Reference transfo chargeur batterie

luc71430
Nouveau
4 Avril 2018
44
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour, je suis a la recherche d'un transfo de chargeur de batterie, comme vous pouvez le voir sur la photo il a cramé, je ne vois aucune inscription sur le transfo, j'ai juste les infos notées sur le chargeur transformateur a bobinage cuivre 6v - 12v 5A 60W, pour info je n'ai pas besoin du 6v donc un 12v me suffirez.
si vous avez des référence ou des adresses web et savoir si sa vaut le coup de réparer.
Merci d avance

P81221-093707.jpg


P81221-093757.jpg
 
Didier MOREAUX
Ouvrier
26 Janvier 2018
317
A part si tu trouves un transfo d' occasion , (un neuf avec le transport serait d' un coût trop élevé ) , je pense que tu peux trouver un de ces chargeurs électroniques peu chers que l' on trouve sur certaines promotions !
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 831
FR-29 Brest
Bonjour,

La première réaction serait de dire qu'il faut un transfo 220 V / 12 V, les 12 V et 220 V correspondant à la tension efficace. Cependant, dans le chargeur, le courant est redressé et d'autre part la batterie en fin de charge ne fait pas 12 V mais plutôt 14 ou 14,5 V. De plus en fin de charge le courant doit être minimal pour entretenir la charge ou juste un poil plus haut.

Ce type de chargeur ne comporte pas de régulation. La fin de charge est obtenue par un équilibre subtil entre ce que le chargeur peut fournir et ce que la batterie peut admettre.

L'équilibre est obtenu en fonction de la tension secondaire et je ne pense pas qu'il s'agisse de 12V efficace exactement ... donc à mon avis un transfo standard ne conviendra pas.

Vu la faible valeur du chargeur, je pense qu'il n'est pas réparable ... sauf à trouver gratuitement un autre transfo d'un chargeur identique ou équivalent ...

Cordialement,
FB29
 
metalux
Compagnon
11 Janvier 2009
4 717
nord
bonjour
c'est tout a fait vrai ce que tu dis FB29 et un banal transfo avec du 12v au secondaire ne pourra pas fonctionner, 15v serait l'idéal et une fois la batterie rechargée, cette charge va "s'autoréguler"avec cette valeur de tension c'est a dire que le courant circulant sera presque nul, sachant qua 14v5 une batterie plomb est dite "chargée".
Le gros soucis de ces chargeurs bas de gamme c'est qu'il n'ont aucune limitation de courant! on branche une batterie a plat et le courant grimpe a une valeur inadmissible, c'est la mort assuré du chargeur si c'est un rikiki 5 Amp, tout au plus il aura une protection realisée a l'aide d'un "fusible bilame" calibré qui ne va pas arrêter de battre.
Un bon gros transfo 15 a 18v , un pont de diode adéquat et une résistance de limitation ( fil résistif récupéré sur un grill pain, radiateur, sèche cheveux etc..) et roule ma poule! on pourra même commuter divers enroulements de cette résistance pour régler l'intensité.

Mais il existe de nos jours tellement de petit chargeurs électronique bien pratiques avec fonction de maintien de charge (floating) a moins de 15€ ( Lidl , Action, eBay) qu'il ne faut pas s'emm.....
 
Dernière édition:
pinou29
Compagnon
18 Mars 2009
2 584
Toulon ( Var )
Bonjour.
La question à se poser est de savoir pourquoi le primaire a cramé avant le fusible s'il y en avait un.
Ceci dit ça ne changera rien au résultat.
Bernard.
 
Didier MOREAUX
Ouvrier
26 Janvier 2018
317
Je suis d' accord avec Métalux et j' allais apporter des précisions , ayant fabriqué des chargeurs pour batteries plomb ou cadmnium nickel et autres , chargeurs que je pouvais régler au milliampère prés pour cause de modélisme volant , j' ai abandonné depuis belle lurette , ce que l' on trouve dans le commerce a petit prix suffit largement aujourd'hui , ou tout simplement en cherchant dans la multitude de chargeurs pour appareils qui restent dans les tiroirs quand ces appareils ont disparus de la circulation , chargeurs de visseuses , de perceuses , de jouets de gosses (motos et kartings ... ) de trottinettes de téléphones et de portables , transfos d 'imprimantes .....
 
Dernière édition:
metalux
Compagnon
11 Janvier 2009
4 717
nord
La question à se poser est de savoir pourquoi le primaire a cramé avant le fusible s'il y en avait un.
c'est ce que j'ai expliqué plus haut , ces chargeurs étant construits a l'économie pour bon nombre il n'y a donc rarement de fusible au primaire et c'est ce dernier qui joue le rôle de fusible en cas de surcharge du transfo (calculé au plus juste) le secondaire avec sa grosse section étant plus costaud (ce qui parfois ne l'empêche pas de rendre l'âme aussi..)
 
luc71430
Nouveau
4 Avril 2018
44
Bonjour, disjoncteur a ré enclenchement auto pas de fusible dedans, je peux rien expliquer.
 
Didier MOREAUX
Ouvrier
26 Janvier 2018
317
Ce n' es pas un disjoncteur , mais tout simplement un Klixon ou bi lame .
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 127
planète terre
Bonjour,

Lacmé , marque surtout connu dans le milieu de l'élevage et l'agriculture, faisais du bon matériel d'électrification de clôtures pour le bétail (c' étais, et c'est encore, une très grande marque de ce type de produits !)
... Par contre les chargeurs de batteries auto "a usage grand public" de cette marque étaient, comme ceux des concurrents d'ailleurs, archi basiques et très mal protégés ! (pour avoir un bon chargeur il fallais opter pour d'autres marques, en général c'étais des marques de poste à souder qui faisaient aussi de bons gros chargeurs ... et pour des chargeur pro de type "garagiste" )

ce genre de chargeur est, effectivement, construit à l'économie, avec pour seule protections , parfois (et rarement) un fusible carton a oeillets de 1 ou 2A , qui ne protège rien ou trop tardivement ! ( Il évite simplement qu'en cas de court-circuit du primaire, ça fasse sauter les disjoncteurs de la maison et plonge tout le monde dans le noir, ou ça provoque un incendie ... Mais le mal est déjà fait dans le transfo quand ce fusible réagit !) et très souvent un "disjoncteur thermique automatique" qui est en fait plutôt un klixon (marque devenu un nom courant) qui ne cesse de battre ...Jusqu'a ce que quelque chose lache ! (comme il ne reste pas ouvert, mais il se referme, il "bat" sans cesse tant que la cause de la surintensité n'a pas disparu ! )

Si on tient a refaire ce genre de chargeur : récupérer un transfo d'alimentation de téléviseur noir et blanc à tubes (du temps des EL36, EL81, EL300, EL504...Pour ceux qui ont connu !) , transfo qui font tous 150 à 180VA et qui ont tous un secondaire 6,3V pour les filaments (c'étais assez standard) , et rebobiner le secondaire des filaments en 14,5 à 15V au lieu des 6,3V d'origine (compter les tours du secondaire 6,3V qui est facile a identifier , car composé de quelques tours de gros fil , faire une règle de trois pour calculer le nouveau nombre de tours, rebobiner ce secondaire avec du fil adéquat, ou bien du vulgaire fil électrique rigide d'électricité bâtiment d'une section de 1,5 ou 2,5 mm² a défaut de fil émaillé ...)
J'ai encore un tel chargeur, réparé avec ce type de transfo de TV , et ce rebobinage au fil d'électricité bâtiment , c'est bien plus fiable et bien mieux dimensionné , et ça n'avais rien couté ...
(Dans les années 1980 , avec l'avènement de la TV couleur, les TV noir et blanc , encore très courants, ont été délaissés et il étais très facile d'en récupérer et de démonter le transfo, les gens étaient bien content qu'on leur débarasse ce genre d'engin, car les TV en question pesaient un âne mort ... quand au fil , il suffisais d'en récupérer dans les chute d'un chantier de rénovation ... C'est encore possible, mais il faut il trouver un téléviseur noir et blanc à tubes en 2018 pour faire ce travail !)

On peut aussi partir de DEUX transfo de TV noir et blanc identiques ou très semblables, sans les débobiner, en montant les primaires en parallèle , et les secondaires en série (ce qui fait 12,6V) puis en ajoutant quelques spires sur un des secondaires pour arriver à 14,5 V (en général 4 à 6 tours, qu'on peut enfiler par l'extérieur sans rien démonter , sans rien débobiner ...)
Encore faut il avoir la place de loger DEUX transfos au lieux d'un dans le boitier d'origine ... Et trouver DEUX téléviseurs noir et blanc identiques ou semblables (ce qui est bien moins évident qu'un seul ! )

sloup
 
Dernière édition:
metalux
Compagnon
11 Janvier 2009
4 717
nord
voici le dernier chargeur qu'on m'a donné a réparer
modèle auto PRO qui est indiqué sur la façade :lol:

il y a une régulation électronique de maintien de charge, qui bien sur a lâchée car elle est censée véhiculer un courant de 5 Amp sur un banal transistor to220 vissé sur un dissipateur rikiki , de plus aucun fusible sur le primaire, et son secondaire c'est a se demander si vraiment il peut sortir ces 5 Amp vu la section du fil..

Ahhh la chinese technology n'a pas fini de nous etonner :mrgreen:

chargeur1.jpg


chargeur2.jpg
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 127
planète terre
Bonjour,

j'ai eu a peu près la même "bouze", de cette même marque "auto7 pro" , et je confirme le manque de fiabilité pour cause de sous dimensionnement de l'électronique de gestion de charge !
(Dans les années 1970, un chargeur de batterie "pro" de garage , c'étais a peu pres de la même taille qu' un poste MMA , un poste à souder à baguette , si vous préférez ...Et c'étais largement dimensionné ! De nos jours ça veux plus rien dire !)

Pour ma part, j'ai rétrofité le chargeur "auto7" avec des condensateurs chimiques plus gros (ceux d'origine avaient fait "bang et pas olufsen" ! ) , et des diodes et transistors plus forts ( issu d'un onduleur informatique) et amélioré la dissipation (par ajout d'un dissipateur de carte graphique de P.C. de gamer ! )

Les modif tiennent tout juste dans le boitier , et le transfo, quand a lui, est certe pas fameux non plus, mais correct et suffisant pour tenir les 5 A annoncés (pas besoin de TV noir et blanc à tubes !)

sloup
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut