Realiser une machine pour tester les armes de poing

edouard
edouard
Compagnon
8 Avril 2010
698
Disneyland
  • Auteur de la discussion
  • #1
Pour ceux qui ne comprendraient pas, ce type de machine ressemble un peu à un étau où l'on va coincer la carcasse de l'arme de poing, côté crosse, en retirant les plaquettes pour ne pas les marquer.
Cette machine existe déja: deux fabriquants Random Rest et Calwell Hammr.
Mais leur prix me freine énormement (Ransom=>500€) et j'ai les machines pour faire les usinages.
Cette machine permet de faire des essais de chargements ou de régler une arme.
On pose et on fixe la machine sur une table de tir puis on monte l'arme entre deux plaques protégées par de la mousse haute densité ou une matière plastique.
La partie où est fixée l'arme pivote sur un axe.
Au moment du tir, le recul est amortie soit par un systeme à friction (Ransom) soit par un petit amortisseur ( Caldwell). Ce qui ramène l'arme a sa position de départ tout en avallant l'inertie afin de ne pas l'abîmer.
Un système rigide plus facilement concevable, un étau, entraînerait un décalage entre chaque tir et serait contraire à l'objectif qui est d'avoir des tirs parfaitement répétitifs pour mesurer le groupement ou vérifier les réglages des instruments de visée.
Un système de détente sans toucher l'arme est collé sur la machine, ce qui écarte le bouger ou le coup de doigt.
On peut naturellement discuter de l'intérêt d'une telle machine par rapport à un appui bien étudié.
Je vais voir pour vous mettre des photos.
Bon les armuriers, les ex armuriers, les tireurs et les usineurs, donnez votre avis ou vos idées ou vos plans.... j'ouvre le débat....
Edouard
 
S
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Pour la reproductibilité des tirs, instinctivement, j'installerais l'arme dans un "étau" de façon immuable et cet étau serait placé sur une glissière à chemins de billes pour encaisser le recul. La masse ainsi définie serait me semble t-il, si elle est suffisante, capable d'absorber la réaction du coup. La glissière pourrait soit être placée de niveau soit inclinée de sorte que l'on ait une indication balistique en plus de chaque tir. Dans ma jeunesse j'ai travaillé dans un centre qui avait la tâche en plus du reste de son activité de caractériser les explosifs niveau balistique pour la Marine. Dans le parc nous croisions des "pendules" destinés à ces mesures.
Stan
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Janvier 2013
2 615
Tirlemont Belgique
Bonjour,
Pour le "groupement", quel que soit le système envisagé, je recommanderais une vérification (et éventuelle correction) de la visée après chaque coups, quand même.

système de détente sans toucher l'arme simple.
un bout de tuyau caoutchouc dans le pontet et de l'air comprimé.
 
H
Harry78
Ouvrier
10 Juillet 2010
289
Une Ransom Rest, c'est ça : https://www.midwayusa.com/product/252710/ransom-master-series-machine-pistol-shooting-rest

Le recul n'est pas absorbé de façon linéaire, mais par relèvement, c'est un ressort qui absorbe le recul et qui ramène l'arme à sa position initiale. Je pense que la difficulté ne réside pas dans l'absorption du recul, mais dans le retour en batterie. Il faut que la précision soit parfaite, pour que l'arme retrouve une position exactement identique.
 
edouard
edouard
Compagnon
8 Avril 2010
698
Disneyland
  • Auteur de la discussion
  • #6
Le Recul est important en relevement,mais je pense que sur le Ransom l'axe est monté, peut être sur silent bloc ce qui a un effet double: friction pour le relevement et absortion pour le recul arrière.
Le Caldwell a aussi une friction, on peut voir la rondelle de friction.
Naturellement ce n'est qu'une théorie, vu que je n'en ai jamais vu qu'en photo.
 
edouard
edouard
Compagnon
8 Avril 2010
698
Disneyland
  • Auteur de la discussion
  • #7
Pour le lacher, comme le dit Albert, on peut avoir une poire ( de lavement!!) branchée à une durite reliée a une piche fermée souple.
 
edouard
edouard
Compagnon
8 Avril 2010
698
Disneyland
  • Auteur de la discussion
  • #9
Concrètement comme tu le dis:
Surtout à estimer des armes de poing à poudre noire.
A faire des essais avec differentes charges et calibres des billes mais surtout avoir un avis sur la capacite de l'arme à grouper.
Bref de la sélection d'arme et du peaufinage de charge.
 
S
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Une Ransom Rest, c'est ça : https://www.midwayusa.com/product/252710/ransom-master-series-machine-pistol-shooting-rest

Le recul n'est pas absorbé de façon linéaire, mais par relèvement, c'est un ressort qui absorbe le recul et qui ramène l'arme à sa position initiale. Je pense que la difficulté ne réside pas dans l'absorption du recul, mais dans le retour en batterie. Il faut que la précision soit parfaite, pour que l'arme retrouve une position exactement identique.
D'où ma solution
Stan
 
edouard
edouard
Compagnon
8 Avril 2010
698
Disneyland
Sauf si tu as un étau de 100kgs, tu vas bouger et donc frictionner la carcasse de ton arme et tu ne reviendras pas exactement à ta position initiale.
Il faut que le recul se face. L'explosion est toujours plus ou moins chocante pour l'arme.
Avec un colt 1911 par exemple tu as beau le maintenir serrer dans tes deux mains, tu bougeras et pourtant la culasse reprends une partie du recul par inertie.

Quelques photos d'une machine Ransom et Caldwell
Ransom 5.jpg
Ransom 6.jpg
caldwell 3.jpg
 
S
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
remonte ton sujet c'est au #2
Deux possibilités selon moi ; le montage sur glissières linéaires comme j'ai indiqué ou le montage en pendule balistique qui est moins coûteux à "bricoler". Mais la glissière peut servir à deux mesures. La première car elle est bien de niveau et elle est munie d'un ressort (amorti) de rappel vers la position initiale elle sert à vérifier la précision des tirs et autres réglages du même genre, l'autre où elle est inclinée et elle sert à faire des vérifications balistiques des explosifs.
Stan
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut