (B)
  • Auteur de la discussion
  • #29
Ton analyse est tout à fait correcte. Mais alors si je comprend bien, cette vis dois être juste "contre" la suspension puis verrouillée avec le contre écrou? ou me gourre-je?
LeZap
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Ton analyse est tout à fait correcte.
Merci !

Mais alors si je comprend bien, cette vis dois être juste "contre" la suspension puis verrouillée avec le contre écrou? ou me gourre-je?
Comme je l'ai écrit précédemment, la suspension doit être libre et sans jeu, afin que le poids du balancier soir réparti sur les deux lames, d'où l'intérêt de la vis. Le contre écrou sert effectivement à la bloquer une fois le bon réglage fait.

Tu avais certainement bloqué la suspension en serrant la vis à fond. C'est sûrement pour cette raison que le balancier dandinait

@+
JC
 
Dernière édition:
Haut