Réalisation d'un catamaran RC - offshore /!\56 ko /!\

  • Auteur de la discussion Gratte-tout
  • Date de début
G
Gratte-tout
Ouvrier
21 Sept 2007
257
  • Auteur de la discussion
  • #1
Re-re-re salut. J'aurais pas mal posté aujourd'hui, je dois dire que ce forum résume bien tout ce que j'aime, j'en profite.
Je vais vous présenter ma dernière réalisation : un catamaran de vitesse RC.

Le but était de concevoir et réaliser une coque de catamaran Rc type class one (Victory boat). Il y a un an j'achète un OS 61 VR-M (moteur glow, 10cc), sachant que je l'utiliserais. Je pratique cette discipline depuis 4 ans, et je commence à en conaitre un peu.
En début d'année je m'attaque au projet.

D'abord, conception de la forme de la coque et de ses appendices hydro et aéro dynamique (très importants, ils condtionnent à 100% le caractère d'une coque et ses performances).

Je suis projeteur en CAO : je conçois & dessine des pièces sur Catia V5, plus particulièrement en plastique.
De ce fait, j'ai accès facilement à la CAO et à des traceurs A0..
Le tout sur Catia V5.

3d800x600.jpg


3_4_arr-1.jpg


Les dimensions de la coque sont 1000mm de long hors transmission, 380 de large.

En premier, définition surfacique de la coque et de ses formes, ensuite mise en place des partie en bois.

iso_1800x600.jpg


moteur_reso800x600.jpg


La CAO permet de valider le CG bien en amont de la construction :

Sanstitre-1-copie800x600.jpg


moteur_reso800x600.jpg


Ensuite, on passe aux choses sérieuses : plans imprimés echelle 1 sur un traceur A0, coupés à l'arrache, et collés sur les planches de CTP.

Une fois les dessins des couples collés, je détoure à l'arrache à la scie à ruban, puis j'affine soit au lapidaire, mais surtout à la lime tout les contours. Ca permet d'avoir un ajustage souples/quilles au top.


DSC03706.jpg


DSC03707.jpg


DSC03708.jpg


DSC03709.jpg


DSC03710.jpg


Ensuite, construction d'un chantier qui permet de maintenir les couples/carènes droits et en place pendant le collage qui travaille beaucoup le bois.

DSC03722.jpg


chantier_1.jpg


chantier_2.jpg


chantier_3.jpg


Les premières pièces de la transmission naissent aussi. Acier Inox, bagues DU (téflonnées), ferrule, etc, le top d'avoir un tour.

DSC03755.jpg


L'hélice est une 55mm de diamètre, 1.4x55 de pas.

DSC03756.jpg


Une fois tout les morceaux de bois découpés, ajustés (à la lime!!!! long mais bcp plus précis!!)

DSC03767.jpg


DSC03768.jpg


DSC03769.jpg


DSC03775.jpg


DSC03774.jpg


DSC03773.jpg


DSC03799.jpg


Toujours en collage

DSC03801.jpg


DSC03802.jpg


DSC03803.jpg


DSC03804.jpg


DSC03805.jpg


DSC03809.jpg


DSC03810.jpg


DSC03817.jpg


DSC03816.jpg


DSC03815.jpg


DSC03812.jpg


DSC03811.jpg


DSC03824.jpg


DSC03823.jpg


Support moteur maison taillé dans de l'équerre alu 5mm.

DSC03831.jpg


DSC03830.jpg


DSC03835.jpg


DSC03834.jpg


DSC03833.jpg


DSC03832.jpg


DSC03836.jpg


DSC03837.jpg


DSC03838.jpg



J'avais acheté un gouvernail avec prise d'eau intégrée (refroidissement moteur), mais une finition déplorable, j'ai tout reponcé (50-80-120-180-240-400-600) puis repoli pour obtenir ça.


DSC03839.jpg


DSC03840.jpg


DSC03842.jpg


Ensuite, collage du pont.

DSC03845.jpg


DSC03843.jpg


DSC03851.jpg


DSC03850.jpg


DSC03847.jpg


DSC03846.jpg


DSC03856.jpg


Premières mises en place de la RC :

DSC03855.jpg


DSC03854.jpg


DSC03853.jpg


DSC03868.jpg


DSC03867.jpg


DSC03863.jpg


DSC03862.jpg


Vérification du CG : la CAO disait vrai.

DSC03861.jpg


DSC03857.jpg


DSC03871.jpg


DSC03870.jpg


DSC03876.jpg


DSC03875.jpg


DSC03874.jpg


DSC03873.jpg


DSC03872.jpg


DSC03906.jpg


DSC03905.jpg


Magie... : prennez une vis M8 inox, un tour, vous obtennez une sortie d'eau maison! (elle sert à évacuer l'eau de refroidissement du moteur)

DSC03904.jpg


DSC03903.jpg


DSC03922.jpg


DSC03921.jpg


Brasure aluminium : support antenne et guide tringlerie de gazs :

DSC03933.jpg


DSC03935.jpg


DSC03936.jpg


DSC03937.jpg


DSC03938.jpg


Collage des "skis" sous la coque.

DSC03932.jpg


DSC03931.jpg


DSC03930.jpg


DSC03925.jpg



Ensuite, on coupe ce qui dépasse :

DSC03952.jpg


DSC03953.jpg


Enfin, LONG travail de mastiquage, poncage de 50 à 500.. Mini 15 heuires de taf, mais le résultat est top..

DSC03966.jpg


DSC03967.jpg


DSC03968.jpg


DSC03969.jpg


DSC03970.jpg


Ensuite, premières couches de peinture. Peinture polyuréthane bi composant.


DSC03971.jpg


DSC03972.jpg


DSC03973.jpg


Après 48 heures de séchage (pas tout à fait sec à coeur), je commence à remonter le matos :


DSC03975.jpg


DSC03974.jpg


Les premiers essais ont tout de suite été super concluants. Des potes tablaient sur 60 km/h pour les premiers tests, ça a donné ça (on se sert d'un GPS de randonnée installé dans la coque ou d'un radar pour mesurer la V-max).

DSC04034800x600.jpg


En vidéo, avec d'autres copains :

Tu cliques là!!

Puis, fabrication d'un capot en moule perdu styrodur, et résine polyuréthane.


DSC04361.jpg


DSC04360.jpg


DSC04362.jpg


DSC04365.jpg


DSC04371.jpg


DSC04370.jpg


De nouveaux essais qui datent de la semaine dernière, le moteur à eu chaud mais ça trace comme jamais..

DSC04380.jpg


Puis...

DSC04397.jpg


Je suis vraiment content de tout ce travail (400 heures au bas mot), mais quel pied de voir naviguer SA coque, le fruit de SA propre réflexion. Génial, je le conseille en antidépresseur!

A+
 
G
Gratte-tout
Ouvrier
21 Sept 2007
257
  • Auteur de la discussion
  • #2
Pour info les hélices utilisés dans cette catégories sont de type semi-immergées : au taquet, la coque ne touche presque plus l'eau, et la moitié de l'hélice à peine travaille dans l'eau. On appelle ces hélices supercavitantes, c'est un mode de propulsions bien particulier.

Sorties de boites ces hélices sont brutes de démoulage, elles sont en bronze bérillium moulé. Il faut les préparer : limer les bavures, les équilibrer avec un système d'aimants - axe conique comme celui ci :

DSC04335.jpg


Ensuite, il a un gros travail de polissage. Ca prends environ 2-3 heures à préparer.

Et après ça brille!

Celle en bas à gauche est brutes, les autres sont préparées.

DSC04368.jpg


Et il en faut plusieurs, chaque type hélice à ses caractéristiques dimenstionnelles, et ses effets! On adapte beaucoup en fonction du plan d'eau, des moteurs etc..

A fond, ça donne ça :

DSC00100.jpg


Je suis en train d'en préparer un nouveau, qui aura deux moteurs de 3.5cm3, et une transmission entièrement réglable par RC.

J'achète une fraiseuse entre autre pour ce genre de réalisation : toutes les pièces de transmission sont faites maison, et une fraiseuse m'aidera. Je pourrais même faire mes safrans comme on en trouve dans le comemrce, avec prise d'eau intégrée : on s'en sert pour refroidir le moteur (donc à refroidissement liquide) puis l'eau est rejetée.

Les safrans on un conduit foré dans l'âme de l'alu (4-5mm) sur 100mm de long environ. Puis, un ou deux trous sont percées avec un léger angle (2°) à 90° de l'autre, pour le reoindre.
Ensuite, on biseaute la lame pour faire le profil en Vé, et là les rous réapparaissent en sifflet, presque tangents au biseau de la lame. Ca récupère l'eau de cette manière (voire photos plus haut).
A+ :wink:
 
R
romteb
Fondateur
23 Oct 2006
1 906
Nickel aussi bien la conception que la réalisation, chapeau :bernardo:
 
M
mikecox88
Apprenti
27 Juil 2007
67
Vosges, France
Alors la je reste sans voix devant tout ce boulot et je t'admire.
Un grand bravo car au vue du resultat: Super !
La passion ne compte pas ses heures :) :wink:
 
N
newsch2000
Apprenti
2 Sept 2007
70
Superbe travail et quel plaisir de voir ta réalisation aller encore plus vite que tu le pensais.

Bravo
 
G
Gratte-tout
Ouvrier
21 Sept 2007
257
  • Auteur de la discussion
  • #6
Merci!
Le projet en cours va encore demander plus de temps, mais sera énorme!
 
E
elliott
Compagnon
5 Nov 2006
905
beau boulot de conception (tjrs un plus facile si l'on bosse au quotidient avec un CAD) :wink:

Pour ton nouveau project à base de deux 3,5 as tu définis la chaîne
cinématique de la propulsion:?:
Compte tenu de la cylindré une réduction semble judicieuse
afin de disposer d'un rendement correct non :?:

Ce type de réalisation est parfaite pour les bidouilles
télémétriques HF (suivi vitesse,tr/mn T° etc..)
plus besoin de GPS embarqué ou autre,il y à queques tps j'avais déjà planché la
dessus avec:

-tube de pitot
-capteur à effet Hall ....


mais c'est une autre histoire.............
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 174
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Salut Gratte-tout.

Je suis sur le cul!!!!!!!!, impressionnant ton boulot, moi je n'est jamais construit , car entrer un peut tard dans le modelisme par contre je fait beaucoup de modifs surs les mes MT et TT pour limité la casse.
Encore une super.
Amicalement A ++
 
F
fred250
Compagnon
8 Mai 2007
3 059
Vienne Isére 38
super boulot :smt041
a un moment je pensais a en faire un mais de façon moins conventionel mais ça reste dans les tiroire , un truc qui me botte bien c'est de faire un sous marin d'éxploration avec caméra, comme je suis pécheur ça me facine de pouvoir découvrir le fond , surtout le rhone :bave:
 
P
pequignotm
Apprenti
27 Déc 2006
219
Paray le Monial (71)
Trés joli travail ! :smt041
Mes félicitations surtout pour l'intégration de la CAO dans le maquettisme !

Michel
 
F
fred250
Compagnon
8 Mai 2007
3 059
Vienne Isére 38
petite question qui me turlupine; a quoi sert les petit décroché sous la coque :?: je sais que sur certains bateau il y a une partit de l'arriére qui remonte pour qu'a grande vitesse l'orsque le bateau et levé il n'y a presque plus de contact avec l'eau ...
 
G
Gratte-tout
Ouvrier
21 Sept 2007
257
  • Auteur de la discussion
  • #12
Ce sont des redans : le but est de maintenir une couche d'air sous les vés afin de limiter la trainée, ça alimente les dessous de la coque en air, et décolle les filets d'eau (ils doivent se terminer par une arète bien nette). C'est à double tranchant si ils ne sont pas bien dimensionnés car ça peut pertuber la tenue de la coque.
Pour le coup la mienne est hyper stable, Le gros problème du cata c'ets le flip-off (décolle et se retourne), jamais eu le cas avec celui-ci.
A+
 
G
Gratte-tout
Ouvrier
21 Sept 2007
257
  • Auteur de la discussion
  • #13
elliott a dit:
Compte tenu de la cylindré une réduction semble judicieuse
afin de disposer d'un rendement correct non :?:
Le réducteur à ses adeptes et ses détracteurs, je fais partie des deuxièmes.
Après, c'est une solution qui fonctionne, mais qui ne me plait par.
En direct j'ai eu (et d'autres aussi) de bons résultats, en twin ça marchera j'en suis convaincu.
A+
 
E
elliott
Compagnon
5 Nov 2006
905
Gratte-tout a dit:
Le réducteur à ses adeptes et ses détracteurs, je fais partie des deuxièmes.
Après, c'est une solution qui fonctionne, mais qui ne me plait par.
En direct j'ai eu (et d'autres aussi) de bons résultats, en twin ça marchera j'en suis convaincu.
A+


physiquement une grosse hélice tournant lentement
aura un bien meilleur rendement q'une petite tournant à haute vitesse
(glissement) malgré les pertes introduitent par la réduction,
le choix disponible des Ø sera egalement un criteres


je connais bien le direct en FRSV 3,5 cc (1 moteur il est vrai)
j'ai jamais vraiment été satisfait alors que les italiens
dans les années 90 excélaient avec ce montage :)
maintenant ils tournent quasiment tous réductés


il faut se faire sa propre experience............
 
Pierreg60
Pierreg60
Compagnon
1 Nov 2006
2 740
F-57700 Moselle
Je suis sur le cul !

§Vraiment du travail de fou
Me suis demandé dans le post sur la presentation de ton atelier a quoi te servait tout les pinces serre-joints. J'ai compris maintenant :wink:
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut