question a deux balles de geometrie d'un tour...

  • Auteur de la discussion Albert du 18
  • Date de début
A
Albert du 18
Apprenti
10 Oct 2013
141
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
On m'a posé une question parce que j'ai fait un peu d'usinages au lycée et en post-bac mais je n'ai plus de souvenir et je n'ai pas vu ces details.:
Pour un tour conventionnel, il faut aligner les glissières du chariot porte-outil avec l'axe de la broche. Bon alors comment on fait ça? Si les glissières sont fixes ( d'ailleurs je ne vois pas comment on peut les rendre parallèles...) il faut bouger la broche ( au nez ou de l'autre coté). Si on fait ça, les roulements de broches vont travailler de travers et on va les pourrir. Si on met correctement la broche, il faut bouger les glissières et dans ce cas il faut des glissières énormes pour ne pas qu'elles se déforment si elles ne sont tenues qu'a chaque bout... J'ai pas souvenir que l'ensemble soit usiné depuis un seul et unique bloc sorti de fonderie
Voilà, juste une question a deux balles...

@+
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 831
Rhône-Alpes-Auvergne
Bonjour et bienvenue parmi nous.
Albert du 18 a dit:
Pour un tour conventionnel, il faut aligner les glissières du chariot porte-outil avec l'axe de la broche.
On a dû vous parler du chariot supérieur qui est généralement inclinable et donc réglable.
L'opération se fait avec un comparateur (si on veut un réglage précis).

Bonne journée.

jajalv
 
clabaut
clabaut
Compagnon
16 Fev 2011
1 220
la croix en touraine 37150
bonjour
la fabrication d un tour est simple.rectification du banc sur toute la lg du bati.puis la poupée fixe est posé a sont emplacement avec un pivot qui permet de l aligné dans l axe du banc.
pour les 2 balles je donne en mp mes coordonnées banquaire
bonne journée
 
A
Albert du 18
Apprenti
10 Oct 2013
141
  • Auteur de la discussion
  • #4
Re,
Il ne s'agit pas du chariot supérieurque je sais iinclinable mais bien du tour en lui même.
Par contre je m'étonne que l'on puisse tourner l'ensemble de la poupée fixe!
J'ai vu sur le forum un tour polonais ou j'avais bien l'impression que la poupée fixe était d'un seul tenant avec la boite de vitesse et le bâti inférieur. Dans ce cas, on bougerait le reste du banc.
En attendant, on fait des supers pièces mais il y avait un boulot en amont que l'on ne soupçonnaient même pas....
@+
 
clabaut
clabaut
Compagnon
16 Fev 2011
1 220
la croix en touraine 37150
re
touts les tours sont fabriqués comme indiqué plus haut.sinon comment usiné la poupée fixe.la fixation est donc 1 pivot central ou autres et 4 points de serrage
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
si on veut faire un cylindre avec le chariot superieur orientable il faut le regler ... mais ce n'est pas le probleme ici

pour profiter de l'avance automatique on fait les cylindre avec le trainard : donc il faut que la broche soit paralele au banc

sur les tour ancien la poupée fixe n'est jamais d'une seule piece avec le banc : c'est monté par une face plate boulonné : on peut donc desserrer ces boulon pour faire un reglage et resserer dans la position parfaite : on peut aussi ajouter des cales sur cette facce d'appui pour corriger en hauteur

cette possibilité de reglage etait importante avec les palier en bronze qui s'usent : il avaient des moyen de reglage du jeu par cone pour suprimer le jeu , mais ne corrigant pas un deplacement de l'axe avec une usure inegale : on regle les palier pour reduire le jeu , puis on delace l'ensemble de la poupée pour optenir le paralelisme

certain tours moderne n'ont plus ce moyen de reglage quand le banc forme une partie de la boite de vitesse , et la poupée une autre partie : impossible de deplacer l'ensemble de la poupé : le tour est construit avec la bonne precision et il n'y a rien a faire de mieux ... si un banc et fortement usé c'est foutu

sur les vieux tour , même avec un banc fortement usée , on peut fignoler le reglage de la poupé pour etre paralele avec la partie du banc qu'on utilise
 
laboureau
laboureau
Compagnon
4 Jan 2013
2 986
89200 AVALLON Yonne
clabaut a dit:
re
touts les tours sont fabriqués comme indiqué plus haut.sinon comment usiné la poupée fixe.la fixation est donc 1 pivot central ou autres et 4 points de serrage
Bonjour à tous
Exact,
dans certain cas, des goupilles connique son mise à l'avant de la poupée,
dans d'autre cas, il existe des vis à l'arrière entre les glissières, pour régler l'alignement,
cas des tours Hernault, AC280 et HND 170 et Batignoles.
Cordialement.
jpal7@
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 883
Chartres
Bonjour à tous,

clabaut a dit:
re
touts les tours sont fabriqués comme indiqué plus haut.sinon comment usiné la poupée fixe.la fixation est donc 1 pivot central ou autres et 4 points de serrage
    Ben non, tous les tours n'ont pas une poupée fixe réglable, voir ici pour Emco, constatation confirmée par Jajalv qui possède le même que moi. :wink:

Cordialement
 
A
Albert du 18
Apprenti
10 Oct 2013
141
  • Auteur de la discussion
  • #9
Re.
Merci moissan (encore une fois). Néanmoins, si je comprends bien cette affaire de plaque boulonnée, on va déplacer les roulements pour tout aligner et après on déplacela ppoupée. Je comprends pas si on aligne les roulements rien ne dis que l'axe de broche se trouve dans l'axe des glissières. Ou alors j'ai rien compris (ce qui n'est pas impossible...).
Clabaut, vous pourriez détaillerpour votre tour? Commentfaites-vous le parallélisme?
Sinon clabaut pourquoi je donnerais mes balles de tennis a ton banquier?

@+
 
A
Albert du 18
Apprenti
10 Oct 2013
141
  • Auteur de la discussion
  • #10
Re.
Merci moissan (encore une fois). Néanmoins, si je comprends bien cette affaire de plaque boulonnée, on va déplacer les roulements pour tout aligner et après on déplacela ppoupée. Je comprends pas si on aligne les roulements rien ne dis que l'axe de broche se trouve dans l'axe des glissières. Ou alors j'ai rien compris (ce qui n'est pas impossible...).
Vieulapin, vous pourriez détaillerpour votre tour? Commentfaites-vous le parallélisme?
Sinon clabaut pourquoi je donnerais mes balles de tennis a ton banquier?

@+

Tiens, le message de vieulapin n'apparait que lorsque l'on ajoute un message....
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
Salut Albert,

je crois que tu n'as effectivement pas entièrement compris comment un tour est conçu.

Albert du 8 a dit:
o va déplacer les roulements pour tout aligner et après on déplacela ppoupée
Les roulements sont fixes dans la poupée, évidemment !

La poupée est un bloc de fonderie qui sera boulonnée sur le banc.
La base de la poupée est usinée pour être parfaitement plane.
Les logements des roulements sont alésés avec un très grande précision pour garantir deux choses :
  • Que les roulements, d'extrême précision, soient bien ajustés dans ces logements.
  • Que l'axe de la broche soit parallèle à la base de la poupée.
Ainsi, lorsque la poupée est posée sur le banc, le parallélisme horizontal est garanti.

Reste à aligner dans l'autre sens, c.a.d. aligner l'axe de broche parallèlement aux les glissières.
Cela est obtenu en orientant l'ensemble de la poupée.

Vu de dessus, ça revient à la faire pivoter la poupée TRÉS légèrement en rotation gauche/droite (vu de dessus, comme je l'ai dit).
Un moyen courant, déjà cité dans ce sujet, est d'avoir un pivot vertical autour duquel la poupée pourra être "subtilement" orientée, et des vis de pression pour faire tourner légèrement la poupée.

On procède à l'orientation de la façon suivante :
  • Les vis de fixation de la poupée sur le banc sont très légèrement dessérées.
  • On met une barre de test dans la poupée.
    Il s'agit d'une barre rectifiée cylindrique, avec un cône morse à une extrémité.Ce cône morse garantit que la barre rectifiée est exactement dans l'axe de la poupée.
  • On met un comparateur dans le porte-outil et on "palpe" la longueur de la barre en déplaçant le transversal.
  • On oriente la poupée jusqu'à ce que la lecture sur le comparateur soit constante
  • Il ne reste plus qu'à resserrer les écrous de fixation de la poupée.

Ce réglage n'est à faire qu'en cas de démontage du tour en lors d'une restauration d'une vieille machine. Une fois le réglage fait, on n'y touche plus.

Une photo des deux vis de réglage latéral sur un Cazeneuve type "L".
Les deux vis à tête bombée sont dans un bloc bloc solidaire du banc. Elles poussent latéralement dans une échancrure à l'avant de la poupée.
En serrant une vis et desserrant l'autre, on oriente microscopiquement la poupée à gauche ou à droite.
Il y a un pivot vertical caché à l'arrière de la poupée.

Les deux vis sont dans le cercle rouge :

t_cale_poupe_3_900.jpg


t_cale_poupe_1_362.jpg


t_cale_poupe_2_927.jpg
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 883
Chartres
Bonsoir,

Albert du 18 a dit:
Vieulapin, vous pourriez détaillerpour votre tour? Commentfaites-vous le parallélisme?
    Comme il est expliqué dans mon message du lien, le dessous de poupée fixe comporte en creux l'empreinte exacte des prismes qui font toute la longueur du banc, ce qui fait qu'elle "s'emboîte" exactement sur celui-ci. Ce n'est pas réglable et l'alignement doit être fait en usine lors de la fabrication. Apparemment c'est fait avec une certaine rigueur car lorsque j'avais contrôlé le parallélisme au comparateur je n'avais rien trouvé à redire. Bien sûr, cela interdit toute intervention ultérieure en cas d'usure du banc, mais comme les glissières sont trempées par induction, je suppose qu'ils ont considéré qu'il faudrait un certain temps avant d'avoir un problème d'alignement. Cependant, il est inséré à l'arrière entre la poupée fixe et le banc une cale d'acier qui est vendue sous 6 différentes épaisseurs (de 4 à 9 centièmes) : il est possible que l'on puisse faire un réglage ultérieur en changeant celle-ci, mais ce n'est qu'une supposition.

A+
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
c'est ce qui est arrivé a mon emco unimat 3 : la poupé fixe et vissé sur le banc , centré par les glissiere qui font toute la longueur du banc y compris sous la poupé ... avec avoir durement travaillé la broche n'etait plus parfaitement aligné : je l'ai reglé par quelque bout de clincant entre la poupé et le banc , sur la partie en vé

il faut dire que la poupé fixe de l'emco unimat 3 est en alu , même pas massif : des gros evidement a l'interieur : et ces evidement reduisent la surface de porté sur le banc ... donc ça s'ecrase un peu et les centiemes se sauvent

bien sur , en mettant des cales sur la partie en vé du banc , ça augmente la hauteur ... il faut des cales aussi sur la contrepointe ... contrepointe qui n'a pas de reglage lateral comme tous les autres tours donc a aussi besoin de cales

si un jours je veux vendre ce petit tours je n'ai aucune chance de le vendre sur ce forum ... tout le monde sait que je l'ai poussé au dela du maximum
 
A
Albert du 18
Apprenti
10 Oct 2013
141
  • Auteur de la discussion
  • #14
Un très grand merci a pierrepmx. Avec des photos on comprends très très bien le principe.
Ce que je comprends de tout ce qui ce dit c'est que si un tour a un défaut de ce point la, il n'y a quasiment aucune chance d'avoir de quoi être précis pour une somme accessible...
Je comprends aussi que les "jeunes" qui pensent fabriquer un tour dans le fond du garage ne peuvent pas espérer avoir une précision suffisante sans investir au moins autant que d'acheter un bon tour sur le bon coin...
Merci a tous et bon copeaux...

@+
 
A
Albert du 18
Apprenti
10 Oct 2013
141
  • Auteur de la discussion
  • #15
Re.
J'avais poster en MP a moissan mais ce dernier me conseil de continuer ici même si ce n'est plus tout a fait le sujet donc voici:

Je me permet de te contacter par MP pour éviter de pourrir tout le sujet. J'ai apprécié la réponse que tu m'a fait pour le placement de la poupée.
Là, j'aurais besoin d'une procédure. Imagine que tu doivent usiner une pièce de type poupée fixe. Donc on part d'un cube en tôle de 60mm. On suppose que l'on a enlevé le dessus pour accéder a l'intérieur. L'idée serait de mettre une boite a roulement de chaque coté. Mais comment peut-on faire deux trous alignés parfaitement sur deux faces opposées? Pour les dimensions disons que la boite fait 300mm de coté et que les boites a roulements font 110mm de diamètre.
Tu as une idée?

Merci. @+

Réponse:

la solution depand de tes moyens ... la solution classique est une aleseuse qui alese les 2 trou de ta boite dans la même operation , et qui dresse aussi les faces d'appui

regarde les documentation des machine sur ce forum , on y vois les plan en coupe de tous les tours classique : on voit les plus moderne comme cazeneuve HBX avec tous les roulement de la broche dans une seule piece cylindrique assez massive , monté dans le reste de la poupé fixe : concentricité parfaite des roulement de la broche indepandante de la realisation du reste de la poupé

reprend la discussion sur le forum : le sujet que tu a ouvert va tourner a la discussion sur la conception des poupé de tours

les vieux tours avaient tendence a faire un arbre de broche le plus long possible pour la rigidité maximum ... c'etait logique avec les palier en bronze : il semble qu'avec des roulement c'est meilleur de faire une broche plus grosse et plus courte : et ça facilite la realisation : les 2 roulement dans la même piece massive , et la transmission en porte a faux derriere : pas d'engrenage ou de poulie entre les roulement

Suite:
Donc effectivement je reprends la suite de la question, étant donné que les broches ne sont pas très grande en diamètre, vaut-il mieux usiner une pièce dans laquelle on insère les roulements et la broche ou une solution ou l'on rapporte les roulements dans deux boite a roulements et dans ce cas comment on aligne les deux pour que les roulements ne travaillent par de travers. Question subsidiaire : qu'est-ce qui est a la portée des artisants et laquelle (ou les deux !) serait réservée aux industriels très équipés ?

Merci a tous.
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
Tu peux commencer par faire le banc, puis t'en servir pour aléser la poupée.

Cherche "Gingery" ou "Gingery lathe"sur internet. David Gingery était un américain.
Après avoir passé 20 ans à bidouiller des tours médiocres en mécano-soudé, il a sauté le pas et réalisé un tour en fonderie alu.
Et là, succès. D'ailleurs, les débuts de la machine outil moderne se confondent avec la révolution apportée par la généralisation de la fonderie (fonte d'acier).
Méthode décrite dans un bouquin dans les années 80 (anglais uniquement) . Livre peu cher qui a été un best-seller. La fonderie et le tour sont réalisés avec des moyens minimes : l'outil le plus "high-tech" doit être une perceuse.
Les méthodes pour usiner la poupée et la contre-pointe parfaitement alignés sont décrites en détail. Il commence par faire le banc.
Cherche sur le net.
Le tour décrit doit avoir des dimension légèrement supérieures à celles d'un Sieg C2.

Les bouquins se trouvent en Angleterre pour presque rien :
http://www.camdenmin.co.uk/index.php?keywords=gingery&p=shop

P.S. Je note que tu parles de tôle de 60mm : quel genre de "monstre" veux-tu faire ???
 
Dernière édition par un modérateur:
A
Albert du 18
Apprenti
10 Oct 2013
141
  • Auteur de la discussion
  • #17
Houla houla! Pour l'instant il n'est pas question de "faire" un tour. La question de départ était sur le réglage d'un tour puis sur les procédés d'usinage.
La question que je posais s'était pour comprendre comment on pouvait usiner deux trous distants d'environ 400mm en étant sur qu'ils soient alignés.
Néanmoins, conceptuellement qu'est ce qui est le mieux? Une grosse broche dans un fourreau court ou une broche "longue" entre deux boite a roulements? Le changement de morphologie des tours est dû a un changementde conception ou a une meilleure précision des outils qui permet la construction d'une géométrie différente?
Merci a vous.
@+


PS: je note quand même que certains on réussit a construire un tour. Pour la culture (pour l'instant...) je vais jeter un œil a ce livre. Merci de l'info et la recherche.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
le tour le plus vieux que j'ai , a des palier en bronze carré a l'exterieur dans des logement carré en fonte avec des cales de reglage en hauteur et en largeur ... les logement carré on peut etre eté fait a la lime ... et c'est du gros : de la dimension d'un tour industriel moderne

la conception des machine outil a suivi les moyen de fabrication : sur les tours ancien tout etait ajustable separément pour optenir la precision que l'on veut avec de la patience

maintenant avec une grosse aleseuse , on fait les alesage qu'on veut avec la precision qu'on veut

avec un palier en bronze en 2 partie , on peut faire un montage aproximatif , et le laisser s'user , et il s'use pour repartir parfaitement la pression de contact ... et on rajoute des cale pour corriger

avec un roulement si la precision n'est pas suffisante du premier coup c'est mort ! un roulement ne se rode pas

les palier en bronze ne sont pas a oublier : le roulement perd moins d'energie et a une durée de vie interessante en usage intensif ... mais n'a pas une durée de vie si longue que ça , et peut lacher facilement en cas de mauvaise utilisation , et il coute cher a remplacer ... très cher quand c'est des modele speciaux de haute precision

le palier en bronze coute un prix derisoire , tolere les choc et les surcharge , ne s'use que si l'on s'en sert donc est presque eternel pour une machine qui ne fait pas un usage intensif

donc quand je fabriquerai des machine l'option broche sur palier sera disponible

on donne souvent comme inconvenient des palier en bronze de devoir etre lubrifié , et de pisser de l'huile partout ! les roulement sont lubrifié aussi encore plus abondament ! et on y met des joint ... rien n'interdit de mettre des joint aussi avec un montage sur palier

les vieux tours n'avaient pas de joint aux palier parce qu'on les lubrifait a huile perdue , parce qu'on n'avait pas d'huile de bonne qualité pouvant servir en circuit fermé ... les tour sont plus vieux que le petrole et l'huile minerale

le palier
 
A
Albert du 18
Apprenti
10 Oct 2013
141
  • Auteur de la discussion
  • #19
Re.
Je comprends que pour toi les paliers bonze c'est le top pour nous. Ça doit certainement être vrai. Malheureusement, je ne comprends pas comment fonctionne le réglage d'un palier. Je ne connais pas cette techno (vieille ou pas!)
Je vais me pencher sur cette histoire. Au moins pour la culture ça doit être connu.
@+
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
bonjour,

ça date un peu mais moi j'ai un tour, un south bend, j'ai ni roulement et ni palier bronze, nada.
dans la poupée fixe en fonte, la broche y est mise direct, logée dedans, pouf. c'est lubrifier à huile perdue avec des huileurs goutte à goutte mais pas besoin de grand chose. +/- 10 gouttes à la minute, au dessus ça déborde
il tourne comme ça depuis les années de sa construction dans les années 30.
je sais serrer les "paliers fonte" à l'aide d'une vis en cas d'usure de la fontepour compenser l'usure, mais pour le moment j'arrives encore pas à serrer les vis de serrage, c'est tellement encore bien ajuster que si je serres un poil les vis la broche se bloque car trop serrée dans les paliers.(et quand je dis un poil c'est rien en fait, les vis ne sont pas serrée du tout, je pourrais les enlever que ça revient au même, je les laisses dans leurs logements pour pas les perdre),
et donc voilà un tour qui a +/- 80 ans et qui est toujours impeccable au niveau broche/palier fonte.

mais surtout jamais oublier de lubrifier car c'est le fin film d'huile qui empêche l'usure, si on oublie, je peux jeter le tour l'année prochaine. j'ai eu la chance que l'ancien proprio a toujours bien entretenu sa machine.
 
A
Albert du 18
Apprenti
10 Oct 2013
141
  • Auteur de la discussion
  • #21
Salut.
Merci a tous. Je reviens pour une autre question a deux balles...
Quelqu'un peut-il me dire s'il serait possible (conceptuellement) d'avoir un tour avec une poupée fixe en alu. Je pense que l'on peut exclure d'office le zamack parce que c'est vraiment trop mou. Donc si l'on place des renforts ou si l'on met des épaisseurs ssupplémentaires avec une broche dans une "chemise" (je n'ai pas le terme exact) acier quels seraient les problèmes d'un tel tour? Les caractéristiques mécaniques de la fonte ont elles une fonction particulière ou s'agit-il "seulement" d'une histoire de poids pour éviter les résonances et donc les vibrations?

Voilà voilà. Merci. @+
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
Salut,

Albert du 18 a dit:
Je pense que l'on peut exclure d'office le zamack parce que c'est vraiment trop mou
Le Zamac (ou plutôt les différents Zamac) n'est pas particulièrement "mou", mais a une résistance mécanique inférieur à l'acier.
C'est avant tout un alliage à faible point de fusion bien adapté au moulage sous pressions en très grande série.

Tu connais les tours Atlas?
Un best-seller depuis les années 1930 jusque autour de 1960 (et même un même un étau-limeur tout aussi célèbre).
Poupée, banc etc... en pur Zamac.
Seul le chariot transversal est en fonte, et encore, uniquement sur le plus "gros" modèle, le 10' (risque de casse au niveau des vis de fixations).

http://www.lathes.co.uk/atlas/

CertainsEMCO / UNIMAT ont été aussi en Zamac au cours des années 1960.

http://www.lathes.co.uk/unimat/
 
Dernière édition par un modérateur:
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 883
Chartres
Bonsoir,

     Il y a quelques années, Melcer fabriquait et vendait des tours entièrement en aluminium profilé dont la conception était très proche de ce que tu décris (voir sujet et photo ici). J'en ai eu un à restaurer l'année passée et j'ai constaté que c'était loin d'être le top. Comme il était hors de question de faire coulisser les éléments alu sur alu, ils avaient collé des lames de clinquant partout où il y avait besoin de glissement. Le problème, c'est qu'avec le temps et l'huile la colle gonflait et tout se bloquait. J'ai passé un temps fou à tout décoller sans les abîmer et les recoller avec de la Loctite après nettoyage. Mais c'était des petits tours et je ne sais pas si cela a déjà été réalisé pour des plus gros.

A+
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
il existe des tour dont la poupé fixe est en alu

chez moi j'ai le emco unimat 3 ... banc en fonte , poupé fixe et mobile en alu , trainard en zamac

on voit aussi le lesto scintilla avec son banc a 2 barre ronde et poupé fixe en alu

alu ou zamac , on peu toujours obtenir une bonne rigidité en y mettant la bonne epaisseur , mais c'est quand même une drole d'idée alors que la fonte est meilleure et moins cher

il n'y a que pour realiser facilement a l'unité en usinant dans un bloc qu'on peut penser a un bloc d'alu pour eviter un bloc de fonte trop lourd

je vois les 2 reponse precedente pendant que j'ecrivais
je confirme : l'alu est un probleme pour la durabilité d'une machine : il se passe des chose triste dans les assemblages
 
A
Albert du 18
Apprenti
10 Oct 2013
141
  • Auteur de la discussion
  • #25
Re.
Atlas, oui je connais d'après un autre post sur le forum. Par contre, je n'avais pas du tout compris que TOUT était en zamack!
Certains ont-ils travaillés sur ce type de tour? Quelle sont les précisions possible avec ce type de matériaux? Comme ce n'est pas très lourd, n'y a-t-il pas trop de vibrations?
Question corolaire, le poids a-t-il un rôle sur un tour ou c'est parce qu'on ne sait pas faire moins lourd?

Merci. @+
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 510
FR-83
Bonjour à tous et toutes,

Albert, si la plupart des machines-outils ont leurs bâtis et équipements annexes en fonte c'est dû aux qualités de ce matériau :
- matière première facile à obtenir en grande quantité = coût réduit
- formes diverses et variées par coulage = simplicité
- Grande stabilité mécanique et thermique = primordial pour les M-O
- Usinage non contraignant
- traitements thermique maîtrisés
Et j'en passe,;......

Bien entendu, la fonte ça pèse lourd, mais plus de poids ne signifie pas toujours plus rigide.
En effet, suivant la conception de la machine, un "nervurage" judicieux permet d'alléger la machine sans pour autant dégrader ses qualités et rivaliser ainsi avec des machines de poids nettement supérieur.

A+
 
P
pierrepmx
Compagnon
24 Sept 2010
3 617
Alpes & Drôme
moissan a dit:
mais c'est quand même une drole d'idée alors que la fonte est meilleure et moins cher
C'est expliqué sur le site lathes.co.uk à propos de l'Atlas.

Grâce au moulage sous pression en moules en acier, l'état de surface et les dimensions sont maîtrisés et nécessitent moins (ou pas) de finitions ou de réusinages.
Les moules sont très chers, mais il y a beaucoup moins de travail pour arriver à la pièce finie.
Pour que ça soit intéressant, il faut que les séries soient importantes, ce qui était le cas de l'Atlas qui était même vendu dans les supermarchés Sears (sous la marque Crafstman je crois).

Alors que la fonte, c'est moulage au sable. Un tout autre type de production.

Je me dis que les petits tours chinois actuels sont en fonte (de nuance inconnue) car le contexte de production et les méthodes de "finition" sont tout autres.
 
A
Albert du 18
Apprenti
10 Oct 2013
141
  • Auteur de la discussion
  • #28
OK. Je comprends les 2 arguments. Pierre, tu as l'air de connaitre les Altlas, peux-tu me dire si finalement les cotes sont tenues bien que le tour soit en alu? Parce qu'au final c'est bien ça qui est important. Un tour de 50kg qui usine un V8 de 3l c'est pas mal. Qu'il soit en alu ou en or ne change pas grand chose...

Je retiens quand même qu'un tour tout en alu est possible...
@+
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bjr à tous ,

Tu a raison Pierre dans la comparaison alliage d'alu / fonte , mais quelquesoit le metal ce sont les usinages des pièces - de la poupée donc - qui compte pour la precision .
Et perso je n'aurai pas confiance dans un tour en alliage d'alu .
Et ne pas oublier le phenomene d'inertie qui est beaucoup plus important pour la fonte et qui stabilise la machine .
 
A
Albert du 18
Apprenti
10 Oct 2013
141
  • Auteur de la discussion
  • #30
JeanYves a dit:
Bjr à tous ,

Et ne pas oublier le phenomene d'inertie qui est beaucoup plus important pour la fonte et qui stabilise la machine .
Donc on retrouve quand même une affaire de poids. Donc même tout alu, il faudra bien trouver quelque chose pour alourdir l'ensemble...

@+
 
Haut