Qu'est-ce que c'est ( et à quoi ça sert ?)

XavB69
Compagnon
27 Janvier 2012
645
69 Villefranche S/S
Bonjour,
il semble que cela soit la partie amplificateur (2 étages stéréo de 2 transistors montés en push-pull, le tout fixé sur les dissipateurs thermiques) avec une préfiltrage (les bobines)
Refaire un ampli hifi avec cela serait un peu un perte de temps, mais il est possible de récupérer ce montage pour faire une alimentation réglable de laboratoire avec un LM723 et une alimentation (transfo / pont de diode) et quelques connaissances en électronique.
Xavier
EDIT : une telle alimentation permettrait par exemple de régler la vitesse d'avance réalisée avec un moteur cc
 
slouptoouut
Compagnon
1 Avril 2010
5 029
planète terre
Bonjour,

ne serai ce pas, initialement, un ampli de sono ?

tres intéressant ce truc , ce serai presque dommage de le démolir ...Au vu des gros transibutes et des selfs, ou transfos toriques, ça pourrai être :

-soit l'étage de sortie de l'ampli , suivi de deux transfos ou autotransfo toriques :

dans ce cas ça sert pour l'adaptation d'impédance entre la basse impédance de sortie de l'étage (4 à 8 ohms, sous plusieurs ampères ) et la haute impédance des HP en "ligne 100V" (impédance de l'ordre de 250 à 500 ohms , pour une distribution a longue distance, avec une modulation atteignant les 100V , sous quelques centaines de milliampères)

tout l'intéret d'une sono en "ligne 100V" est de générer tres peu de pertes dans les lignes entre l'ampli et les HP même si il sont situé à plusieurs centaines de mètres (cas typique de sonos de rues , de gares, d'aéroport ...)
C'est exactement le même principe que les lignes E D F (ou plutot R T E !) ou on élève le courant des centrales électriques a de haute tensions (avec des transfos élévateurs en sortie de centrale) pour le transporter sur de longues distances avec le minimum de perte, pour l'abaisser a l'arrivée ( avec des transfos abaisseur dans le poste de distribution a l'autre bout de la ligne HT )
La, c'est un signal audio (au lieu du 50Hz) et on élève a des tensions moins élevés (pour des raison de sécurité, et pour ne pas devoir mettre la ligne sur des pylones chat !)

-soit, mais c'est peu probable : une alimentation à découpage :

les transistors de puissance seraient les "hacheurs" et les bobines torique seraient les self de stockage et de lissage, mais c'est étonnant de trouver une alim a découpage dans du matériel des années 70 ! ?

(a cette époque, on utilisais de bons vieux transfos carrés et des diodes de redressement (et c'est bien plus fiable)

sloup
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut