réalisations de mon fly cutter

Dombes69
Ouvrier
29 Mars 2019
479
Oui mais si on simplifie à l’extrême : c,est comme une fraise à une dent
mais rien n’interdit de mettre un outil à 45° comme un tourteau
je disais que le gros avantage de mettre l’outil dans cette position c’est qu’on peut régler facilement le diamètre
Oui mais avec un dispositif de réglage de l'outil .
A+
 
Dombes69
Ouvrier
29 Mars 2019
479
Je vois que tu parles de réglage ... mais à part le réglage en diamètre , comme je l’ai déjà dit, est-ce qu’il y a un autre réglage possible ?
Oui mais on aborde la tête à aléser , c'est autre chose mais qui appartient à la même famille de porte outil .
A+
 
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 876
F-69400 villefranche sur saone
Dernière édition:
vieuxfraiseur
Compagnon
19 Janvier 2016
1 630
Un gars de Bezons
:smt039bonjour,
sur cette petite vidéo , on voit bien que la tête de la fraiseuse n'est pas bien dégauchie, car on reprends plus quand l'outil à surfacer repasse sur la pièce ...
--> avec une pièce plus large, la face ne sera pas plane , mais ceuse ...


 
Dernière édition:
simon74
Compagnon
3 Mai 2016
1 109
Savoie
Ils devaient être d’origine anglaises , parce que si on demande à gougolle « outil mouche » on a plutôt des explications sur la pêche
et si on demande « outil mouche fraisage « on a de tout mais très très peu de mouche coupante euh fly cutter
C'est un mal traduction, comme souvent quand on traduis mot par mot.

Un "fly cutter" en anglais fait reference a l'outil porté dans un "fly cutter" classique, qui s'appele un "fly bar". Rien a voir avec la peche, qui utilise "fly" dans la sens "mouche", mais plutot "fly" dans la sens "voler". "fly bar" donc, c'est un outil avec la forme d'une barre, qui vole au-dessus de la piece. On trouve aussi les "fly bar" comme stabilisateur gyroscopique sur les helicopteres, nommé ainsi car ils sont tres ressemblant aux outils coupant de lequel il est question ici...

Ledit barre peut aussi voler de ses propres ailes si on oublie de la serrer comme il faut...
 
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 876
F-69400 villefranche sur saone
Oui bien sûr on peut donner des tas d’explications toutes plus valable les unes que les autres
mais si je faisais cette remarque c’est qu’un prof de mécanique français essayait d’expliquer « l’outil mouche «
C’est ici réponse #14
pour ma part j’emploierais suivant les cas « bête à corne« ou « fly cutter » sans me poser Plus de questions puisque c’est la mode du fly cutter

je vins de faire une recherche avec « fly bar » ... j’ai trouvé des tas de bar :) , mais rien qui ressemble à ta définition
 
Dernière édition:
Dombes69
Ouvrier
29 Mars 2019
479
C’est intraduisible ... on va supposer qu’il n’y a que les français qui font de la perruque :-D
Bonjour
Ca se dis en anglais : on the side ( faire de la perruque ou faire quelque chose en perruque ) to work the black market ( travailler au noir )to carry coals to Newcastle ( peigner la girafe ), ca dépend de la situation ………..
A+
 
Vilozorro
Ouvrier
21 Mai 2018
472
--> oui j'ai du tout supprimer et remis ici .
si on modifie ou on ajoute un élément ,dans le texte déja mis, il double ou triple les photos ... pourquoi je n'en sais rien, mais c'est à savoir ...
Parce qu'en éditant le message, ça active à nouveau l'insertion de la pièce jointe sélectionnée ; il faut soit la supprimer du champ "joindre un fichier", soit supprimer la photo déjà insérée (c'est en-dessous de la zone de texte)
:wink:
mais si je faisais cette remarque c’est qu’un prof de mécanique français essayait d’expliquer « l’outil mouche «
Outil mouche, ça va bien.
Les mouches volent en rond.
Pêche à la mouche : on fait tournoyer la mouche au-dessus de l'eau et elle l'effleure à chaque tour.
L'outil mouche vole au-dessus de la pièce et l'effleure à chaque tour. Ça a du sens !

Flyin' cutter (outil volant), ça va tout aussi bien.

La bête à cornes, dans l'enseignement actuel, c'est un diagramme d'analyse du besoin :roll:
 
Haut