Qui connait ce combiné SCHIESSL (Vienne Autriche)

Saouzanet
Nouveau
11 Janvier 2010
38
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,
J' espère être sur le bon post
Tout d' abord, félicitations aux uns et autres pour leurs explications, leurs remises en états de machines et leurs réalisations.
Consultant ce site depuis plusieurs semaines, je me décide à me lancer.
J' ai hérité il y a quelques mois d' un combiné multifonctions Schiessl, fabriqué à Vienne (Autriche) en 1961.
Il s' agit d' un combiné que l' on pourrait baptisé comme étant le "grand-père" des Golmatic.
C' est une machine d' outilleur, seul petit inconvénient, les dimensions de la table (400x200): elle est tournante et indexée tous les 4°30, ce qui permet une indexation directe de 30° en 30°, elle sert également au tournage vertical et de ce fait doit être compacte.
Je possède une photocopie très succincte du descriptif de la machine : perçages vertical et horizontal, fraisages vertical et horizontal, tournages vertical et horizontal, machine à pointer, mais rien de plus.
Aussi, je recherche une documentation plus complète
Pourriez vous m' aider dans cette démarche ?
Quelqu' un d' entre vous connait-il ou utilise-t-il ce type de machine ?
D' avance merci
Cordialement à tous
machine de façe.jpg
 
Saouzanet
Nouveau
11 Janvier 2010
38
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci Seb pour ton message,
J' ai l' impression d' être un peu moins seul maintenant !
Comme tu le dis, il y a des manettes et manivelles "un peu partout", mais c' est le propre des "tout en un".
Je découvre progressivement les fonctions de chacune, mais j' ai encore beaucoup à apprendre
Bonne soirée
 
Saouzanet
Nouveau
11 Janvier 2010
38
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonjour Punchy,

Tu trouveras au dessous une photo de la machine équipée en tour vertical.
La table est motorisée et peut tourner dans les sens: horaire et anti-horaire.
Les vitesses disponibles lors de ce type de tournage sont de : 23,36 et 55 tr/mn (traditionnellement les tours verticaux sont plus lents)
Le chariot porte outils est inclinable de 45° de part et d' autre de la verticale, ce qui te permet les tournages coniques intérieurs et extérieurs.
Les mouvements de la semelle et du chariot (soit l' un soit l' autre, mais pas simultanément) sont assurés soit manuellement par une poignée en bout de la vis mère,soit automatisés par cette même vis mère, qui sera alors crabotée via un train d' engrenages au second moteur.
Cela te fais donc 4 mouvements possibles : semelle de la droite vers la gauche ou inversement et pour le porte outils : plongée ou remontée.
Lorsque la table croisée tourne, c' est assez "impressionnant" car tu vois arriver vers toi les angles, et de plus, pour éviter que ces angles ne touchent la colonne verticale,(et certainement gagner en encombrement) les axes de la petite table ne sont pas concentriques avec l' axe de rotation , ce qui te donne un mouvement qui semble être orbital, mais ne nuit en rien au centrage des pièces.
Par sécurité, j' ai fait un carter de protection. (voir photo)
Cette bête pèse plus de 300 Kg, et son socle certainement 200 Kg, ce qui fait qu'il n' y a pas de vibration, même à vitesses élevées.
maxi de la broche (SA 30) 2000 tr/mn
Avec un peu d' entraînement, on doit tutoyer facilement le centième.
D' autres photos dispo. sur les autres fonctions et équipements si tu le souhaites.
Bonne soirée
Cordialement

tour vertical.JPG


PICT0543.JPG
 
Saouzanet
Nouveau
11 Janvier 2010
38
  • Auteur de la discussion
  • #7
aujourd'hui scéance photos en tenue de fraiseuse horizontale.
C' est la tête de fraisage verticale qui, une fois déposée de la traverse horizontale, sert de tête horizontale.
Elle est donc, comme en fraisage verticale, orientable.
Je n' ai volontairement pas replacer le petit couvercle de protection sur la semelle de la tête de fraisage verticale pour que tu puisses apprécier le grattage de a portée.
On peut y adapter soit des arbres courts ou longs (longueur utile 205 mm) en fonction du fraisage à réaliser.
L' amenée est motorisée (descente et montée du sous-ensemble "traverse horizontale et ses accessoires")
J' avais oublié de te dire hier, que l' on peut adapter un plateau de 450 mm sur les tables croisées pour le tournage vertical
Il me manque aussi, comme la grande majorité d' entre nous, la tête de mortaisage qui était fournie en option.
Pour trouver cet équipement complémentaire il ne faut pas rêver, j' ai déja milles et une difficultés à trouver la notice d' utilisation !
Tu remarqueras que les tables croisées possède des supports de comparateur.
Cordialement

fraisage horizon tal arbre court.JPG


fraisage horizontal 1.JPG


fraisage horizontal 2.JPG


fraisage horizontal arbre long.JPG
 
Saouzanet
Nouveau
11 Janvier 2010
38
tour horizontal.JPG
Bonjour Lolomoto
Pour le tournage conventionnel, la mise en oeuvre de la machine n' est pas trop compliquée :
il suffit de faire glisser la tête de fraisage à l' extrême gauche de la traverse horizontale, puis d' orienter la broche horizontalement.
La tête de fraisage se transforme alors en poupée fixe. Ensuite il reste à visser sur l' extérieur du nez de la broche soit un mandrin à 3 mors où à 4 mors, ou encore un plateau diamètre 195 mm (comme sur la photo). Une lunette fixe et une à suivre complètent l' équipement. Longueur entre pointes : 400 mm.
L' avance automatique du traînard est obtenue par la vis mère, via une cascade de pignons, et sert au chariotage et au filetage (métriques, anglais -roue de 63 dents-, modules)
Comme tu le remarqueras, la tête de cheval a souffert dans une vie antérieure et a été rebrasée.
Ces fonctions ne m' ont pas été trop compliquées à comprendre, mais où je butes, c' est pour l' avance automatique de la table de fraisage.
En effet, sur le petit bout de photocopie que je possède,(en allemand) il est indiqué : "transmission d' avance"
Voilà pourquoi je recherche le manuel d' utilisation de la machine.
Cette avance automatique ne peut, à mon avis, être obtenue qu' à partir du train d' engrenages (dans ce cas la vis mère est peut-être décrabotée ? -petite manette face à soi sur la photo) mais après : qui entraîne quoi ? et comment ?
Cette machine datant de 1961, l' avance ne pouvait, me semble-t-il, qu' être mécanique, et devait pouvoir être mise en oeuvre de façon "assez rapide", car il ne faut pas oublier qu' elle doit être déposée lors de l' utilisation en tour vertical (malgré tout sans doute pas très fréquent)
Pas de 7 mm coté.JPG
 
Saouzanet
Nouveau
11 Janvier 2010
38
Bonjour YoYoYia,
Merci pour ton aide.
Durant l' hiver dernier, j' ai longuement et vainement cherché sur la toile une documentation, à force de ténacité: juste une petite piste.
Sans être aussi courant que "Dupont ou Durand" ; SCHIESSL semble être un nom très usité en Autriche et Allemagne et les recherches infructueuses sont nombreuses.
Je sais qu' il existe aux USA, à la "Smithsonian Libraries" un catalogue en anglais et allemand, mais impossible de le consulter à distance et mon courrier est resté lettre morte, mais je ne désespère pas.
Dans un premier temps, en m' inspirant des "docs" Aciéra et Deckel, je vais lister les principales caractéristiques.
Bonne journée à tous.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois

Dernières discussions

Haut