Advertisements

Réalisation d'une presse d'atelier 17 tonnes

  • Auteur de la discussion tourelle66
  • Date de début
wika58
wika58
Compagnon
17 Décembre 2006
12 813
FR-54560 Lorraine
Mais c'est bien sûr... :roll:
Merci Napalm :wink:
Il va m'en falloir des visites chez ces messieurs :lol:

Géo186, pas bête l'iîdée d'un moteur avec un excentrique :wink:
En réglant la vitesse de rotation, on régle la vitesse de descente de la presse...
J'avais aussi pensé à ce principe mais l'avantage que je vois avec le vérin pneumatique est que l'on peut avoir une vitesse de montée et de descente différente sur le levier de la pompe hydraulique. On peut donc régler la vitesse de descente (donc vitesse presse) et pour la remontée, garder la vitesse max donc diminuer le temps mort entre chaque descente du vérin de la presse ... 8-)
Bon pour le moment c'est au stage d'idée...on verra lors de la réalisation... :roll:
 
Advertisements
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
24 Avril 2008
1 460
Saint Martin de Crau (13)
Bonsoir,
Wika, je ne te suis plus... :oops: si tu utilise un vérin simple effet avec remontée par ressort, la pompe sert à rien, c'est le Ø de l'écoulement qui va décider de la vitesse... :roll:
te casses pas la tête avec une vitesse variable du moteur, monte un distributeur hydraulique MANUEL, c'est comme un robinet, tu module la vitesse sans problème ... :wink:
Il s'est vendu sur Ebay, y a pas longtemps, une pompe oléo-pneumatique Enerpac.... :cry: ....la y a rien à faire...de l'air comprimé et une arrivée d'huile, et une sortie, le tout sous une pédale accionnée au pieds... :cry: le pieds quoi!!! :-D
A+
 
tourelle66
tourelle66
Compagnon
30 Juillet 2008
1 603
FR-66
Salut à tous
Voici le schéma d'un montage trés simple , incluant une pompe hydraulique electrique servant pour les approches rapides , cette pompe je l'avais réalisée à partir d'un petit brûleur fuel, dans lequel j'avais conservé le moteur avec sa pompe fuel , d'un débit certes pas énorme , mais approprié pour ce genre de travail.La pression réglable , aux alentours de 15 à 20 bars est plus que suffisante pour mouvoir le verin recepteur.On trouve facilement ces objets chez des plombiers chauffagistes ou tout simplement à la poubelle ou des ferrailleurs ( en même temps que le plomb , Wika .... c'est là que je me sers.)
La pompe manuelle est tout simplement un cric bouteille 2T à 3 francs six sous ,dans lequel on retire la tige du verin, à l'orifice d'alimentation du verin , soudage d'un tuyau hydraulique de petite section , via un raccord si possible.Un té hydraulique desservant d'un côté le verin recepteur, et de l'autre recevant l'arrivée hydraulique de la mini pompe, en installant un clapet anti retour hydraulique ( afin d'eviter de mettre la mini pompe en haute pression !!)
La cuve du cric hydraulique est rallongée de la longueur suffisante par rapport au volume du verin recepteur (+20% de marge supplémentaire environ).
Un tuyau souple ( ou rigide selon les goûts...)vient faire trempette dans le reservoir , afin d'alimenter la mini pompe hydrau electrique.Couplage en boucle du refoulement de la mini pompe .
Cette installation ,( hormis peut-être les petites conduites HP,le Té HP et le clapet anti retour HP , que tout le monde n'a peut être pas dans son bazar habituel) est à mon avis , simple , et combine à la fois , une pompe manuelle 500 bar et une pompe d'approche rapide électrique.
Pour ce qui est du retour , effectivement, comme dit trebor_7, c'est le dimensionnement des conduites et la force de rappel des ressorts qui donnent la vitesse maxi de remontée.
Pour ce qui est du bouclage sur le retour de la pompe , sur le schéma je l'ai bouclé avec l'aspiration,je l'ai pas monté ainsi , j'ai conduit ce retour avec une durite vers le reservoir du cric.Je pense pas que ça pose pas problème , mais bon j'ai un doute pour le bon cheminement de l'huile ( un moins bon refroidissement de la pompe aussi et surtout je pense)
Je finirais en disant que pour des utilisations temporaires et non industrielles , des systèmes compliqués ne sont ( ça n'engage que moi !)que sources de problèmes ( je me répète car j'ai l'impression que des usines à gaz sont en travaux....je me trompe peut-être?..)
Bonne soirée à tous et bonne bidouille , en sécurité , surtout avec l'hydraulique les gars!!!
Amicalement
David

PICT0480a.jpg
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Décembre 2006
12 813
FR-54560 Lorraine
TREBOR_7 a dit:
Bonsoir,
Wika, je ne te suis plus... :oops: si tu utilise un vérin simple effet avec remontée par ressort, la pompe sert à rien, c'est le Ø de l'écoulement qui va décider de la vitesse... :roll: spire
te casses pas la tête avec une vitesse variable du moteur, monte un distributeur hydraulique MANUEL, c'est comme un robinet, tu module la vitesse sans problème ... :wink:
Il s'est vendu sur Ebay, y a pas longtemps, une pompe oléo-pneumatique Enerpac.... :cry: ....la y a rien à faire...de l'air comprimé et une arrivée d'huile, et une sortie, le tout sous une pédale accionnée au pieds... :cry: le pieds quoi!!! :-D
A+
Bonsoir Trebor, je me suis peut-être mal expliqué...
Mon idée est d'avoir un vérin pneumatique dont la tige est reliée mécaniquement au bras de la pompe manu hydraulique...
Et de faire faire au vérin pneum. des mouvements de va et vien ...comme si on pompait à la main... :roll:

Quand je parle de vitesse de descente et de remontée, je parle du vérin pneumatique qui agit sur le levier de la pompe hydraulique manuelle d'origine fournie avec le vérin de la presse...

C'est vrai que des pompes et distributeurs hydrauliques c'est super...
J'avais fait mon projet de fin d'études chez Bosch (département hydraulique) mais c'est pas donné le matos et pour les raccords, il faut avoir le matériel sinon ça pisse de partout... :mad:

Je n'ai jamais fait de suivi sur eBay de ce genre de matos... :oops:
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Décembre 2006
12 813
FR-54560 Lorraine
C'est génial ce truc :eek:

Ca fonctionne comment ? Un moteur pneumatique et une pompe hydraulique accouplée mécaniquement?
Comment ça se pilote?
J'ai trouvé un autre où il y avait une petite description et ils indiquaient qu'il y a 3 positions de la commande (Montée-Bloqué et Descente)...
Y a-t-il moyen de régler la vitesse du vérin?

Ca a un certain prix... :roll:

Et puis, je voudrais construire ma presse sur base du kit carrosserie mais pouvoir garder celui-ci intact pour pouvoir l'utiliser ailleurs (au cas où).

Merci pour cette info...Je me coucherai moins bête que je ne me suis levé... :lol:

Tourelle66,
Ca me plait bien ton système...ça sent la récup et la bidouille... :wink:
Toute les pompes des bruleurs sont OK?...

Bon W-E à tous.
 
tourelle66
tourelle66
Compagnon
30 Juillet 2008
1 603
FR-66
Salut à tous

Normalement oui Wika , 1 entrée , 1 sortie Basse pression( recyclage ) ,et 1 sortie HP ( 20 bar ).C'est un montage rapide et il est vrai peu coûteux.
Bonne journée
David
 
M
monsieurrousseau
Nouveau
8 Avril 2009
4
une question...

est-il possible de ne pas repercer une prise à l'aire libre et que le tout fonctionne bien? car à l'observation de mon cric avant transformation ce trou n'est utile qu'à le remplir ... si l'air y étais libre l'huile fuirait...non?

merci à l'avance
monsieurrousseau du Québec
tourelle66 a dit:
Salut à tous
voici pour Sologne_eng et pour ceux que ça interessent , un petit schémas vite fait de la modif. à effectuer pour un cric bouteille retourné.
Le petit tuyau doit être enfoncé dans l'orifice qui se trouve côté pompe et non de l'autre côté car c'est la décharge du circuit.Moi j'ai trouvé ce genre de tuyau sur un vieux frigo , c'est le diamètre qui correspondait le mieux.Il faut surtout que le tuyau est la paroi la plus fine possible afin de faciliter l'aspiration de l'huile par la pompe. Si c'est un cric avec le corps cylindrique et symétrique , lors du remontage ,monter le corps à l'envers afin que l'orifice de remplissage/mise à l'air libre, se retrouve en haut .Si c'est un corps non symétrique ( bombé en haut par ex.) il faut bien bouché cet orifice , qui se trouve maintenant en bas , et pratiquer un orifice identique mais à l'opposé ( en haut du corps de verin).
Et voilà la transformation effectuée.
PS: Sur certain cric il faut aussi rajouter un petit ressort sur la bille du clapet d'aspiration afin qu'elle reste plaquée sur son siège.Mais ce n'est pas systématique.On trouve ce genre de ressort par ex, sur des charbons de machines portatives comme les disqueuses ou autres , ils sont fins juste ce qu'il faut.
si vous avez d'autres questions n'hesitez pas .
Bonne soirée à tous
David
 
M
monsieurrousseau
Nouveau
8 Avril 2009
4
une question... part 2

...et si je branchais une pompe hydraulique indépendante dans la pompe du cric. est ce qu'aucune autre transformation serait nécessaire? la pompe indépendante aurait sa propre réserve d'huile et elle passerait par les canal déja existant...

le principe est plausible?

quel est ton sentiment?

monsieurrousseau du Québec

tourelle66 a dit:
Salut à tous
voici pour Sologne_eng et pour ceux que ça interessent , un petit schémas vite fait de la modif. à effectuer pour un cric bouteille retourné.
Le petit tuyau doit être enfoncé dans l'orifice qui se trouve côté pompe et non de l'autre côté car c'est la décharge du circuit.Moi j'ai trouvé ce genre de tuyau sur un vieux frigo , c'est le diamètre qui correspondait le mieux.Il faut surtout que le tuyau est la paroi la plus fine possible afin de faciliter l'aspiration de l'huile par la pompe. Si c'est un cric avec le corps cylindrique et symétrique , lors du remontage ,monter le corps à l'envers afin que l'orifice de remplissage/mise à l'air libre, se retrouve en haut .Si c'est un corps non symétrique ( bombé en haut par ex.) il faut bien bouché cet orifice , qui se trouve maintenant en bas , et pratiquer un orifice identique mais à l'opposé ( en haut du corps de verin).
Et voilà la transformation effectuée.
PS: Sur certain cric il faut aussi rajouter un petit ressort sur la bille du clapet d'aspiration afin qu'elle reste plaquée sur son siège.Mais ce n'est pas systématique.On trouve ce genre de ressort par ex, sur des charbons de machines portatives comme les disqueuses ou autres , ils sont fins juste ce qu'il faut.
si vous avez d'autres questions n'hesitez pas .
Bonne soirée à tous
David
 
tourelle66
tourelle66
Compagnon
30 Juillet 2008
1 603
FR-66
Re: une question...

monsieurrousseau a dit:
est-il possible de ne pas repercer une prise à l'aire libre et que le tout fonctionne bien? car à l'observation de mon cric avant transformation ce trou n'est utile qu'à le remplir ... si l'air y étais libre l'huile fuirait...non?

merci à l'avance
monsieurrousseau du Québec
tourelle66 a dit:
Salut à tous
voici pour Sologne_eng et pour ceux que ça interessent , un petit schémas vite fait de la modif. à effectuer pour un cric bouteille retourné.
Le petit tuyau doit être enfoncé dans l'orifice qui se trouve côté pompe et non de l'autre côté car c'est la décharge du circuit.Moi j'ai trouvé ce genre de tuyau sur un vieux frigo , c'est le diamètre qui correspondait le mieux.Il faut surtout que le tuyau est la paroi la plus fine possible afin de faciliter l'aspiration de l'huile par la pompe. Si c'est un cric avec le corps cylindrique et symétrique , lors du remontage ,monter le corps à l'envers afin que l'orifice de remplissage/mise à l'air libre, se retrouve en haut .Si c'est un corps non symétrique ( bombé en haut par ex.) il faut bien bouché cet orifice , qui se trouve maintenant en bas , et pratiquer un orifice identique mais à l'opposé ( en haut du corps de verin).
Et voilà la transformation effectuée.
PS: Sur certain cric il faut aussi rajouter un petit ressort sur la bille du clapet d'aspiration afin qu'elle reste plaquée sur son siège.Mais ce n'est pas systématique.On trouve ce genre de ressort par ex, sur des charbons de machines portatives comme les disqueuses ou autres , ils sont fins juste ce qu'il faut.
si vous avez d'autres questions n'hesitez pas .
Bonne soirée à tous
David
Bonjour monsieurrousseau et bienvenue
Pour la mise à l'air libre du réservoir , elle me semble nécessaire , afin de garantir une aspiration de l'huile efficace.....la pompe n'étant plus alimentée en gravité comme à l'origine.....A essayer quand même....
Pour ce qui est d'une possible fuite d'huile , il faut :
Soit au remontage inverser le fût réservoir pour avoir le trou en haut au lieu d'en bas , soit assurer l'étanchéité de l'orifice , et en faire un nouveau en position haute( qui serviras en plus de remplissage !)
J'espère avoir répondu à ta première question ?...
Pour ta deuxième question , alimenter un cric par une pompe hydraulique externe , et s'en servir de récepteur (vérin) , il y a tout de même des petites modifs à faire !
1 : supprimer la bille anti-retour du refoulement de la pompe du cric.....car avec ton système de réservoir distinct du cric , il te faut pouvoir récupérer l'huile quand tu commandes la rentrée du vérin......
2: s'assurer que l'orifice d'aspiration sur la pompe du cric est parfaitement étanche et le resteras !.... en pression, la bille sera plaquée en fermeture , donc pas de soucis , c'est lors du retour de l'huile à " basse pression" du vérin vers ta pompe extérieure , qu'il peut y avoir des fuites ? Si fuite , le réservoir du cric se remplira .... ce qui n'est pas forcément gênant ? A voir
3 : les crics sont normalement dotés d'un orifice de décharge sur le haut du vérin , quand celui-ci est en fin de course.....donc pertes d'huile à ce niveau là vers le réservoir du cric.....si celui-ci est déjà plein , par les effets décrits ci dessus , ou par des fin de courses répétitives , je me pose des questions sur le résultat....? (mise sous pression du reservoir .... :oops:)...
4 : s'assurer de la parfaite étanchéité de la vis/bille assurant la décharge de cric (position descente)

Ma conclusion , est que ces crics sont étudiés pour fonctionner avec le réservoir qui leur est propre.
A moins de se servir du reservoir du cric comme reservoir de ta pompe exter ? 1 orifice bas d'aspiration et là normalement plus de modifs ?.....
A voir car j'ai pas fait le tour de la question.....

Rien n'empêche de faire des essais ! au contraire ! en toute sécurité quand même!

N'hésite pas si tu as d'autres questions , ou des résultats de tes expèriences !! on est preneurs !
Salutations
David
:wink:
 
M
monsieurrousseau
Nouveau
8 Avril 2009
4
bonjour Tourelle66

dabord, merci de tes réponses aussi vit parvenu

j'ai un nouveau problème. je veus agrandir le trou où il faut inserrer le tuyau mais il est trop près du cylindre pour l'attendre avec ma drill. et suis incapable, pour l'heur, de le dévisser. ... est-il dévissable ou est-il condamné en place par quelqu'incantation Chinoise. (le cric est Chinois)

aussi est ce que, une fois le cric transformé, tu as remarqué une perte de vitesse dans l'exécution de son travail. sur d'autres site il arrive de voir le commentaire que le cric est ralenti de beaucoup. les commentateur déçus hypothétisent que ce serait le rapetissement de l'orifice par le tuyau. Ou moi personnellement je me demande, si le problème existe vraiment, si ce ne serait pas le non-persage du trou de mise à l'aire. et un trou de mise à l'aire qui est bien scellé est-il encore un trou de mise à l'aire :?:

merci à l'avance car si tu n'a pas de perte de rendement alors je ne percerai pas et m'apliquerai à suivre ton plan.

merci à l'avance... encore

monsieurrousseau Qébec Canada



tourelle66 a dit:
Salut à tous
voici pour Sologne_eng et pour ceux que ça interessent , un petit schémas vite fait de la modif. à effectuer pour un cric bouteille retourné.
Le petit tuyau doit être enfoncé dans l'orifice qui se trouve côté pompe et non de l'autre côté car c'est la décharge du circuit.Moi j'ai trouvé ce genre de tuyau sur un vieux frigo , c'est le diamètre qui correspondait le mieux.Il faut surtout que le tuyau est la paroi la plus fine possible afin de faciliter l'aspiration de l'huile par la pompe. Si c'est un cric avec le corps cylindrique et symétrique , lors du remontage ,monter le corps à l'envers afin que l'orifice de remplissage/mise à l'air libre, se retrouve en haut .Si c'est un corps non symétrique ( bombé en haut par ex.) il faut bien bouché cet orifice , qui se trouve maintenant en bas , et pratiquer un orifice identique mais à l'opposé ( en haut du corps de verin).
Et voilà la transformation effectuée.
PS: Sur certain cric il faut aussi rajouter un petit ressort sur la bille du clapet d'aspiration afin qu'elle reste plaquée sur son siège.Mais ce n'est pas systématique.On trouve ce genre de ressort par ex, sur des charbons de machines portatives comme les disqueuses ou autres , ils sont fins juste ce qu'il faut.
si vous avez d'autres questions n'hesitez pas .
Bonne soirée à tous
David
 
tourelle66
tourelle66
Compagnon
30 Juillet 2008
1 603
FR-66
monsieurrousseau a dit:
bonjour Tourelle66

dabord, merci de tes réponses aussi vit parvenu

j'ai un nouveau problème. je veus agrandir le trou où il faut inserrer le tuyau mais il est trop près du cylindre pour l'attendre avec ma drill. et suis incapable, pour l'heur, de le dévisser. ... est-il dévissable ou est-il condamné en place par quelqu'incantation Chinoise. (le cric est Chinois)

aussi est ce que, une fois le cric transformé, tu as remarqué une perte de vitesse dans l'exécution de son travail. sur d'autres site il arrive de voir le commentaire que le cric est ralenti de beaucoup. les commentateur déçus hypothétisent que ce serait le rapetissement de l'orifice par le tuyau. Ou moi personnellement je me demande, si le problème existe vraiment, si ce ne serait pas le non-persage du trou de mise à l'aire. et un trou de mise à l'aire qui est bien scellé est-il encore un trou de mise à l'aire :?:

merci à l'avance car si tu n'a pas de perte de rendement alors je ne percerai pas et m'apliquerai à suivre ton plan.

merci à l'avance... encore

monsieurrousseau Qébec Canada
Bonjour monsieurrousseau!
Je m'excuse pour l'énorme lenteur de ma réponse :oops: (Avril a été une mauvaise pèriode question Internet , j'ai d'ailleurs changé de fournisseur après 1 mois sans service.....), j'ai perdu le fil des discussions ....

Pour la modif , il y a effectivement une perte de rendement , qui dépend de plusieurs paramètres .

La conception du cric en est un , je me suis rendu compte , que certains crics acceptaient plus facilement la modif , et avaient une perte de rendement très minime comparée à d'autres....
Attention, pour le perçage de l'orifice , rien ne sert de percer gros , car au niveau du clapet d'aspiration , l'orifice comporte aussi un diamètre équivalent à celui-ci , par conséquent le gain serait nul , sauf pour pouvoir insérer un tube de diamètre intérieur identique , mais avec une épaisseur non négligeable , à ce compte là , un pré-perçage est primordial!
Le corps de vérin est vissé normalement ?
Pour le trou de mise à l'air libre en haut de la cuve , à mon avis c'est pas une option ! c'est primordial pour garantir un échange correct entre la cuve et la pompe.il faut qu'il soit libre , et non obstrué sans ça il sert à rien!

Le ressort à mettre en place au niveau de la bille d'aspiration a aussi son importance--------------> trop fort , aspiration difficile , trop faible , mauvaise étanchéité car la bille a du mal à remplir sa fonction.
L'essai de ressorts différents permet petit à petit de trouver le bon rapport étanchéité/aspiration.

Au niveau du tube d'aspiration , j'avais trouvé de bons tuyaux sur les réfrigérateurs , les tuyaux en acier noir , juste un petit coup de meule pour le faire entrer dans le trou , de plus ils sont très fins !

Pour ton cric , et si j'arrive pas trop tard , tu peux poster des photos ?

A bientôt
David
:wink:
 
topal2003
topal2003
Ouvrier
3 Octobre 2008
408
NIEVRE 58
Salut, a vous

dis tourelle66 comment as tu fais pour refermer le cric, apres avoir augmenter sa capacite car normalement le corps externe est maintenu en place avec le gros ecrou en au du cric qui lui meme ce vis sur le corp du verin qui est a l'interieur ?

PAT
 
tourelle66
tourelle66
Compagnon
30 Juillet 2008
1 603
FR-66
Bonsoir,

Pour la cuve du cric , il suffit tout simplement de couper vers le milieu et de raccorder avec un autre tube au diam. exter. ainsi on conserve les extrémités d'origine.
A+
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut