Réaliser des crevés / poinçonnages particuliers

serge 91
Lexique
18 Février 2010
5 423
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
@chlore
Comme je ne suis en déplacement encore une bonne semaine, je ne peux pas te donner les quantités nécessaires pour 1 L mais dès que j'ai accès à mes documents je te fournirais cela si tu es toujours intéressé.
Moi, je suis preneur des quantités, produits, méthodes, tension, courant, etc, etc..
Par pure feignantise, au bout de,10 ans d'expérimentation je devrais y arriver (ou pas) et je me fait vieux :-D
 
chlore
Compagnon
10 Mars 2007
2 666
Candulonts
Bonjour

Après consultation de mes docs, il apparait que je suis pauvre pour l'electroformage de cuivre ce qui est un peu normal vu que j'en ai jamais fais professionnellement. Le seul électroformage que j'ai fais c’était avec du nickel.
En tout état de cause les seuls docs qui en parlent un peu mais sans vraiment s'étendre sont ceux du plaquage, sans doute parce qu'il y peu à rajouter. On part peu ou prou des même bains, on laisse juste durer plus longtemps le plaquage.
Donc :
- Sulfate du cuivre, penta hydraté : CuSo4 ,5 H2O 200-230 g/l
- Acide sulfurique H2SO4 pur : 70g/l * voir plus bas (si on prend de l'acide de batterie qui est vers 35% on en prendra 200g pour faire un litre de bain)
- Acide chlorhydrique Hcl pur : 0.04 g/l !(ou une goutte d'acide à 23% que l'on trouve en grandes surfaces. Ne pas forcer sur la dose car cela risque de faire plus de mal que de bien). Ca sert, pour ce qui nous intéresse en temps qu'amateur, de nivelant/brillanteur 1er niveau.
et de l'eau déminéralisée pour faire 1 litre.
On commence par dissoudre le sulfate dans une bonne partie de l'eau necessaire, on rajoute doucement l'acide sulfurique puis le chlorydrique. On complette avec l'eau déminéralisée pour avoir le volume final.

C'est tout.

* J'ai forcé un peu la dose sur l'acide sulfurique pour avoir une plus grande latitude pour la densité de courant ce qui a pour avantage, entre autre, d'affiner les grains de cuivre, mais attention là aussi à ne pas trop forcer : plus on rajoute de l'acide plus on diminue la solubilité du sulfate de cuivre (cf. action de masse). On peut utiliser seulement 50g/l si on ne compte pas dépasser les 3-4 A/dm²; le reste étant inchangé.

La seule chose qui importe c'est l'intensité (et plus précisément la densité de courant (A/dm²), la tension on s'en moque elle sert juste à la densité de courant. Au delà de 5V ou si inférieur à 2V, on peut s'inquiéter de la justesse de l’ampèremètre, de son calcul de surface ou des contacts.
Comme déjà dit, on travaillera à moins de 30°C si on veut un dépôt brillant (avec l'ac. chlorhydrique). Plus on travaillera à densité de courant élevée plus le bain montera en température.
Une agitation est nécessaire, que ce soit à l'air ou par pompe. Une filtration (au moins sur bain neuf et après un dépot, avant nouvelle utilisation du bain) est un plus, de même que la protection de l'anode de cuivre dans un sac filtrant si on veut éviter les "grattons" sur le dépôt.

Pour 1 dm² (10 x10 cm sur une seule face ou 7.1 cm x 7.1 cm sur deux faces d'une plaque) à plaquer (attention si la surface à plaquer est différente cela ne change pas la densité de courant qui est toujours à ramener à xA/dm²) :
- à 3 A/dm² , on dépose 0.66 µm de cuivre par minute avec ce type de bain
- à 4 A/dm² , .................. 0.88 µm
- à 5 A/dm² , .................. 1.10 µm

Donc pour faire une couche de 5/10 (500µ) il faudra 7h36min à 5A/dm² (que la surface réelle soit de 0.5dm² ou de 10dm², c'est juste la valeur sur l’ampèremètre qui change pour avoir les 5A/dm²).

Edit : je ferais d'ici la fion de l'été une pièce par ce procédé ce qui va me permettre de valider l'utilisation du cuivre (je préfère par rapport au nickel où je ne suis pas riche en produit).
 
Dernière édition:
mattvillage
Nouveau
des news, j'ai recu mes poincons HSS, je vais pouvoir tester bientot la découpe, dès que je trouve un moment.

@chlore merci pour ces précisions, j'ai de petites questions
j'ai choppé une alimentation et une peinture conductrice. avant d'aller plus loin, je me demandais, que faire avec la solution du bain, une fois celle-ci utilisée? elle se réutilise combien de fois?
ensuite, comment s'en débarrasser si on en a plus besoin ? (j'imagine que c'est assez polluant)
la solution se stocke à l'air libre? (je pense pas) => il faut un bocal que l'on peut refermer hermétiquement du coup?
 
chlore
Compagnon
10 Mars 2007
2 666
Candulonts
Bonjour

Le bain peut s'utiliser à l'infini en théorie mais dans la pratique tu vas être obligé de rajouter un peu de sulfate de cuivre. a moins d'avoir la capacité de suivre le taux de cuivre/pH, je dirais à première vue si tu as déposé 75-100g de cuivre par litre de bain tu peux le déclaré mort.
Sinon un moyen de cuivre le taux de cuivre en amateur c'est peser tes pièces et ton/tes anodes (avant après) et de voir combien de cuivre il faut rajouter pour maintenir le bain en état.
Oui cela se stocke dans un récipient fermé et de préférence en plastique (le verre s'est fragile).

Pour éliminer : de la chaux dedans et tu as de la bouillie bordelaise pour tes tomates bio ou bien la déchetterie.
 
mattvillage
Nouveau
Alors, voilà ce que ca donne une fois imprimé, avec une plaque de laiton de 0,5mm :
WhatsApp Image 2019-07-14 at 16.57.25 (5).jpeg


je fais 4 trous pour maintenir la plaque.
le tout est vissé :
WhatsApp Image 2019-07-14 at 16.57.24 (1).jpeg


et le bas
WhatsApp Image 2019-07-14 at 16.57.24.jpeg


je prépare mon poiçon HSS 6mm avec une dremel
WhatsApp Image 2019-07-14 at 16.57.25 (4).jpeg


j'enfile le barreau HSS dans le guide, et je mets des coups de marteau, il en faut 3 ou 4 pour percer complètement le trou
c'est joussif :)
a l'arrivée ca donne ça:
WhatsApp Image 2019-07-14 at 16.57.25 (3).jpeg


il en reste à enlever à la main
WhatsApp Image 2019-07-14 at 16.57.25 (2).jpeg


la plaque de laiton est presque pas déformée sur le plan horizontal
WhatsApp Image 2019-07-14 at 16.57.25 (1).jpeg


ca a l'air de s'annoncer pas mal
on passe au poinconnage :
WhatsApp Image 2019-07-14 at 16.57.25.jpeg


nouveau poincon selon vos conseils
WhatsApp Image 2019-07-14 at 16.57.26 (2).jpeg


passage à la presse / etau.
c'est pas parfait, la pression n'est pas répartie uniformément, je dois m'y prendre à deux fois
une fois la matrice retirée, voilà ce que ça donne:
WhatsApp Image 2019-07-14 at 16.57.26 (1).jpeg

et
WhatsApp Image 2019-07-14 at 16.57.26.jpeg


qu'est ce que c'est propre comme découpe
photo_2019-07-14_17-55-03.jpg


c'est le résultat le plus probant que j'ai jamais eu
merci à tous !!!

il y a une légère déformation de la plaque du au pressage, je pense que la pression de l'étau n'était pas assez uniforme
la plaque aurait du être mieux maintenue sur les bords = il manquait le haut du sandwich je pense.

je vais essayer de refaire un test avec une plaque de 1mm mais peut etre qu'avec juste 0,5mm ca irait, après tout.

si vous avez commentaires ou conseils, n'hésitez pas !
bon 14 juillet ^^
 
Dernière édition:
mattvillage
Nouveau
c'est grâce à toi @Charly 57 : j'ai été bien conseillé :smileJap:

il reste à passer sur la pièce au grand format et à gérer le repoussage.
je ne laisse pas tomber les autres idées, notamment l'électro-formage pourrait être utilisé pour rajouter de la matière si je fais une grille en 0,5mm trop fragile, et j'ai presque tout le matos.
a suivre...
 
Aiwass
Compagnon
31 Août 2016
1 196
dijon-cote d'or-21
alors maintenant qu'on a un resultat qui conviens, pensez vous qu'il est possible de tout faire en une fois? un poinçon a double étage? qui coupe le petit carré et qui met en forme si on continu a descendre? petite idée sur le poinçon n°1, pourquoi pas incliné les bord coupant? la sa appuis sur les deux arrete complete pour coupé, si on incline le bord coupant, sa rntre par deux points et en suite sa coupe la plaque. la force est répartie sur deux point au lieu de deux ligne, en principe besoin de moins de force pour coupé, peut etre en 1 coup
exemple
a gauche état actuel, a droite mon idée

Sans titre.jpg
 
Haut