Questions Lubrifiants, Mesures et Normes

celtic14
Compagnon
12 Décembre 2009
1 631
Mons (Belgique)
Bonsoir a tous
J'ai lu quelques part je ne sait plus ou ni quand ? que pour tester l'acidité d'une huile il faut déposer une goute sur une plaque de cuivre laisser agir quelques heures ou quelques jours ? essuyer cette goute si la plaque de cuivre laisse une empreinte ben vous aurez compris pas bon !
cordialement
Henri
 
roger07
Nouveau
24 Mai 2014
27
FR 07350 CRUAS
Bonjour
un petit lien vers un document concernant les huiles ;
http://joho.p.free.fr/EC/COURS DOC/Lubrification/CARACTERISTIQUES DES HUILES.pdf
et un autre
http://www.afim.asso.fr/actifs/diagnostic/Huile/huile_presentation.asp

Pour ma part quand j’étais au labo (centrale nucléaire) nos faisions a l"époque (maintenant c'est sous traité) sur les différentes huiles de graissages ou de transfos les seules analyses suivantes:
*Teneur en eau (analyse importante pour les huiles di-électriques mais aussi sur les huiles de graissages )
* Coloration
* Indice d'acide
* Viscosité
* Matières en suspensions.

Ces analyses permettais d'avoir un suivis selon un programme établi en fonction du temps de fonctionnement de tel ou tel circuits .
Pour chaque circuits des valeurs attendues avec limites hautes et basses étaient définies et c'est les services concernés (méca ou élec) qui prenaient les décisions en fonctions des résultats.
Nous avions bien évidement un rôles d'alerte.
Avant qu'une huile ne fasse plus son rôle de lubrification pour une utilisation donné bien d'autres paramètres comme ceux cité plus haut seront hors des clous.
Tous les additifs mêmes ceux issus de composants solides au départ sont dissous dans l'huile donc pas de risques de grumeaux qui viendrait empêcher le rôle de lubrification.
Ces additifs on surtout un rôle pour la tenue dans le temps de l'huile.
Tous cela pour dire que pour une utilisation donné c'est le constructeur qui après avoir défini un cahier des charges stricte peu préconiser telle ou telle huiles répondant a celui ci .
Bien évidement plusieurs manufacturiers peuvent répondre aux cahier des charges et la c'est le business qui rentre dans la danse mais les lois de la chimie ou de la physique des huiles reste identiques et ce quelle que soit le fabricant.
Une même huile sortie de fabrication (raffinerie) peut se retrouvée sous différentes marques tous comme les carburants
Passé un temps BMW préconisais de l'huile long-life MOBIL pour ces voiture et ensuite ce fut CASTROL (ou l'inverse) comme quoi en fonction des alliances commerciales !!!
Pour faire un parallèle avec la choucroute/hamburger je sais faire la différence entre l'huile et l'eau par contre deux choucroutes avec la même recette et les mêmes ingrédients sortie de deux restaurants 3 étoiles n'auront pas forcement le même gout mais auront remplies leurs rôles c'est a dire de m'avoir régalé .

Chimicalement
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut