Réglage lardon axe Y

  • Auteur de la discussion lionel33
  • Date de début
L
lionel33
Apprenti
6 Déc 2013
130
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous

Je possède un petit centre d'usinage , de marque SOMAB, depuis un an et j'ai voulu m'en servir, l'autre jour.

Je me suis rendu compte, que le chariot transversal (axe Y) se met en travers lors de l'inversion de sens . Je me suis dit qu'il fallait resserrer le lardon, je l'ai fait et le résultat est le même. Cette machine n'est pas usée, car en provenance d'un lycée professionnel, mais a été fortement colisionnée lors d'un déménagement ( sans dégâts apparents )
Si quelqu'un peu me conseiller et me donner la procédure pour le réglage, je serais très content.

Merci beaucoup

Lionel33

DSC05097.JPG


DSC05098.JPG
 
L
lionel33
Apprenti
6 Déc 2013
130
  • Auteur de la discussion
  • #2
Photo de la machine

DSC05094.JPG
 
fauxjetons
fauxjetons
Compagnon
25 Août 2011
2 071
33220 Aquitaine
salut
deviser démonter ton lardon si pas casser ou fendu
regardez l état des porter du lardon sur ta queux d aronde il te faut démonter cette axe complet
regardez l état de la visse de fixation des deux coter et de l écrous si user en changer
a plus
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
17 040
F-69400 villefranche sur saone
Bjr
Sur les photos on voit une vis en bout de lardon
Il doit y avoir la même vis à l'autre extrémité Sauf si....
Ton lardon doit être plus mince d'un côté que de l'autre comme un coin
Pour diminuer le jeu il faut déplacer ce lardon ,donc dévisser d'un coté et visser de l'autre côté
Il faut que le glissement soit doux et régulier , je règle en général en faisant en sorte que le lardon soit légèrement dur pour ensuite le débloquer jusqu'à obtenir un glissement satisfaisant
Le top c'est de desolidariser l'ecrou du chariot pour pouvoir faire le réglage uniquement en poussant le chariot manuellement
Bon courage
Par contre il se peut que tu ais toujours un petit défaut à l'inversion c'est parce que, quelquefois , la vis de manœuvre n'est pas au milieu des glissières
Encherchant"réglage lardon
j'ai trouvé ça
Je cherchais les différantes formes de lardon parce qu'il y en a plusieurs formes
 
L
lionel33
Apprenti
6 Déc 2013
130
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonsoir,

J'ai bien nettoyer les glissières, avec du pétrole, j'ai bien serré la vis de réglage du lardon, sans oublier de resserrer la vis de blocage, j'ai mis 2 comparateurs ( 1 à chaque extrémité) et j'ai toujours un côté qui se déplace de 0.15 mm de plus que l'autre , ce qui prouve que le chariot se met en crabe à l'inversion.

A +

Lionel33
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 817
59000
Bonsoir,
la table me semble bien excentrée ce qui est souhaitable pour ce test.
la queue d’aronde male (fixe) me semble bien faiblarde, proches des cavités obturées par les plaques coulissantes.
Il peut y avoir un problème d’élasticité à ce niveau ou carrément de fissures que tu n’as pas encore détectées (à l’arrière peut être) ?
 
floods
floods
Compagnon
3 Oct 2012
2 181
Moselle 57
Bonsoir,

A tu ce jeu à n'importe quelle endroit de la glissière ? car parfois la glissière est usée au milieu et pas sur les bouts ce qui peut créer ce problème.

Après avoir sérré le lardon, tu doit remarquer sur la table coulisse plus difficilement quand tu le serre un peut trop.
 
L
lionel33
Apprenti
6 Déc 2013
130
  • Auteur de la discussion
  • #8
A Gaston 48 à Foods et à Dodorre

Merci pour l'aide que vous m'apportez.
Les glissières ne sont pas usées car la machine n'a pratiquement pas été utilisée.
Par contre, lors d'un déménagement, un rouleur qui portait la machine s'est enfui (par ma faute) et la fraiseuse a basculé et s'est couchée sur sa droite. Hormis quelques tôles froissées, il n'y a pas eu de dégât (apparent) ?
 
L
lacier
Compagnon
23 Avr 2010
1 151
Provence
Bonjour,

Comme le dit gaston, la glissière en queue d'aronde parait faiblarde, petite taille et peu de matière pour tenir les parties mâles.
Ce qui n'est pas un bon point.

Pour renforcer le point faible du Y, ils ont ajouté des glissières planes de chaque coté de la console. Ca c'est bien.

Cependant ces appuis supplémentaires ne fonctionnent qu'en charge verticale descendante. Or tu dis que la machine
est tombé des rouleurs, il y a donc eu un effort ascendant important a une extrémité de table.

A ta place je démonterais le lardon pour voir son état et si rien d'anormal je démonterais l'axe Y pour examiner le guidage.
 
L
lionel33
Apprenti
6 Déc 2013
130
  • Auteur de la discussion
  • #10
Merci Lacier

Ton analyse est très juste. Comme me l'a conseillé Gaston48 j'ai vérifié les glissières en queue d'aronde pour rechercher une éventuelle fissure et j'en ai trouvé une belle d'environ 250 mm de long . Demain je prendrai une photo pour vous la montrer.
Vous pourrez me conseiller pour la réparation.

Bonne soirée

Lionel33
 
L
lionel33
Apprenti
6 Déc 2013
130
  • Auteur de la discussion
  • #11
Bonjour à tous

J'ai pris une photo de la glissière. On y voit la fissure d'environ 250 mm de long et l'éclatement dans la queue d'aronde. Pour réparer, j'ai l'intention de poser tout les 50 mm , une vis à tête fraisée de 8 mm ( perçage dans la partie en queue d'aronde , taraudage dans le bâti).Bien sûr la géométrie ne sera plus comme avant, mais je ne vois pas d'autre solution, ou alors très onéreuse.

Merci de me donner votre avis

Lionel33

DSC05104.JPG
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 817
59000
Bonjour Lionel,
On a la même idée.
le problème est qu’au moment du perçage taraudage, on va chasser plein
de petits copeaux difficiles à extraire à l’intérieure de la fissure.
Avant toute chose il faudrait bien dégraisser la fissure avec un solvant léger et
à l’air comprimé.
Voir si, en démontant les protections coulissantes, tu pourrais glisser des
serre-joints pour comprimer la fissure et une foi comprimées éventuellement faire
des mesures avec piges (un bon pied à coulisse devrait suffire) pour voir déjà
si tu n’es pas dans les choux sur le plan géométrique.
Si c’est tolérable, tu pourrais percer tarauder avec au moins 2 serre-joints en place
(toujours pour les copeaux) que tu déplacerais
Si la fracture à produit un gonflement irrécupérable même en serrant très fort,
je ferais carrément sauter l’éclat, meulerais une des surfaces et sur un lit de
résine époxy je réajusterais l’éclat bien repositionné en le plaquant contre une
régle à 60° en appui sur les extrémités non éclatées de queue d’aronde .
Après polymérisation, pareil, renfort avec des vis.
 
L
lionel33
Apprenti
6 Déc 2013
130
  • Auteur de la discussion
  • #13
Merci Gaston

Je vais bien suivre tes conseils.
J'informerai la communauté des travaux à venir.

Amicalement

Lionel33
 
L
lionel33
Apprenti
6 Déc 2013
130
  • Auteur de la discussion
  • #14
Bonsoir à tous

Question à Gaston48

Effectivement la fracture a provoqué un gonflement, car en serrant très fort les vis je ne récupère pas complètement la planéité de la glissière.
Tu me conseilles de faire " sauter l'éclat , de meuler une des surfaces et de réajuster"
Je pense que je vais être obligé d'en passer par là, mais je ne saisi pas bien et j'aimerais que tu m'expliques plus en détail , si tu veux bien.

Merci

Lionel33
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 817
59000
Bonsoir Lionel,
Peux tu nous faire plus de photos de cette partie. Tu as pu déposer les plaques coulissantes ?
je voudrais bien voir ce qui a comme matière dessous et tout autour, s’il y a des nervures.
Si il faut faire sauter l’éclat, je distingue déjà une dépouille sur la fissure verticale qui favorisera l’extraction.

Le principe serait de meuler une des 2 surfaces avec une fraise lime en carbure pour disons avoir encore un jeux d’environ 0.5 mm si on imagine le segment repositionné comme à l’origine.
Pour positionner le segment, je propose de lui poser 3 (ou 4) vis STHC de M4 pour niveler le segment (3 ou 4 petits pieds réglables en hauteur) ou autre solution : de lui coller ou visser sur la face supérieure une règle plate plus longue de façon à prendre appui provisoirement sur les 2 restes de glissière de la machine.
il resterait pour finir à bien repositionner la surface inclinée en contact avec le lardon.
Un foi toutes ces opérations bien préparées on applique un bon matelas de résine époxy (avec un peu de charge minerale) sur la surface fracturée et on repositionne définitivement le segment.
Il y a des astuces pour éviter que la résine n’adhère sur les outillages etc je détaillerais plus tard ...
Après polymérisation (24 48 heures) il restera à poser les vis de renfort. il y a peu de chance que les opérations de perçage
et taraudage décolle le segment,
les vis de renfort seront préalablement aussi enduite de résine époxy.
(éventuellement le rab de résine de la précédente opération que tu auras pris soin de congeler) .
D'ailleurs, j’y pense, tu pourrais peut être comme 1er opération, ébaucher tous
les perçages M8 de renfort sous la forme de taraudages dans un premier
temps sur la hauteur du segment cassé. Ensuite à l’aide de vis de pression,
cela doit aider à l’extraction complète et en douceur du segment fendu
Voilà mon scénario, mais je ne suis pas sur place et je ne sais aussi ce dont tu disposes comme outillage : règles cales etc
 
L
lionel33
Apprenti
6 Déc 2013
130
  • Auteur de la discussion
  • #16
Bonjour à tous et bonjour Gaston48


Je pense que je vais faire comme tu me proposes, c'est à dire faire sauter la partie de la glissière qui est gondolée et refaire une fixation de l'élément.

Je n'ai pas de règle à 60° , ni d'outillage spécifique pour ce travail , mais je devrais pouvoir me les faire prêter.
Je te joins un dessin de la glissière.
J'ai fait 7 trous taraudés à M8
Lorsque les 4 vis de gauche sont posées, je réduis le déport vers le haut de 0.3 mm environ
Un second déport de 0.3 mm ,aussi , est dans le sens latéral ( voir flèche sur le dessin ).

Aussi, la question que je voudrais te poser est la suivante :
Est-il possible de couper la glissière au niveau de la ligne de fracture de façon à réduire le déport latéral , de refixer le tout avec les 7 vis et , éventuellement , de faire un petit cordon de soudure au TIG ?

J'essaie de prendre une photo , dans l'après-midi, ou demain matin.

Merci beaucoup

Lionel33

DSC05105.JPG
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 817
59000
Bonjour Lionel,
tu n’as pas le choix, il faut que tu sépares complètement pour nettoyer
les surfaces. Avec une matière sans résilience, on pourrait imaginer
de les remettre simplement en contact comme une céramique, tu peux essayer...
mais là, avant rupture, tu as eu des déformations des grains de fer donc la
jonction ne sera plus parfaite. Donc un nettoyage ne suffira pas, il
faudra meuler une des 2 surfaces en enlevant le minimum.
Une soudure Tig n’apportera rien, elle restera ponctuelle et sans préchauffage
et recuit elle va tremper localement la fonte et être très cassante.
Le lit d’époxy que je te propose n’est pas à proprement parlé "un collage" de
la casse, il ne travaillera qu’en compression, la tenu des efforts se fera par les vis
c’est une technique utilisée en construction de M.O. quand il faut niveler des
rails de glissière.
 
L
lionel33
Apprenti
6 Déc 2013
130
  • Auteur de la discussion
  • #18
Bonsoir Gaston 48 , bonsoir tous,

J'ai pris une photo de la glissière, avec les 16 vis de serrage.
Les vis sont serrées à fond et j'ai , néanmoins, une sur-épaisseur de la glissière de :
-0.17 mm au niveau de la première vis à gauche
-0.22 sur la deuxième
-0.23 sur la troisième
-0.18 sur la quatrième
-0.16
-0.13
-0.10
-0.10
-0.10
-0.09
-0.08
-0.08
-0.05
-0.02
-0
Gaston48 me propose de retirer la partie cassée et de la refixer par la suite.
J'ai bien envie de le faire, mais j'ai un peu peur.
Y aurait-il un autre moyen de réduire la fracture ?

Merci à tous

Lionel33

DSC05129.JPG
 
L
lacier
Compagnon
23 Avr 2010
1 151
Provence
Bonsoir,

Si le principe de mesure correspond à la photo avec le comparateur alors le contrôle effectué n'est pas très pertinent.
Il faudrait faire un contrôle sur piges entre les 2 glissières + contrôle de l'angle pour quantifier le problème.
cotepiges1.jpg

La fonte est souvent assez "cassante" (ce n'est sans doute pas de la fonte ductile) mais présente quand même un
petit allongement irréversible avant rupture, ce qui empêche la remise en position comme à l'origine.

L'idée de Gaston me semble bonne, détacher le morceau de glissière, enlever quelques dixièmes de matière et
caler le morceau avec de la résine puis fixation par vis.

Le problème va être la mise en position du morceau, à moins que tu puisses ajuster la queue d'aronde par grattage ??

Il faut faire en sorte que la face B de la glissière cassée coïncide avec la face A de la partie non cassée de la glissière
quand on regarde une coupe transversale après la réparation.
Un décalage en hauteur n'est pas critique par contre les autres décalages ne sont pas bons.

gliss04.JPG

Alors si tu as beaucoup de chance peut être que tu te retrouves dans le cas 1 avec juste quelques variations de hauteur.

As tu une partie de glissière bonne à chaque extrémité ? ou seulement d'un coté ?
Quand je regarde toutes tes vis, j'ai l'impression qu'il ne reste pas une grande longueur de glissière intacte pour s'en
servir de référence.

la suite... plus tard ou plutôt moins tard ! :smt015
 
Haut