Quel type de moteur pour scie à ruban

Iguanek
Nouveau
23 Mars 2009
2
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Je viens d'acheter une scie à ruban d'occasion avec des volants de 700 mais sans moteur.
Chez moi, j'ai du monophasé.
Je veux donc mettre un moteur mais je ne sais pas quoi prendre, un de 4ch ou un de 5cv ?
Sur le site leroy-somer, il y a plusieurs choix : moteur asynchrone, asynchrone frein, courant continu. lequel d'après-vous serait le plus adapté ?

Merci beaucoup
 
vero
Compagnon
29 Janvier 2009
1 155
Valangin Suisse - Chicoutimi Canada
Le mieux est d'acheter un moteur monophasé asynchrone de 2 chevaux.
2 chevaux suffisent largement pour une scie à ruban avec volants de 700.
Tu peux mettre 2,5 à 3 CV mais dans tous les cas 4 CV c'est beaucoup trop
Il est clair que le mieux serait d'avoir le triphasé

Scie à ruban 002.JPG
[div=initial][arrow]Moteur de 2,5 CV. Même en forçant on ne le fait pas caler[/arrow][/div]

Scie à ruban 001.JPG
[div=initial][arrow]Ma scie à ruban volans de 700[/arrow][/div]
 
Iguanek
Nouveau
23 Mars 2009
2
  • Auteur de la discussion
  • #3
Ah bon 2.5 CV seulement ! je vais peut-être posé une question stupide mais j'ai vu des scies avec des volants de 700, dont le moteur en tri faisait dans les 5 CV; est que ça veut dire que les moteurs mono sont plus puissant que ceux en tri ? Sinon pourquoi mettre 5 CV de puissance si ce n'est pas nécessaire ?
 
vero
Compagnon
29 Janvier 2009
1 155
Valangin Suisse - Chicoutimi Canada
Un moteur de 2 CV qu'il soit mono ou tri a exactement la même puissance.Toutefois le moteur mono a un beaucoup moins bon rendement. Ce qui veut dire que pour la même puissance le moteur mono consommera plus et souvent aura moins de couple au démarrage.
J'ai aussi une scie à ruban avec un moteur de 5 CV simplement parce que je n'avais que celui-là lorsque je l'ai monté sur la scie.Crois-moi,tu vas consommer beaucoup de courant pour rien et je ne sais pas si tu trouverais un moteur mono si puissant
 
bois.debout
Compagnon
7 Juillet 2008
2 144
Paris
Bonjour,

J'avais une ruban de 700, marque Laurent, qui avait son moteur d'origne de 4 CV tri, et il m'est arrivé souvent de regretter de ne pas avoir un peu plus (j'étais ébéniste).
Effectivement, dans les gammes professionnelles, pour des volants de 700, les scies sont le plus souvent équipées de moteurs de 5 CV.

Bien sûr, on peut se contenter de moins, mais tout dépend des travaux à faire, surtout, des épaisseurs à couper.
Pour du débit de plateaux de chêne, par exemple, je reprendrais 5 CV sans hésiter.

À mon sens, 2 CV ou 2,5 CV conviendraient pour une machine ayant des volants de 400 mm. Bien sûr, en principe, il n'y a pas de lien direct entre le Ø des volants et la puissance du moteur, mais en fait, plus les volants sont grands, plus la capacité en hauteur de coupe est grande aussi, à condition d'avoir la puissance nécessaire.

Ce problème de puissance dépend essentiellement de l'épaisseur à scier, surtout si le fil du bois est vertical, ce qui demande le plus de puissance à la machine. Ce n'est pas très courant mais c'est le cas, en particulier, pour les tourneurs, lorsqu'ils préparent des ébauches dans des souches ou des tronçons de poutres de 4 ou 500 mm de haut... Là, il faut aussi choisir des lames à gencives ou à fort pas de denture, l'état de surface n'étant pas primordial.
Je n'ai pas l'expérience de la charpente, mais je suis persuadé que là aussi, il faut une bonne réserve de puissance.

Pour les moteurs en mono, j'ai longtemps cru qu'il n'en existait pas au dessus de 3 CV. En fait, il en existe aussi en 4 et 5 CV.

Voir à cette adresse :

http://cgi.ebay.fr/Moteur-Electrique-Mo ... m153.l1262

ou :

http://www.afl.fr/htfr/0002.htm
 
JKL
Compagnon
1 Avril 2008
1 995
Attention à l'appel de courant que provoque le démarrage d'un moteur de 5 CV!!!!!!!! ça ne doit pas être triste.
 
vero
Compagnon
29 Janvier 2009
1 155
Valangin Suisse - Chicoutimi Canada
Scie

Il est vrai que le diamètre des volants n'a pas d'influence directe sur la puiussance nécessaire. Evidemment si l'on veut couper des troncs d'arbre en long il faut plus de puissance mais pour faire du bois de feu...
 
bois.debout
Compagnon
7 Juillet 2008
2 144
Paris
JKL a dit:
Attention à l'appel de courant que provoque le démarrage d'un moteur de 5 CV!!!!!!!! ça ne doit pas être triste.
Bonjour,
5 CV, c'est la puissance moyenne des machines à bois artisanales.
Les toupies à arbre de Ø 50 mm font de 5 à 7 CV, les scies circulaires (Ø 300 à 350), 4 à 5 CV, etc.
Elles sont en tri et le démarrage est en étoile-triangle.

Il y a aussi la solution de monter un moteur en 220 V TRI + variateur, et de programmer un démarrage progressif.

En 220 MONO, je ne sais pas comment cela se passe pour le démarrage d'un moteur de 3,5 kW...

Ce serait sympa qu'un pro en électricité nous éclaire !
 
JKL
Compagnon
1 Avril 2008
1 995
bois.debout a dit:
En 220 MONO, je ne sais pas comment cela se passe pour le démarrage d'un moteur de 3,5 kW...

Ca se passe très mal car un moteur asynchrone à la mise sous tension se comporte comme un transformateur dont le secondaire ( ayant du très gros fil avec très peu de spires ) serait en court-circuit. Donc l'appel de courant est important. La moindre des choses c'est d'installer une ligne dédiée à ce moteur protégée par un dijoncteur spécial.
Comme avec les variateurs il existe peut-être des dispositifs électroniques pour limiter ce courant d'appel.
Autrefois sur des gros moteurs le démarrage étoile/triangle ne suffisait pas et les rotors de ces moteurs avaient des bagues avec des charbons pour introduire des résistances dans les circuits des bobines du rotor. Une fois le moteur lancé on diminuait la valeur des résistances jusqu'à zéro. J'ai connu une "dédoubleuse" dans un atelier de menuiserie qui était équipée ainsi. Cela n'empêchait pas de savoir à la baisse de lumière que l'on constatait quand elle était mise en marche.
 
bois.debout
Compagnon
7 Juillet 2008
2 144
Paris
Sciage de placage :



Machines courantes :

 
Dernière édition par un modérateur:
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Sujets similaires Forum Date
Moteurs thermiques et véhicules associés
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Modélisme
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Hydraulique
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Modélisme
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Haut