Re: Imprimante 3D - Plan de la tête d'impression

  • Auteur de la discussion PParent
  • Date de début
PParent
PParent
Compagnon
12 Avr 2010
980
Oise
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous.

L'expérience Petros génère des passions n'est ce pas ?
Du coup, je me lance dans la fabrication d'une reprap Prusa Mendel i2 avec douilles à billes LM8UU.
Pour cette première machine à commande numérique que je monte moi même, je préfère me baser sur un projet existant.

Je présente donc ce projet depuis le début ...

Impression des pièces.
01.jpg


Préparation de la visserie.
02.jpg


Montage des triangles latéraux.
03.jpg


Support moteur Y avec roulement de courroie.
04.jpg


Tiges filetées arrière avec roulement de courroie.
05.jpg


Montage de l'ensemble.
06.jpg


Ajustement et serrage + montage des supports moteur Z.
07.jpg


Voilà pour l'instant.
Il faut maintenant que je découpe les longueurs de Stub.

Actuellement, il me manque pas mal de matériels (courroies, Hot end) et notamment toute la partie électronique (moteurs, carte, alim ...).
Je dois avouer que c'est la partie électronique qui m'inquiète le plus.

Pour les moteurs, il faut apparemment des Nema 17 mais que prendre pour la carte électronique ?
Je ne connais que deux cartes : Rumba et Ramp.

Pour la hot end, je vais tenter de la fabriquer moi même. Si certains ont des plans ... :smt003

Donc tout vos conseils, fournisseurs et autres critiques constructives sont bon à prendre.
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 824
Rhône-Alpes-Auvergne
Re: Imprimante 3D - C'est mon tour et conseils bienvenus !

Bonsoir,

Bravo pour cette nouvelle initiative !
PParent a dit:
je préfère me baser sur un projet existant.
Peux-tu nous dire sur quel projet tu t'es basé ?
PParent a dit:
Impression des pièces.
Tu as donc imprimé tes pièces ?
Avais-tu déjà une autre machine, ou as-tu eu recourt à la sous traitance ?

En tous cas, je suis avec intérêt.

Bonne soirée.

jajalv
 
PParent
PParent
Compagnon
12 Avr 2010
980
Oise
  • Auteur de la discussion
  • #3
Re: Imprimante 3D - C'est mon tour et conseils bienvenus !

Merci pour cet encouragement.

Voici le projet qui m'a inspiré :
http://reprap.org/wiki/File:Assembled-prusa-mendel.jpg

Plus bas dans la page, il y a le lien vers Prusa Mendel (iteration 2).

En ce qui me concerne, je ne possède pas d'imprimante.
Pour les pièces, j'ai accès à une imprimante 3D et c'est donc une chance pour pouvoir imprimer mes pièces et me construire une expérience.
 
Dernière édition par un modérateur:
Morgan
Morgan
Ouvrier
27 Fev 2012
418
91510 Lardy
Re: Imprimante 3D - C'est mon tour et conseils bienvenus !

Salut,
beau projet :-D
Pour l’électronique, je te conseille la gen7 si tu sais souder, moi j'ai utilisé la ramps, pour la mienne, je vais utiliser la gen7 pour la prochaine, parce-que la ramps m'oblige à mobiliser mon arduino tout le temps, et que la gen7 et facilement modifiable... je vais partir sur cette basse et adapter des drivers sur la base Tb650 pour pouvoir envoyer 2A au lieux 1A avec les step sticks, mais si tu utilise des nema 17, comme prévu pour les mendels, no soucis, 1A suffissent biens, (si tu veux une ramps et des steps sticks, je vais me séparer d'eux d'ici pas longtemps...)

pour la hot end je t'enverrais les plans de la mienne, je l'ai fait avec une résistance chauffante, un bloc d'alu, un écrou borgne M6 en laiton, une tige filleté M6, des plaques d'alu et un ventilo, niveau matos: perceuse à colonne, perceuse/viseuse avec variateur de vitesse, foret de 0.4, 2, 5, 6, limes, défonceuse, taraud M6
++Morgan
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 824
Rhône-Alpes-Auvergne
Re: Imprimante 3D - C'est mon tour et conseils bienvenus !

Bonjour à tous,

Merci pour les renseignements PParent.
Morgan a dit:
pour la hot end je t'enverrais les plans de la mienne, je l'ai fait avec une résistance chauffante, un bloc d'alu, un écrou borgne M6 en laiton, une tige filleté M6, des plaques d'alu et un ventilo
Pourquoi ne pas mettre les plans en ligne ?
Je suis persuadé que nombre de nos amis seraient intéressés.

Bon dimanche à tous.

jajalv
 
O
oliv
Compagnon
7 Sept 2007
1 121
LYON
Re: Imprimante 3D - C'est mon tour et conseils bienvenus !

Suis d'accord avec Jajalv pour les plans ... :)
 
PParent
PParent
Compagnon
12 Avr 2010
980
Oise
  • Auteur de la discussion
  • #7
Re: Imprimante 3D - C'est mon tour et conseils bienvenus !

Bonsoir et merci de suivre mon post.

Pour la Gen7, j'ai l'impression qu'elle n'est plus trop disponible que chez Paopart.
Pour ce qui est de souder, ça ne me pose pas de problèmes du moment que ce n'est pas du cms.
Par contre, il vaut mieux que ça fonctionne car je n'ai rien pour dépanner ; pas d'oscilloscope ni GBF ... juste une alim et un multimètre.

Si la carte RAMP n'est pas vraiment satisfaisante, j'ai comparé les coûts de la GEN7 et de la Rumba :
160 euros pour la Rumba chez Reprap France :
http://www.reprap-france.com/electronique/83-rumba.html
et
140 euros pour la GEN7 chez Paopart (je ne comprends pas pourquoi le kit complet n'est pas dispo alors que tout est dispo séparément) :
http://www.paoparts.com/fr/gen7-solution-de-commande-nouvelle-generation/123-solution-gen7-complete.html

et que la gen7 et facilement modifiable...
C'est pas la peine pour moi. Je n'ai pas suffisamment de connaissance en électronique pour ça.

Alors, est-ce que ça vaut vraiment le coup de s'embêter pour 20 euros d'écart ?
De plus, la carte Rumba semble avoir plus de possibilités.
Qu'en pensez vous ?

Pourquoi ne pas imaginer une hot end avec buses interchangeables : 0,5 et 0,3 par exemple ?

Y a t-il un avantage à utiliser du fil de 3 ou du 1,75 ?
 
Dernière édition par un modérateur:
PParent
PParent
Compagnon
12 Avr 2010
980
Oise
  • Auteur de la discussion
  • #8
Re: Imprimante 3D - Fragilité des pièces en PLA

Et voilà !! :mad:

Je viens de me rendre compte que mes pièces en PLA n'ont pas la même solidité selon le sens d'impression et je viens d'en faire les frais.
Peut-être s'agit-il de mon manque d'expérience en impression 3D ou peut-être est ce normal.

En nettoyant celle ci, j'ai cassé deux parties.
La partie flexible est construite sur un empilement de couche.
P7160084.JPG


Pour celle-ci (imprimé dans l'autre sens pour la partie flexible), on peut y aller avant qu'elle casse.
Ici, la partie flexible est imprimé par un fil ininterrompu.
P7160087.JPG


Y a plus qu'à la refaire.
 
P
Petros
Apprenti
13 Mai 2011
240
Re: Imprimante 3D - Fragilité des pièces en PLA

Les pièces sont en effet plus fragiles dans un sens, mais là il y a clairement un problème d’adhérence entre les couches. Ça peut être causé par une quantité de matière trop faible ou une température d'extrusion trop basse. Pour calibrer ces deux paramètres, j'imprime des "cube" de 10mm de coté et 5mm de hauteur, quand le remplissage est bon j'essaye de fendre la pièce avec une pince coupante, si elle se fend facilement je monte la température jusqu'à atteindre une bonne solidité.

Le chariot X ne devrait pas être imprimé en PLA, la chaleur du plateau va le faire ramollir si il n'est pas ventilé. De plus le PLA n'est pas très flexible, plutôt cassant.
 
PParent
PParent
Compagnon
12 Avr 2010
980
Oise
  • Auteur de la discussion
  • #10
Re: Imprimante 3D - Fragilité des pièces en PLA

Merci pour ces infos.

La température d'extrusion est à 205° donc c'est peut-être un manque d'extrusion.
Je vais modifier les paramètres et faire un essai sur une pièce plus petite.

Le chariot X ne devrait pas être imprimé en PLA
Le problème est qu'il n'y a pas de plateau chauffant sur l'imprimante que j'utilise.
Imprimer le chariot X en ABS relève de l'impossible.
Sur de si grandes pièces, le warping est très important donc il faudra que ça soit ventilé.
 
PParent
PParent
Compagnon
12 Avr 2010
980
Oise
  • Auteur de la discussion
  • #11
Re: Imprimante 3D - Fabrication de l'axe denté

Quelques chutes pour la fabrication d'un outil permettant d'usiner la denture sur la vis qui sert d'axe pour l'extrudeur.

L'outil avec un essai sur une pièce en laiton.
P7170088.JPG


P7170091.JPG


P7170094.JPG
 
BOBOSS
BOBOSS
Apprenti
10 Juil 2012
100
BZH
Re: Imprimante 3D - Fabrication de l'axe denté

Bonsoir


Belle réalisation par contre le taraud à l'air d avoir souffert... :axe:


BOBOSS
 
PParent
PParent
Compagnon
12 Avr 2010
980
Oise
  • Auteur de la discussion
  • #13
Re: Imprimante 3D - Fabrication de l'axe denté

Bonsoir et merci.

Le taraud n'est pas tout jeune mais il est encore en bon état.
La denture à l'air correcte non ?
 
PParent
PParent
Compagnon
12 Avr 2010
980
Oise
  • Auteur de la discussion
  • #14
Re: Imprimante 3D - Conception de la hot end

Bonjour à tous,

Je viens de modéliser une hot end et je la soumets à critiques afin d'y apporter les éventuelles améliorations avant fabrication.
Je posterai les plans quand elle sera finalisée.

Voici donc le premier jet. Ceux qui ne sont pas sur le sable brulant de ces jours de canicule pourront peut-être donner leurs avis.
J'ai souhaité pouvoir changer facilement de buse.

En vous remerciant par avance.

hot_end_03.jpg

hot_end_01.jpg

hot_end_02.jpg

hot_end_rec.jpg
 
Morgan
Morgan
Ouvrier
27 Fev 2012
418
91510 Lardy
Re: Imprimante 3D - Conception de la hot end

Salut,
hé ba c'est plus de l'amateurisme ce que tu nous fais la :o
pour la hot end tu vas pouvoir nous faire un truc de fou, ça me semble vraiment bien, agrandis ton tube, 40mm c'est trop cour, le mien fais 60 et je le trouve trop cour, ça n'a pas le temps de refroidir et des fois ça colle jusqu’à l'entré du tube, prévois une fixation pour un ventilo, et je vois que tu à mis du ptfe, moi je préfère ne pas en utiliser, de-fois il se dégrade avec la chaleur et faut le changer...

bonne chance pour la suite, je suis ton projet même si je ne réagis pas tout le temps :wink:
++Morgan
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
Re: Imprimante 3D - Conception de la hot end

on dirait que le ptfe est la pour faire une isolation thermique entre la partie chaude et la partie froide

le ptfe est un peu moins conducteur que les metaux mais comme il est mou il faut une grande surface de contact

avec un tube en inox ça serait plus solide mecaniquement est moins conducteur thermique

dans le genre un tube en inox mince sur toute la hauteur , cerclé par une piece en cuivre ou en alu dans la partie chaude ... et une autre piece en alu dans la partie froide ... avec une longueur de tube libre entre les 2
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
Re: Imprimante 3D - Conception de la hot end

autre remarque : la forme interieure de la buse avec un rétrécissement brutal ne me plait pas : la matiere n'avancera pas sur les bord et se fera surchauffer , et c'est la matiere du millieu la moins chaude qui va sortir en premier : risque de temperature de sortie irreguliere si le melange se fait aleatoirement

je prefere une forme interieure conique sur une certaine longueur pour un fonctionnement plus regulier

mais je n'ai jamais vu la forme des autre buse d'imprimante 3D
 
PParent
PParent
Compagnon
12 Avr 2010
980
Oise
  • Auteur de la discussion
  • #18
Re: Imprimante 3D - Conception de la hot end

Merci de ton retour.

Pour le téflon (c'est ce que j'ai sous la main) et je me posais la question de la résistance mécanique
Ce n'est pas l'idéal et il vaudrait très certainement mieux utiliser du peek.
Ça a l'air d'être un matériau plus adapté et, je vais voir si je peux en trouver pour pas trop cher car ça douille !
L'avantage d'intercaler ce genre de pièce est que ça réduit considérablement le pont thermique.
J'avais laissé un dissipateur pour évacuer la chaleur résiduelle et il vaut effectivement mieux l'associer à un petit ventilo.

Voici quelques conductivités thermique (W m -1 K -1 )
Cuivre : 390
Aluminium : 237
PEEK et PTFE : 0.25

Par contre le PEEK a une bien meilleure résistance mécanique.

Je vais réfléchir à des modifs et je poste.
 
B
biduleur34
Compagnon
20 Mai 2009
1 154
Re: Imprimante 3D - Conception de la hot end

tu a pensé a l'inox, il une conductivité thermique faible lui aussi, c'est ce que j'ai utilisé pour relié ma hot end à mon waterblock XY, un morceau de tige fileté M6 inox percé à Ø2mm

je met a jour le post de mon imprimante 3D ce soir, elle avance bien.

++
Léo
 
PParent
PParent
Compagnon
12 Avr 2010
980
Oise
  • Auteur de la discussion
  • #20
Re: Imprimante 3D - Conception de la hot end

Merci Moissan pour tes réponses.

J'étais en train de répondre pendant que tu postais la tienne.
Nous sommes donc d'accord sur la résistance mécanique du téflon qui n'est pas gênante pour le guidage du fil mais pas très adapté pour la pièce intermédiaire entre la partie chaude et froide.

Pour la forme de la buse, pas mal font ça avec en écrou borgne en laiton mais je peux éventuellement modifier l'affutage d'un foret pour casser l'angle en arrondi.
 
PParent
PParent
Compagnon
12 Avr 2010
980
Oise
  • Auteur de la discussion
  • #21
Re: Imprimante 3D - Conception de la hot end

Effectivement l'inox n'est pas trop mal puisque la conductivité thermique est à 16.3.
Ce n'est pas si mal et plus facile à trouver que le PEEK puisque j'en ai une barre.
De plus, pas de problème de résistance mécanique.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
Re: Imprimante 3D - Conception de la hot end

la perte thermique entre la partie chaude et froide dépend bien sur de la conductivité thermique , mais dépend aussi de la section de passage et de la longueur a passer

avec un materiaux mou entre 2 piece metalique il y a une grosse section de passage et une petite longueur a passer

avec de l'inox plus solide la section de passage de la chaleur peut etre reduite a la section d'un tube mince , et la longueur etre d'un cm ou plus ... donc facilement une perte de chaleur plus faible
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Re: Imprimante 3D - Conception de la hot end

bonsoir,
Même si mécaniquement cela pose quelques problèmes je pense qu'un des matériaux le plus apte à avoir une extrémité chaude et l'autre froide, c'est le verre. En matériel de labo on trouve plusieurs objets qu'il est facile de détourner de leur usage premier.
Stan
 
PParent
PParent
Compagnon
12 Avr 2010
980
Oise
  • Auteur de la discussion
  • #24
Re: Imprimante 3D - Conception de la hot end

Bonsoir Stan,

Il est vrai que le verre est très bien placé. Par contre je n'ai pas ça sous la main. J'essaye de composer avec mon stock.

Je tiens compte des conseils de chacun et je vais garder le petit tube de teflon pour le guidage du fil car le PLA est très sensible à la chaleur.
Je suis en même temps sur SolidWorks et je poste dès que.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
Re: Imprimante 3D - Conception de la hot end

le verre ordinaire n'aime pas les choc thermique ! un coup a casser au chauffage ou au refroidissement , a moins de prendre du verre trempé ou du pyrex , le verre serai une complication inutile
 
PParent
PParent
Compagnon
12 Avr 2010
980
Oise
  • Auteur de la discussion
  • #26
Re: Imprimante 3D - Conception de la hot end

Voici la nouvelle avec le remplacement de la pièce téflon par une en inox et allongement total de 10mm.
Pour le ventilo, je pense le fixer sur le chariot X.

hot_end.JPG
 
B
biduleur34
Compagnon
20 Mai 2009
1 154
Re: Imprimante 3D - Conception de la hot end

Voici ma hot end.

Liason M6 en inox, le bloc d'alu 50mmx 50mm x50mm monte a 40° max pour une seule hot end a 240°.

20130721_231748.jpg
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 824
Rhône-Alpes-Auvergne
Re: Imprimante 3D - Conception de la hot end

Bonjour,
PParent a dit:
Il est vrai que le verre est très bien placé. Par contre je n'ai pas ça sous la main. J'essaye de composer avec mon stock.
Sur le brocantes ou vide-greniers, on voit assez souvent d'anciennes seringues en verre.
Peut-être une piste ?

Bonne journée.

jajalv
 
PParent
PParent
Compagnon
12 Avr 2010
980
Oise
  • Auteur de la discussion
  • #29
Re: Imprimante 3D - Conception de la hot end

Liason M6 en inox, le bloc d'alu 50mmx 50mm x50mm monte a 40° max pour une seule hot end a 240°.
40° !! Ouf ... Le bloc d'alu chauffe drôlement et pourtant il n'y a qu'une tige fileté percée de 6.

Avec mon montage, ça risque d'être pire.

Pour les seringues, c'est une idée.
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Re: Imprimante 3D - Conception de la hot end

Bonjour,
J'entends souvent parler de choc thermique mais dans ce cas je ne vois pas comment il se produirait. Aujourd'hui toute la verrerie de labo est en pyrex. Si le verre était bon conducteur de la chaleur les souffleurs scientifiques ne pourraient pas faire fondre l'extrémité de leur canne en tenant la canne dans les mains nues. Allez faire pareil avec de l'inox .

Stan
 
Haut