Modification RAMO T36 - Passage en monophasé

  • Auteur de la discussion olivier976
  • Date de début
O
olivier976
Ouvrier
j'ai eu beau chercher dans le forum, je n'ai pas trouvé réponse à ma question.... mais je dois pas être le seul à être confronté à ce problème :
suite à la récupération d'un tour ramo T36 motorisé en 380 tri, je souhaiterai dans un premier temps le passer en mono (mais il n'est pas exclu du tout qu'il doive repasser en tri....)
j'ai donc acheté un moteur 3kw mono, un contacteur pour l'inversion du sens de rotation de la broche, un arret d'urgence (schneider XB4BS8445) .
je souhaiterais avoir une aide/explication concernant le schéma de cablage et la liste de matériel à acheter.
je souhaite faire ça au plus simple et au moins cher dans un premier temps car comme dit ci-dessus, il n'est pas exclu que je le repasse en triphasé à plus ou moins court terme, et d'autre part, la fourniture (en général) coute 2 à 3 fois plus cher chez moi qu'en france.
donc, dans un premier temps, le strict minimum sera parfait, quitte à y revenir et peaufiner ensuite "dans les règle de l'art" s'il s'avère que la machine restera en 220 mono
merci beaucoup de votre aide
 
chabercha
chabercha
Compagnon
Bonsoir
il n'est pas exclu que je le repasse en triphasé à plus ou moins court terme, et d'autre part, la fourniture (en général) coute 2 à 3 fois plus cher chez moi qu'en france.
Le plus simple, pas cher, rien à toucher sur le tour, c'est le moteur pilote et un élévateur de tension.
Un moteur au moins aussi puissant que le tour, des condensateurs et un élévateur de tension.
Je viens de terminer celui là, 4cv https://www.usinages.com/threads/probleme-demarrage-moteur-pilote.143855/page-3
A+Bernard
 
O
olivier976
Ouvrier
ok, et concretement, c'est quoi la" liste au père noel"?
mon moteur 3kw mono peut-il faire office de moteur pilote?
 
chabercha
chabercha
Compagnon
c'est qui la liste au père noel?
Ça veux dire quoi, que tu ne peux pas trouver un moteur tri 220/380 de 4 ou 5cv et quelques condensateurs ?
Ensuite, tu dis moteur 380, est tu sur que ce ne soit pas un 220/380 ? Dans ce cas tu te passes de l'élévateur de tension car il y a de grandes chances que le tour soit équipé d'un transfo basse tension pour les cde, s'il est en 220/380, tu déplaces un fil est toutes tes commandes fonctionnent sans modifications, cela ne sera pas le cas avec ton mono.
mon moteur 3kw mono peut-il faire office de moteur pilote?
Non, il faut obligatoirement un tri 220/380.
 
O
olivier976
Ouvrier
j'ai compris que le moteur-pilote doit être un 220/380 tri
d'autre part, le moteur du tour est effectivement 220/380 triphasé
je bouquine les posts sur le moteur-pilote mais je ne trouve rien de synthétique...
 
jms
jms
Modérateur
Et ça ?

J'ai un peu l'impression que tu as pris le problème dans le mauvais sens. Tu as acheté un moteur mono avant d'étudier les différentes possibilités (le moteur mono n'en est qu'une).
Rvbob t'a donné les 3 solutions potentielles, il aurait fallu les creuser avant de te décider.

Pour (bien) commencer, des photos de
  • La plaque moteur de ton tour
  • L'armoire électrique de commande
Ensuite nous donner des informations sur tes capacités en électricité, ton équipement électrique, les possibilités d'approvisionnement (tu es à Mayotte ?) et ton objectif en usinage.
Bref, toute information susceptible de nous aider à t'aider :wink:
 
Dernière édition:
O
olivier976
Ouvrier
je suis en polynésie et je redémarre des machines récupérées au lycée professionnel
j'ai une dizaine d'année d'expérience dans l'usinage et je suis globalement "débrouillé" sur les sujets qui nous interessent là.

jms dit
J'ai un peu l'impression que tu as pris le problème dans le mauvais sens
oui, certes, c'est tout à fait possible...

par contre, pour avoir lu une grosse partie des sujets traitant du moteur-pilote, ça reste globalement pas super clair et pour le coup, j'ai l'impression que mes connaissances font que je dois plus être guidé que je ne suis capable de prendre des décisions

j'ai pris l'option (admettons un peu rapidement) de passer en 220 mono car j'ai l'impression que de shunter l'armoire existante et cabler un moteur avec un arret d'urgence et une inversion de sens de rotation me paraissait plus rapide et moins "fastidieux" -à tord peut-être- que de me lancer dans le système du moteur-pilote -qui semble très séduisant- mais pour lequel j'ai peur d'être un peu limité par mes capacités, et par mon accès aux différentes fournitures nécessaires.

le 8 dec 2016 FB29 écrivait :
Le moteur pilote n'a réellement d'intérêt que si on le fait soi-même à partir d'éléments récupérés ou que l'on peut trouver à bas prix.

il s'est écoulé du temps depuis cette remarque mais peut-être est-elle encore d'actualité?

car pour le coup je n'ai accès à aucune récup et encore moins à des trucs à bas prix.
globalement tout est 2 fois plus cher au minimum, et s'il n'y a pas sur le territoire, il faut attendre 3 mois que ça arrive de france.
ça se mérite!

le moteur 220 mono sera mis au bateau lundi ou mardi, il n'est pas trop tard pour le changer par un de même puissance mais en tri.
par contre, les condensateurs....
si d'ici lundi j'arrive a déterminer de quels condensateurs j'ai besoin, ça peut potentiellement le faire.

P4101234.JPG
 
osiver
osiver
Compagnon
Attention aussi aux moteurs mono, il n'est pas certain que l'inversion de sens soit possible. Ou alors, il faudra trifouiller le chignon, sur un moteur neuf ... :???:
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
Ça doit dépendre du type de moteur, car sur le mien aucun problème d'inversion de sens, sans avoir eu à trifouiller quoi que ce soit.
 
jms
jms
Modérateur
Donc ton tour est équipé d'un moteur de 2,2 kw, bi-tension capable de fonctionner avec un simple variateur de fréquence.

Donc 3 possibilités (déjà évoquées par Rvbob dans un autre sujet)
  • Laisser ton moteur en 380 et mettre en place un moteur pilote. Tu as ici des pointures (@chabercha et d'autres) qui pourront te guider, voire te dépanner pour les composants. L'avantage, tu gardes ton armoire de commande telle qu'elle est (sous réserve que tu nous mettes des photos)
  • Passer ton moteur en 220 tri et mettre un variateur. Là aussi tu as des pointures (@osiver et d'autres) qui sauront t'aider. Tu supprimes ton armoire de commande et tu pilotes ton tour à partir du variateur soit directement par son panneau (pas terrible) soit par un boîtier de commande à boutons (qu'il te faudra acquérir)
  • Passer sur un moteur en 220 mono et alors il te faudra revoir ton armoire de commande, mais pour te guider dans cette opération, il nous faut avoir des images de celle-ci
Donc prochaine étape, nous fournir les images de ton armoire de commande.
 
Dernière édition:
O
olivier976
Ouvrier
l'option variateur me semble très déconseillée (chaleur humidité atmosphère saline)
la durée de vie de mes ordi, c'est 3 à 4 ans

j'avais écarté l'option moteur pilote au vue des différentes remarques de FAB29
il dit encore le 28 février 2021
Le moteur pilote c'est surtout intéressant quand on peut tout récupérer à vil prix
l'aspect temps de mise au point aussi n'est pas étranger à mon choix
tout ceci expliquant mon achat d'un 3kW mono pour remplacer le 2.2kW tri d'origine

pour le sens de rotation, voila ce que le fournisseur donne comme schema

la photo de l'armoire viendra demain après être retourné aux machines
 
Fichiers joints
  • Shema de branchement CK 323294.pdf
    631.5 KB · Affichages: 43
  • Réagir
Reactions: jms
fauxjetons
fauxjetons
Compagnon
salut
un montage de plus

mon tour 220 volts mono
le boitier monter cabler
a plus

DSCF9186.JPG


DSCF9191.JPG
 
Fichiers joints
  • 4304_NI_92224000.pdf
    2.9 Mo · Affichages: 26
O
olivier976
Ouvrier
voici l'armoire
... je souhaitais garder le contacteur à la pédale de frein aussi....

P4251270.JPG
 
O
olivier976
Ouvrier
bon, j'ai monté un moteur almo MMP 100LX4 (pas eu trop de possibilité de choix....)
cablage avec un arret d'urgence (bobine mX) et un disjoncteur 20A
voila pour les caractéristiques générales.
lors des premiers essais hier, le moteur fait un gros bourdonnement sourd au démarrage pendant 2 secondes, puis je trouve qu'il est plutot bruyant ensuite.
le démarrage de rotation de broche est un peu lent : on dirait qu'il peine à prendre ses tours alors qu'il est "à vide"
puisque je découvrais par la même occasion ce RAMO, j'ai essayé les différentes vitesses et avances.
j'ai trouvé qu'après 5/10 minutes, le moteur était pas mal chaud (pour une telle durée d'utilisation à vide) et pendant mes essais j'ai eu à réappuyer souvent sur un petit bouton se trouvant sur le bornier du moteur (photo ci-dessous) : protection surpuissance?
pas mal de questionnement après cet essai pas très... nominal...
et je dirais que je me trouve un peu comme une poule devant une brosse à dent concernant la recherche du/ des dysfonctionnements.
je dois vous avouer que votre aide serait la bienvenue :)
le schéma de cablage est le suivant

donc

P5141421.JPG
 
Fichiers joints
  • Manuel d'installation inverseur de sens de rotation.pdf
    295.9 KB · Affichages: 20
osiver
osiver
Compagnon
j'ai eu à réappuyer souvent sur un petit bouton se trouvant sur le bornier du moteur (photo ci-dessous) : protection surpuissance?
Ce n'est pas bon signe du tout !
À l'évidence le moteur fonctionne mal.
À part un court-circuit entre spires (il est neuf, non ?) on peut envisager court-circuit de condensateur, mauvais câblage avec inversion entre enroulements principal et auxiliaire.
Il faudrait nous monter ce que vous avez fait exactement au niveau du raccordement du moteur.
Vous mettez dans le message précédent la notice de montage d'un inverseur, vous l'avez mis en place ? Il est écrit en rouge de retirer des barrettes, c'est quoi au juste ? Vous l'avez fait ?
 
Dernière édition:
O
olivier976
Ouvrier
osiver a dit:
Vous mettez dans le message précédent la notice de montage d'un inverseur, vous l'avez mis en place ? Il est écrit en rouge de retirer des barrettes, c'est quoi au juste ? Vous l'avez fait ?
j'ai effectivement cablé l'inverseur
j'ai bien sûr enlevé les barrettes qui permettaient de choisir le sens de rotation puisque c'est désormais l'inverseur au tableau de commande qui le gère.

d'après le schéma de cablage posté dans mon précédent message, si je comprends bien, le condensateur de démarrage doit se trouver aux bornes V1 et Z2 (8 et 11 de l'inverseur) et le permanent aux bornes U1 et U2 (2 et 3de l'inverseur)
ce que je constate actuellement c'est que les 2 condensateurs sont entre V1 et Z1 (moteur livré ainsi, je n'ai pas vérifié)
est-ce bien "normal"?
sur la photo ci-joint, les condensateurs sont les fils gainés noir à droite, "qui arrivent du haut et du bas"
on voit bien qu'ils sont connectés aux mêmes bornes
pour le reste j'ai suivi les instructions :
1. Brancher la phase sur la borne 1 de l’inverseur.
2. Brancher le neutre sur la borne 4 de l’inverseur.
3. Raccorder respectivement les bornes U1 et U2 du moteur
sur les bornes 2 et 3 de l’inverseur de sens de rotation.
4. Raccorder respectivement les bornes V1 et Z2 du moteur sur
les bornes 8 et 11 de l’inverseur de sens de rotation

P5151428.JPG
 
osiver
osiver
Compagnon
si je comprends bien, le condensateur de démarrage doit se trouver aux bornes V1 et Z2
Houlà ! De ce que je vois, vos deux condensateurs sont en parallèle. Donc leurs valeurs s'ajoutent et ils font passer un courant trop fort dans l'enroulement auxiliaire.
Qui vous parle d'un condensateur de démarrage sur ce moteur ??? :eek:
 
osiver
osiver
Compagnon
Quelque-chose m'intrigue, vous avez refait les sertissages de cosses sur le fils des condensateurs et aussi du fil rouge du disjoncteur thermique ?
 
O
olivier976
Ouvrier
le vendeur a rajouté le condensateur de démarrage afin que j'ai un couple de démarrage suffisant pour entrainer la broche via la boite de vitesses (et mandrin sur la broche)
en ce qui concerne les cosses, les sertissages rouges sont ceux d'origine, le seul de mon fait est le bleu qui arrive au thermique
 
midodiy
midodiy
Compagnon
On peux effectivement rajouter un condensateur en plus pour augmenter le couple de demarrage. Mais ce condensateur doit imperativement etre deconnecté dés que le moteur à pris sa vitesse. Tu vas faire fumer ce moteur neuf si tu insistes :rolleyes:
 
O
olivier976
Ouvrier
ok, donc il faut un interrupteur pour déconnecter le condo de démarrage dès que c'est démarré... ou me passer du condo de démarrage.
rien de plus?
le bourdonnement/vibration à l'allumage, le thermique qui saute tout le temps, c'est ça?
concernant les sertissages, il y a un souci? je pense que ça vient de chez almo ainsi.
il y a un condensateur permanent de 60µF
et celui de démarrage (j'imagine vu l'inscription) est de 80µF (ITF06 Cstart)
 
osiver
osiver
Compagnon
il y a un condensateur permanent de 60µF
et celui de démarrage (j'imagine vu l'inscription) est de 80µF (ITF06 Cstart)
Ce moteur si j'en crois votre référence est un MMP, P pour permanent donc sans condensateur de démarrage et d'ailleurs sans contact centrifuge ni relais de tension. S'il était avec double condensateur (permanent + démarrage) ce serait MMD et il y aurait un moyen de déconnexion du condensateur de démarrage.
https://www.midibobinage.fr/wp-content/uploads/2017/04/Moteurs_almo_mono_MMP_MMD.pdf

Bizarrement, la doc donne une valeur de 100µF pour le permanent de ce moteur.
Vous pourriez nous poster une photo de la plaque du moteur et des marquages des condensateurs ?
 
O
olivier976
Ouvrier
voici les photos demandées
ce moteur a dû être adapté pour du 60Hz, c'est écrit "au stylo" sur le carter de l'hélice

P5151431.JPG


P5151433.JPG


P5151429.JPG
 
O
olivier976
Ouvrier
je ne suis pas à mayotte...
mais ici, c'est 60Hz, c'est sûr!
 
O
olivier976
Ouvrier
c'est écrit en language plus "mathématique", mais 151°W 16°S donne bien mon lieu...
d'ailleurs je m'en vais vous quitter pour aujourd'hui car il est minuit...
 

Sujets similaires

Labrousse
Réponses
8
Affichages
1 383
Dombes69
D
ZipZip16
Général Ramo T36 ET5
Réponses
20
Affichages
1 133
lolo le dessoudeur
lolo le dessoudeur
O
Réponses
26
Affichages
1 598
kakawette
kakawette
Olrik
Réponses
4
Affichages
593
Olrik
Olrik
Le Choumac
Réponses
33
Affichages
2 496
Pommepoire
Pommepoire
Haut