Question coutellerie

  • Auteur de la discussion JASON
  • Date de début
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 074
MARSEILLE
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Question coutellerie :
Sur les couteaux fixes fabriqués à la main, les "côtes" sont rivetées en principe des deux côtés puis arasées et émerisées ou non.
Le rivet d'un côté ne pose pas de problèmes avec une tête goute de suif, bombée, trompette, etc..
Mais de l'autre côté, comment sertir le rivet alors que la "côte" représente une fragilité (Os, corne, plastique, etc) ?
Quelle est la technique, l'astuce ou la "combine" ?
Après on parlera des couteaux pliants...
Merci à tous.
JASON
 
fredv
fredv
Ouvrier
21 Jan 2011
486
Deaux 30
Il te faut du metal tendre pour les rivets , un marteau boule pas trop lourd et taper très doucement sur la périphérie du rivet pour créér un joli champignon.
Sur les matériaux fragiles bien serrer les fesses .
 
P
ppt
Compagnon
10 Sept 2008
2 126
Lyon, France
tu peux également te servir d'un burin en forme de boule (en creux), ca évite de frapper à coté :wink:
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
4 995
91
Egalement chanfreiner légèrement le bord du trou pour laisser la place pour le bourrelet de métal généré par le martelage
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 074
MARSEILLE
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonjour,
Il te faut du métal tendre pour les rivets , un marteau boule pas trop lourd et taper très doucement sur la périphérie du rivet pour créer un joli champignon.
Sur les matériaux fragiles bien serrer les fesses .
Merci à tous pour vos messages !
Métal tendre ça va de soi !
Mais quel métal tendre ?
Quelle nuance d'acier ou d'inox ?
JASON
 
F
fombecto
Apprenti
9 Nov 2019
136
61
Bonjour,
J'ai vu un gars faire ca avec des electrodes d'arc une fois et un marteau a boule, j'avais trouvé ca astucieux. Apres avoir retiré l'enrobage bien sur :). Franchement le résultat etait top
++
 
P
ppt
Compagnon
10 Sept 2008
2 126
Lyon, France
le matériau utilisé (mou ou dur) n'a d'influence que sur le temps nécessaire à former le bourrelet, c'est tout
 
B
bertrand42
Apprenti
17 Mai 2013
52
Saint Etienne
On l'avait fait avec un étudiant sur des demi-manche en bois, les rivet étaient en aluminium (tige TIG diam 4 mm).
On a crée une matrice (carré massif ) percée juste, avec une fraisure a 45° pour mater le premier coté du rivet.
Apres l'assemblage, le bois fraisé idem, on matais la sur-longueur en commençant avec un pointeau pas très pointu (petit méplat) bien au centre pour chasser l'alu vers l’extérieur, puis mater avec un jet, et finition lime / émeri pour araser la tète.
Le tout est de bien étalonner l'épaisseur de la matrice et la sur-longueur restante pour l'autre coté.
Bon je suis loin d’être coutelier mais les vrais habitué on certainement de meilleures réponses.
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 074
MARSEILLE
Bonsoir,
le matériau utilisé (mou ou dur) n'a d'influence que sur le temps nécessaire à former le bourrelet, c'est tout
Ok, bien reçu !
J'ai choisi des électrodes de torche TIG, je crois que j'en ai pour un moment à taper...
JASON
 
Haut