Général Questions autotransformateur

  • Auteur de la discussion simon884
  • Date de début
Bbr
Bbr
Compagnon
Bonjour,

Non mais pas nécessaire.

Attention, avec un transformateur de séparation de circuits (donc pas de connexions entre le primaire et le secondaire) un disjoncteur différentiel peut être nécessaire, ça dépend du régime de neutre du circuit au secondaire :
  • si le neutre n'est pas relié à la terre on a affaire à un régime IT, dans ce cas effectivement si on touche un seul fil du circuit secondaire on ne prend pas de "bourre" (enfin normalement...) mais en faisant ça on établie une connexion entre ce circuit et la terre (liaison à travers le corps humain) et si jamais il y a un défaut d'isolation quelque part ailleurs sur ce circuit (c'est à dire un deuxième défaut) on se prend une "bourre". Logiquement en régime IT on utilise un "vigilhom" pour se protéger du "deuxième défaut.
  • si le neutre est relié à la terre par une résistance très faible voire nulle c'est un régime de type TT, TNC ou TNS qui nécessite d'installer un disjoncteur différentiel pour la protection des personnes (selon bien sûr les tensions présentes dans le circuit secondaire).
Bref, dans le cas d'un circuit secondaire 230 ou 400V mono ou tri il faut faire très attention au choix du régime de neutre et donc des protections associées. Dans le cas d'un transfo d'isolement pour un circuit de commande en 24V la protection différentielle n'est pas indispensable.

Nota : certains équipements comme l'informatique par exemple n'apprécient pas le régime IT qui est utilisé sur certains sites industriels, on est donc amené à installer un transformateur de séparation de circuits pour changer de régime de neutre et créer un circuit spécifique pour alimenter ces équipements. :evil:

Cordialement,
Bertrand
 
chabercha
chabercha
Compagnon
Attention, avec un transformateur de séparation de circuits (donc pas de connexions entre le primaire et le secondaire) un disjoncteur différentiel peut être nécessaire, ça dépend du régime de neutre du circuit au secondaire :
Pour rester dans le simple, en France, celui qui a le tri à le neutre et 3 phases, celui qui a le mono a le neutre et une phase.
Celui qui a le tri je pense ne s'embête pas avec le transfo ou autotransfo sauf bien sur s'il a la chance ou la malchance d'avoir une machine en tri 220 et celui qui n'a que le mono lui s'embête un peu plus mais va t'il avoir à ce préoccuper du régime de neutre, je pense bien sur au particulier basique.
Pas sur d'avoir bien résumer mon interrogation, un particulier peut il avoir à choisir, subir ou autre un régime de neutre ?
 
F
fevre georges
Apprenti
Bonjour a tous
En cablage pour les transformateur tres basse tension ( 24 ou 48 volt ) en relie une sortie du transfo a la terre
Pour un autotranformateur s' il y a un cour circuit a l'intérieur tu transfo en sortie on avoir des tensions supérieur en sortie et risque pour les accessoires ( des surtensions )
Georges
 
Dernière édition par un modérateur:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
C'est le "défaut" majeur d'un auto transformateur dans sa fonction abaisseur de tension (380/220) ou le matériel raccordé en sortie peut effectivement se retrouver quasiment au potentiel du primaire !
Utilisé en élévateur (220/380), le matériel se retrouvera au pire au potentiel du primaire et sous-alimenté.

Bien cordialement
Michel
 
Dernière édition par un modérateur:
Bbr
Bbr
Compagnon
Re,

Pas sur d'avoir bien résumer mon interrogation, un particulier peut il avoir à choisir, subir ou autre un régime de neutre ?

Oui dans un cas particulier : mise en place d'un transformateur de séparation de circuits (transformateur d'isolement) pour faire des mesures et/ou des essais sur des circuits où la connexion de terre des différents appareils pourrait créer un problème.
Etant donné qu'un vigilohm indique le premier défaut sur un régime IT mais que celui-ci n'est pas dangereux pour une personne on peut s'en passer dans le cas d'une manip comme celle indiquée ci-dessus. Par contre pour des raisons de sécurité des personnes (surtout celui qui bidouille un montage) il est préférable de mettre un disjoncteur différentiel sensible (30mA ou mieux 10mA) sur le circuit secondaire, ce disjoncteur ne verra pas le premier défaut (donc n'empêche pas de bidouiller le montage) mais il déclenchera sur le deuxième défaut (la main de l'opérateur par exemple).

Dans le cas de l'utilisation d'un transformateur utilisé pour faire fonctionner une machine normalement sur une tension différente il vaut mieux rester avec le neutre à la terre et il faut mettre un disjoncteur différentiel sur le circuit secondaire (indispensable aussi dans le cas d'un autotransformateur) surtout s'il y a des prises de courant.

En cablage pour les transformateur tres basse tension ( 24 ou 48 volt ) en relie une sortie du transfo a la terre

Non pas forcément, ça dépend du circuit qu'alimente le transformateur. Lorsque le transformateur possède plusieurs secondaires indépendants il faut regarder le fonctionnement circuit par circuit et faire le câblage en conséquence.
Exemple typique sur une machine-outil : transfo 24V / 50Hz qui alimente le circuit de commande 24V alternatif plus un pont de diodes pour faire du 24V continu pour un embrayage électromagnétique qui a une connexion à la masse et un contact tournant, il ne faut pas faire de connexion du 24V alternatif (sortie transfo) à la masse puisque le redresseur a une connexion à la masse. Si par contre le transfo a 2 secondaires 24V indépendants alors on peut en utiliser un pour le circuit de commande 24 alternatif avec une borne à la masse et l'autre sans connexion à la masse pour alimenter le redresseur qui lui a une connexion à la masse.

Cordialement,
Bertrand
 

Sujets similaires

J
Réponses
19
Affichages
1 906
julien35
J
Plastik
Réponses
17
Affichages
1 926
mvt
DIY_addict
Réponses
3
Affichages
5 714
Ralph Alexander
R
speedfender
Réponses
21
Affichages
1 381
speedfender
speedfender
Haut